Parce que je suis d’origine maghrébine, à l’hôpital ils refusent de me servir jambon et steack non halal


Parce que je suis d’origine maghrébine, à l’hôpital ils refusent de me servir jambon et steack non halal

.

Aujourd’hui de nombreuses associations anti-racistes œuvrent pour, soi-disant, combattre les inégalités, les discriminations ; or neuf fois sur dix, pour ne pas dire plus, nous savons qui sont les discriminés ainsi soutenus, défendus. Neuf fois sur dix, il s’agit de mahométans. Bien sûr, souvent, cela n’est pas clairement affiché ainsi. On parle d’inégalités de façon floue, quand clairement cela concerne les musulmans, ces pauvres musulmans qui attisent toutes les haines injustes contre eux. On noie, toujours et encore, le poisson car, au fond, on sait pertinemment qu’il y a quelque chose qui cloche avec cette population.

.

Et puis, on ne veut pas être accusé d’aider toujours les mêmes, de prendre la défense en priorité des pauvres victimes musulmanes. C’est avouer, quelque part, que l’on fait une fixette et que les Mahométans, plus que d’autres, auraient besoin d’être aidés, d’être protégés.
En réalité, c’est montrer que l’on n’est pas aussi blanc que l’on veut bien le faire croire. Dire ouvertement que l’on considère les musulmans comme d’éternelles victimes, c’est dire qu’on les pense pas capables de s’en sortir tout seuls avec des déficits intellectuels les empêchant de se dépasser.

.
Soit, on ne va pas les accuser de racisme quand même, ce serait le comble. Ils ont raison, les musulmans sont blancs comme neige, ils ne posent pas de problème, ils sont injustement traités. La France, les Français sont mauvais, sont des racistes patentés, derrière chaque personne se cache un horrible facho. On n’échappera pas comme ça à l’opinion assassine des gauchos, peuplant un peu partout la France. Ceux-là nous rappelleront à l’ordre, à leur ordre, celui du multiculturalisme et des droits sans devoirs, pour cette pauvre population qui aurait  déjà trop souffert, snif snif.

.

Premièrement, pour démonter leurs arguments bidons de discrimination, je ne vais pas parler, pendant des heures, de mon parcours personnel qui s’inscrit, lui, dans la normalité, à savoir pour obtenir des diplômes, un emploi et autres, il faut se retrousser les manches, je dirai comme pour tout le monde. De plus, curieusement, du fait que mes parents m’ont toujours parlé en français, dès ma naissance, cette langue est mienne sans restriction aucune. Curieux quand même, pas de difficulté particulière, pas de problème de discrimination, pas de souci à l’embauche et encore moins dans ma vie professionnelle. Je n’embête personne, je fais mon travail avec le souci de faire bien et ainsi de répondre aux attentes de mes employeurs. Et ça marche, hourraaaaa !!! Vous avez dit bizarre !

.

Des proverbes bien connus que les adeptes de la victimisation devraient prendre pour agent comptant, c’est « quand on veut, on peut » ou « La persévérance et la ténacité viennent à bout de tout. ». Et je dois dire que j’y crois dur comme fer. C’est à force de travail, de ténacité et de courage que l’on finit par réussir les entreprises les plus ardues, même si au départ tout semble montrer le côté insurmontable de l’affaire.
Deuxièmement, si demain j’avais une entreprise, je dois dire que je prendrais beaucoup de précautions avant d’ embaucher des mahométans. Pourquoi ? Je suis frappée de folie ou j’ai été contaminée par le racisme, moi-même ? Je ne pense pas, je vais vous dire pourquoi je serais très précautionneuse si je devais  embaucher des personnes dont le cerveau est aux mains du coran pour m’assurer de leur neutralité dans l’exercice de leur fonction.

.
Avant tout chose, il n’est pas de trop de rappeler pourquoi les entreprises, les services publics embauchent du personnel. Les entreprises, que je sache, ne sont pas là pour faire de la philanthropie et encore moins des œuvres de bienfaisance. On est d’accord, l’objectif, c’est de créer de la valeur ajoutée, des richesses.
Les salariés sont donc recrutés et rémunérés pour réaliser des missions, une prestation de travail, qui,  bien entendu, sont définies par l’employeur. Celui-ci, quand il est un acteur privé, cherche à satisfaire la raison d’être de son entreprise, à savoir créer des biens et des services, pour répondre à un marché de besoins et ainsi gagner de l’argent. Et c’est ainsi partout la même rengaine, les entreprises ont des objectifs économiques. Elles créent de la richesse pour elles-mêmes et, par ricochet, pour la société dans laquelle elles se situent.
Quand l’acteur est public, ses objectifs ne diffèrent guère dans la mesure où lui recherche à satisfaire ses administrés, les usagers de son territoire. Finalement satisfaire les besoins de la population, c’est s’assurer que le dit-territoire soit un lieu favorable, pour une économie positive.

