Abécédaire allemand… être correct politiquement, c’est combattre le politiquement correct


Abécédaire allemand… être correct politiquement, c’est combattre le politiquement correct

Manif Alternative für Deutschland : « Le droit d’asile aussi a besoin de frontières »

Au centre : Frauke Petry, porte-parole AfD 2015-2017

 

Abécédaire allemand. Berlin, Allemagne-toi de ranger ta belle chaumière !

 

Angela Merkel a fêté ses 65 ans ce 17 juillet 2019. Sauf erreur de ma part, c’est l’âge de la retraite bien méritée mais pour ses admirateurs, ce serait pire que la retraite méritée de Stalingrad. Petit survol ferroviaire de la locomotive allemande. Actuellement elle fait tchouk-tchouk, demain ça sonnera peut-être souk-souk sans les sous-sous.

 

Angela. Tout a été dit et redit à son sujet. Première de classe en russe et en maths, diplômée universitaire en physique, protestante. Un joli pedigree ! Parcours hors du commun jusqu’en août 2015 où la petite Ange dit OUI aux lobbyistes industriels allemands. Quelque chose s’est brisé et je compris qu’AngeLamartine était parfois AngeLamarteau. Contrairement à certains, je ne souffre pas de merkelite (allergie à la chancelière). Si le Jugement Dernier existe, je demande un traitement de faveur pour services rendus à la nation. Angela, Mère Quelle ! Incontournable. Les mauvaises langues diront qu’elle l’est dans les deux sens du terme, sauf le respect dû à toute silhouette féminine pas particulièrement effilée.

Bier, Tanz und Muzik : le slogan qui résume à merveille l’Allemagne familiale au repos. Au train où vont les choses, on se dirige plutôt vers sa nouvelle version : Abou Dhabier, Tanger und Muslim.

Chien de chasse. Si le somptueux cheval de Camargue est l’étendard de la France, le braque de Weimar est l’emblème de l’Allemagne. Caractéristiques écolo-techniques pour Môsieur Jadot : vitesse de pointe 45 km/h, consommation journalière 800 gr de porc et 2 litres d’eau halal, fiabilité 100%, indice de satisfaction 110%. Il s’exporte même en Russie :

Olga a quitté la République de Weimar pour celle de Poutine

et fait führer auprès des classes aisées. Waf-waf et Waffen-Waffen pour sombrer dans l’humour casque à pointe le plus plat. Les chiens aboient, la caravane migratoire passe et je trépasse.

Deutschland über alles… L’Allemagne au-dessus de tout. Ce slogan, extrait de la Chanson des Allemands (Von Fallersleben, 1841) et dénaturé ultérieurement à des fins impérialistes, rappelle de bien mauvais souvenirs. Il n’est plus d’actualité puisque, au-dessus de cet au-dessus de tout, règne un Tout-Puissant Allah qui compte faire main basse sur la 5ème puissance économique mondiale dont les réserves budgétaires permettront d’arroser les fidèles, respectant ainsi l’essence du second pilier, l’aumône légale. Deutschlallah über alles.

Église. Nouvel exploit allemand, ici le terme miracle prend un double sens… En 2007, afin de laisser la place à une mine de lignite en expansion, une église âgée de 750 ans est tout simplement déplacée de 12 km au lieu d’être démolie:

Heuersdorf : l’église qui marchait toute seule

(vidéo 2). Un concept urbanistique à populariser dans les banlieues françaises puisque les mosquées y chassent les églises. Ainsi Croix et Croissant sont contents et j’ai enfin compris la signification du novconcept « gagnant-gagnant » ou « win-win » en hommage au brillant trio inconnu :

Novlangue. Les Publicitaires. « Je… te take e chair ? »

