Multiculturalisme polonais et français: bonbons Napoléon, y’a bon!


Multiculturalisme polonais et français: bonbons Napoléon, y’a bon!

Campagne publicitaire Carrefour Pologne, 2017

 

L’article de François des Groux du 21 juillet « Le multiculturalisme heureux et métissé vu par la pub » est bien à propos : via les supports publicitaires, on tente de nous présenter un modèle idéalisé offrant la perspective d’une longue chaîne pacifique de 8 milliards d’individus tous fraternellement connectés vers le but ultime : le bonheur planétaire. Si Macron était Pinocchio, il aurait un pif de 150 millions de kilomètres, soit la distance entre Lui-même le Roi-Soleil et le Soleil tout court.

En d’autres termes, tout comme l’eau et l’huile, la vision offerte par la pub et celle déclinée par la réalité sociale ne sont pas miscibles. Rappel de l’article rédigé par un patriote truffé de bon sens :

http://resistancerepublicaine.eu/2019/07/21/le-multiculturalisme-heureux-metisse-et-interconfessionnel-vu-par-la-pub/

 

Il est vrai que la pub est un univers particulier censé nous faire rêver. Et comme les Occidentaux sont de doux rêveurs, la recette fait un carton plein.

 .

Multiculturalisme : coexistence de plusieurs cultures dans un même pays. Le projet parait séduisant en soi, ça raisonne et résonne trendy, d’autant plus que la science a démontré l’unicité biologique de l’être humain. Mais il faut d’abord se demander si un Anversois installé à Bordeaux est de culture différente ou si un Bordelais actif au port d’Anvers est un intrus. Ma réponse perso est un non catégorique. Ensuite, analyser l’origine des intervenants ainsi que les ingrédients religieux. Me référant à Bossuet, Voltaire, Flaubert, Schopenhauer (excusez du peu) et tant d’autres, j’en conclus que farcir le bon foin français de tout ce foin islamique, c’est comme tenter de convaincre un lion de devenir végétarien.

 .

François des Groux évoque également les anglicismes qui s’engouffrent dans notre langage comme l’islam dans nos bagages : une résultante de l’offensive culturelle menée par les States en Europe. Ils sont nombreux à s’insurger comme François Asselineau, un exemple parfait de culture et d’intelligence piégées par l’ambition politique. Je conseille son Histoire de France sur YouTube, 3h15 de pur bonheur ! Autre exemple d’aquaplaning bien regrettable : Mélenchon, philosophe, expert ès lettres modernes. Le seul problème, c’est que sa noble insoumission a omis de calibrer l’islam dans sa ligne de tir.

 .

Pologne et multiculturalisme

 Il y règne un consensus éthique (sous logiciel éthylique) en matière de réclame TV et une couleur de peau étrangère n’y apparaît qu’en fonction d’une certaine logique contextuelle : on y verra un Africain promouvant quelque spécialité rwandaise, un Nippon présentera Toyota (très populaire là-bas), un peau-rouge vantera les trottinettes Jadot etc. Mais si une production nationale polonaise devait être présentée par un étranger, ce serait considéré dans le meilleur des cas comme de mauvais goût et dans le pire, bonjour le festival de coups de pied aux fesses à la rédac’ !!! Mais dans tous les cas, le chiffre d’affaires de ladite compagnie prendrait un solide coup dans les gencives, dommage pour Signal Pologne. Ce pays entretient des rapports strictement économiques avec le bloc arabo-musulman et ses citoyens se rendent même en Turquie, Tunisie et Égypte afin d’y faire fondre leur graisse slave au soleil : telles sont les limites du multiculturalisme polono-arabe.

 

 Pays-Bas. Les pubs hollandaises regorgent de nationalités provenant des quatre coins du monde. N’oublions pas le passé colonial du pays ainsi que sa grande tradition libérale. Le premier parti conservateur eurosceptique FvD (Forum voor Democratie, président Thierry Baudet) a plafonné à 10,96% aux européennes 2019, le PVV ouvertement anti-islam de Geert Wilders n’obtenant qu’un bien maigrichon 3,53%. Le modèle batave tient encore la route grâce au capitalisme rhénan de ses grands-pépères mais à force de délaisser les fondations gréco-romaines, tout cela finira en cul-de-sac islamo-bordélique. Wilders n’est sans doute pas la tasse de thé de la droite libérale mais il fut le premier à crier haut et fort sur la voie publique toute la dangerosité de l’islam, ce qui lui valut mon estime mais surtout une protection rapprochée estimée à une grosse facture. De nos jours, si vous proclamez la vérité en vos propres frontières, munissez-vous au préalable d’une escorte policière. Nous sommes en Newrope, pas en Europe.

