Alerte rouge : l’ONU s’attaque à la critique de l’islam, dorénavant totalement interdite


Alerte rouge : l’ONU s’attaque à la critique de l’islam, dorénavant totalement interdite

.

C’est la dernière étape. On sentait bien, en voyant la frénésie de Macron et compagnie, qu’il avait reçu sa feuille de route de ses maîtres musulmans, qui ont pris le pouvoir à l’ONU, avec les gauchistes. 

On comprend de mieux en mieux pourquoi Trump s’est retiré de la Commission des Droits de l’homme, pourquoi il a réduit de moitié les fonds destinés à l’ONU.

http://resistancerepublicaine.eu/2017/03/02/encore-une-bonne-nouvelle-trump-envisage-de-se-retirer-de-la-commission-des-droits-de-lhomme-de-lonu/

http://resistancerepublicaine.eu/2017/03/29/trump-veut-reduire-de-50-le-financement-de-lonu-par-les-etats-unis/

.

Toujours est-il que Guterres, secrétaire général des Nations Unies, nous a déclaré une guerre totale, absolue. L’ONU va se mêler de sonder nos reins et nos coeurs et de nous ré-éduquer… avec l’aide des dhimmis comme Macron et Leyen. Parce que l’ONU n’a aucun pouvoir autre que celui que lui accordent les chefs d’Etat félons.

.

Il faut lire et faire circuler l’article ci-dessous… Le ciel nous tombe sur la tête, en pleine période estivale…

.

Ils veulent calmer les peurs et les angoisses des gens… en leur interdisant de les formuler !

Ils veulent s’attaquer aux causes profondes de la peur, de la méfiance, de l’anxiété et de la colère.

Et quelles sont ces causes ? L’expression de la peur, de la méfiance, de la colère que suscitent certains dogmes, certaines personnes, certains comportements.  Il faut donc s’attaquer aux  opinions divergentes, traduisez « aux discours de haine ».

Et ces gens-là détiennent la vérité absolue, qui ne souffre aucune discussion :   à ceux qui persistent à utiliser la peur pour diviser les communautés, nous devons dire ceci : la diversité est une richesse, jamais une menace .  

Gageons que les familles des victimes du Bataclan et de Nice  en sont convaincues.

.

Mais on est rassurés : s’attaquer au discours de haine n’implique pas de limiter ou d’interdire la liberté d’expression. Il faut simplement empêcher le discours de haine de progresser vers des sommets dangereux,     

.

Quant aux moyens de lutter contre la haine, l’ONU paraît décidé à ne pas mégoter… ils sont prêts à utiliser des citoyens numériques...

Des robots devenus des citoyens ( ils l’ont déjà fait en Arabie saoudite) ?

http://resistancerepublicaine.eu/2017/10/28/larabie-saoudite-ne-veut-pas-de-refugies-mais-fait-dun-robot-un-citoyen-saoudien/

L’UE est d’ailleurs en train de créer des robots-citoyens avec des droits ou des devoirs. Sans doute le meilleur moyen pour les Européistes et mondialistes de gagner toutes les élections qui demeurent :

http://resistancerepublicaine.eu/2018/04/19/au-fou-la-commission-europeenne-veut-donner-des-droits-et-des-devoirs-aux-robots/

Des humains dont le cerveau est tellement lavé qu’ils sont des doubles de la cyborg Greta Thunberg ?

.

L’ONU « identifiera et soutiendra les acteurs qui luttent contre le discours de haine ». ça,  c’est déjà fait, toutes les officines dites antiracistes sont déjà estampillées, payées, reconnues… même – surtout ? –  le très raciste CCIF des Frères musulmans.

Naturellement, l’éducation et la manipulation de nos enfants est prévue en bonne place, avec une conférence de l’ONU destinée à tous les Ministres de l’Education…

Mais le meilleur c’est que le rapport de l’ONU prévoit explicitement de travailler avec « les organisations religieuses » pour lutter contre la haine. Ils n’ont pas osé nommer clairement l’islam, mais le texte est limpide : La plupart des actions significatives contre le discours de haine ne seront pas entreprises par l’ONU seule, mais par les gouvernements, les organisations régionales et multilatérales, les entreprises privées, les médias, les organisations religieuses et diverses associations ». 

Le but est donc de réaliser ce que demande depuis des dizaines d’années l’OCI (les 57 pays de l’Organisation de la Coopération islamique) qui veut interdire la critique de l’islam à l’échelle de la planète.

L’islamophobie est clairement visée… islamophobie qui serait responsable, tenez-vous bien de l’antisémitisme ( quel rapport ???? ) du racisme, de l’apartheid ( ils étaient musulmans les Noirs en Afrique du Sud ? )…

Selon divers articles de presse, la représentante du Pakistan à l’ONU, l’ambassadrice Maleeha Lodhi, a présenté ce plan lors d’une réunion intitulée « Lutte contre le terrorisme et autres actes de violence contre la religion ou la croyance ».

« La montée de l’islamophobie, qui représente la plus récente manifestation de cette haine séculaire qui a engendré l’antisémitisme, le racisme, l’apartheid et de nombreuses autres formes de discrimination, est particulièrement alarmante », a déclaré l’ambassadrice. Elle a ajouté : « Mon premier ministre Imran Khan a de nouveau appelé à une action urgente pour lutter contre l’ islamophobie, qui est aujourd’hui l’expression la plus répandue du racisme et de la haine de « l’autre ».

Qui s’en étonnera ? Le blasphème est clairement dénoncé comme un discours de haine mettant en danger la cohésion et menant à des actes extrémistes.

