Burkini à Grenoble : pourquoi elles ont quitté « Alliance citoyenne »


Burkini à Grenoble : pourquoi elles ont quitté « Alliance citoyenne »

Edifiant… Merci à Olivier Saint-André qui nous a envoyé l’article ci-dessous.

Des femmes qui croyaient militer dans une association de défense des consommateurs et qui se retrouvent mêlées à la défense du burqini. Qui croyaient… enfin, c’est ce qu’elles disent. Parce que leurs arguments sont quelque peu étonnants !

Des musulmanes et des non musulmanes, voilées ou pas, converties ou pas, qui ont conscience que le coup de force de l’invasion de la piscine en burqini était, ô combien, contre-productif. Certes.

Mais quelle naïveté, quelle sottise : « l’opération piscine, on croyait au départ que c’était pour toutes les mamans , les personnes âgées, les voilées , les maigres, les grosses… »  Elles sont interdites de piscine, actuellement, les mamans, les grosses, les maigres, les vieilles ? Que voulaient-elles donc , ces ahuries ? Depuis toujours les femmes, de tous âges, belles ou moches, grosses ou maigres, vont à la piscine… Elles croyaient que Alliance citoyenne allait demander des horaires de piscines réservés aux femmes ? Ces gourdasses de compétition militaient donc pour la séparation des sexes à la piscine ???

Allo, Schiappa… il y a du boulot à Grenoble. Files-y-vite !

.

Mais on est rassurées, ces femmes ne sont pas contre le fait de rediscuter le règlement des piscines…

Saut que l’opération burqini avait pour but d’obliger le maire, justement, à rediscuter le dit règlement afin de permettre l’entrée officielle du burqini dans les piscines grenobloises… Bon, faire pression pour faire entrer le burqini à la piscine, elles sont pour, par contre, fallait le faire discrètement, pour ne pas monter la population contre les emburqinées. Bref, la méthode des Frères musulmans plutôt que celle des terroristes, mais, au bout, une France islamisée !

.

Et le bouquet, c’est le lien entre cette prétendue association de défense des citoyens et les gauchiasses professionnels, ce sont les formations que Alliance citoyenne facture aux militants des Insoumis et aux Verts…

On voit ici que le fondateur d’Alliance citoyenne intervient aux universités d’été des Insoumis

https://lafranceinsoumise.fr/evenements/amphis-dete/

 

On sait que Soros finance Alliance Citoyenne pour défendre la cause de l’islam et du burqini. Voici ce que Alliance citoyenne fait de son argent : il forme des activistes à accomplir des actions illégales.

http://resistancerepublicaine.eu/2019/07/07/les-emburqinees-de-grenoble-payees-80-000-euros-par-soros-ca-vous-etonne/

.

Ces gourdasses découvrent même que leur association fait des petits en expliquant aux politiques islamophiles leur méthode, la méthode Alinsky , du nom du maître à penser de la gauche radicale américaine, le maître à penser également de Chavez…(lui-même maître de Mélenchon). Le même Alinsky inventeur de la « démocratie participative », chère aux tarés Ségolène Royal et Obama…

[…]

Saul Alinsky quitte rapidement le Chicago Area Project pour se consacrer à l’organisation des habitants dans les quartiers les plus pauvres de Chicago. Pour faire face à la désorganisation sociale, il est nécessaire d’organiser les habitants comme à Back of the Yards (le quartier où se déroule La Jungle d’Upton Sinclair), ce qui le rendra célèbre. La propriétaire du Washington Post, Agnes E. Meyer, signe des articles en juin 1945 sur la « BackYard Revolution » qui assureront la notoriété d’Alinsky dans tout le pays. Il introduit ainsi la notion de pouvoir, ce qui le rend précurseur des méthodes d’empowerment.

