Pierre Cassen : Anne Sinclair, l’antiraciste qui ne peut épouser qu’un juif… traite Trump de raciste !


Pierre Cassen : Anne Sinclair, l’antiraciste qui ne peut épouser qu’un juif… traite Trump de raciste !

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Pierre Cassen

Fondateur de Riposte laïque


29 thoughts on “Pierre Cassen : Anne Sinclair, l’antiraciste qui ne peut épouser qu’un juif… traite Trump de raciste !

  1. AvatarChristian Jour

    « Anne, ma soeur Anne, ne vois-tu rien venir ?  » Et la soeur Anne répondait :  » Je ne vois rien que le soleil qui poudroie, et l’herbe qui verdoie. et aussi les voitures qui brûlent et les drapeaux Algériens mais ce n’est pas grave va dormir.

  2. Avatarnathalie

    Bonjour l’Ami, Magnifique démonstration avec ce cas exemplaire, double langage des élites media-politiques qui manipulent l’opinion publique, répriment durement toute dissidence sur le « vivre-ensemble » et s’octroient le droit d’insulter les Français ou, en l’occurrence, le Président d’un grand pays apprécié de ses électeurs. Bravo Pierre et merci pour cet enthousiasme inaltérable qui transparaît dans ces vidéos

  3. AvatarMachinchose

    Cette salope usagée qui a participé a bien plus de partouzes avec son Dominique que moi a de banquets a Homards, est tellement honteuse d’ etre Juive qu elle a changé de patronyme, ainsi de Anne Schwartz elle est debenue Anne Sinclair, et non seulement clair mais sucé par tant de partouzards…

    vieille courtisane aux grosses papattes et fessier abondant

    Trump est un grand bonhomme a coté de cette chose, qui n’ entendant plus parler d’ elle est allée voir chez Ampliphon

    visqueuse femelle!

  4. Avatardenise

    Très très bonne analyse et rappel ! c’est bien connu : ce sont les autres , sans s’apercevoir que l’on fait pire ! comme De Rugy

  5. François des GrouxFrançois des Groux

    Bien d’accord avec Pierre.

    Il est insupportable d’entendre cette « élite » (juive ou pas juive, d’ailleurs) exiger le métissage obligatoire des Français quand on ne donne pas soi-même l’exemple (quoique DSK avec Nafissatou…).

    Évidemment, cette critique ne s’adresse pas au juif de la rue qui a le droit de garder sa judéité ou de fréquenter les membres de sa communauté. Mais à tous les donneurs de leçon genre BHL (qui, je crois, ne supportait pas l’idée que sa sœur se convertisse au catholicisme), Sinclair et compagnie…

    Beaucoup de membres juifs de SOS Racisme voulaient combattre le « racisme » des Français dans les années 80. Des papiers pour tous, immigration facilitée, discrimination positive, lois mémorielles et antiracistes etc.

    36 ans plus tard, la communauté juive se voit confrontée, jour après jour, à l’islamisation de la société et à son corollaire : un antisémitisme débridé et violent. L’universitaire Bensoussan se retrouve face à la 17e Chambre, on tue des mamies juives parce que juives, l’exode intérieur s’accélère etc.

    1. MaximeMaxime

      Les gens qui soutiennent Macron ne sont pas de gauche mais profondément conservateurs : leur grande peur est en effet la guerre civile, les conflits intérieurs qui pourraient déboucher sur une révolution et une remise en cause des positions sociales actuellement acquises.
      Anne Sinclair est d’ailleurs richissime :
      http://www.lefigaro.fr/international/2011/06/10/01003-20110610ARTFIG00556-sinclair-une-fortune-estimee-a-plusieurs-dizaines-de-millions.php
      Elle a tout intérêt au maintien du cours actuel des choses…
      L’accession de Le Pen au pouvoir pourrait permettre aux déclassés de se sentir chez eux à nouveau donc de revendiquer des droits en tant que peuple, droits qui leur sont retirés en pratique de plus en plus en jouant sur les peurs. Peur d’être flashé au-dessus de 80 km/h, peur de perdre son emploi sans être correctement indemnisé en cas de licenciement abusif, peur d’être muté n’importe où dans la fonction publique au moindre mot de travers, peur d’être agressé par une racaille sans pouvoir se défendre car la légitime défense est enserrée dans des limites extrêmement strictes, peur d’être poursuivi pour la moindre critique contre les « populations protégées », etc.
      Ce régime joue sur les peurs, son libéralisme n’est donc que de façade !

