Fuyant la haine des musulmans, une centaine de juifs français débarquent en Israël, les larmes aux yeux


Fuyant la haine des musulmans, une centaine de juifs français débarquent en Israël, les larmes aux yeux

Par Pamela Geller

 

« Je sais que la vie en Israël sera meilleure – je serai plus libre d’être juif, et c’est ce que j’attends avec impatience », s’exclame l’un d’eux alors qu’une centaine d’immigrés juifs français, faisant leur adieu à la France, s’apprêtent à embarquer ce mercredi 17 juillet 2019 pour le voyage de leur vie, par Ilanit Chernick, Jerusalem Post;

Au lever du soleil sur Paris, plusieurs familles juives, des célibataires et des jeunes gens, se sont rendus à l’aéroport Charles de Gaulle, sacs bourrés et passeports en main.

Poussant leurs chariots chargés de bagages, alors que des membres de leurs familles n’ayant pu faire partie du voyage, traînaient derrière eux avec une émotion manifeste, les immigrés partageaient le même état de préparation pour leur vol aller simple.

« Tout a culminé à ce moment-là », a déclaré un jeune immigrant au Jerusalem Post : « Je m’y suis préparé et préparé  encore, et maintenant je suis ici. J’arrive Israël ».

Les familles s’embrassèrent dans des au revoir, les larmes coulant sur leurs visages.

Un baiser sur une joue puis sur l’autre. « Bonne chance, mon chéri », a dit une mère à son fils.

Malgré les larmes et une certaine nervosité visible, il y avait aussi beaucoup d’excitation.«

C’est difficile de dire au revoir à ma famille, mais j’espère qu’ils me suivront…. Je suis convaincu qu’ils le feront », a déclaré un jeune homme. « Je sais que la vie en Israël sera meilleure – je serai plus libre d’être juif, et c’est ce que j’attends avec impatience ».

La personne la plus jeune qui  faisait son alyah lors du vol de mercredi n’avait que 2 mois, tandis que la plus âgée avait 79 ans.

À la porte d’embarquement, un mari a passé son bras autour de sa femme alors qu’ils attendaient de grimper dans l’avion, tandis que d’autres discutaient avec enthousiasme.

Le Jerusalem Post a vu des parents embrasser leurs enfants pour les réconforter, tandis qu’une jeune mère nourrissait son bébé.

Certains semblaient épuisés mais soulagés d’être enfin sur leur chemin. Alors qu’ils se dirigeaient vers l’avion, les passagers pouvaient remarquer des petits drapeaux israéliens à l’entrée de l’appareil et ils ont été chaleureusement accueillis par le personnel d’El Al.

Alors qu’ils prenaient tous leurs places, les nouveaux immigrants ont commencé à applaudir et ont été accueillis par l’interphone.

Certains jeunes ont embarqué en chantant et en brandissant des drapeaux israéliens.

À bord de l’avion, il y avait une énergie incroyable, alors que les immigrants réalisaient qu’ils rentraient enfin chez eux.

À l’atterrissage à Tel-Aviv, tout l’avion a éclaté d’applaudissements et de chants.

Il n’y avait que des cris d’excitation et des larmes de joie lorsque l’avion s’est immobilisé. Le président de l’agence juive, Isaac Herzog, est monté dans l’avion pour accueillir et rencontrer certains des immigrants.

Une grande réception attendait les passagers avec leurs familles déjà présentes, leurs amis et d’autres récents immigrants d’Afrique du Sud, de Russie et d’Amérique du Sud, agitant des drapeaux, gonflant des ballons, applaudissant et chantant.

Le chef-rabbin Yitzhak Yosef et plusieurs responsables gouvernementaux, dont l’Aliyah (l’immigration vers Israël) et le ministre de l’Intégration, Yoav Gallant, faisaient partie de la délégation d’accueil. Yitzhak Yosef a déclaré aux immigrés quelle immense évènement ils représentaient et les a tous accueillis à bras ouverts, tandis que Yoav Gallant a souligné à quel point il était important de faire d’Israël leur foyer. Isaac Herzog leur a fait connaître son enthousiasme et qu’ils étaient enfin arrivés, et il les remercia d’avoir pris cette grande décision : « Vous êtes Israéliens, voilà tout », leur a-t-il  déclaré.