Alinsky participe à la fondation d’un grand nombre d’organisations aux États-Unis. Il s’inspire du syndicalisme grâce à sa proximité avec le célèbre militant américain John L. Lewis, président du Congress of Industrial Organizations

Sa méthode inspire de nombreuses formations d’organisateurs communautaires aux États-Unis[Lesquels ?]. Il forme nombre d’entre eux[Qui ?] dans l’IAF (Industrials Areas Foundation) qui enseigne la manière dont le conflit peut être source d’empowerment. Sa doctrine révolutionnaire appliquée à l’homme politique peut être résumée dans cette formule[source insuffisante] extraite de son ouvrage Rules for Radicals2 :

« Il importe de ne pas briser d’un seul coup les traits de l’existence quotidienne, mais de créer le désenchantement, la désillusion vis-à-vis des valeurs régnantes, de susciter un climat qu’il va utiliser sans jamais énoncer clairement ses intentions, et de produire, sinon une passion pour le changement, au moins un climat de résignation, de passivité, d’acceptation.[pas clair] »

Dans son ouvrage Rules for Radicals, il s’adresse à la génération de militants radicaux des années 1960, exposant les grandes lignes de ses conceptions sur l’organisation du pouvoir des masses. Dans le paragraphe d’introduction, il écrit :

« Ce qui suit s’adresse à ceux qui veulent changer le monde tel qu’il est pour le monde tel qu’il devrait être selon eux. Le Prince fut écrit par Machiavel pour les nantis, pour leur permettre de conserver le pouvoir. Rules for Radicals est écrit pour ceux qui n’ont rien, pour leur permettre de prendre le pouvoir aux nantis2,3. »

[…]

En 1966, Jean François Médart réalise une thèse de doctorat ès sciences-politiques sur « L’organisation communautaire aux États-Unis : des techniques d’animation et de participation civique dans les communautés locales ». Un ouvrage est publié en 1969 chez Armand Colin4 : Communauté locale et organisation communautaire aux États-Unis.

L’ouvrage Rules for Radicals (en) est traduit en 1971 sous le titre Manuel de l’animateur social. Le livre circule dans les instituts de formation des travailleurs sociaux mais il est rapidement épuisé. Au début des années 2000, il redevient d’actualité dans les centres sociaux de la région Rhône-Alpes qui s’interrogent sur le métier d’animateur socioculturel.

En 1989, l’association les 3R, Rénover, Restaurer, Réhabiliter, à Chartres, met en œuvre une régie de quartier, structure d’insertion par l’économique destinée à accompagner l’évolution d’une ancienne cité de transit construite en 1954, derrière le cimetière municipal. La démarche, inspirée d’Alinsky, Deligny, Tosquelles, pose la question de la reconnaissance à partir de la figure historique de Picassiette, balayeur du cimetière, artiste singulier, qui couvre sa maison de morceaux d’assiettes, d’éclats glanés dans les décharges. Les 3R poursuivent cette démarche jusqu’à la création des Rencontres internationales de mosaïque en 1996 et développent ensuite, à partir de 2001, leur action sur l’ensemble des quartiers d’habitat social de la ville. Une expérience de développement social sur un quartier ghetto qui est rapportée par son organisateur, Patrick Macquaire, Le Quartier Picassiette, un essai de transformation sociale à Chartres5.

Au printemps 2010, une nouvelle expérimentation des méthodes d’Alinsky est réalisée en France dans l’agglomération de Grenoble avec le projet ECHO.

En janvier 2012, une nouvelle traduction de Rules for Radicals (en) est publiée : Être radical. Manuel pragmatique pour radicaux réalistes. En mars 2012, un colloque sur le « community organizing » est organisé à Vaulx-en-Velin à l’ENTPE. Il rassemble 400 activistes, chercheurs et professionnels6.

En 2017, la méthode Alinsky est mise à l’honneur lors de l’université d’été de La France insoumise, qui y voit un moyen de ramener à la politique les quartiers populaires largement abstentionnistes7.

En 2018, l’association Organisez-vous !8 s’inspire des usages contemporains de la méthode Alinsky (notamment par l’association britannique Citizens UK) pour expérimenter la création d’« alliances citoyennes »9 sur le modèle du conseil de quartier de Back of the Yards.

[…]

Lorsqu’elle était étudiante, Hillary Clinton a écrit une thèse sur Saul Alinsky intitulée « Une analyse du modèle Alinsky »10. Elle refusa un travail proposé par le sociologue.

Barack Obama, président des États-Unis de 2008 à 2016, s’inspire des idées d’Alinsky en utilisant le concept de « démocratie participative »10,11.

.