Frank-Walter Steinmeier. Président actuel de la République Fédérale Allemande. Là-bas, il s’agit d’un poste essentiellement honorifique, le président faisant office d’autorité morale éloignée de toute considération politique politiquement politicienne. On aimerait qu’il en soit de même en France, ça limiterait un peu la casse. Macron excelle dans la parade aéroportuaire, c’est déjà un métier full time en soi. Resterait à remplacer le Premier sinistre par un(e) ministre du même rang. Pour ce qui est de l’IntéRieur, Castaner fait penser au Castagnier du « Petit Baigneur » : tout baigne…

Guerres mondiales. Les ardents partisans de la synergie franco-allemande dont je fais partie prétendent que 14-18 et 40-45, c’est de l’histoire ancienne. Je m’inscris tout de même en faux contre moi-même puisque l’on nous prépare un retour à la préhistoire sous forme de troglodytes armés de gourdins coraniques, notez ici que pondéralement les quinze livres de cette masse contondante sont moins douloureuses que le contenu du Livre. Et forcément, après la préhistoire reviendra l’histoire sauf si le pré disparaît entre-temps faute d’herbes combattantes.

Hitler. Il aura sans doute lu Friedrich Nietzsche qui prédisait au 19ème siècle que seul survivrait l’islam car c’est « la religion des guerriers sans scrupules ni états d’âme ». Les accointances entre Islam et une certaine Allemagne ne sont pas nouvelles. Dès les années 30, les Nazis financent le Grand Mufti de Jérusalem Haj Amin al-Husseini qui note dans ses carnets : L’Allemagne et l’Italie reconnaissent aux pays arabes le droit de résoudre le problème juif (brouillon de 1940). Le 28 novembre 1941, Hitler lui serrera la pince à Berlin. On aurait préféré une pince monseigneur, en espérant que cette partie prenante de la Trinité lui broie la main ainsi que le reste du corps qui l’accompagne dixit les lois de l’intégralité physique.

Islam en Allemagne. Architecture futuriste, génie civil allemand, généreux donateurs arabo-turcs : les mosquées allemandes sont les plus belles d’Europe. Même l’horreur a droit à son classement, c’est comme au cinéma. Visuellement, ces palais de luxe sont comparables à des palais de luxure, à la seule différence qu’on y remplace le plaisir par le vizir.

Junkers Ju-87. C’est le sinistrement légendaire Stuka qui rendit les exodes civils si meurtriers. Les suffixes en –ka sont des termes empruntés aux langues étrangères et ils assaisonnent agréablement le plat linguistique français. Voici ma sélection avec gradation du meilleur vers le pire : polka, vodka, balalaïka, perestroïka, svastika, burka. Une gradation du meilleur vers le pitre à inverser dans les 20-30 prochaines années. Eureka !

Köln, c’est Cologne en boboche. Les Colonais n’avaient rien connu de tel depuis les tapis de bombes anglo-américaines des Avro Lancaster et B-17 : les MIGrants. Ils ne sont pas russes et ne tombent point du ciel. L’eau de Cologne perdit son parfum tandis que l’eau-de-vie de Pologne conserve toujours le sien. La ville héberge la plus grande mosquée d’Allemagne : 4.500 m², capacité 1.100 personnes. Inaugurée en grande pompe le 29 septembre 2018 par l’islamo-sultan Erdogan qui n’en rate pas une pour semer la zizanie parmi les Allemands. Le duo Merkel-Erdogan, c’est un peu les rapports en dents de scie Girardot-De Funès dans la Zizanie, 1975. À la seule différence que si le couple franco-français est comique à souhait, la version germano-turque est à classer dans le registre Épouvante.

Langue allemande. Un peu rébarbative (à tort, par Thor !) pour les Français qui lui préféreront sans doute la musicalité italo-espagnole. C’est la langue maternelle la plus parlée en Europe : 16% (Allemagne, Autriche, Suisse, cantons de l’est en Belgique), ensuite l’anglais 13%, le français et l’italien au coude à coude. Les statisticiens devront bientôt revoir leur copie car l’arabe surgit comme le diable de la boîte (de jour, celle de nuit ayant été retirée de la circulation pour cause de dépravation festive). À long terme, les Arabes placent la barre très haut, fixant le pourcentage de maternité linguistique arabe à 100%.