Plus tard, un groupe musical a commencé à chanter et tout le groupe s’est levé, chantant et dansant. L’un des jeunes immigrants français qui avait parlé au Jerusalem Post plus tôt dans la journée a eu du mal à retenir sa joie après son arrivée : « J’ai du mal à croire que nous avons finalement réussi. Je suis ici, je suis ici. Un rêve devenu réalité ! »

https://gellerreport.com/2019/07/french-jews-flee-to-israel.html/

Traduit par Jack pour Résistance Républicaine.

 

Note de Jack

En juillet 1942, les collabos de l’époque  parquaient les juifs au Vel d’Hiv, dans l’attente d’un voyage sans retour vers les chambres à gaz.

Les collabos d’aujourd’hui qui s’abstiennent de les protéger les font fuir la France, pour ceux qui n’ont pas croisé la lame de couteau d’un « malade mental ».

Ceux qui partent en Israël y sont accueillis à bras ouverts et en chanson dans des larmes de joie.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Jack

Résistance républicaine Etats-Unis “Those who surrender freedom for security will not have, nor do they deserve, either one.” « Ceux qui sacrifient la liberté pour la sécurité n'obtiendront, ni ne méritent, ni l'une ni l'autre » Benjamin Franklin


26 thoughts on “Fuyant la haine des musulmans, une centaine de juifs français débarquent en Israël, les larmes aux yeux

  1. Avatargigobleu

    C’est pourquoi tu diras: Ainsi parle le Seigneur, l’Eternel : Je vous rassemblerai du milieu des peuples, je vous recueillerai des pays où vous êtes dispersés, et je vous donnerai la terre d’Israël.
    Ezéchiel 11:17

  2. AvatarMachinchose

    je viens de lire cette perle

    « L’apathie, un symptôme encore trop sous-estimé chez les patients atteints d’Alzheimer »

    intéressant mais ça me rappelle que ça n’ a pas coupé l’ appétit du sombre crétin d’ Aphatie, qui a manifesté ses scrupules a bouffer du homard et piccoler des boutanches a 600 euros………….quelques semaines ou mois aprés les avoir digérés

    infect pique-assiette transpirant et postilloneur

    quand aux immigrants je n’ aime pas cette phrase

    «  »les immigrants réalisaient qu’ils rentraient enfin chez eux………….. »

    quel chez eux ?? pour la grande majorité d’ entre eux ce sont des juifs issus du maghreb musulman, qui les a chassés en 1962……..et ou ont vecu leurs ancetres, eux mêmes pour beaucoup venus d’ espagne, portugal,italie
    (inquisition oblige)….il y a 5 siècles et pour les autres, Berbères qui connurent Saint Augustin…….et tout ça aprés avoir vecu 3 generations en France…

    alors parler de « retour chez eux »…..aprés 1800 ans d’ existence ailleurs…..

    pour ma part, « chez moi » c’ est içi , en France! France qui m’ a accueilli il y a 60 ans quand les plus grands racistes au monde m’ ont chassé du pays ou vivaient mes ancêtres, rompant definitivement le lien ténu avec ces dechets, parce que je suis juif!

    je ne sais pas grand chose de la tunisianité, par contre je suis (presque) incollable sur la différence entre une restanque, un clap et une capitelle-que n’ ont pas construite mes ancêtres) j’ ai tout bu le lait du biberon que m’ a tendu la France et j’ ai tenté toute ma vie de l’ en remercier
    ma langue maternelle c’est le Français, si jolie fleur a arroser et a cultiver soigneusement durant toute une vie…et a transmettre a ses enfants et petits enfants…..et ma foi, le résultat obtenu est satisfaisant…

    Désolé, mais je me sens chez moi en parcourant nos Causses, comme en l’ ile de Noirmoutiers, en me baignant dans nos Gardons comme en me promenant dans les Landes ou sur la plage de Vieux Boucau

    et pas ailleurs…………. 😆

    1. François des GrouxFrançois des Groux

      D’accord avec vous Machinchose !