 

Bon, qu’est-ce qu’on fait, les gars ? On attaque la NASA pour qu’ils nous envoient sur une autre planète recréer un autre monde sans islam ou bien on se bat dans la lutte à mort qu’ils veulent instaurer sur notre planète ? 

 

 

L’ONU Déclare une Guerre Totale à la Liberté d’Expression

par Judith Bergman

  • Oubliez tout du libre partage des idées : l’ONU croit que ses « valeurs » sont menacées et qu’il faut faire taire ceux qui les critiquent.
  • L’ONU assure à qui veut l’entendre que « s’attaquer au discours de haine n’implique pas de limiter ou d’interdire la liberté d’expression. Le but est d’empêcher le discours de haine d’évoluer vers quelque chose de dangereux, comme l’incitation à la discrimination, à l’hostilité et à la violence, qui sont interdites par le droit international ».
  • Mais l’ONU s’en prend bel et bien à la liberté d’expression, surtout quand ceux qui en font usage critiquent son agenda. Cela devient évident quand on se souvient que le Pacte mondial des Nations Unies sur les migrations propose de supprimer les aides publiques aux « médias qui promeuvent systématiquement l’intolérance, la xénophobie, le racisme et d’autres formes de discrimination à l’égard des migrants ».
  • Contrairement au Pacte mondial de l’ONU sur les Migration, le plan d’action de l’ONU contre le discours de haine contient une définition de la « haine ». Et bien évidemment, l’ONU a fait en sorte qu’elle soit la plus large et la plus vague possibles. Pour l’ONU, la « haine » se définit comme suit : « Toute forme de communication orale ou écrite, ou tout comportement qui attaque ou utilise un langage péjoratif ou discriminatoire à l’encontre d’une personne ou d’un groupe de personnes sur la base de ce qu’ils sont, en d’autres termes, sur la base de leur religion, ethnie, nationalité, race, couleur de peau, origine, sexe ou autre facteur d’identité ». Avec une définition aussi large, n’importe quel propos sera qualifié de « haineux ».

 

En janvier 2019, le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, avait chargé son conseiller spécial pour la prévention du génocide, Adama Dieng, de « présenter rapidement un plan d’action mondial contre le discours de haine et les crimes motivés par la haine ». A l’occasion d’une conférence de presse sur les défis des Nations Unies pour 2019, Guterres a déclaré : « Le grand défi d’aujourd’hui pour les gouvernements et les institutions est de montrer qu’ils ont le sens de leurs responsabilités – et qu »ils se mobilisent pour trouver des solutions aptes à calmer les peurs et aux angoisses des gens ... »

.

Guterres a semblé suggérer que l’une de ces réponses consistait à brider la liberté d’expression.

« Nous devons mobiliser tous les segments de la société pour défendre les valeurs auxquelles nous croyons et mener bataille contre la montée du discours de haine, de la xénophobie et de l’intolérance. Des échos troublants et détestables d’époques révolues nous parviennent », a déclaré M. Guterres. « Des opinions empoisonnées infiltrent le débat politique et polluent le grand public. N’oublions jamais les leçons des années 1930. Les discours de haine et les crimes de haine attentent directement aux droits de l’homme … »

Guterres a ajouté : « Les mots ne suffisent pas. Nous devons faire preuve d’efficacité tant pour affirmer nos valeurs universelles que pour nous attaquer aux causes profondes de la peur, de la méfiance, de l’anxiété et de la colère. C’est la seule solution possible pour rallier l’opinion à ces valeurs qui sont gravement menacées aujourd’hui ».

En d’autres termes, renoncez déjà à tout principe de libre circulation des idées et des opinions : quand l’ONU estime que ses « valeurs » sont menacées, elle en conclut que ceux qui critiquent ses valeurs doivent être réduits au silence. De manière très hypocrite, l’ONU compare la critique de ses projets à la montée du fascisme et du nazisme dans les années 1930.

.

Ce plan d’action qu’évoquait Guterres en janvier est désormais fin prêt. Le 18 juin, Guterres a présenté la stratégie et le plan d’action des Nations Unies contre le discours de haine :

« Le discours de haine… s’attaque à la tolérance, à l’inclusion, à la diversité et à l’essence même des normes et principes relatifs aux droits de l’homme », a déclaré Guterres. Dans un article, Guterres a écrit : « à ceux qui persistent à utiliser la peur pour diviser les communautés, nous devons dire ceci : la diversité est une richesse, jamais une menace … Nous ne devons jamais oublier que chacun d’entre nous est un « autre » pour quelqu’un, quelque part ».

Le plan d’action pose d’emblée que « la haine se généralise – dans les démocraties libérales aussi bien que dans les systèmes autoritaires. Et chaque infraction à nos normes affaiblit les piliers de notre humanité ». Dans cette lutte contre la haine, les Nations Unies s’attribuent le premier rôle : « Les Nations Unies auront un rôle pilote dans la lutte contre les discours de haine. Notre silence passerait pour de l’indifférence face à la bigoterie et à l’intolérance … ».

.

L’ONU nous l’assure : « s’attaquer au discours de haine n’implique pas de limiter ou d’interdire la liberté d’expression. Il faut simplement empêcher le discours de haine de progresser vers des sommets dangereux, comme l’incitation à la discrimination, à l’hostilité et à la violence qui sont interdites par le droit international ».

.

