Espagne : 2 ans de prison et 178 000 euros à payer pour le jeune qui a défendu une femme agressée !


Espagne : 2 ans de prison et 178 000 euros à payer pour le jeune qui a défendu une femme agressée !

.

C’est de la justice à la française…

Le voleur -agresseur est décédé 2 jours après les faits, le jeune qui n’a écouté que son courage est condamné.

.
.

Une justice comme l’aiment les progressistes et gauchistes

Une fois la peine définitive prononcée, le jeune homme -un étudiant en droit originaire de Malaga- doit se présenter volontairement à la prison dans un délai de quinze jours. Ce que tribunal pénal n ° 9 de Malaga lui a signifié, sinon « le bureau des forces de sécurité de l’État recevra une lettre officielle pour l’arrêter et l’incarcérer ».

Le jeune homme ayant aidé la jeune femme en frappant le voleur n’a pas eu de chance, le voyou est décédé après avoir reçu deux coups. Envoyé au sol, il a été victime une lésion cérébrale traumatique avec hémorragie provoquant sa mort deux jours plus tard.

Ainsi le courageux intervenant a été condamné pour homicide par imprudence grave à l’encontre d’un voleur ayant des antécédents d’alcoolisme et de toxicomanie, sous l’emprise de la cocaïne le jour où il a tenté de perpétrer le vol avec violence* en compagnie d’une comparse**. Il était recherché et devait être mis en prison pour différentes affaires pénales… Il n’aurait pas dû se trouver libre !
* : coups de pied dans la tête alors qu’ils étaient en possession du sac de la femme agressée.
** : la comparse, Isabel Cano, lors de ce procès, n’a même pas été condamnée à de la prison.

.
L’avocat de Borja -Alfredo Herrera Rueda- de déclarer : « Cette décision envoie un mauvais message à la société, celui-ci criminalise et sanctionne une conduite solidaire et fait penser que, devant une situation semblable, le mieux est de regarder de l’autre côté et de ne pas se compliquer la vie. »

Malgré son altruisme et sa générosité hautement proclamée envers les femmes, le ministère de la Justice a condamné ce héros à deux ans de prison et à 178 000 euros au titre de dommage et intérêts*.

.
Ainsi dans sa sentence, avec sa « grande sagesse », le tribunal a formulé la sonnerie adéquate : « Il n’y avait aucune nécessité rationnelle d’user de la force pour empêcher ou repousser l’agression menée par le défunt contre un tiers, auraient pu être utilisés d’autres moyens ou formes pour porter assistance. » !
* : A noter que les 178 000€ de préjudice ont été demandés par les 2 filles du voyou -Pedro Toro Timeo 41 ans- que celui-ci a délaissées durant des années…
.

L’affaire ne s’arrête pas là : l’Espagne se déchire…

VOX et Caso Aislado ne sont pas les seuls à critiquer ce jugement…
Ainsi El Mundo fait une analyse méthodique de ce procès
Même la BBC en espagnol en fait un article détaillé

Une pétition demande la grâce de Borja et une cagnotte est mise en place pour payer son amende à l’initiative de VOX.

VOX demande aussi la modification de la législation sur la légitime défense, notamment à l’étendre lors de la défense de personnes plus faibles !
La pétition semble suivie comme le relève le Huffington espagnol.

Bien sûr les progressistes et gauchistes ne soutiennent pas Borja, au contraire, ainsi l’écrivain Luxia Etxebarria dans un twett :
« Ils oublient de dire que ce jeune homme a frappé le voleur, un toxicomane malade, beaucoup plus faible que lui, et l’a frappé à tel point qu’il l’a tué.
Il n’a pas défendu une femme.
Il a tué un homme. https://t.co/b4tePwYUaX– Lucia Etxebarria (@LaEtxebarria) 16 juillet 2019 »
.

Ainsi l’Espagne est divisée en deux camps !

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Jean-Paul Saint-Marc

Résistance républicaine Aquitaine J'adore la chouette, elle a de grands yeux pour mieux voir.


24 thoughts on “Espagne : 2 ans de prison et 178 000 euros à payer pour le jeune qui a défendu une femme agressée !

  1. Avatardmarie

    On trouve les mêmes connards et mêmes pourritures qu’en France !
    Se défendre est interdit ainsi que venir au secours des personnes agressées !
    C’est à se frapper la tête contre les murs ! C’est à en devenir fou !
    Réagissons vite avant qu’ils ne nous détruisent !
    Tous les pays d’Europe même combat !