      J’ai toujours été mitigé sur cet appel à l’alya, son succès et la fierté dont on pouvait en tirer (notamment sur certains sites communautaires). Cela dit, quand on vit sa religion de façon orthodoxe, cela peut se comprendre : difficile désormais de marcher dans les rues de Paris avec kippa et tsitsit (j’ai eu cette vision l’autre jour sur une route du lac du Bourget : 4 jeunes à vélo issus sans doute de la yeshiva d’Aix-les-bains). En revanche, on ne parle jamais des retours qui sont, malgré tout, assez importants.

    2. Amélie PoulainAmélie Poulain

      « Désolé, mais je me sens chez moi en parcourant nos Causses, comme en l’ ile de Noirmoutiers, en me baignant dans nos Gardons comme en me promenant dans les Landes ou sur la plage de Vieux Boucau

      et pas ailleurs………… »

      Cela ne fait aucun doute Machinchose !

      Discours touchant concernant notre belle France, sa langue, etc… Merci !

      Certains Français dit « de souche », ne seraient pas capables d’en parler avec tant de passion, d’émotions et d’authenticité.

      Il est vrai que j’ai remarqué que ce sont bien souvent des personnes qui l’ont rencontrée après une vie ailleurs qui en parlent le mieux. J’ai notamment encore en tête la résonance des propos d’une femme d’origine étrangère de mon entourage qui m’a dit, constatant les dégâts actuels, ces mot doux à entendre pour un Français : »C’est pourtant un si beau pays »…

      Bien souvent, sur place, nous ne savons pas toujours reconnaître la beauté de ce que nous avons ou en tous les cas est-ce difficile parfois, la prise de conscience venant souvent de la comparaison rendant plus accessible la mise en perspective.

      Vos mots font chaud au coeur en tous les cas !

      Elevée dans l’honneur et l’amour de la France, je suis si tristement touchée de voir l’état dans lequel elle est et l’état dans lequel certains la laisse s’enfoncer.

    3. AvatarJ

      Autant je comprends le soulagement de ces personnes qui, en israël, peuvent vivre plus en sécurité qu’en France (et c’est une honte pour notre pays), autant cela me laisse un goût amer puisque ces Français semblent (je dis bien semblent) mettre en premier non pas l’amour de leur pays mais leur appartenance à une communauté.
      Après, il est clair qu’ils sont obligés : être juif en France est redevenu dangereux.
      Une anecdocte : cette année, fin Février, je me suis rendue à une convention à Marseille. Devant moi, deux enfants juifs (le garçon portait la kippa et il y a une école juive pas loin de la convention). Ma première pensée a été « pourvu que rien ne lui arrive ». N’est-ce pas intolérable, en France au XXIème siècle ?

  3. AvatarChristian Jour

    C’est une honte, macron est une honte, et la France n’est plus vraiment la France. Collabos je souhaite que vous le payerez un jour, très cher.

  4. Avatarchapy

    Vous avez raison les juifs de quitter la France pour votre pays qui vous respectera un peu mieux , j’admire votre mentalité ,votre solidarité entre tous , et
    un gouvernement qui vous soutienne .La France n’est plus la France d’autrefois
    c’est un pays à la dérive qui deviendra dans quelques décénies un morceau d’Afrique ou les lois seront baffouées ,ça l’est déja mais ce sera pire !!
    Quand je vois tous ce qui ce passe j’ai la boule au ventre .J’arrête là car j’en dirai trop .