Mais c’est bien évidemment la liberté d’expression que l’ONU cherche à limiter, surtout celle qui se montre critique envers les grands projets de l’ONU. L’évidence sautait déjà aux yeux dans le Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières, dont l’un des principes affirmait tranquillement qu’il fallait mettre fin au financement des « médias qui promeuvent systématiquement l’intolérance, la xénophobie, le racisme et d’autres formes de discrimination à l’égard des migrants ».

Aucune de ces notions – intolérance, xénophobie, racisme ou discrimination -, n’était bien sûr définie, ce qui a fait du Pacte pour les migrations un fourre-tout commode pour les gouvernements qui souhaiteraient cesser de subventionner qui mettent en doute l’orthodoxie actuelle en matière de migration humaine. [1]

.

Contrairement au Pacte mondial pour les migrations, le Plan d’action de l’ONU contient bel et bien une définition du discours de haine laquelle est, comme par hasard, aussi vague et large que possible. Est défini comme discours de haine :

« Toute forme de communication verbale, écrite ou comportementale qui attaque ou utilise des termes péjoratifs ou discriminatoires envers une personne ou un groupe de personnes sur la base de qui ils sont, à savoir leur appartenance religieuse ou ethnique, leur nationalité, leur race, leur couleur de peau, leur origine, leur sexe ou tout autre facteur d’identité ». Avec une définition aussi large n’importe quel discours peut être qualifié de « haine ».

Le plan d’action « vise à donner aux Nations Unies la marge de manœuvre et les ressources nécessaires pour lutter contre les discours de haine quand ces discours menacent les principes, les valeurs et les programmes des Nations Unies. Les mesures prises seront conformes aux normes internationales en matière de droits de l’homme, notamment le droit à la liberté d’expression et d’opinion. Les objectifs sont doubles : donner à l’ONU les moyens de s’attaquer aux causes profondes et aux éléments moteurs du discours de haine [et] lui permettre d’agir efficacement pour pondérer l’impact du discours de haine sur les sociétés humaines ».

.

L’ONU indique clairement que son plan de lutte contre le discours de haine « donnera lieu à des actions aux niveaux mondial et national, et renforcera la coopération entre les Etats membres concernés et les Nations Unies ». « La lutte contre le discours de haine, ajoute l’ONU relève de la responsabilité de tous – gouvernements, sociétés, secteur privé » ; l’ONU envisage même « une nouvelle génération de citoyens numériques, habilités à reconnaître, à rejeter et à résister au discours de haine ». Bienvenue dans le meilleur des mondes !

.

Le plan de l’ONU définit un certain nombre d’actions prioritaires. Une phase enquête sera mise en place pour permettre à l’ONU « d’en savoir plus afin d’agir efficacement » ; à cette fin, des « organismes dédiés de l’ONU … reconnaîtront, surveilleront, collecteront des données et analyseront les tendances en matière de discours de haine ». L’ONU facilitera également « l’adoption d’une analyse commune des causes profondes et des vecteurs du discours de haine afin de prendre les mesures qui s’imposent pour traiter le phénomène et / ou en atténuer les effets ». En outre, l’ONU « identifiera et soutiendra les acteurs qui luttent contre le discours de haine ».

Ces organismes dédiés des Nations Unies « mettront également en œuvre des actions axées sur les droits de l’homme pour lutter contre les discours de haine et l’escalade de la violence ». Des mesures destinées « à faire respecter les droits des victimes et à répondre à leurs besoins seront mis en place, y compris des actions en justice et une assistance psychologique ».

.

Fait troublant, l’ONU prévoit de faire pression directement sur les médias et d’influencer les enfants à travers l’éducation :

« Les Nations Unies devront établir et renforcer des partenariats avec les médias nouveaux et traditionnels pour remettre en question le narratif des discours de haine et promouvoir les valeurs de tolérance, de non-discrimination, de pluralisme, de liberté d’opinion et d’expression ». Ce même ONU « prendra des mesures en matière d’éducation formelle et informelle… afin de promouvoir les valeurs et les compétences d’une Education citoyenne mondiale et d’aider à une connaissance critique du fonctionnement de l’information et des médias ».

L’ONU est parfaitement consciente que son objectif ne sera atteint qu’en nouant des accords stratégiques avec un large éventail de partenaires internationaux et locaux, avec un grand nombre d’acteurs gouvernementaux et privés. « L’ONU devra établir / renforcer des partenariats avec les parties prenantes concernées, y compris celles qui œuvrent dans le secteur des technologies. La plupart des actions significatives contre le discours de haine ne seront pas entreprises par l’ONU seule, mais par les gouvernements, les organisations régionales et multilatérales, les entreprises privées, les médias, les organisations religieuses et diverses associations », indique le plan d’action. « Les organismes dédiés des Nations Unies » devront également impliquer les acteurs du secteur privé, notamment les réseaux sociaux, sur les mesures qu’il conviendra de prendre pour soutenir les principes des Nations Unies et les actions aptes à contrecarrer le discours de haine, en encourageant les partenariats entre le gouvernement, l’industrie et la société civile ». L’ONU affirme également que, « sur demande », elle « apportera un soutien aux États membres pour renforcer leurs capacités et les aider à élaborer des politiques de lutte contre le discours de haine ».

Une initiative concrète de ce plan d’action est déjà en cours. Une « conférence internationale sur l’éducation à la prévention, centrée sur la lutte contre le discours de haine, sera organisée en présence des ministres de l’éducation ».