      1. Avatarpikachu

        Maxime,

        votre propos est vraiment excellent, peut-être devriez vous écrire un plein article sur ce sujet. Cette semaine encore, je discutais avec un très bon ami, qui avait voté Macron, alors que cela ne lui correspondait pas du tout. Il y avait clairement un élément qui me manquait et que vous expliquez simplement : Macron rassure les possédants, il rassure aussi les gens d’origine modeste mais qui se sont construits par leur travail, il fournit cette image aseptisée, cette image « corporate », du cadre en costard cravate. Son image et son code vestimentaire, son langage châtié, persuadant bien plus efficacement que le contenu de ses propos.
        Le contenu est en réalité totalement subversif : à l’instar de son épouse, perverse professeur qui abusa de sa position pour commettre un détournement de mineur, au mépris de toute morale ou déontologie professionnelle, il fait lui aussi dans le déconstructivisme de la vieille morale de nos grands-parents. Il suffit de voir son action, d’écouter ses propos pour le comprendre, mais l’image, quant à elle, dit tout autre chose, et ses électeurs ne vont pas plus loin que son image, parfaitement conforme, parfaitement en adéquation avec les attentes de son électorat.

        Je dirais même qu’à l’instar du « Portrait de Dorian Gray » – roman d’Oscar Wilde dans lequel un homme qui tombe dans la déchéance n’en laisse rien transparaître dans son image, toute sa dissolution affectant son double, à savoir un portrait qui lui se met à jour pour présenter sa vraie image « spirituelle » – Macron est la personne physique, policée et propre, tandis que son portrait, est incarné par Sibeth Ndiaye, personnage chaotique (sa coiffure et ses vêtements, indiquant qu’elle vient à peine de sortir de son lit), méprisant la France, ses traditions, son histoire.

        Bref, Maxime, s’il vous plaît, pondez-nous un article qui développerait votre précédent propos.

  6. AvatarAnonyme

    Aucun média n’a relevé le scandale que constitue un rapport sexuel non protégé imposé par le président du FMI. Le monde entier était accablé par l’épidémie du Sida, il était économiste président du FMI supposé être au courant de l’hécatombe du Sida en Afrique et de son coût humain et financier: pays en faillite de main d’oeuvre, légions d’orphelins. Il s’exposait à contaminer ou à être contaminé. Un comportement criminel et ruineux. L’élite des médias possiblement décadente n’y trouvait qu’un flou artistique négligeable. C’est là qu’on voit que les médias tournent les coins ronds quand ça les arrange au détriment des vrais enjeux. Ici la crasse psychologique du président du FMI.

  7. AvatarEric des Monteils

    Je ne sais pas si elle les a clairs, mais son âme est noire, bien noire.
    Même en cocufiée à outrance, je n’arrive pas à la plaindre.

  8. AvatarGladius

    Je ne peux croire qu’au fond, cette dame soit racialiste.

    Alors quelle raison à son rejet des goys ? Peut-être pense-t-elle que les juifs sont les meilleurs amants du monde (ou les seuls convenables) ?

    Mais alors, comment faisait-elle ses choix quand elle partait en « partie » avec son Dominique-nique ?

    1. Avatarpikachu

      Je comprends tout à fait son rejet des Goys, après la seconde guerre mondiale, des Juifs ont compris qu’ils fallaient survivre, ne pas se dissoudre et c’est ainsi que je conçois ce propos qu’elle eut au début des années 80, son père a dû lui dire : « Vous êtes la génération d’après, votre héritage est lourd, vous devez survivre, perpétuer notre peuple ». Je comprends donc tout à fait son propos de l’époque.