Mercedes-Benz. Ce fleuron germanique a un point commun avec la Traction : c’est la voiture préférée des brigands et de ceux qui les poursuivent : flics et voyous. C’est également le tacot préféré des djihadistes. En effet, la légendaire étoile en bout de capot leur rappelle leur poste de travail de prédilection à savoir le système de visée des fusils à lunette. À quand les Mercedes piégées vendues en série ? Seul inconvénient : pas moyen de les trouver sur le marché de l’occasion sauf si vous êtes amateur de puzzles qui eux sont cotés à l’argus.

Nuremberg. Quoique partial vu que les Amères Loques épargnèrent quelques technocrates qui leur furent bien utiles ultérieurement comme Albert Speer, le Procès de 1946 risque de se réitérer en 2046. Au banc des accusés : les responsables de la guerre civile qui enflamma l’ouest de l’Europe, inutile je crois de préciser sauf peut-être à l’attention de 80% de nos eurodéputés paraissant visiblement moins bien informés que la patronne du bistro de mon quartier. C’est le genre capitaine Marleau (en trois fois plus large) qui ferait fuir un djihadiste bodybuildé. Et quand on sait que mourir des mains d’une femme les prive du paradis, on comprend qu’ils n’aient pas un seul radis à lui consacrer. Reste le paradjihadis.

Opel. Rappel pour les derniers de classe : en 2017, le Lion a bouffé le Blitz. Faut-il dès lors franciser et donc féminiser l’Opel Corsa sous la forme d’Opelle Corsage ? Pour ce qui est de l’Astra, c’est devenu un astre Peugeot alors que par le passé c’était un désastre General Motors. Opel est tout de même un sacré visionnaire : Zafira est un prénom féminin arabe signifiant Réussie et Mokka (précisément Moka) un café yéménite. Bref, tous les ingrédients pour satisfaire un marché islamo-européen en croissance même si cette excroissance n’est pas aussi belle que le design Insignia.

PME. C’est ici que l’Allemagne marque des points. La force de son économie réside dans l’incroyable densité des petites et moyennes entreprises familiales qui répondent rapidement à la demande. Ajoutez à cela la valorisation du métier d’ouvrier industriel et de l’artisanat de précision alors qu’en France, tout le monde veut battre la Chine calfeutré devant son PC. Même le coquistan (coq du villagistan) ne chante plus avant 11 heures du mat’. La qualité organisationnelle du réseautage des PME allemandes ferait pâlir d’envie les djihadistes. Mais qu’ils se rassurent : leurs enfants y seront un jour jobistes et ils s’en inspireront certainement. Pour ce qui est de notre coquistan, il est halal et est déjà dans la casserole Tefal (Made in Germanistan), un régalistan !

Qualität. Nous y voilà ! Le label MIG ou Made In Germany, c’est le fer de lance de l’Europe à l’intercontinental. À tel point que les faces de pamplemousse (les Chinois, oui je sais, y’a loi Avia mais les Chinetoques nous renvoient la pareille) ont surnommé l’Allemagne « l’usine des usines », tant elle s’est spécialisée dans la machine-outil et l’automation industrielle. Ceci explique des excédents commerciaux à faire rougir un Macron qui passerait ainsi pour un représentant de ketchup Heinz ainsi qu’un PNB similaire à celui de l’ensemble du BAM (Bloc Arabo-Musulman) alors qu’on est là dans un rapport de 1 à 20 en termes de démographie. Un esprit simplet dirait qu’un Allemand est vingt fois plus productif qu’un mahométan resté chez lui. Ça tombe bien parce que… on m’appelle Simplet, l’innocent du village…