 

Les séries policières françaises sont assez éloquentes : il n’est plus de Blanc sans son assistante noire ou de Noire sans son assistant blanc et vas-y l’entraide dans une splendide solidarité intercontinentale, cool ! Au fond, les tirailleurs sénégalais ont également versé leur sang pour la France et qui se bat pour Elle est des nôtres, peu importe la sauce cutanée. Mais où ça devient franchement rigolo, c’est que les coupables sont systématiquement puisés parmi les couches aisées françaises de souche : le médecin infidèle (à son épouse), l’entrepreneur marri (de ne plus être mari) etc. Si l’on jette un cil sur les établissements pénitentiaires français, département abonnés permanents, on serait peut-être en droit de revendiquer quelque coupable extracontinental. Voulez-vous bien, Madame Avia, que l’on puisse éventuellement glisser un coupable maghrébin au passé louche et à l’avenir incertain ? La scène du crime ? La Scène-Saint-Denis.

 

France3. Il faut souligner ici la pertinence de France3 qui nous balance tout de même de bons Krimis satisfaisant la Schadenfreude (films policiers satisfaisant la joie malsaine à la vue du malheur d’autrui. Ben quoi, les Allemands aussi ont le droit de pénétrer le marché linguistique français) : Crimes à Martigues, Crimes à Matignon (qui n’y a pensé ?), Mongeville aux dialogues savoureux, Francis Perrin au top ! Pas mal non plus Central Nuit avec Michel Creton : un truc bien french, des inspecteurs ténébreux pris d’angoisses existentialistes face aux factures de gaz impayées, des cadavres sentant le camembert, tout-tout-tout-comme-chez-soi (de Fernand Raynaud). La bonne note ira à Julie Lescaut, une chouette nana (si ce genre de frivolités est encore admis en 2019 ?) qui l’est plus encore quand elle crache son venin, une sécrétion salvatrice dans certains cas. Véronique Genest et sa peur de l’islam : 

 

Pologne. Gros succès des films policiers français régulièrement diffusés sur les chaînes publiques TVP. Pour reprendre une pub italienne qui pour une fois sert la France au dessert : « il y a moins bien mais c’est plus cher » et effectivement les Yankees règnent en maîtres parmi les chaînes privées.

 

Turquie. Ils se sont essayés à ce genre avec plus ou moins de bonheur mais je doute que le côté laïcisant de cette flicaille stambouliote soit du goût d’Erdogan, d’autant plus que les poules (féminin de poulet) y apparaissent sans fard ni voile. Si vous souhaitez rentabiliser votre séjour en Turquie, commettez-y donc un petit larcin car c’est en prison que vous rencontrerez les intellectuels de l’opposition.

 

Le mot de la fin. L’islam est comparable au phénomène de capillarité : lentement, quartier parisien par quartier berlinois, l’eau remonte les parois murales sans que l’on ne s’en rende compte. Macron aura 60 ans en 2037, année où l’Europe aura peut-être déjà enfanté sa race des seigneurs pour colmater la brèche car seul un monstre peut abattre un autre monstre. Staline l’a démontré en 1945.

 

Addendum : Pays-Bas multiku en vidéo. Nielson : « Il voel me sexy als ik dans » ou « Je me sens sexy quand je danse ». Un giga succès chez les Bataves en 2014. Une réussite au rayon musique festive mais, si les imams ne sont pas des innocents, les images sont ici loin d’être innocentes : blancs, créoles, basanés et africains dansent ensemble, la spirale ascendante étant l’avenir des Pays-Bas. Reste le plaisir d’un bal des temps nouveaux, faut dire que ça swingue bien si accompagné d’un cocktail bariolé d’alcools multiculturels :

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Richard Mil

Belge passionné de sciences humaines, amoureux de la culture française, gaulliste, athée, partage totalement les convictions de l’initiative citoyenne Résistance Républicaine


11 thoughts on “Multiculturalisme polonais et français: bonbons Napoléon, y’a bon!

  1. Avatargigobleu

    Lorsque je vois une Véronique Genest coincée au milieu d’une nuée de crétins qui veulent nous vendre la « religion d’amour et de paix », je me dis qu’il faut d’urgence exterminer l’Islam. Notre survie en dépend.