Dès lors, il va sans dire que, lorsque des individus décident, de leur plein gré, de travailler pour une entreprise ou autre, ils acceptent d’être à son service, toute proportion gardée, d’être son représentant, d’œuvrer pour son bien. En aucun cas, les salariés ne sont censés agir à leur guise, en fonction de leurs croyances, leurs adhésions politiques, leur culture familiale etc. Cela s’appelle la neutralité que chacun se doit d’adopter pour rendre possible la réalisation des missions de chacun.

Quand, ils franchissent la porte de leur travail, leur vie privée est censée rester à l’extérieur de celui-ci. J’appelle cela, revêtir l’habit de l’emploi. Bien sûr, ils ne cessent pas d’être eux-mêmes mais ils se doivent d’être à l’écoute et respectueux des différents interlocuteurs, comme des clients par exemple, ou leur hiérarchie. Ils se doivent de réaliser les missions pour lesquelles ils sont payés.

.
Par ailleurs, chaque activité a ses propres règles, ses propres exigences. Si par exemple, cela se passe dans le commerce, le b.a.-ba est de mettre à l’aise le client, de se mettre à sa disposition sans faire transparaitre son humeur, son idéal. Les salariés sont payés pour vendre et répondre aux besoins des clients, pas autre chose. Ils ne sont pas là pour faire passer leurs intérêts personnels, pour respecter leurs croyances ou agir en fonction de celles-ci, voire même chercher à faire respecter par d’autres, les interdictions auxquelles les soumet leur religion. Et pourtant…

.
Chaque salarié de France et de Navarre devrait être théoriquement soumis à cet ensemble de règles ? Oui bien sûr ! Sauf que pour certains mahométans, à vrai dire,  il n’en est pas-plus question. Pour eux, la charia, le respect de leur pseudo religion ont la primauté sur tout le reste. Port du voile, refus de toucher le porc dans la restauration ou dans le commerce alimentaire, refus dans les lieux d’accueil des enfants de participer aux fêtes françaises d’ascendance chrétienne comme Noël par exemple, refus pour les hommes de travailler avec des femmes, et j’en passe, il y a tellement de contraintes,  voire que ça en islam, pour pouvoir toutes les citer…  En définitive, tout ce qui va à l’encontre de leur dogme, de près  ou de loin, est systématiquement écarté, rejeté, ignoré, contourné, et cela bien sûr sans aucun scrupule. Résultat des courses, l’essence même de leurs missions n’est plus assurée. Dès lors, quel sens cela a-t-il  d’embaucher de telles personnes ? Pour ma part, aucun !!! C’est de la perte sèche pour ne pas dire des emm…. à n’en plus finir.

.
Comment, j’en suis arrivée à penser que trop d’adeptes de momo font passer leur adhésion à l’islam avant toute chose ? C’est à force de rencontrer, moi-même, une part importante et grandissante de ces situations et de recueillir énormément de témoignages allant dans ce sens. Plus que le nombre, c’est aussi la gravité de certaines de ces situations qui m’interpellent défavorablement, et de fait m’a convaincu que c’est une illusion de croire que l’islam permet à ses adeptes d’être neutre, d’avoir un esprit libre, et plus particulièrement dans le travail. Celui-ci exige un minimum d’adaptabilité de la part des individus, une qualité antinomique avec la doctrine islamique. On le sait, elle n’accepte rien d’autre qu’elle-même.