  5. Charles Martel 02Charles Martel 02

    Moi ça commence à m’évoquer les heures sombres de la seconde guerre mondiale où les routes étaient pleines de familles qui fuyaient les nazis. Et un jour ce seront les français de souche qui prendront le bateau ou l’avion comme cela est arrivé aux Pieds Noirs la seule différence c’est que les FDS n’auront aucun pays où aller se réfugier.

  6. AvatarJory franck

    En même temps, ce sont les Juifs qui se sont battus becs et ongles pour pouvoir faire venir et s’installer nos pires ennemis, Kouchner, Dray, Lang, Cohn Bendit etc, etc….

    1. Avatargigobleu

      @ Jory franck. Chaque peuple a ses gauchistes suicidaires, hélas, et Israël ne fait pas exception à la règle.

    2. pikachupikachu

      Sur le fond, ils n’étaient pas les décideurs.
      Les décideurs étaient Giscard et Chirac.
      Le regroupement familial, c’est eux et seulement eux. Le reste est anecdotique je pense.

  7. AvatarDavid Benj.C.

    Moi même j’ai fuit avec ma famille ma chère France pour israël , j’ai quitté avec grand regret ce pays qui nous a vu naitre. Celui ci est devenu une terre brûlée par la haine islamisée , ou les faibles innocents et, les judéo-chrétiens périront .cela rappelle là-même inquisition faite a nos parents en 1940 ou les miens ont réussi a fuir l’hexagone pour ce réfugier en corse ou une formidable famille les ont hébergé jusqu’en 1946 grâce a ces justes héros de ombre, j’ai pu naitre libre avec mes soeurs ,ces généreux corses resteront dans nos cœurs pour éternité…une chose nous rassure islam n’imposera jamais sa haine et son idéologie en corse , même si pour instant la présence de islam est tolérée… La corse sauvegardera toujours ces vrais valeurs…et les corses Sont des vrais guerriers pour protéger leurs valeurs et île ..au-revoir chers patriotes ,soyez solidaires votre avenir va être sanglant….

    1. Avatargigobleu

      @ David Benj.C. Vous avez pris une sage décision. Inutile d’attendre de repasser au four.L’antisémitisme redevient virulent, alimenté par un Islam plus conquérant que jamais.

  8. AvatarVinay

    Hélas, on ne peut pas comparer la situation actuelle avec la seconde guerre mondiale. Pendant 39-45, les juifs devaient se cacher -ce qui n’était pas facile- mais l’espoir de revenir en France était légitime car les nazis ont été finalement battus en 1945. En 2019, les juifs qui partent savent bien que le retour n’est quasiment plus possible parce qu’il ne s’agit pas d’une armée d’occupation qui sévit en France mais tout un chamboulement civilisationnel pour ne pas dire autre chose. Pis encore, « nos têtes blondes » au contact de la diversité sont devenues « antisionistes », etc. L’horreur absolue, quoi…

  9. AvatarAva

    L’Alyah française reste la plus faible.
    En 2018 elle est en baisse de 23,5% par rapport à 2017, sans compter ceux qui préfèrent rentrer, les jeunes en particulier, faute de parvenir à s’insérer dans le cadre israélien.

    Quant à la barbarie croissante et ses conséquences, la communauté organisée ne semble pas prête à revoir ses fondamentaux.
    .

  10. AvatarMachinchose

    à Jory (de me voir si belle en ce miroir….)

    y en a eu d’ autres de Juifs qui se « sont battus bec et ongles » contre l’ envahisseur
    leurs noms et photos figurent sur « l’ affiche rouge »

    alors tes exemples de kouchner, bhv, et autres Atali…….ça relève du gagne pain de Le Lay, ce Gandalf de Democrassie Votive
    ce pauvre homo ne reverra jamais la France, il crèvera au Japon a fabriquer des crêpes a la crêperie de sa poule niponne…ni mauvaise!

    1. pikachupikachu

      Pas d’accord Machinchose sur l’approche…
      Pas d’accord du tout même.