Le nouveau plan d’action s’inscrit droit dans les projets de l’Organisation de la coopération islamique (OCI) qui, depuis plusieurs décennies, tente d’interdire la critique de l’islam. Dans la foulée du plan d’action de Guterres, le Pakistan a fait connaître un plan en six points « pour s’attaquer aux nouvelles manifestations du racisme et de la haine contre la foi, en particulier l’islamophobie ». La présentation de ce plan pakistanais au siège des Nations Unies a eu lieu en coopération avec la Turquie, le Saint-Siège et l’ONU.

Selon divers articles de presse, la représentante du Pakistan à l’ONU, l’ambassadrice Maleeha Lodhi, a présenté ce plan lors d’une réunion intitulée « Lutte contre le terrorisme et autres actes de violence contre la religion ou la croyance ».

« La montée de l’islamophobie, qui représente la plus récente manifestation de cette haine séculaire qui a engendré l’antisémitisme, le racisme, l’apartheid et de nombreuses autres formes de discrimination, est particulièrement alarmante », a déclaré l’ambassadrice. Elle a ajouté : « Mon premier ministre Imran Khan a de nouveau appelé à une action urgente pour lutter contre l’ islamophobie, qui est aujourd’hui l’expression la plus répandue du racisme et de la haine de « l’autre ».

« Nous sommes pleinement déterminés à soutenir la stratégie de l’ONU contre le discours de haine », a déclaré l’ambassadrice pakistanaise. « Le moment est venu de tous nous unir pour casser la vague de haine et de bigoterie qui menace de saper la solidarité sociale et la coexistence pacifique. »

.

En 2017, Joel Kaplan, vice-président des politiques publiques de Facebook, aurait accepté les demandes du ministre pakistanais de l’Intérieur, Nisar Ali Khan, de « supprimer les faux comptes et les discours haineux et provocateurs explicites qui incitent à la violence et au terrorisme », car « l’ensemble de l’Oumma est sérieusement préoccupée et inquiète de l’utilisation abusive des réseaux sociaux pour la diffusion de contenus blasphématoires ».

Aux Nations Unies, l’ambassadrice du Pakistan, Maleeha Lodhi, a appelé tous les gouvernement à agir contre le discours de haine, y compris au moyen de la loi. Elle aurait également proposé qu’une « stratégie plus ciblée soit élaborée pour faire face aux diverses expressions de l’islamophobie ». Une approche globale « concertée » des gouvernements et une approche globale « concertée » des organisations sociales lui parait nécessaire. L’envoyée pakistanaise a exhorté le Secrétaire général à s’engager auprès d’un large éventail d’acteurs gouvernementaux, mais aussi d’acteurs de la société civile et des réseaux sociaux, afin d’intervenir et empêcher que les utilisateurs des réseaux sociaux ne soient canalisés vers des sources en ligne de radicalisation ».

La guerre totale de l’ONU contre la liberté d’expression est lancée.

Judith Bergman, chroniqueuse, avocate et analyste politique, est Distinguished Senior Fellow de l’Institut Gatestone.


[1] Conformément à l’objectif 17 du Pacte mondial des Nations Unies sur la migration, les États membres s’engagent à: « Promouvoir une information indépendante, objective et de qualité, y compris sur Internet, notamment en sensibilisant les professionnels des médias aux questions de migration et à la terminologie afférente, en instituant des normes déontologiques pour le journalisme et la publicité et en cessant d’allouer des fonds publics ou d’apporter un soutien matériel aux médias qui propagent systématiquement l’intolérance, la xénophobie, le racisme et les autres formes de discrimination envers les migrants, dans le plein respect de la liberté de la presse » [les italiques sont de l’auteur.]

https://fr.gatestoneinstitute.org/14602/onu-liberte-expression

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


45 thoughts on “Alerte rouge : l’ONU s’attaque à la critique de l’islam, dorénavant totalement interdite

  1. AvatarHellen

    Alors quand est-ce que tous les Peuples passent à l’action et on les tuent tous???!!!!
    C’est juste une idée comme une autre, mais j’aimerai savoir comment vous entrevoyez de nous défendre et de nous sauver…
    Parce que leur islamophobie, ça commence à sérieusement faire maladie mentale chez ces gens-là…
    Par contre, toutes les autres religions doivent disparaître pour laisser la place à ces grands malades mentaux…!!!!
    Ce qui nous est imposé est du nazisme pur et dur…!
    A qui avons-nous réellement à faire???!!!
    à des tarés échappés de l’Asile…!
    Là c’est du très grand n’importe quoi…
    C’est le retour d’Hitler avec Macron, mais Macron n’est pas seul…, il a fait des petits…!!!!

      1. AvatarHellen

        Entièrement d’accord RODRIGUE…
        Mais là, sérieux, on file un très mauvais coton….
        Selon l’expression, mais je dirai que c’est beaucoup plus grave que le coton… car le coton c’est doux…
        Et là je n’ai pas la sensation de la douceur…!!!!
        Là très sérieusement, comment allons-nous pouvoir faire, pour nous sortir d’un guêpier semblable… et encore, guêpier est un mot très doux, en comparaison de ce qui nous attend…!

        1. Avatarmac gyver

          Cet ONU ,qui nous a pondu aussi, un traité de Marrakech ,vite signé par NOTRE président ! Macron avoue ainsi, son amour pour l’invasion migratoire….comme si nous en avions besoin ! Depuis vingt ans ,le matraquage de nos libertés fondamentales ,et l’aveu, à peine voilé, de faire de notre pays ,une succursale africaine ,avec la fameuse religion/loi, qu’il est interdit de critiquer ! Le plan Kalergi , « légalisé » ,par le traité de Maastricht, est en plein essor ! Il ne nous reste, qu’une seule petite chance, de sortir de cet enlisement mortel : la révolte ,la révolution,la guerre civile,appelons-le comme on veut ,mais la reprise de notre souveraineté par les armes est une nécessité …..de survie ! Plus on attend l’enlisement se durcir ,moins l’issue sera possible !