.
Voilà donc l’une de ces expériences qui m’a particulièrement marqué :
Il y a quelques années, j’ai été hospitalisée dans un lieu de soin où le personnel de service était principalement musulman. Bon, ce n’est pas grave, m’étais-je dit naïvement, je suis en France, mes choix de vie seront sûrement respectés.
Quand j’ai été admise dans cet hôpital, une diététicienne était venue me voir pour recueillir mes choix alimentaires, ce que j’aimerais manger pendant mon séjour. Je lui avais dit ce qu’il en était en pensant que, pas de problème, j’aurais ce que j’avais décidé, toute cliente/patiente que j’étais. Eh bien ! Que nenni ! A tous les repas, à chaque fois, le personnel de service me servait des bouillies informes à base d’œuf et de poisson. Au revoir, les rôtis de porc, de poulet ou de bœuf promis. Pas de bon steak non plus à l’horizon. Mince alors, m’étais-je dit, qu’est ce qui se passe ? J’étais embêtée, d’autant plus que je n’en menais pas large, vu mon état de santé, je n’avais pas trop ni la tête ni la force, pour demander le pourquoi du comment. J’avais quand même fini par prendre mon courage à deux mains, pour demander une explication et un réajustement. Quand l’infirmière était venue me voir à ma sollicitation et que je lui avais exposé mon problème, j’avais bien vu qu’il y avait un hic. Elle n’avait pas su me répondre. Madame était gênée et bégayait car elle avait très bien compris de quoi il retournait. Je lui avais fait part d’abord de mon étonnement puis de ma colère. Je lui avais dit : « De quel droit le personnel de service se permet de changer mes vœux et m’imposer leur choix, d’autant plus que je suis en état de faiblesse et que je peux difficilement me plaindre».

.
Je lui avais dit clairement que j’avais le droit de manger ce que je voulais, de ne pas respecter la religion musulmane qui ne faisait pas partie de mon monde et que normalement, je n’avais pas à me justifier. Elle était devenue toute rouge quand je lui dis, je ne savais pas que cet hôpital imposait la charia aux patients, comme moi, censés être musulmans. Je lui avais bien fait comprendre que c’était un véritable scandale que ce genre de chose puisse se produire dans un établissement de soin, obliger le patient à se battre pour obtenir ses simples droits alors qu’il n’est pas bien et qu’il est là pour se faire soigner. Il n’est pas là pour être fliqué ou être rappelé à l’ordre. Dans quel monde de dingue vit-on aujourd’hui en France ?

.
De plus, le pire, après cet épisode, le personnel mahométan avait continué à fouler au pied ma demande. Seul le repas, qui avait suivi cette mise au point avec l’infirmière, m’avait été servi correctement, car dès le suivant, rebelote à nouveau les bouillies informes. En gros, ma cocotte, c’est nous qui décidons et tu respecteras que tu le veuilles ou non les restrictions islamiques. En gros, aussi, rien à foutre, de tes plaintes et de ce que peuvent nous demander les responsables de l’hôpital. Notre patron, ce n’est pas l’hosto, non c’est allah, personne d’autre. Pour certains à qui j’ai relaté ma mésaventure, cela a pu leur paraitre être rien. Pour ma part, c’est un fait inquiétant et très grave car nous sommes censés être dans un pays laïque où la liberté de culte fait partie des fondements de la société.

.
Je m’étais donc mis un point d’honneur à faire remonter cette aberration, tout en sachant, que rien malheureusement ne changerait. Dorénavant, je garderai cette amertume. Au fil du temps, elle devient, par la force des choses, de plus en plus entêtante ! Encore cette semaine, je suis allée m’acheter à manger, entre midi et deux, dans une saladerie, ces lieux où l’on peut composer sa salade. Et là, encore une fois, je ne les compte plus, une adepte de momo, a voulu m’imposer, l’air de rien, son thon au lieu de mes dés de jambon. Je lui ai dit : « Mettez-moi des dés de jambon svp ». Et elle : « vous avez dit thon ». Moi : « Non du jambon ». Elle : « du thon c’est ça ». Un dialogue de sourd ? Ou plutôt encore une policière de la charia en action. Est-ce que cette saladerie l’a embauchée pour ça ? Il me semble que non mais, apparemment, oui pour cette « muzette ».

.
D’autres situations toutes autant inadmissibles, il en existe dans tous les domaines professionnels, comme celle-ci : une personne m’a rapporté une scène vraiment hallucinante, incroyable. Elle a vu, dans un magasin, une caissière mahométane porter des gants, pour passer les articles contenant du porc. Fait aggravant de cela, c’est qu’à chaque fois, elle les prenait du bout des doigts, avec une moue de dégoût. Où est le patron de cette entreprise ? Que fait-il ? Cela lui parait-il normal ? Moi non !!! Faire passer les clients pour des gens répugnants !?!?

.
Sans compter ceux qui pensent que c’est normal de ne rien foutre, ou presque, pendant tout un mois, pour répondre à leur impératif « ramadanesque », ou ceux qui tapent leur tête par terre, pendant leur activité professionnelle. J’ai vu un jour, dans la rue, des déménageurs musulmans laisser en plan les meubles en pleine chaussée, pour aller prier dans le camion, outil normalement dédié à leur travail. Il me semblait que ce véhicule n’aurait pas dû être salle de prière. Quel ne fut mon étonnement quand je les entendis réciter à tue-tête leurs litanies islamiques !!!