      La question n’est pas la responsabilité avérée ou non de Juifs dans le suicide français, et y répondre c’est entretenir l’écran de fumée.
      La vraie question est celle de la responsabilité franco-française.
      Le regroupement familial est une loi de Giscard et Chirac, répondre à Jory sur la question juive, c’est tuer dans l’oeuf toute réflexion sur cette décision hallucinante.
      Cela se passe en 73, et sur fond de politique française devenue depuis le retour de De.Gaulle hostile à Israel et rampante devant les arabes.

      Je vous invite à lire à ce sujet, l’article de Dreuz, sur Entebbé et la veulerie du.gouvernement Giscard Chirac. Une certaine politique internationale de lacheté et de soumission aux arabes.

  11. AvatarMachinchose

    mon orthodoxie se limite a bouffer du cochon, circonçis !! 😆 ça existe chez l’ espèce dite « patta negra » – pied noir !! re 😆

    et bien sur, égorgé !

  12. Avatarexocet

    Moi non plus je ne partirais pas, et puis pour aller où, ailleurs c’est aussi pourri que chez nous, des terres promise cela n’existe plus, tout à déjà été découvert depuis très longtemps, NON mieux vaut aller aux combats et reprendre ce qu’ils nous appartient de plein droit, et puis moi qui a horreur de la chasse, j’aimerais participer à celle là , tuer du pasnous pasnous cela ne me dérange pas, j’aimerais aussi voir un collabo pleurer de frousse et de souffrance , ça c’est le repas de résistance digne du homard que j’aimerais pas me privé.

  13. Avatarvotez bien

    Posez vous les bonnes questions:

    « Pourquoi autant de muslim en France » ?
    « Qui en est en partie responsable » ?

    Il y a donc un moyen de luter et de RESTER à commencer par le bulletin de vote.

  14. AvatarSabrauclair

    Je comprends ceux qui partent, mais cela me peine pour la France.
    Jadis on parlait de la France comme pays judéo-chrétien.
    Aujourd’hui on pourrait plutôt parler de pays athéo-islamique.
    Que reste-t-il des juifs français? Combien reste-t-il de chrétiens en France?
    En tant que catholique, je n’ai pas d’autre pays où aller et je ne veux pas m’exiler, même si j’étais juif. Ici ont vécu mes ancêtres depuis toujours. Ici je mourrai, en compagnie de mes compatriotes Juifs, chrétiens ou athées.

  15. AvatarBreer

    Ce qui s’est mis en place durant les 50 dernières années, en terme de mentalités multiculturelles et religieuses fréquemment peu intégrables à nos propres traditions culturelles tous domaines confondus (langage, codes gestuels, psychologie liée à la manière de vivre en famille, rapports hommes – femmes, adultes-enfants, humains – animaux,, règles de sociétés et lois sociales (politesse, courtoisie, respect de l’environnement, des biens, des voisins, etc etc…) rapport au travail, à l’effort, à l’éducatif, au scolaire et au cognitif, à la science, à son corps physique, à la sexualité.
    Aucun, Aucun des dirigeants ou sbires du gouvernement, ou haut fonctionnaires, et intellectuels (de gauche comme de droite) de notre pays depuis ces 50 ans, n’ont été capables de prendre en compte tous ces éléments dans leur politique d’intégration (sans doute par ignorance totale des sciences humaines qui ne figurent pas au programme de ces soit disant élites… Nous avons le résultat sous les yeux et vu que rien n’a changé sur ces plans, la catastrophe est annoncée pour dans quelques années, vu le nombre de personnes issues de pays non occidentaux qui continueront de venir en France et en Europe. La morale culpabilisante, l’absence de remise en question du fonctionnement de ces pays et de leur dirigeants, l’aveuglement idéologique au lieu d’analyses intelligentes et objectives font le jeu d’un futur proche qui ne sera jamais plus celui d’une société harmonieuse et équilibrée, le mythe de la tour de Babel est entrain de devenir une réalité….

Comments are closed.