    1. AvatarHollender

      Combien d’EGLISES ont été incendiées de par le monde ? Et en France? La dernière en date, la plus célèbre de nos cathédrales!!
      Dans le même temps combien de mosquées ont été brûlées ou dynamitees par les non muzz ??
      Combien de mosquées ont ete construites comparé aux églises brûlées dégradées pillees
      Le réveil sera dur et sanglant, ce sera un cauchemar éveillé et le retour des héros comme Charles et Roland n’est pas prévu, ce sera aux quelques couilles solitaires de faire le boulot.

  2. Avatarberger

    Il y a un paradoxe en ce sens qu’on ne peut donc pas faire peur avec l’islamisation mais les discours pour faire peur avec le climat, là ça và !

  3. AvatarBermudienne

    Comment ne pas hurler de colère face à cette fumisterie consistant à mobiliser la planète contre la palette unuverselle des sentiments humains et des paroles dites haineuses et imposer la chappe de plomb sur les milliers de FAITS indiscutablement criminels, sanglants, individuels ou de masse en mode supersonique ? Jusqu’où allons-nous nous laisser manipuler, écraser ?

    1. AvatarHellen

      @Bermudienne,
      Excellente question…
      Cela fait pas mal d’années que je la pose… mais jamais personne n’a osé me répondre véritablement…
      Un plan???
      Personne n’en a…!!!
      Pourtant les GJ ils ont bien fait un plan pour démarrer…
      Oui mais les GJ ne se battent pas pour faire rentrer au bled toute la racaille, mais pour mettre un peu de beurre dans les assiettes, qui est également une priorité, mais le pire étant que le première des priorité devrait être notre liberté dans notre pays… car nous ne sommes plus libre et à ce rythme-là, je crains que ça n’arrive plus jamais…!!!!
      A chaque fois que je demande quand est-ce qu’on passe à un plan de sauvegarde des Français…. comme si ça n’intéressait personne…!

  4. Avatarberger

    Il y a une grosse contradiction à l’ONU. En effet, comment l’ONU compte faire pour lutter contre les atteintes au droit à la liberté de pensée et d’expression si elle pourchasse les gens qui pensent et s’expriment autrement qu’elle? C’est bizarre non ?

  5. AvatarCatherine Terrillon

    le délit de blasphème a été aboli par la révolution française. S’il est de retour, on va nous aussi retourner sous l’ancien régime. Qui a pris le contrôle de l’ONU ?

  6. SarisseSarisse

    Trump et Poutine ne se déballoneront pas, ni Xi Jin Ping, en revanche, Boris Johnson qui séduit par bien des aspectscet son franc-parler est, je viens de le découvrir, le petit-fils du plus grand opposant d’Atatürk en personne : Osman Ali Kemal Bey, certes devenu sur le tard Wilfried Johnson, mais là il va vraiment falloir se pincer très fort pour se rassurer.
    P…n, damned, nous sommes faits, sauf s’il a le pedigrée du petit-fils d’apostat sans-peurvet sans reproche.
    B…l si ça ce trouve notre Beau bo bo Boris est cousin d’Erdogan.
    Les boules pour parler vulgairement, espérons qu’il ne soit pas un traître déguisé en ami.
    A priori, il a été en tête du combat pour le Brexit et le plus solide cotempteur de Sadiq Khan, le maire islamiste de Londres.
    Allez Boris, ne te dégonfle pas, ne nous déçois pas, mais un grand-père qui se prénomme Osma Ali, quand-même, ça fait peur.
    Bon, allez, pour me rasssurer je me dirait que sa consoeur journaliste française Françoise Giroud étaot pour sa part la fille d’un autre serviteur de la Sublime Porte, Salih Gourdji tout comme notre chère Isabelle…Adjani bien que Kabyle qui a aussi des origines ottomanes.
    Des sueurs froides je vous dis.

    1. AvatarRoch le normand

      Rassurée vous , nous les résistants et patriotes anti islam, nous combattrons jusqu’à la mort cette bestiale idéologies de barbares sanguinaires , islam est et restera une idéologies de dégénérés sauvages qui au nom de leur débile Dieu massacrent les innocents. Et aucune institution ne pourra nous
      empêcher de le crier haut est fort. A force de nous provoquer tous ces traitres collabos de tous bords n’arriveront plus a contenir notre haine envers islam et ces sauvages disciples sous développés et là ils seront confronté a leur pire cauchemar leur extermination .nos résistant parents ont vaincus envahisseur nazi nous nous vaincrons envahisseur islamisé. Vive la France judéo-chrétienne Libre.

      1. AvatarHellen

        @ Roch le normand
        Comment se défendre contre cette horde de sauvages???
        Parce que eux ont des armes qui arrivent en France dans les banlieues par conteners….mais nous n’en avons pas et pour en avoir une, il faut, d’une part payer son adhésion à un club de tir, et/ou faire la chasse ou du moins faire semblant… avoir donc les deux permis et adhésions avant même de pouvoir avoir le droit à une arme…
        Ma retraite ne me permet pas de payer tout ça…
        Et je ne suis pas la seule….
        Sinon, il y a longtemps que je l’aurai fais…

  7. SarisseSarisse

    La critique survivra , triomphera des algorithmes et des robots, faisons confiance au sens de la métaphore et des paraboles, les pensées sont libres et traversent tous les murs et tous les filtres.
    Courage!