.
Je vais m’arrêter là, il y a tant de situations où des mahométans veulent imposer leur vision chariatique, je risque d’y passer mes jours et mes nuits. Aujourd’hui, c’est ainsi, la seule ambition de beaucoup de musulmans c’est de coller, au centimètre près, aux exigences du malade d’Arabie. Etre utile à la société non ! Ca ne vaut rien ! Remplir ses missions avec sérieux, rigueur, seulement si allah n’est pas lésé, si l’islam est sauf.

.
Allez, une petite dernière pour la route, une collègue m’avait raconté qu’elle avait travaillé avec une musulmane qui refusait, avec force, de participer aux temps conviviaux, liés à la chrétienté, Noël, galette des rois… Cela aurait pu être à peu près acceptable, si seulement si, cette dernière n’était pas, de surcroit, vindicative en demandant que ces temps soient supprimés car dérangeant la petite dame mahométane qu’elle était.
D’accord !  Alors pourquoi vivre, Madame l’hypocrite, dans un pays chrétien ? Hein ? Pas de réponse !

.

Conclusion, j’assume complètement mon rejet franc et massif de l’idéologie gauchiste qui consiste à faire passer des vessies pour des lanternes, à savoir les mahométans pour des victimes. Sûrement pas ! Quand on passe son temps à ne pas respecter cet autre, celui qui a l’impudence de ne pas croire en l’islam, on n’a pas le droit de pleurnicher et de se plaindre de ne pas être apprécié. Encore heureux !!!

Ps : Pourquoi beaucoup d’administrations françaises ont remis au goût du jour le concept de laïcité, à votre avis ? A qui s’adresse ce rappel ? A tous les agents de la fonction publique, ou une certaine catégorie d’entre eux, bien sûr que l’on prend bien soin de ne pas nommer ? Comment qualifier cela, farce ou hypocrisie maladive ? Je vous laisse choisir…

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Samia

Apostate de l'islam, islamophobe et fière de l'être, je me sens comme Dihya, la reine des Berbères, qui a combattu l'envahisseur musulman sans jamais faiblir. Bien sûr, je ne combats pas par l'épée mais par les mots que l'on peut parfois, quand ils sont bien choisis, comparer à des flèches bien aiguisées.


27 thoughts on “Parce que je suis d’origine maghrébine, à l’hôpital ils refusent de me servir jambon et steack non halal

  1. SarisseSarisse

    Même apostats ils continuent à raciser à bloc, cette expérience je la connais, il le font aussi avec des chrétiens d’Orient, un arabe chrétien ou un français typé originaire de l’outremer ne peut que manger halal, ben voyons!
    C’est la racisation à tour de bras, moi-même n’ayant pas le look viking des îles Féroé j’ai pu apprécier le niveau de connerie qui gagne d’ailleurs depuis des années aussi les rangs de nos armées, comme de nos hôpitaux, et ne parlons même pas de notre équipe de foot 100% halal.
    Les gauchiasses car c’est comme cela qu’il faut les appeler ont fait monter le thermomètre du communautarisme et du racisme(racisme anti blanc en prime) à des niveaux stratosphériques!

    1. AvatarMonique

      Une connaissance m a racontée qu’ une collegue musulmane en hijab travaillant dans un bureau effectuant des tâches administratives avait été scandalisée que ses collègues mettent un sapin de Noël alors qu’ elle même venait en hijab sans que qui se soit lui dise quelque chose.

  2. AvatarHervé

    Il y a seulement quelques dizaines d’individus,à nous diriger,en France,et qui ont tous les privilèges;alors que nous sommes plus de 60 millions de moutons à nous plaindre,chaque jour,et à nous soumettre à leur volonté. N’y a t’il pas moyen de tous nous mettre d’accord,et de mettre ces voyous,hors d’état de nuire.? Il y a eu mai 68,pour d’autres raisons;et aujourd’hui,il est grand temps de recommencer de la même façon,pour éviter l’islamisation de notre pays.