      Ce que je ne comprends pas, c’est son socialisme débile, début de la sénilité. N’a-t-elle pas compris que DSK l’a salie, dégradée au plus haut point ? Elle semble avoir une prédilection pour le même genre d’hommes, pour des clones : des « intellectuels » Juifs ashkenazes, socialistes purs jus.
      Elle se répète donc dans ses choix matrimoniaux : épouse-t-elle une personne ou bien une image d’Epinal ?
      Quant à son socialisme suranné, dans lequelle elle s’entête : elle intègre le Huffington Post, journal de gauche, progressiste, qui n’embauche que des femmes.

      C’est a sénilité, le monde a changé mais elle ne s’en rend plus compte. Elle vit toujours dans les années 70. Pour elle, rien n’a changé. Chut, il ne faut pas faire de bruit, il ne faut pas la déranger dans ses rêveries.

      Cette femme est un fossile.

  9. Avatarexocet

    Cocufiée, non pas seulement que de là , mais de partout, partout comme partoutfiée, (oui je sais c’est un nouveau mot), vous avez vu comment elle a été déglingué, à mon avis ils s’y sont mis à plusieurs, dans les soirées libertines c’était elle le homard.

  10. AvatarVent d'Est, Vent d'Ouest

    Tous les gauchiasses de la planète ne savent plus simplement où ils habitent. Tout et son contraire, des marionnettes qui balottent au gré des vents. Dans ce qu’il leur sert de cervelle : un pois chiche en guise.
    Ils font partie d’une oligarchie malfaisante, nuisible, toxique en contradiction avec et envers eux-mêmes et qui produit du poison qu’ils répandent alentour et contaminent les peuples de leurs idéologies qu’ils imposent en diktats.

  11. AvatarMichel

    Qui peut bien se soucier de ce que peut dire cette vieille morue sans cervelle et bien marquée par le temps ? Un QI de moule sèchée au soleil et le vide absolu dans sa pauvre tête de chouette décatie.

  12. Avatarclairement

    Ecoutez, Anne SAINT CLAIR ( nom lorrain contracté en Sinclair – dont le père est né Schwartz- pas très clair- et de Rosenberg ) est donc une lorraine allemande de confession israélite ce qui n’a rien d’exceptionnel car il existe des chrétiens, catholiques, protestants ou des orthodoxes qui nous font pas tout un plat de leur confession.
    Par ailleurs les hébreux qui est le peuple d’Israël est composé de la Judée ( d’où les juifs qui se sont fait détruire par les nazis ) de la Samarie ( qui se sont fait détruire par les arabes, copains des nazis, ce qui n’a pas changé) et de la Galilée .
    Mme Sinclair n’est pas de nationalité judéene ( cad juive) elle est Lorraine,Allemande et comme elle est née aux USA et qu’elle n’aime pas la FRANCE, elle elle est surtout Américaine ( comme tous ces gus qui se foutent le camp en Amérique comme Johnny qui aimait surtout plus l’argent que la FRANCE)
    Son identité est donc composée de son sexe féminin ( j’ai pas vu mais d’autres peut être compte tenu des pratiques dévoilées de son pervers de mari ) de racines Lorraines, Allemandes,et de son lieu de naissance aux USA, de sa confession Israëlite et de sa profession de journaliste cad de concierge pour la majorité de ses représentants.
    Cessez d’accorder autant d’importance à cette personne qui va finir par se faire saigner pour qu’on la plaigne comme tous les gens de son acabit

    Je suis fier d’être GAULOIS et FRANCAIS !

  13. Avatarpikachu

    Je ne sais pas si Pierre Cassen lira ce commentaire, mais pour info Jean-François Kahn n’est absolument pas juif et son frère Axel Kahn est sérieusement antisémite…

  14. Avatarpikachu

    @Pierre Cassen

    Idem pour Jack Lang qui n’est pas non plus Juif (sa mère, Marie-Luce Bouchet était catholique).

