Macron, il attend quoi pour expulser le rappeur algérien Lacrim qui traite NDA de fils de pute ?


Macron, il attend quoi pour expulser le rappeur algérien Lacrim qui traite NDA de fils de pute ?

.

 

.

« Notre pays »… Les choses sont claires, cet avorton miteux a un pays, l’Algérie. Que fait-il en France à y profiter du travail des Français ?

Expulsez-moi cette larve, cet avorton haineux, ce multi-rédiciviste ! Il a lui-même renoncé à la nationalité française en clamant que l’Algérie est son pays et en insultant les Français qui, comme NDA, considèrent que les Algériens qui remplacent le drapeau français par le drapeau algérien n’ont rien à faire dans notre pays.

.

La fiche wikipedia de Karim Zenoud, dit Lacrim est éloquente :

Karim Zenoud naît dans le 20e arrondissement de Paris de parents algériens. Il est le petit-fils de la comédienne Ouardia Hamtouche[réf. nécessaire]. Il passe les cinq premières années de sa vie dans le 13earrondissement, avant que ses parents n’emménagent définitivement à Chevilly-Larue au sud de la capitale1. Il mène une scolarité plutôt correcte mais alors qu’il n’a qu’onze ans son nom n’apparaît plus sur les listes. Il se retrouve déscolarisé, toutes les démarches visant à une réinsertion scolaire échoueront par la suite. Il est placé à treize ans sous le contrôle d’un juge pour enfants, qui le suivra jusqu’à ses dix-sept ans. Il enchaîne les foyers, connaît ses premières nuits dehors. Il est expédié à Chambéry à quatorze ans dans le cadre d’un apprentissage en restauration, d’où il est finalement renvoyé au bout de quatre mois à la suite de problèmes disciplinaires. Il retourne malgré tout à Chambéry trois mois plus tard où il partage avec une jeune femme un appartement de la ville ; il rentrera finalement à Chevilly-Larue, quelque temps plus tard.

Il commet entre-temps son premier braquage et multipliera les condamnations jusqu’en 2001 où il entre pour la première fois en prison. Il y retournera à trois reprises, en 2002 puis en 2003 et en 2009 à la maison d’arrêt de la Santé.

[…]

Le 9 octobre 20125, Lacrim est condamné par la 10e chambre du Tribunal Correctionnel de Paris à quatre ans de prison (dont deux avec sursis)6,7,8 pour une affaire de braquage remontant à 20029. Il est incarcéré au mois d’août 2013 à Aix-en-Provence10,11,12.

[…]

Le 3 juin 2013, il publie un EP de 10 titres intitulé Né pour mourir20. Ce disque se hisse à la 12e place des charts français4. Il signe à ce moment avec le label Def Jam, filiale d’Universal, qui a distribué les Beastie Boys, DMX et Disiz13.

[…]

En mars 2015, un mandat d’arrêt est ordonné à son encontre, à la suite de sa non-présentation au tribunal, pour une affaire de détention et transport d’armes27. L’affaire fait suite à la découverte d’innombrables empreintes digitales lui appartenant dans un appartement destiné à la coupe de drogue situé à Marseille, mais aussi d’une AK-47. Il s’enfuit alors au Maroc où il restera durant toute sa cavale. 

[…]

En mars 2015, Lacrim est condamné à 3 ans d’emprisonnement ferme par le tribunal correctionnel de Marseille, ses empreintes ayant été relevées sur des kalachnikovs retrouvées dans un dépôt d’armes dans les quartiers nord marseillais, qu’il aurait utilisé pour tourner son clip Viens je t’emmène en 2011. Lacrim ne se présente pas à son procès le 23 mars 2015 durant lequel sa peine est annoncée, n’ayant pas reçu les convocations envoyées à son ancien domicile. Il s’enfuit alors au Maroc28,29. Lacrim passe sa cavale entre l’Espagne et le Maroc, durant laquelle il prépare la mixtape R.I.P.R.O. volume 2, et s’occupe de ses enfants. Après près de cinq mois, Lacrim veut se rendre à la police, son avocat contacte alors le procureur de la République afin qu’il puisse être arrêté. Il dit être « fatigué » et avoir perdu 10 kg durant sa fuite30.

[…]

Il est libéré le 28 novembre 2016, après un peu plus d’une année passée en prison34.

[…]

.

.

Et c’est ce délinquant, cet asocial qui se permet d’insulter NDA et avec lui tous les Français ?