    1. Avatardmarie

      Hervé, vous avez totalement raison ! Il faut créer cette unité pour nous débarrasser définitivement de cette chienlit qui nous pourrit la vie !
      Nous les supportons et les engraissons depuis bien trop longtemps et il est grand temps que cela cesse.
      Puisqu’ils n’ont pas l’intelligence de comprendre malgré le mouvement GJ, ni de revenir à plus de probité, nous n’avons pas 36 solutions ! Une seule : remettre au goût du jour 1789….
      Mais pour cela, il nous faut plus d’entente et de cohésion ! Tant que les Français sont divisés, cela ne sera pas possible, et ce gouvernement de merde l’a bien compris !

    2. AvatarHollender

      On commence quand ? Les flics, CRS, Gendarmes, militaires , pompiers etc obéissent aux ordres qui viennent d’en haut; pour conserver leur emploi ils appliquent les directives de connards bien planqués.

      J’ai reçu un PV à 45 Euros car leur photomaton de campagne m’a pris à 81 KM/H sur une ligne droite qui était à 90 KM/H la veille !!!

      Le jour où je me rebiffe, avec quelques millions d’autres FDS dans la Seine St Denis, Trappes, Étampes et dans les territoires nationaux à reconquérir, il va y avoir de la babouche d’occase et des rideaux noirs à récupérer………….

  3. AvatarChristian Jour

    Cela s’appelle le grand remplacement. Allez y bonne gens, faite les rentrer dans notre pays. Ces gens là ne sont pas éducable, ils sont indécrottable, rien ne compte à part leur saloperie de religion.

  4. AntiislamAntiislam

    Bonjour,

    Incroyable cette obstination à vous imposer le hallal !

    Révoltante surtout la complicité de l’administration !

    1. AvatarFOMALO

      Non @Antiislam, pas incroyable du tout. C’est l’administration dans l’administration, comme ceux qui refusent en effet de toucher un volant après une femme, comme ceux qui à La Poste font passer avant vous une gravosse entorchonnée car elle vient d’arriver ventre bombé en avant avec un gnard dans les bras etc.. comme une armée dans l’armée (ceux qui ont refusé de tirer « sur leurs frères » au Mali ou en Syrie, et là nous ne parlons pas de chrétiens).. et la police dans la police, le sport dans le sport, comme ceux qui apprécient les flash balls pour tirer sur les gilets jaunes ou les matraquer, ou fracasser un jeune tout frais docteur, parce qu’il est censé être « africain », donc sénégalais, donc adversaire donc ennemi à mort. On ne s’en sort pas, et nous aurons du mal à nous en sortir si on laisse les infiltrés du CFCM ou les mouvements MDF prendre le pouvoir dans la république française, et se créer des factions islamiques, comme en Grande-Bretagne. Il y a déjà là -bas des quartiers où la charia fait la « justice ». Hé non. Jamais çà en France! Je souhaite qu’ aux prochaines élections municipales nous puissions clairement exprimer le retour des principes français, avec intransigeance s’il le faut,( bien que de religion chrétienne).

  5. TEMPLIERTEMPLIER

    > MAGREB qui dicte à nos mairies les formalités d’état civil lors d’un mariage mixte, on aura tout vu !!
    Pour épouser une musulmane en France, il faut devenir musulman. Et ce sont les mairies Françaises qui vous y obligent ! Ne tombez pas de votre chaise et lisez ce qui suit…!!
    On aura tout vu et encore ce n’est pas sûr quand les mairies demandent au futur marié de se convertir à l’Islam…!!
    Les mairies françaises refusent le mariage civil d’un Français avec une marocaine s’il ne s’est pas converti à l’islam…!!
    Quand Frédéric Gilbert, journaliste télé, a voulu épouser sa compagne marocaine et mère de son enfant, il était loin d’imaginer le piège administratif qui l’attendait.
    Après avoir retiré un dossier de demande de mariage à la mairie d’Aubervilliers, il découvre parmi les formulaires habituels, un document intitulé : « certificat de coutume».
    Une pièce à se procurer auprès du Consulat du Maroc, que «tous les couples franco-marocains nous fournissent tous les jours », lui explique l’officier d’état civil. Confiant, Frédéric Gilbert se rend donc au Consulat, où il apprend, éberlué, que l’obtention de ce très anodin « certificat de coutume » est en fait conditionnée à une petite formalité :
    la fourniture d’un « Acte de Conversion à l’Islam »