    1. AvatarHARGOTT

      Non! 99% des gens ne pratiquent ni métaphore ni parabole et se font et se
      feront entuber par « à bas la haine » et padamalgam ».

  8. AvatarGromago

    Ok,le discours de haine sera puni ,alors nos amis muz vont être punis . C’est une belle victoire .
    Nous vaincrons également grâce à notre église sainte catholique et romaine qui va défendre nos droits de chrétiens .Non,je déconne .Cette église là a été remplacée par un proclamé pape qui ne nous aime pas.
    En fait personne ne nous aime . C’est la malédiction du péché originel qui continue .
    Chassés du paradis ,chassés de notre pays .
    Condamnés à porter le hijab et la barbe ,à se torcher le cul aux doigts , à le présenter au ciel comme font les bonobos , à se baigner en textile élargi ,à lire un seul livre de toute notre vie , dans le silence triste d’un mirador qui diffusera la seule pière du soir (sans boogie boogie ) ,putain mais je préfère me flinguer ou les flinguer .

    Ou alors ce sera le farwest ,tonton flingue causera à notre place .

    Bon,alors combien je prends de taule pour ces propos ?

    Est ce que l’humour sera puni aussi comme le vieux Jorgue punissait les moines dans le Nom de la Rose en imbibant du cyanure sur les pages d’un livre grec sur le Rire ?

    Retour au moyen âge ,c’est ça qu’ils veulent les traitres des nations désunies ?

    Le nouvel ordre mondial est pis que le goulag ou les camps de déportation des nazi .
    On avait encore le droit de fermer sa gueule dans ce pays .Maintenant c’est dieu est le plus grand (pas le notre) ou la muerte .

    .

    1. AvatarHellen

      @Gromago,
      Quand ils osent en arriver à ce point-là…
      L’humour n’existe plus….
      L’humour finira par devenir un crime?!?!?!?!!!!!!!

  9. AvatarCatherine Terrillon

    Ils ne luttent contre n’importe quelle « haine », ils luttent uniquement contre la critique de l’islam. Les partis qui sont visés par une véritable ostracisme sont ceux dits d’extrême droite. L’ONU enfourchent les grands principes démocratiques pour interdire la liberté d’expression et de conscience. Quel paradoxe !

  10. Dux BellorumDux Bellorum

    Je sens que ça va mal finir tout ça, très mal …

    D’accord avec Hellen : « Alors quand est-ce que tous les Peuples passent à l’action  » ?
    Ils va bien falloir que les gens réagissent un de ces jours …

  11. AvatarPeter Wardein

    Patience, attendons la réaction des nations non-musulmanes qui actuellement ont affaire a l’islam sur la face de la planète.

  12. AvatarChristine B

    Imran Kahn et son ambassadrice, c’est vraiment la meilleure! Il ne se passe pas un jour au Pakistan – une demi-journée même – sans que quelqu’un se fasse assassiner pour avoir prétendûment failli au coran…
    Ils ne manquent pas d’air ces muzz, j’en ai vraiment par dessus la tête de cette engeance

  13. AvatarAnonyme

    A la radio une émission annonce avoir trouvé une chanson de « droite ». Dans l’extrait le chanteur disait en rond n’allant nulle part « je ne suis pas politiquement correct ». Déjà un crime…

  14. AvatarLa moutarde me monte au nez

    Pour l’instant, ce n’est pas encore l’ONU qui fait la législation française.
    Il faudra au préalable que « nos représentants « votent les lois had hoc.
    Ceux qui les auront voté, n’auront plus que les muzs comme électeurs.

  15. Avatardurandurand

    Pourquoi êtes – vous étonner ? Trump ayant diminuer la contribution financière de son pays pour le bidule , devinez qui mets le pactole maintenant dans ce truc qui n’a jamais empêcher les guerres et les massacres (des Chrétiens et des Juifs) muselant les pays qui refusent l’invasion islamique ? Réponse : les pays producteurs de pétrole (OPEP ,OCI).c’est celui qui met la plus grosse part financière qui impose ses directives .Donc ne rien à attendre de ce gros merdier qu’est l’ONU qui nous enfume depuis des décades ! ce truc , ce bidule ne sert à rien juste une grosse pompe à fric qui fait le malheur des peuples .Ce machin devrait disparaître de la surface de la Terre .J’emmerde l’ onu, organisme séditieux , crapuleux et guerrier .

  16. SarisseSarisse

    Tous les bidules nous enfoncent, l’ONE, l’UE, l’Otan, l’Euro(perdre le pouvoir de battre monnaie c’est perdre notre souveraineté et nous endetter, vive les miniBots!), la BCE,le FMI…
    Le seul qui soit viable est un pacte de civilisation , comme la réactivation d’un pacte vieux de plusieurs siècles comme le pacte de Visegrad, les pays du groupe actuel de Visegrad ont commencé de comprendre quetous ces bidules , justement, sont des camisoles, et des camisoles qui travaillent à notre agonie, notre islamisation, notre capitulation!

  17. AvatarHervé

    Incroyable..! Ceux qui veulent nous empêcher de critiquer l’islam,sont également ceux qui subissent la haine des musulmans depuis des siècles,et qui se servent de leur pire ennemi,pour organiser méthodiquement l’invasion de l’Europe,par les musulmans. Ces êtres sont d’une bassesse sans limite,mais surtout,la plus belle saloperie qui soit. Je préfère ne pas les nommer,car malgré cette vérité ignoble,c’est moi qui vais passer pour un salaud…ha ha ha..! Vraiment sordide,ce truc.