Je remarque, en lisant l’intégralité de sa fiche wikipedia que le triste personnage, qui a été en cavale moult fois pour échapper à la justice française… a choisi le Maroc et l’Espagne… et non l’Algérie qu’il appelle son pays. Cherchez l’erreur.

Pas bien l’Algérie régie par des Algériens ? La France régie par des Français c’est mieux, n’est-ce pas.

Et cracher dans la soupe, comme c’est bien pour briller aux yeux des haineux algériens qui ne respectent par le pays qui les accueillent.

.

Bref, il fait quoi, Macron, avec cette larve ?

Déchéance de nationalité et hop ! Dehors. Et merde à Bruxelles. Et merde aux Algériens qui ressemblent à Lacrim.

.

Accessoirement, supprimer le droit du sol pour les Algériens -et les autres- ça serait un service à rendre à la collectivité. Même si on sait que ce n’est pas Macron qui nous débarrassera de cette plaie.

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


19 thoughts on “Macron, il attend quoi pour expulser le rappeur algérien Lacrim qui traite NDA de fils de pute ?

  1. AvatarHervé

    Sans la France,il n’y aurait rien en Algérie,et aujourd’hui,ils la quittent, parce qu’ils sont incapables d’entretenir quoi que ce soit,de tout ce que nous avons apporté de bien,chez eux. L’Algérie est à l’abandon,et ils viennent maintenant chez nous,pour nous sucer le sang en nous insultant… Et les lunettes que tu portes sur le nez,connard,sans nous,tu n’en aurais pas..! Et les voitures,combien de marque Algérienne.? Et qui,pour soigner ta famille et l’entretenir à ne rien foutre chez nous.? Et tous le reste,tu l’as grâce à qui, fils de con.? ..Non, nous ne devons plus accepter de nous faire emmerder par ces ignares,c’est innacceptable.

    1. AvatarRobertr

      Malgré mon âge je suis trop jeune pour avoir vécu la guerre d’Algérie,mais cela ne m’a pas empêché, de me documenter,et j’ai découvert plein de choses qui nous ont été cachées, par les politiques de l’époque et actuelle,d’un pays qui exportait, il n’exporte plus que le pétrole (pour faire cours) je résume mais l’histoire n’est vraiment pas celle que l’on nous vend .loin s’en faut.

  2. AvatarCharles Martel 02

    Supprimer le droit du sol est la toute première mesure de bon sens qu’il faudrait prendre et qui permet à bon nombre de ces parasites de merde de venir bouffer sur notre dos. La combine et simple : avant d’embraquer pour la France ils se trouvent une femme enceinte qui, la plupart du temps, ne sait même pas qui est le père. Ils arrivent clandestinement en France et la donzelle chie le môme, il dit qu’il est le père et au nom de ce putain de droit du sol le gamin est « français » et du coup les parents bien qu’expulsables restent tranquillement en France (bin oui on ne peut pas expulser le môme qui est français) pour soi-disant élever leur fils. Ensuite c’est le jack pot, allocations, aides de toutes sortes, et puis on pond encore des gamins (pas forcément avec la même femme) vu que plus tu ponds plus ces « cons » de français te donnent du fric. Et voila comment on se retrouve avec des salauds polygames qui ont plus de 20 gamins, qui passent tous les mois prendre leur part du butin extorqué à la CAF et qui ont de ce fait des revenus nets d’impôts bien supérieurs au SMIC que gagne le pauvre con de français qui se lève le matin pour aller bosser. Pas belle la France pour les étrangers?

    1. AvatarHollender

      Heureusement que ce matin j’étais assis en feuilletant les journaux sur le Net.
      Voici une partie de l’article de 20 minutes sur les gueuletons de l’Elysée avec Mohamed Macron. Quelle lacune dans mon éducation ……… j’ignorais que Dalil Boubakeur était un INTELLECTUEL……..et un  » PEOPLE »
      Mais pour ma défense, ce gros sac de métastases s’habille avec les rideaux le vendredi….. et je ne l’ai pas reconnu.

      Affaire de Rugy: A Bercy, Emmanuel Macron organisait des dîners «quasiment tous les soirs»
      CARTON D’INVITATION Journalistes, people ou encore chanteurs se retrouvaient à Bercy pour dîner avec les Macron, quand le président était encore ministre de l’Economie.