    > > — Refusant catégoriquement de se soumettre à cette conversion express, le mécréant retourne à la mairie républicaine et laïque d’Aubervilliers. Et là, figé sur place, il s’entend délivrer un verdict administratif sans appel :
    « Pas de mariage civil sans certificat de coutume, donc sans conversion à l’Islam ». Sous le choc, le postulant au mariage épluche le Code civil qui lui confirme que ce certificat de coutume n’est pas obligatoire.
    Il peut éventuellement servir à vérifier l’état de célibat d’une personne étrangère si, comme il arrive dans certains pays, les mariages et les divorces ne sont pas inscrits en marge de l’acte de naissance. Un cas de figure qui, en l’occurrence, ne le concerne en rien, puisque sa future épouse est en possession d’un certificat.
    Mais non, l’affaire est entendue, l’Officier d’État Civil de la mairie d’Aubervilliers reste inflexible :
    «Vous n’avez qu’à faire semblant comme les autres, et devenir musulman sur le papier, mais pas pratiquant.»
    > > — Incrédule, Frédéric Gilbert se renseigne auprès de plusieurs mairies : même réponse…!!
    > > — Autrement dit, la loi marocaine prévaut sur la loi française…!! Et c’est la même chose avec la Tunisie, l’Algérie et l’Égypte.
    En poursuivant son enquête, il découvre avec effarement que tous ses compatriotes mariés en France à des musulmanes sont devenus musulmans « sur le papier».
    C’est si simple !! Une conversion se fait dans n’importe quelle mosquée en trois minutes.
    Il suffit de lever l’index à hauteur du visage et de prononcer avec conviction et avec cœur cette phrase: » Je reconnais qu’il n’y a de Dieu qu’Allah et son prophète Mahomet  » et l’imam décide que vous êtes devenu musulman.
    C’est ce que font la plupart des hommes épousant une marocaine en France, pour régulariser leur union à la Mairie et éviter les problèmes avec l’administration française ou marocaine. Vu la progression des musulmans en France, ça n’est pas près de changer.
    > > — N’oublions pas qu’au Maroc toute relation hors mariage est un délit.
    Aux dernières nouvelles, un élu d’Aubervilliers lui a fait savoir que le dossier serait étudié «étape par étape» par le service juridique de la mairie. Le fils d’une de mes connaissances est passé par là. Baptisé « catholique», il a dû choisir Othman comme prénom pour épouser Jasmina, l’élue de son cœur.
    Oui, il a été obligé de devenir musulman…!!
    A faire connaitre…!!!
    Pendant ce temps la gauche, les associations, les médias martèlent en cœur que les Français sont intolérants et racistes.
    Pauvre France qui se laisse entrainer dans une pandémie de naïveté par des politiciens de droite comme de gauche qui sont des traitres à la Patrie.

    1. AvatarHollender

      Samia, vous êtes en danger de mort ! Les  » muttawa » (police religieuse en Arabie saoudite) m’a bien indiqué la marche à suivre en ma donnant des coups de bâton sur la gueule parce que mon épouse me donnait la main ! Bienvenue à Al Khobar .

      Une personne a été menacée dans un parc car elle lisait un livre autre que le coran……..

      Dorénavant, mon épouse et moi sortons ARMES et NOUS SOMMES EN FRANCE . Hors de question qu’un qu’un muzz vienne nous emmerder sans pouvoir se défendre, comme Laura et Maurane et tant d’autres. SI au moins UNE personne avait été armée et entraînée au tir, les 82 innocents du Bataclan seraient vivants, idem à Nice.

  6. Jean-Pierre CoqJean-Pierre Coq

    J’avais posté ça à chaud, excédé par un collègue musulman fraîchement arrivé, non diplômé et mentant sur tout.

    – Génial ! Pendant que je monte 4 fiches marchés, je vise 20 DP, et répond à 3 ordonnateurs au téléphone, Chef et sous-chef me snobent et préfèrent s’extasier sur Musulman qui a fait un copié-collé du logiciel comptable vers Excel !!

    – Super ! Musulman valide 40 facture par erreur, et c’est moi qui suis accusé d’avoir une mauvaise méthode de validation !!

    – De mieux en mieux ! Sous-chef doit superviser mon travail et elle passe 2 heures 30 dans son bureau à parler de sa baby-sitter avec Musulman !! Pleurnicharde, faible, lâche, branleuse !!

    – ça continue ! Ancien chef qui a recruté le musulman me certifie encore aujourd’hui que Musulman avait une super connaissance du logiciel financier. Mais ne m’explique pas sa méconnaissance de la méthode de validation ! C’est la base, non ? Hypocrite, tricheur, faux-cul, lèche-babouche !!

    – Tricheur Musulman ! On joue à un jeu de lettres sur portable à la pause, et il installe un logiciel de triche pour tout le temps gagner contre moi. Je ne suis pas dupe, j’ai bien vu qu’il ne pianotait pas son portable pendant le jeu. Et il voudrait me donner des leçons ?! Vade retro musulmanas !!