  2. François des GrouxFrançois des Groux

    Ha, je ne connaissais pas « Je me sens sexy quand je danse ». Je ne comprends pas le néerlandais mais j’imagine des paroles d’une grande profondeur.
    Et ce clip merveilleux où Blancs, Noirs, métis dansent et où tout le monde s’aime, tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil.
    Et puis, à la fin, toutes ces filles – sexy justement – venues spontanément se joindre à la foule ! C’est tellement… transgressif.

    M’enfin, le chanteur n’est pas allé aussi loin que LMFAO et son « Sexy and I Know It ».
    https://www.youtube.com/watch?v=wyx6JDQCslE

  3. Avatarpalimola

    Quelle bande de lèche culs contre Véronique Genest , ils croient peut être que c’est en s’agenouillant devant cette secte qu’ils vont être épargnés !

  4. AvatarERIC FIORASO

    Mais vous une actrice française doit elle parler de l’islam? Mais vraiment c’est quoi cette conne qui pose cette question? Et toi tu es qui pour te permettre de dire qui a le droit de parler de la RATP?

  5. AvatarAlain HELSTROFFER

    Islam, religion de paix…. Alors que le Coran est un livre de guerre non réformé.
    De quoi rire de la part de ces journaleux.

  6. Avatarbm77

    J’ai un peu de mal à saisir le goût pour le multi ethnique ou multiraciale des Hollandais. En tout cas ce que je perçois des Bataves quand ils se rendent en vacance dans nos contrées ensoleillée, c’est qu’ils préfèrent en général profiter des vacances en se retrouvant entre eux . C’est ainsi qu’il y a des camps de vacances tout spécialement dédiés à l’accueil du ressortissant des pays bas où le vacancier hollandais se prémuni même du franchouillard local.C’est pour cela qu’ils m’étonnent un peu . Mais j’ai remarqué aussi que tous ceux qui se mentent un peu à eux mêmes, et qui peut-être, pour certains, c’est une explication comme une autre, , dévellopent une certaine mauvaise conscience ou un sentiment de culpabilité de par leur aisance matérielle et financière, et pensent se racheter en voulant acceuillir toute la misère du monde, enfin, pas chez eux directement, plutôt chez le plus pauvre qu’eux, dans les quartiers populaires, à qui ils imposent une cohabitation forcée . Mais dès qu’ils ne sont plus dans l’environnement familier de leur résidence « résidentialisé » nouveau mot pour dire que l’on s’entoure de tout un système de sécurité qui passe par des grillages autour de la résidence des caméras, des passes et parfois des vigiles pour se prémunir certainement des partisans du Geert Wilder local!, tous ces gens ouverts, parait -il ,au monde entier, retrouvent donc leur réflexes pavloviens dès qu’ils résident pendant une certaine période avec leur famille en milieu moins sécurisé et essaient dons au maximum de se regrouper entre eux bons bataves ou Hollandais, mais c’est un phénomène que l’on peut retrouver chez toutes les populations Européennes boboisées . . Ce qui ne les empêche e pas, par ailleurs d’imposer par leur choix politiques à leurs conciitoyens autochtones, qui ne pourront fiancièrement se bunkeriser toutes sortes de populations allogènes qui seraient des chances pour les pays qui les accueillent; Ce qui bizarrement ne convaint pas majoritairement ceux qui les cotoient régulièrement.
    Ce que tout ces gens bien intentionnés recherchent c’est surtout une tranquillité d’esprit et de vie mais tout en créant un chaos et une fractures énorme dans leur propre société avec des émeutes permanentes qui se manifestent même lors de matchs de foot qui ne concernent même pas le pays. et provoquent des morts en marge de ces débordements De dangereux bisounours!

  7. AvatarCatherine Terrillon

     » la charia ne fait pas partie de l’islam »  » l’islam c’est l’amour, c’est la paix ! » a dit un des journaliste. . Ah si seulement c’était vrai !
    Véronique Genest, une femme de bon sens harcelée par une meute de journalistes hypocrites et qui pérorent sur l’islam. Ont il jamais ouvert une seule fois le coran ? Ils seraient capables de dire : « l’islam n’a rien à voir avec le coran ».
    Mais partout dans le monde, des pauvres gens sont tués par la religion de paix, parce qu’ils sont homo, femmes, infidèles, apostats, juifs, associateurs … Religion de paix !

Comments are closed.