      Après une semaine de révélations, François de Rugy a jeté l’éponge. Accusé d’avoir organisé des dîners personnels et fastueux avec l’argent de son ministère, le n°2 du gouvernement a présenté sa démission mardi dernier. Dans le sillage de cette affaire, Franceinfo a enquêté sur les dîners d’Emmanuel Macron, à l’époque de son passage au ministère de l’Economie. Dans un article publié ce lundi, le site d’information révèle des pratiques similaires, voire plus importantes.

      « Pour François de Rugy, on parle d’une dizaine de dîners entre octobre 2017 et juin 2018 mais du côté d’Emmanuel Macron, c’était quasiment tous les soirs », raconte Frédéric Says, coauteur avec Marion L’Hour du livre Dans l’enfer de Bercy (éd. JC Lattès, 2017). « C’était très très soutenu. »

      80 % du budget dépensé en huit mois
      A tel point qu’Emmanuel Macron aurait dépensé à lui seul 80 % de l’enveloppe annuelle des frais de représentation accordée à son ministère par le Budget en seulement huit mois, révèle l’auteur du livre. Une affirmation immédiatement démentie à l’époque par Emmanuel Macron, la qualifiant même de « diffamatoire ».

      «  » Dans ces dîners, on retrouve « les journalistes, les acteurs, les people, les chefs d’entreprise, les chanteurs, le Tout-Paris et bien au-delà », décrit son ex-secrétaire d’Etat au Budget, Christian Eckert, dans le livre Un ministre ne devrait pas dire ça (éd. Robert Laffon, 2018). Fabrice Lucchini, Line Renaud, Michel Houellebecq se retrouvent ainsi à la table des Macron à Bercy, avec des politiques comme Corinne Lepage ou des intellectuels comme Dalil Boubakeur, alors président du Conseil français du culte musulman. » »

    2. AvatarHollender

      Tout a une fin Charles,

      Il nous suffit de trouver un VRAI couillu ou une femme à poigne avant les Présidentielles ( il y en a !) pour vider les mangeoires de ces blattes qui nous détestent et nous insultent.
      Confiscation leur  » BMW », leurs biens mal acquis et embarquement immédiat sur les radeaux gonflables et les barcasses récupérés à Lampedusa quand le vent souffle vers le sud.

      Ils vont déjà prendre un gros coup de corne de brume aux Municipales et le coup de grâce suivra. Déchéance de la nationalité française pour causes d’incivilités répétées et retour au Maghreb.
      Les Sud Américains de tous poils ont filé droit avec Pinochet, …..
      Avec Mauricio Macri en Argentine, les cafards de Bolivie, du Venezuela, d’Equateur, Pérou etc sont reconduits à la frontière et invités à aller faire leurs conneries chez eux. Pourquoi pas chez les trouillards Français quand ils auront retrouvé le courage de leurs ancêtres…..

  3. AvatarCharles Martel 02

    Macron est capable de décerner la médaille du mérite culturel à ce résidu de merde tellement il aime entendre cracher sur la France lui qui ne manque pas une occasion de nous chier dessus, d’insulter les France et les français et de clamer que l’art et la culture française n’existent pas

  4. Avatargigobleu

    « Le droit du sol est l’absurdité qui consiste à dire qu’un cheval est une vache parce qu’il est né dans une étable ». Montesquieu

    1. AvatarFomalo

      @gigobleu, ce n’est pas plutôt le contraire : qu’un veau est un pur sang parce qu’il est né dans une écurie (?)

    1. AvatarHollender

      Il n’ a pas de vaccin contre la connerie , la haine et la méchanceté tartinée depuis leur enfance par leur papier cul de coran.
      En revanche il doit bien exister un virus ou une Saloperie Introduite Dans l’Anus ( SIDA ?) pour le plomber avant de le foutre dehors avec ses chiards et son sac poubelle.
      Que gagnons nous à garder cette sous merde qui nous insulte ?
      HABIBI…..rendez vous dans 2 ans aux présidentielles !!!

      1. AvatarRODRIGUE

        SIDA, faudra trouver autre chose parce que désormais ça se traite et qu’ensuite cela sera bientôt un mauvais souvenir puisque des chercheurs ont réussi à le faire disparaitre du sang et des récepteurs spécifiques chez une souris, donc le passage à l’homme et pour dans 10 ans tout au plus. Non, moi je verrez plutôt un bon café comme les muzzs les aiment, bien noir comme leur âme ( s’ils en ont une ), mais avec un petit peu de polonium!