Bref, tout ça pour nous faire croire qu’il y aurait des gentils, des légalistes, des non activistes… qui veulent, eux aussi… des burqinis à la piscine !!! Et qui le mériteraient !

 

Cliquer pour agrandir la coupure de presse.

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


4 thoughts on “Burkini à Grenoble : pourquoi elles ont quitté « Alliance citoyenne »

  1. AvatarMachinchose

    Soros, Alinsky, Meyer, Lewis, !!! incorrigibles « démocrates » -c’est a dire gauchos- juifs américains…………….encore des Chkeunes !

    je préfère nos Bénayoune et nos Mizrahi ou Lévi (et pas Lewis) aux pieds solidement ancrés dans la réalité de la haine musulmane antijuive a ces connards « progressistes »
    tu me diras que nous ne manquons pas de ces Attali et autres BHL…….comme de la vieille taupe parcheminée Jean DANIEL , alias Bensaïd bientot centenaire

    tiens j’ ai fait une découverte , les Bensaïd se dissimulent de leur judéité sous le patronyme de Bansard
    c’est un nommé jean pierre Bensaid , homme d’ affaires et ex futur senateur, qui a obtenu ce privilège dans les années 70 de s’ appeler Bansard …. et depuis ça en a fait des petits……..souvent francs-macs comme l’ initiateur de ce tour de passe passe 😆

  2. Avatardurandurand

    Allez un petit hors sujet , concernant le réchauffement climatique que l’on nous surinent à longueur de journée en nous prenant pour des cons !.
    Une nouvelle période glaciaire?
    Les températures élevées des semaines passées nous ont été présentées par les médias de complaisance comme une justification de la théorie du réchauffement climatique dont le CO2 serait responsable. Et nos gouvernants s’empressent de préparer de nouvelles taxes et de nouvelles interdictions. Il sera intéressant de constater comment ces mêmes médias interpréteront, s’ils le font, des nouvelles comme celle de radio Prague de ce mercredi, concernant les plus basses températures jamais enregistrées un 10 juillet dans la forêt de Bohême, que l’on disait définitivement condamnée à l’époque du mythique Waldsterben, imaginé par les écologistes dans les années 80 du siècle dernier.

    Traduction (Claude Haenggli) :
    Dans quelques endroits de Tchéchie, il a fait froid mercredi matin comme jamais un 10 juillet. Vingt stations météorologiques au total sur 150 ont annoncé des records de froid. En faisaient partie, entre autres, la ville de Liberec en Bohême du Nord, avec moins 5,1 degrés centigrades ou la station de Pilsen-Bolevec, avec moins 3,2 degrés. Dans la forêt de Bohême, il a fait le plus froid sur le haut marais du Modravské slatě, à la frontière de la Bavière. Là, le mercure est descendu à moins 5,1 degrés aussi.

    https://lesobservateurs.ch/2019/07/11/une-nouvelle-periode-glaciaire/

    https://www.achgut.com/artikel/fundstueck_eiszeit_in_tschechien

  3. Avatardenise

    Un autre petit hors sujet : un nouveau bateau , pavillon norvégien, ONG SOS Méditerranée remplacera l’Aquarius et prendra la mer avec tout le confort, pour aller chercher des migrants, plusieurs centaines, au large de la Libye, avec médecins sans frontière à bord ! il y aura des petits îlots, pour les femmes; . Le confort pour pallier au débarquement tardifs des migrants , dit la responsable, car plusieurs ports n’acceptent plus ces navires ( « dit humanitaires » ) !
    Les opérations couteront 14000 E/jour , elle demande donc de l’aide financière !
    A vot bon coeur , m’ssieurs dames !

  4. AvatarVent d'Est, Vent d'Ouest

    Si le maire vient à en discuter du règlement et le change pour satisfaire un certain communautarisme j’invite les naturistes, les monokinis, les caleçons, et autres bermudas de se manifester à la piscine de la même manière de façon à obliger le maire à changer ledit règlement pour permettre à TOUTES les communautés représentées de s’ébattre dans les bassins d’eau. En outre, il devra mettre un panneau « Venez comme vous êtes » à l’instar d’une certaine enseigne de fast-food que tous reconnaîtront, sinon il fera preuve de discrimination !

Comments are closed.