    – C’est reparti ! Chef et sous-chef me disent que Musulman me sera d’une précieuse aide pour le logiciel financier. A part la fonction F, je ne vois pas ce que j’ai appris de lui !! Ah oui, la fonction masquer…mais la fonction « n’afficher que certaines valeurs marche aussi et n’est pas plus chronophage.

    – Oh ben quelle surprise ! Musulman n’avait jamais entendu parler du tableau des pénalités de retard. Il a vraiment été briefé au détail près ? Malgré tout le temps passé avec la hiérarchie ? Apparemment pas… Du coup, qui prend tout dans la tronche à la moindre erreur ? C’est bibi !!

    – Parfait ! Collègue Mr C me demande sèchement de quoi je me mêle quand je pose une question anodine sur la nouvelle collègue (d’où elle venait, ce qu’elle faisait avant) alors qu’il lâche un paquet d’infos sensibles en présence de Musulman ! Du balai !! Idiot utile !!

    – « Te casse pas le bol Musulman » , aimait à dire Sous-chef à chaque bourde du membre de la secte mahométane. T’inquiète pas ma cocotte, il n’en avait aucune envie !!

    – On est pas au bout de nos surprises ! Chef vient trouver Musulman dans la pièce d’archives pour lui demander le numéro de téléphone d’un fournisseur ! Il fouille dans son propre téléphone portable pour le trouver !! Je dois me rendre à l’évidence, il a installé une boucle de redirection de ses mails de sa boîte professionnelle vers son mobile ! En violation totale de la charte informatique et Chef ferme les yeux !!!!! Horreur musulmane en action : espionnage d’un service sensible, même aujourd’hui les noms, numéros de téléphones et postes de tout le monde sont gardés sur son mobile !! C’est écoeurant, intolérable, inadmissible qu’un individu pareil ait pu faire un tel acte de piraterie sans être dénoncé !! Et il va sûrement faire la même chose dans son nouveau poste !!

    Et liste non exhaustive…

    1. AvatarSamia

      Idem, musulmans usagers nous casser les bonbons toute l’année et chef malgré les évidences criantes, que dis-je hurlante, chef défendre ces énergumènes. Être traitée de tous les noms, d’incapable, de nullité, de vicieuse, de tout et plus si affinité, pareil, chef dire : « allez faut pas le prendre mal et allez faut prendre sur soi, moi je dis pour encaisser les horreurs mahométanes ».
      Me suis pas laissée faire car trop c’est trop, moi être pro, correcte, consciencieuse mais pas tapis pour enfants de momo, non, alors moi avoir dit stop. C’est eux ou l’équipe. Bingo chef a enfin réagi..

  7. Avatarpalimola

    La charia s’installe progressivement de partout , une clinique du coin stationne séparément hommes et femmes qui attendent d’entrer au bloc opératoire . Inutile de vous dire qui compose la majorité des patients qui crachent sur la France mais qui niquent goulument la sécu !

  8. frejusienfrejusien

    Ils ont pris possession de nos institutions, et ils commencent la chasse aux apostats,
    ils doivent d’abord les faire rentrer dans le rang, et les récupérer pour leur oumma,
    notre tour viendra ensuite,

    il est évident qu’avec ces arriérés de la cafetière qui veulent imposer leur dogme, notre LIBERTÉ est menacée,
    et les droits de l’homme sont BAFOUES ,

    Ainsi la patrie des grands philosophes, poètes écrivains, la patrie des droits de l’homme et de l’égalité , se fait bouffer par cette engeance crasseuse moyenâgeuse,
    les ex-musulmans qui sont venus chercher refuge et liberté, ne trouvent plus la nation libre et ouverte qu’elle était autrefois

  9. Jean-Pierre CoqJean-Pierre Coq

    D’ailleurs personne n’a vraiment su au boulot d’où venait ce Musulman soi-disant hyper compétent et sûrement doté de pouvoirs magiques…

    Il a été recruté en remplacement d’une intérimaire qui a démissionné…elle voulait un emploi plus près de chez elle…soi-disant pour s’occuper de ses jeunes enfants. Pourquoi pas…

    Il a fallu la remplacer…

    Quand j’ai débuté là bas (comme tout le monde), j’ai du fournir plein de documents comme quoi je n’étais pas là par hasard.

    Car oui je devais entrer dans un service d’Etat très très surveillé, surtout après les attentats de Charlie.