    1. AvatarHellen

      @dmarie
      Que Dieu vous entende, et que tous les pays d’Europe, entendent ou lisent votre message, mais surtout que les Peuples d’Europe, lisent et se révoltent contre cette injustice monstrueuse qui condamne celui qui sauve, contre celui qui agressait et volait…
      Le défenseur à tué le voleur???
      Au moins un déchet de l’humanité en moins…
      Quant à ses filles qui réclament de l’argent, parce que c’est au fond tout ce qui les intéressent, on devrait les mettre en prison au moins 3 mois à la place de leur père pour leur enseigner ce que veut dire être honnête…

      On marche vraiment sur la tête dans cette Europe nauséabonde, vile et meurtrière pour les honnêtes gens…!
      On attends quoi pour faire disparaître tous ceux qui ne mettent en place, que de l’Injustice flagrante dans nos pays???!

  2. Avatarpierre estrelka

    « Il n’a pas défendu une femme.
    Il a tué un homme. »

    Ouvrez le ban :
    Il a surtout éliminé un nuisible. Médaille.
    Fermez le ban.

    Et jouez le rigodon.

    1. AvatarJoël

      Non, c’est la justice européenne qui protège les clandestins et condamne systématiquement le « de souche » qui se défend ou défend ses pairs.
      A ce niveau-là, c’est répugnant et les magistrats méritent une « fatwa »de mise à mort qu’ils soient Espagnols, Français, Anglais, ou autres.

  3. AvatarAmélie Poulain

    Rappel de l’article : « ….l’écrivain Luxia Etxebarria dans un twett : « Ils oublient de dire que ce jeune homme a frappé le voleur, un toxicomane malade, beaucoup plus faible que lui, et l’a frappé à tel point qu’il l’a tué.
    Il n’a pas défendu une femme. »

    Déjà, il faut à tout prix se mettre en tête qu’un toxicomane, drogues ou alcool, n’est pas « malade » malgré ce que l’on en dit, c’est quelqu’un qui prend un produit qui lui détruit le cerveau. Il est donc « actif » dans l’affaire, un malade ne l’est pas, il « subit » sa maladie.

    Pour le premier il lui suffirait d’arrêter le produit (il y a assez d’aides pour cela s’il n’y arrive pas tout seul, et qui coûtent extrêmement cher à la Société mais s’il continue cela reste « son » choix), pour le deuxième, il n’a « aucun pouvoir » sauf celui de positiver au mieux pour s’en sortir.

    Je rajoute que cet homme n’était pas si « faible » que cela pour agresser, c’est donc qu’il avait de la force.

    Enfin, il faut admettre qu’une personne sous produits notamment alcool, tombe lourdement lorsqu’il perd l’équilibre alors d’autant plus fort s’il est en pleine bagarre, car il n’a plus le réflexe de se protéger et se retenir….

    Il est largement temps de revoir cette notion de « Légitime Défense ».

  4. AvatarVent d'Est, Vent d'Ouest

    Je suis triste pour ce courageux jeune homme. J’espère que, si appel il y a, il sera relaxé.
    Courage !

    1. Jean-Paul Saint-MarcJean-Paul Saint-Marc Post author

      Vu la formulation, il n’y a plus d’appel…
      C’est une demande de grâce… auprès de je ne sais qui… du ministre de la justice ? du premier ministre ? du roi ?

      Pour ce que j’en sais, ce jeune s’est résigné, il compte utiliser ses 2 ans pour finir ses études !

  5. AvatarChristian Jour

    Et un nuisible de moins;En Espagne comme en France on marche sur la tête. Les même gauchos qui protègent et défendent les mêmes racailles. Les gens honnêtes ne sont plus défendus mais le pire c’est qu’il faut se laisser faire, ne pas répliquer, se laisser dépouiller, voler, agresser et cogner. marre plus que marre et j’ai la haine.

  6. Avatarveilleur47

    Revoir la Légitime Défense ! moi je suis pour ! cela nous changerait du sentiment de Légitime Victime, comme nous sommes actuellement, cette justice est pourrie jusqu’à l’os

  7. Avatarpalimola

    Un drogué de moins ! qui sûrement ne devait pas en être a sa première agression , j’ai vu une fois une de ces merdes attaquer sa propre mère pour lui arracher son sac car il était en manque il lui fallait du fric , je ne vous raconte pas ce qu’il s’est pris par deux voisins accourus pour aider cette femme . Cette histoire date d’une quarantaine d’années , si c’est aujourd’hui et que le connard porte plainte nul doute que les deux gars finissent au tribunal dans le monde de fous d’aujourd’hui ou les voyous les violeurs et les drogués sont protégés !

