L’échec criant de l’intégration, c’est la victoire de l’Algérie à la CAN : où est passée la France ?


L’échec criant de l’intégration, c’est la victoire de l’Algérie à la CAN :  où est passée la France ?

Charlotte d’Ornellas, sur Valeurs Actuelles, revient sur l’épisode festif des manifestations algériennes en France.

Victoire de l’Algérie à la CAN : mais où est passée la France ?

[…] Illustration d’un échec criant d’intégration.

Un universitaire guinéen tué parce que noir un soir de finale entre le Sénégal et l’Algérie, un supporter sénégalais poignardé au cœur de Paris, une jeune femme menacée de lapidation à Lyon, un homme frappé à Bordeaux… deux semaines après la mort d’une jeune mère de famille renversée par un chauffard sans doute enivré de la victoire de « son » équipe algérienne en demi-finale. Sans commune mesure, mais hautement significatif pourtant, une statue du général de Gaulle dessoudée à Evreux (pauvres ignares incapables de se souvenir qu’il est l’homme qui a choisi de donner l’indépendance à l’Algérie malgré la victoire militaire de son armée française), une tentative de remplacement du drapeau tricolore par celui de l’Algérie… Mais partout dans le débat public, on se réjouit que tout se soit « bien passé ». Et dans le meilleur des cas « mieux que prévu ».

Alors évidemment, on peut se contenter de trouver que c’est un évènement festif avec son lot de malheurs et sa masse joyeuse. Sauf que c’est une soirée provoquée par un évènement qui est parfaitement étranger à la France. Une victoire de l’Algérie, contre le Sénégal, en finale d’une Coupe d’Afrique des nations.

Avec le plus beau sourire du monde, de nombreux supporters évoquent la colonisation pour justifier ces mouvements de foule algériens en France. Le fait que ces soirées se passent, tout court, est l’illustration même d’un échec cuisant de l’intégration en France. Non, tous les Français qui peuplent la France ne sont pas Français pareil, la preuve par la victoire d’une équipe étrangère en coupe d’Afrique.

Une France qui n’a de cesse de s’excuser

Sans compter que pendant ce temps-là, en Algérie, l’Organisation nationale des Moujahidine (ONM) appelle le Parlement à proposer un projet de loi sur la criminalisation des actes de la colonisation française en Algérie.

[…] comment s’étonner que les Algériens d’ici ne trouvent en leur pays d’accueil aucun motif de respect, alors que les représentants de ce dernier oscillent entre la repentance là-bas et la culture de l’excuse ici ? 

Mais comment ne pas comprendre que les Français d’origine, ceux qui ont hérité de l’histoire et de la culture d’ici, finissent quant à eux par se lasser de ces enfants adoptifs bruyants, ingrats et parfois même dangereux ? Le discours sur l’identité heureuse a ses limites, et personne ne peut plus leur faire croire qu’il est des soirs de victoire d’un pays étranger pendant lesquels ils ont des raisons tangibles de se sentir étrangers dans leur propre pays. Ce même sentiment fort désagréable de dépossession que beaucoup de Français avaient éprouvé lorsque le porte-parole de leur gouvernement, Sibeth Ndiaye, n’avait pas trouvé de simple plat français plus caractéristique que le kebab… à opposer aux homards parlementaires.

Charlotte d’Ornellas pour Valeurs Actuelles

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




4 thoughts on “L’échec criant de l’intégration, c’est la victoire de l’Algérie à la CAN : où est passée la France ?

  1. AvatarHollender

    Marre, plus que marre de tout ces bla bla !
    Si on foutait tous les biens nationaux dehors et qu’on arrête de remplir leur mangeoires, on pourrait rembourser la dette de la France en 10 ans.
    La France, elle va finir comme la Serbie, bombardée par ses soit disant alliés, dépecee, et distribuée aux hyènes par quartiers entiers.
    Avec la secte muzz, pas de répis, c’est arrivé PARTOUT ! Au Liban, en Serbie, au Kurdistan, chez les pauvres Yezidis, au Myanmar etc. Où ils passent les locaux trépassent, c’est bientôt notre tour.

  2. Avatarvieux bidasse.

    Il suffisait de vivre quelques temps parmi eux, avec au départ un avis entièrement favorable, pour s’apercevoir que l’intégration est impossible.
    Mais nos gouvernementeurs n’ont pas suivi les stages, donc les CD sont vierges.

  3. AvatarPeter Wardein

    En ce qui concerne en particulier la future loi algérienne préparée afin de criminaliser la colonisation, et en général les demandes d’excuses et de réparation à l’encontre de la France présentées par l’actuel gouvernement de notre ancien territoire en Afrique du Nord, ma seule consolation est d’imaginer ce que cela pourrait donner si toutes les nations ex-coloniseees présentaient des demandes d’indemnisation aux nations ex-colonisatrices. Viet-Nam et Madagascar à l’encontre de la France, Union Indienne à l’encontre du Royaume- Uni, Congo-Kinshasa à l’encontre de la Belgique, et – j’ai gardé le meilleur pour la fin – Angola à l’encontre de l’Allemagne pour le génocide des Herreros.

  4. Edmond RichterEdmond Richter

    Quand je vois les centaines de milliers, parfos les millions de Hong-Kongais qui manifestent, idem en Algerie contre les généraux bedonnants, au Soudan contre les militaires et quand je vois l’atonie en France face à la déliquescence macronienne, l’invasion migratoire et l’islam conquerant (AVEZ-VOUS REMARQUÉ qu’il ne se passe oas de jours sans un égorgement, une voiture belier, une église incendiée, une invasion de piscine ou des racailles sur les champs Elyséesou au Panthéon…) je me dis que c’est terminé, que l’Islam est en train de gagner et que nous pouvons passer la France par « PERTES ET PROFITS » surtout PERTES…Les seules réactions que je vois sont des commentaires déprimés (oui! le mien aussi) ou rageurs (oui! les miens aussi) mais c’est tout!!! ALORS SI VOUS CONNAISSEZ UN GROUPE DE NATIONAUX ET PATRIOTES QUI FONT PLUS QUE PARLER, FAITES LE MOI SAVOIR ET JE M’INSCRIT DARE-DARE

Comments are closed.