  5. AvatarVent d'Est, Vent d'Ouest

    Le « fils de pute » n’est pas celui qu’on croit… et dire qu’il accepte de l’argent issu de ses « oeuvres » par ceux-là qu’il insulte à travers NDA, la plupart des Français un peu sains d’esprit pensant la même chose que le représentant de Debout La France ! Boycottez, ne cautionnez pas cet odieux personnage qui vous insulte tout en profitant de votre argent durement gagné et économisé !

  6. Avatarpalimola

    Encore une broque analphabète a notre charge qui en plus nous insulte alors que sans nous il n’aurait même pas une paire de godasses aux pieds , il se revendique algérien mais ce connard ne va pas y vivre car il sait bien que la bas il ne commettrait pas le dixième des saloperies qu’il a fait ici sans se faire zigouiller par la police , son cher pays ne prends pas de pincettes avec ce genre de cafard contrairement a notre justice qui le laisse en liberté avec le CV qui est le sien !

  7. AvatarConan

    « Pillage de son pays « …Encore un qui nous sert comme un perroquet ce que les cocos de l’Education anti-Nationale leur ont rabâché depuis toujours…
    C’est fou, le mal que peut nous causer le catéchisme ethnomasochiste que continue de déverser cette institution, avec nos impôts !
    Tiens, à ce sujet, un excellent billet de B.Lugan (l’Afrique Réelle) que Christine ne manquera pas de reproduire prochainement, je pense .
    Le gros problème est que, malheureusement, la plupart de ces pays refusent de récupérer ces parasites et débiles mentaux qui ont pris de trop mauvaises habitudes chez les roumis …
    Il faudra bien trouver un moyen de les y obliger.
    Pourquoi pas en les menaçant de saisir les chateaux et avoirs personnels que leurs dirigeants possèdent en France ?
    Hélas, avec nos sans-couilles …on fait tout le contraire, jusqu’à prévoir même la possibilité de réquisitionner les logements vacants !!…

  8. Avatardurandurand

    Le pire , cette ordure ne sait pas , que sa mère qui l’a engendrée ,a mis au monde un chacal , un chien galeux, une sale hyène qui se permet de traiter NDA de fils de …,.Nous sommes salis par plus sale et dégueulasse que nous .

  9. AvatarSaint Thomas

    « Il attend quoi pour expulser…..? »

    Il ne va pas expulser ceux qu’il fait venir! vous rêvez où quoi?

  10. AvatarJoël

    Karim Zenoud naît de parents algériens.
    Donc déjà, ce n’est pas un Français c’est un droit du sol.

    Petit rappel sur la bi-nationalité spécifique des Maghrébins (extrait de wiki) :

    Il faut noter que, contrairement à une idée reçue, les individus nés avec deux nationalités (dans la quasi-totalité des cas, les enfants issus de couples algéro-français sont des binationaux puisque le parent algérien ne peut pas renoncer à sa nationalité algérienne, sauf par décret publié au JO algérien, même en acquérant la nationalité française, et que ce renoncement n’aurait de toute façon pas d’effet collectif sur les enfants qui restent algériens au regard de la loi algérienne), qu’ils soient conscients ou non de leur « binationalité », bien souvent ne peuvent de toute façon pas y renoncer, tels les Franco-Algériens ou Franco-Tunisiens de naissance.

    Ainsi, le code algérien de la nationalité n’autorise pas les individus nés avec au moins deux nationalités dont l’algérienne à renoncer à cette dernière.

    Un individu né Algérien et Français, qui n’a donc pas accompli de démarche volontaire pour acquérir la nationalité française, n’entre pas dans le cadre de l’article 18 sur la perte de la nationalité du code de la nationalité algérienne.

    Le choix pourrait à la limite se faire au détriment de la nationalité française, puisque la répudiation est possible côté français.

    Le droit tunisien est encore plus restrictif et ne prévoit aucun mécanisme de renoncement délibéré à la nationalité.

    Seul le Maroc laisse en théorie la possibilité aux Marocains nés « binationaux » de perdre leur nationalité si, « ayant une nationalité étrangère d’origine », ils y sont autorisés « par décret » (article 19 du code de la nationalité)

    Donc, on veut à tout prix en faire des Français alors même que la loi leur accorde d’office la nationalité des parents à la naissance.
    Pourquoi leur imposer le droit du sol dans ce cas, puisque de toute façon, ils n’en veulent pas ?
    Enfin…sauf pour les allocs. Merci jospin.

Comments are closed.