  8. SarisseSarisse

    Moins d’islam en Espagne qu’en France mais hélas un Pedro Sánchez.
    Cela étant dit, et malgré cela, je pense que l’Espagne et surtout le Portugal produisent plus d’anticorps à l’islamisation que la France, la Belgique l’Allemagne ou l’Angleterre (même si la nomination d’un Boris Jonhson est une petite bouffée d’oxygène).

  9. AvatarAdalbert le Grand

    Confirmation de ce que je dis depuis longtemps sur les gauchistes fous : ils criminalisent les honnêtes gens, et victimisent les délinquants et les criminels.

    Les juges rouges ne font qu’appliquer les recommandations du sinistre substitut Baudot du syndicat de la magistrature : « soyez du côté du voleur contre la police. »

    On est dans l’inversion des valeurs de la civilisation. C’est étonnant cette fascination qu’ils ont pour les malfaisants, à qui ils trouvent toutes les vertus. Sans doute parce qu’ils sont eux-même malfaisants, ou rêveraient de l’être mais n’osent pas.

    1. Avatarvieux bidasse.

      Ils n’ont pas encore osé nous dire que dans le cas où l’on voit commettre un viol devant soi,il vaut mieux profiter de l’occasion que de vouloir défendre l’agressée.
      Mais ça va venir, c’est dans les cartons.

      1. AvatarAdalbert le Grand

        Sachez qu’au sein de leurs sections syndicales ou militantes groupusculaires, ils y procèdent déjà.

        Mais c’est très différent, car c’est un viol de gauche intersectionnelle, et comme dans toutes les organisations sectaires c’est une honneur d’être « honorée » par le chef ou ses sous-fifres.

        Les gauchistes ont de toute façon l’art de créer des vocables bidons pour enrober leurs forfaits et les justifier au nom de la cause.

        Pourritures.

    2. Avatarjean

      Exact! la harangue de Baudot annonçait clairement le programme d’inversion des culpabilités.lire l’excellent livre »sécurité: la gauche contre le peuple » d’hervé Algalarrondo journaliste politique au Nouvel Obs.un déviant lucide qui avait tout compris.(livre de 2002 chez Robert Laffont)

  10. AvatarJean charles

    Il est de même en France ou notre pourrie justice n’hésite pas a condamner des honnêtes citoyens qui on sanctionner des racailles lors de bols ,viols ou agressions…en dernier proche a Lyon ou deux individus ont agresser sexuellement deux jeunes filles de 14 et 15 ans dans un lac ,ils ont étés arrêter par des baigneurs ,et ils on eu la sanction qu’ils méritaient , cotes ,dents nez casses et traumatisme crânien…seul problème désormais la police recherche activement ces héros qui on sauver ces gamines pour les incarcérer…voilà la pourrie justice de Europe….seul un conflit européen peur redonner a nos pays leurs vrais valeurs de justice patriotique. Nous devons éliminer tout les traitres collabos et corrompu de nos nations.

  11. Avatardmarie

    De toutes façons ce pauvre garçon se trouvait au mauvais moment au mauvais endroit car en supposant qu’il ne se soit pas porté au secours de cette femme et ait passé son chemin sans s’arrêter, il aurait été jugé pour non assistance à personne en danger….
    Pour ne pas être inquiété, il faut être racaille, drogué, migrant illégal, voleur, assassin…. Tous les autres, les sans-problème, sont passibles des tribunaux !

  12. AvatarCaughnawaga

    Si la charogne n’avait pas agressé une femme il serait encore en vie. Personne lui a demandé quoi que ce soit, c’était à ses risques et périls.

    Aucune nécessité d’utiliser la force, c facile à dire le derrière sur une chaise, mais dans le feu de l’action c autre chose.

  13. AvatarCatherine Terrillon

    Quand on est attaqué par un agresseur quel qu’il soit, on n’a pas le droit d’utiliser la force ? Mais alors on se défend comment ? Que devient l’excuse de légitime défense? Ca devient délirant tout ça.

    1. Avatardmarie

      Catherine Terrillon, avant de se défendre, il faut s’enquérir de sa santé, savoir s’il va bien, s’il ne se drogue pas, s’il n’est pas sous influence de l’alcool.
      Si tout est ok, alors pas de problème, on peut se défendre….
      mais attention de ne pas l’abîmer s’il n’est pas blanc !!! Parce que s’il a bobo, ça peut nous coûter cher, même très très cher !!!

  14. Avatarantidote

    Ce n’est que par le vote que nous mettrons tous ces politicards et leur juges rouge devant un tribunal digne et totalement libre .Concernant la magistrature
    pas de syndicat et droit de vote suspendu !

Comments are closed.