  15. Avatarpikachu

    Mon avis sur le propos de Pierre, ayant pu cotoyer et échanger avec pas mal de Juifs de gauche, et de Juifs gauchistes.
    Pour ce qui est des Juifs gauchistes, les purs et durs, ce sont des dérangés comme tous les gauchistes.
    Pour les Juifs de gauche, on va tenter d’expliquer la problématique :
    il y a le Juif de religion et le Juif de race qui sont le plus souvent les mêmes.
    P.ex. pendant la seconde Guerre Mondiale, il y avait deux allemands de souche, convertis au judaisme, qui ne furent pas inquiétés : ils étaient de la bonne race, mais étaient des déviants, au même titre que les communistes. Donc pas des Juifs « ethniques ».
    Il y avait aussi pléthore de Juifs convertis au catholicisme, qui ne sauvèrent pas leur peau pour autant, parce qu’ils étaient de la mauvaise race quelle que fut leur religion.

    Tout ça pour dire que les Juifs de gauche sont « ethniquement » juifs, mais j’ai pu le constater très souvent, ils ont deux religions, la religion juive et le socialisme.
    La plupart du temps, le socialisme est leur vraie religion et le judaisme passe après, en tant que folklore.
    Ils sont de plus en plus décalés dans la communauté, de même que les socialistes sont de plus en plus décalés dans la communauté nationale. Vestiges d’un passé révolu.
    Le progressisme et l’écologie ont depuis remplacé le socialisme pour tous les individus en quête d’une religion athée…

    1. François des GrouxFrançois des Groux

      J’avais le cliché des juifs votant forcément à Gauche mais apparemment, en 2007 et 2011, ils étaient plus nombreux à voter pour Sarkozy. Sinon, contrairement aux Allemands d’avant 1945, je ne pense pas que les Français voient et classent les juifs comme une « race » à part. De même qu’héritiers de la Révolution, ils conçoivent mal l’idée d’un « peuple à part » au sein de la communauté nationale. C’est cela, surtout, qui devait les déranger. M’enfin, ce n’est rien face au nouvel antisémitisme musulman qui s’étend au fur et à mesure de l’invasion migratoire.

      « La plupart du temps, le socialisme est leur vraie religion »… pas faux !

  16. AvatarRinocero

    N’importe quelle personne de famille chrétienne, croyante ou non tiendrait les mêmes propos : « je ne peux épouser qu’un chrétien » se ferait allumer.
    En plus il est probable qu’Anne Sinclair n’est pas une juive pratiquante traditionaliste pour qui la religion a de l’importance ce qui aurait pu justifier ses propos.
    En fait elle n’a jamais envisagé d’épouser un non juif tout simplement parce qu’elle considère les personnes juives comme une ethnie à laquelle elle se sent attachée.
    Pourquoi pas au demeurant mais ce qui met mal à l’aise c’est que tout chrétien tenant publiquement les mêmes propos se verrait traiter de raciste.

  17. AvatarCatherine Terrillon

    les « antiracistes » jouent sur l’inversion accusatoire. Accuser et persécuter en jouant les victimes. Très rentables ces « procès » ! Ils auraient tort de ne pas profiter de l’aubaine !

  18. Avatarpikachu

    Et pour info, l’accusation de racisme envers Trump, venant d’Anne Sinclair, est d’autant plus ridicule que la fille de Trump – Ivanka – est Juive, et que Trump avait exprimé sa satisfaction quant au fait qu’il avait des petits-enfants juifs.

    Anne Sinclair qui vit au New-York doit forcément le savoir, mais son endoctrinement idéologique est plus fort que la raison. Mieux, il lui tient lieu de raison.

  19. AvatarLustucru

    Il n’y a pas tant que ça de couples harmonieux dans la durée et combien de couples harmonieux entre juif et non- juif ? On ne peut pas déduire de la phrase d’Anne s. Qu’elle est raciste….encore faut- il savoir pour quelle raison elle dit qu’elle ne pourrait épouser un non- juif..D’autre part, la politique est outrancière aux USA et Trump fait de la surenchère….je ne suis même pas sûr que Trump ne fasse pas tout pour être traité de raciste par la gauche qu »il méprise.

  20. Avatarhollender

    Pour une fois, les cocomunistes ne s’étaient pas trompés en interdisant toutes les religions.
    Elles n’ont fait que foudre le bordel planétaire depuis que l’homme a inventé DIEU
    La solution c’est l’athéisme obligatoire !!! De cette façon l’humanisme et le respect des autres prendra le dessus……

Comments are closed.