    – Avoir été présenté au chef de service
    – Que le chef de service m’ait présenté à un service de recrutement
    – Photocopie Carte Identité
    – Photocopie casier judiciaire
    – Donner CV
    – Donner Lettre de motivation
    – Donner dernières attestations employeur
    – Donner copie de dernier diplôme
    – Donner attestation de stage : le dernier, celui qui valide le diplôme final.
    – Donner copie de la Une du rapport de mémoire de stage (pas un simple rapport !!) , idéalement copie de l’introduction de ce document
    – Passage par stage informatique pour politique de confidentialité
    – Badge tamponné sécurisé attestant du tout…

    Et pour collègue musulman ?
    RIEN !!
    Rien du tout.
    Il faut se pincer pour le croire.

    1. frejusienfrejusien

      ils auraient même embauché un terroriste les yeux fermés !
      voilà où on en est arrivé, c’est la grande cata généralisée, on se demande ce qui se passe,
      est-ce que tout ce monde inconscient a été drogué ?? ce qui expliquerait qu’ils aient perdu la tête

  10. AvatarBreer

    Ce travail de sape de la république française et de toutes ses traditions confondues, se fait d’une manière incroyablement perverse, sur le plan psychologique. Ce qui est sidérant, c’est que d’innombrables français de souches sont dans un aveuglement et un déni quasi pathologique de ce travail de sape, que de surcroit ils renforcent et démultiplient aveuglés et conditionnés depuis 45 ans par une idéologie socio politique de gauche, au résultat favorisant plus l’anarchie sociétale que de l’harmonie sociale…
    Tous nos enfants, petits enfants, et descendants seront les victimes au quotidien de cette déstructuration sociétale et comportementale…
    Peut être même que dans 60, 70 ans les règles islamiques auront tellement d’impact que ces générations seront islamisés dans leur vies au quotidien, même sans en avoir eu conscience…..

    L’ idéologie Islamique risque de supplanter l’idéologie gauchiste, et se transformera en une dictature de la pensée, des gestes, des mœurs…
    Cet objectif est déjà proclamé par les tenants du pouvoir religieux de l’Islam
    qui eux aussi construisent leur vision du futur sur des bases revanchardes historiques, psychiquement et mentalement répétées dans le présent, sclérosant toute évolution possible de la pensée, de la civilisation, de la vision du monde, voir de l’univers..

  11. AvatarChristian Jour

    L’islam est le cancer de notre pays et les musulmans en sont les métastases, mais le pire c’est le docteur macron (collabo et traître en l’occurrence) qui au lieu de soigner notre belle France accélère le cancer en propageant la maladie. Satan est content son disciple travaille bien.

  12. Avatardmarie

    L’islam est le cancer du monde entier, pas seulement de la France !
    Le combat contre l’islamisme est le combat de tous les peuples qui veulent sauvegarder leur liberté, leur culture et leurs croyances.
    Nous devons nous rassembler contre ce fléau car seuls nous n’en sortirons pas.
    Que tous les politiques opposés à cette invasion destructrice aient l’intelligence de s’unir et de tenir une ligne de conduite appropriée ! Il faut un véritable plan de bataille, tout comme ces envahisseurs en ont un !
    Que les querelles intestines soient mises au rebut et que l’union ainsi créée nous mène à la victoire !
    Messieurs et Mesdames les politiques opposés à l’invasion barbare, l’avenir des peuples libres est entre vos mains. Nous vous sommons de prendre vos dispositions. Le temps n’est plus à la zizanie ! Le temps nous est compté !

  13. AvatarHollender

    Mohamerde Macron devrait se méfier du peuple quand sa patience est à bout.
    On a tous appris ce qui est arrivé à Louis 16…..
    Mon très bon ami Serbe m’a confié beaucoup de choses qu’il a vécu il y a plus de 20 ans. Il m’a dit que si les muzz continuent de les harceler ( ce qu’ils font en ce moment au Kosovo, EX Serbie) ils les repousseraient jusque sur l’autre côté de la Méditerranée si les Américains et leurs 27 caniches européens les laissent faire.
    Mais avec la bande de burnes qui nous gouvernent en ce moment, plus les aveugles de Bruxelles, ils vaut mieux que Belgrade attende un peu……..

  14. AvatarAdalbert le Grand

    Là où la charia* passe, la liberté trépasse, l’obscurantisme et la tyrannie bigots triomphent.

    Charia* partout, justice nulle part.

    * nom arabe désignant l’oppression consubstantielle à l’islam

Comments are closed.