  18. AvatarPhilippe RAI

    Le coran n’est pas considéré comme un discours de haine ?
    Sourate 9
    29. Faites la guerre à ceux qui ne croient point en Dieu ni au jour dernier, qui ne regardent point comme défendu ce que Dieu et son Apôtre ont défendu, et à ceux d’entre les hommes des Ecritures qui ne professent pas la vraie religion. Faites-leur la guerre jusqu’à ce qu’ils payent le tribu de leurs propres mains et qu’ils soient soumis.
    39. Si vous ne marchez pas au combat. Dieu vous châtiera d’un châtiment douloureux, il vous remplacera par un autre peuple, et vous ne saurez lui nuire en aucune manière. Dieu est tout-puissant.

    Ça passe ça dans facebook et twitter ? Et si on inverse le texte, du genre « Faites la guerre à ceux qui croient en Allah etc. … ça passe ?

  19. AvatarHervé

    C’est tout simple;nous avons affaire aux principales victimes des nazis,et c’est pour cette raison,que plus personne n’ose les dénoncer. Mais le dire,ça ne sert à rien,puisque personne ne veut l’entendre. Moi,je ne condamne personne non plus,en disant cela;mais une vérité,c’est une vérité,et ce ne sont pas les preuves qui manquent. D’autre part,ce ne sont tout de même pas les Européens qui ont organisé leur propre suicide,ni l’anéantissement de leur religion et de leur peuple;non,ce sont ces gens qui vivent en Europe,depuis longtemps,et se disent Européens,tout en changeant de nom,pour beaucoup,surtout dans les médias,pour qu’on ne les reconnaissent pas. Mais en vérité,ils haïssent les Européens et les chrétiens. Beaucoup se sont emparé indirectement des rennes du pouvoir,tout en restant cachés dans l’ombre;un peu comme le marionnettiste,qu’on ne voit pas,et qui tire les ficelles. C’est de cette façon,qu’ils ont réussi à installer Macron au pouvoir,grâce à leurs milliards. Soros,lui,il a simplement changé de nom;il s’appelle Schwartz,et passe son temps à dépenser sa fortune intarissable,pour acheminer les Africains en Europe. Mais dans tout cela,ce que je ne comprends pas,c’est pourquoi tant de haine,de notre part,à l’égard des musulmans qui n’auraient jamais eu l’idée ni les moyens de venir chez nous,et jamais envers ces traitres qui organisent leur venue dans toute l’Europe;c’est tout de même incroyable..!

  20. AvatarAnne Lauwaert

    “Avant on ne savait pas” mais maintenant on sait. Cela ne peut continuer que parce que nos autorités font semblant de ne pas savoir. Il suffirait qu’elles disent la réalité aux nouveau venus : 1 « vous êtes victimes d’un nouvel esclavage : on vous fait venir comme main d’œuvre bon marché »- 2 avec la preuve de nos scientifiques(comme JJ Walter) à l’appui : « on vous domine par des croyances illusoires dont la première concerne votre livre fondateur : contrairement à ce qu’on vous fait croire, votre coran n’est pas tombé du ciel de votre allah, il a été écrit par 50 différents auteurs sur l’arc de 200 ans » Si nos autorités ne le font pas tout un chacun peut le faire : le dire, l’écrire et le répéter jusqu’à ce que les nouveau venus comprennent qu’ils sont manipulés et que nous ne sommes pas dupes.

  21. Avatarkovac

    Tout à fait comme les nazis interdit de critiquer le parti mais à l’inverse ils avaient tout les droits les premiers qui sont allés en prisons et les premiers dans les camps les personnes qui critiqués et qui étaient contre le parti !

  22. Avatarfrejusien

    Comment la Pakistanaise peut-elle imposer ses vues, après ce qu’a vécu ASIA BIBI au Pakistan ??

    c’est simple, l’ONU appartient maintenant aux muzz,
    surveillez bien tout ce qui va en sortir prochainement

  23. AvatarGilberte M

    avez-vous bonne mémoire, ou trop jeune pour avoir connu ? si je vous dis « Salman Rushdie », si je vous dis « Charlie Hebdo », Le 14 février 1989, une fatwa réclamant l’exécution de Rushdie est émise sur Radio Téhéran par l’ayatollah Rouhollah Khomeini, guide de la révolution de l’Iran, dénonçant le livre comme « blasphématoire » envers l’islam. Le 7 janvier 2015 en fin de matinée (vers 11 h 30), deux islamistes radicaux, les frères Chérif et Saïd Kouachi, cagoulés et lourdement armés, font irruption dans les locaux du journal à Paris 11e et y ouvrent le feu à la kalachnikov. Ils tuent douze personnes dont deux policiers, et en blessent onze autres, dont quatre grièvement. Dans les 2 cas, c’était pour des écrits jugés « blasphématoires ». En France, pour l’instant, le délit de blasphème n’existe plus depuis 1881, mais la liberté d’expression, et la liberté de la presse sont fortement menacée, de l’intérieur, avec la loi Avia, et maintenant de l’extérieur avec l’intervention de l’ONU :

  24. AvatarHuga Fernandez

    Le combat est imminent, il doit passer par:
    1.- l’exigence de la reciprocite du respect du droit d’exercer sa religion ou vie spirituelle dans chaque pays de la planète
    ou/et
    2.- la suppression de la Déclaration islamique universelle des droits de l’homme SEPTEMBRE 1981 | CONSEIL ISLAMIQUE POUR L’EUROPE , à Paris, par Salem Azzam, secrétaire général du Conseil islamique, lors d’une réunion organisée au siège de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture [Unesco]. Déclaration islamique universelle des droits de l’homme SEPTEMBRE 1981 | CONSEIL ISLAMIQUE POUR L’EUROPE
    Le terme « Loi » signifie la shari’ah, c’est-à-dire la totalité des ordonnances tirées du Coran et de la Sunnah et toute autre Loi déduite de ces deux sources par des méthodes jugées valables en jurisprudence islamique.
    Une déclaration islamique des droits de l’Homme a été rédigée et promulguée. En voici l’intitulé , l’introduction et le préambule:
    Déclaration islamique universelle des droits de l’homme SEPTEMBRE 1981 | CONSEIL ISLAMIQUE POUR L’EUROPE

  25. AvatarILIANA V.

    LE NOUVEAU PLAN DE L’ONU : LE CHRISTIANOSUICIDE COLLECTIF !
    Le « Plan d’action de l’ONU contre le discours de haine » est en réalité un PLAN DE PROSELYTISME DE L’ISLAM!
    « Islamophobie »: répété maintes fois, « christianophobie »: zéro fois, « antisémitisme »: zéro fois!
    La critique de l’islam risque d’être totalement et explicitement interdite d’ici peu… et sur la terre entière: par l’ONU. Guerre, puis interdiction de la Liberté d’expression en prime!
    Trump a été magistral lorsqu’il a dare dare sorti les USA du très puissant Conseil des Droits de l’Homme!
    A l’inverse, lorsque, ne voyant pas plus loin que le bout de leur nez, tous les pays votaient les candidatures des membres du Conseil, une par une, et ont fini par le remplir majoritairement de représentants de pays musulmans, ils ne pouvaient pas imaginer qu’un jour cela se retournera contre eux, contre tous les pays non-musulmans.
    Les voilà, tout puissants, ces membres musulmans, qui font la pluie et le bon temps en tout ce qui concerne les Droits de l’Homme, mais aussi dorénavant en particulier la religion, comme ça les arrange : au profit d’une seule religion – la leur!
    Et les revoici, qui s’attaquent «aux nouvelles manifestations du racisme et de la haine contre la foi, en particulier l’l’ISLAMOPHOBIE». Et appellent «de nouveau à une action urgente pour lutter contre l’l’ISLAMOPHOBIE, qui est aujourd’hui l’expression la plus répandue du racisme et de la haine de « l’autre »»! Et proposent qu’une «stratégie plus ciblée soit élaborée pour faire face aux diverses expressions de l’ISLAMOPHOBIE»!!
    En effet, avec une «DEFINITION DE LA « HAINE » LA PLUS LARGE ET LA PLIS VAGUE POSSIBLE, N’IMPORTE QUEL PROPOS SERA QUALIFIE DE HAINEUX» : « Toute forme de communication orale ou écrite, ou tout comportement qui attaque ou utilise un langage péjoratif ou discriminatoire à l’encontre d’une personne ou d’un groupe de personnes sur la base de ce qu’ils sont, en d’autres termes, sur la base de leur religion, ethnie, nationalité, race, couleur de peau, origine, sexe ou autre facteur d’identité »!
    A propos, le plan étant « contre la haine », parmi musulmans, chrétiens et juifs, lesquels sont les plus haineux et les plus sauvages, hein?? Par qui faudrait-il commencer à punir?

  26. AvatarAdalbert le Grand

    Je n’ai pas eu le temps de tout lire, commentaires compris, mais je mets les réflexions que cela m’inspire. Excusez si cela a déjà été dit par d’autres.

    Il faudrait tout d’abord rappeler ce qu’est l’ONU : une organisation multilatérale des Etats souverains du monde, dont l’objet principal est le respect de la souveraineté de ses membres et de leur intégrité territoriale, et le règlement des conflits de souveraineté entre eux, en vue de maintenir la paix et la sécurité internationale.

    Ce n’est en aucun cas une instance juridiquement supérieure dont les Commissions Théodule auraient le pouvoir d’imposer un ordre juridique, encore moins politique à ses membres, comme certaines ONG totalitaires aimeraient le faire croire quand cela les arrange, et parce qu’elles ont noyauté ces Comités.

    L’ONU n’est pas un gouvernement mondial et ne légifère donc pas.

    Mais comme toutes les organisations, l’ONU, ou plutôt son administration et ses fonctionnaires tendent à vouloir étendre leur pouvoir et leurs prérogatives, et s’immiscent dans des domaines où ils n’ont rien à faire au départ.

    L’ONU est en train de suivre le même chemin que l’UE, et prétend s’ériger en gouvernement du Monde, NON ÉLU bien évidemment. Et en réalité au service de lobbys, à commencer par l’islamiste.

    Il est honteux qu’on ne les remette pas à leur place. Mais si on ne le fait pas, c’est que cela sert les buts poursuivis par certains…

    Toute cette organisation du « système de Nations Unies » est totalement non démocratique, issue de l’oligarchie mondiale, et complètement tissée d’intérêts particuliers et cachés. Et on ose la présenter comme une sorte d’organisation omnisciente, une référence absolue, une mystérieuse divinité bienveillante, d’une infinie sagesse et autorité, suprême et incontestable! A quel titre? Aucun.

    Juste un autre groupe de connards qui prétendent nous régenter et exiger notre soumission.

Comments are closed.