Rammstein. Le top du top ! Parfois critiqué par les âmes sensibles pour ses scènes « incitant à la brutalité et la violence ». Minute, bande de pithécanthropes ! La Mosquée de Dortmund, c’est une incitation à la vitalité et l’excellence ? Je rappelle à ces clowns en Pampers que les valses de Vienne furent en leur temps considérées comme le sommet de la décadence bourgeoise. En Europe, on canalise généralement son agressivité (fruit de l’évolutionnisme) via les concerts heavy metal, les clubs de boxe ou les clubs de foot africain à la localisation en banlieues parisiennes définitivement provisoire. Sans gants de boxe, dédié à Mutti Merkel, Mutter de Rammstein :

Rammstein à Paris : Mutter

Savoir-vivre. Si les Teutons font dans la débauche de luxe automobile, ils sont plus modestes en matière de mœurs verbales. Globalement, la société allemande est plus prude que celle des joyeux Gaulois, grivois et salaces à souhait. Bah, mieux vaut une bien-pensance érotique à l’allemande qu’une bien-pensance politique à la française.

Turquie. Dans les sixties, la France puisa sa main-d’œuvre au Maghreb tandis que l’Allemagne se ravitailla chez son ancien allié ottoman, d’où l’aboiement récurrent des imams turcs prétendant aujourd’hui qu’Ankara redressa une Allemagne en ruines. Un fait généralement occulté par les propagandistes erdoganiens : dans les années 80-90, le flux familial de Deutsche Marks vers le pays d’origine fut tel qu’il en devint même la seconde source d’entrées de devises fortes après les exportations. Hallucinant ! Il en est de même pour la France qui subsidie encore toujours l’Algérie via ces transferts bancaires vers le bled. Ce n’est pas condamnable en soi mais il faut s’en souvenir. Mieux vaut en rire avec Boubou et Fufu: You-you-you-go-to-the-Turkish-bath (with-the-Deutsche-Marks)

U-boot. Délirant : environ 25% du béton (armé, cela va sans dire) produit en France durant la WW2 au profit de Todt fut affecté à la construction du bunker sous-marin de La Pallice, La Rochelle. Un jour, nous devrons lancer nos propres S-boots (Save Europe boots). Pia Klemp est sans doute d’un grand courage et d’une réelle perspicacité côté popularité Twitter. C’est également une femme séduisante mais les requins de la politique ne font pas la différence, surtout s’il s’agit des Dents de la mer méditerranéenne.

Vitesse. 68% du tronçon Autobahn sont limités à 250 km/h. Pour dégommer vos 508 et RCZ, je vous conseille Olpe-Siegen ou Hanovre-Magdebourg. Si vous y ajoutez l’électro Justice, c’est de la bombe ! Merci au législateur allemand de prendre les adultes pour des personnes responsables au volant, n’en déplaise aux écolos poujadistes poujadotistes. On espère que le Royaume de Porsche ne deviendra pas celui de la Porcherie, toute allusion à l’islam étant des plus souhaitées.

 

Westi-Osti. Après la réunification de 89 apparurent les sobriquets Westi, celui de l’ouest et Osti, celui de l’est. La frontière mentale entre les deux Allemagne ne s’est pas encore entièrement diluée, c’est un peu Paris contre Province. Ajoutez-y une dose d’islam qui la scinde à nouveau puisque les Ostis, anciennes victimes du régime soviétique, ne souhaitent pas partager le gâteau avec de nouveaux conquérants. En tant que futurologue amateur et grand amateur de MC Solaar, je prévois un Nouveau Western en Europe : les Westies (détenteurs du croissant des Crétins) contre les Hosties (détenteurs de la croix des Chrétiens). Bon appétit.

X6. Assemblée aux States, c’est la BMW préférée des Monégasques et des Parigos blindés de tunes. S’il est vrai que les Frenchs fabriquent les meilleurs SUV cross-over au monde, les Munichois ont fait fort avec leur X6 d’un poids de 2.300 kg à faire bondir Yannick Jadot au plafond, pauvre plafond sinistré. Pour ce qui est de Nicolas Hulot, il disposerait de quelques belles bagnoles dignes du Musée National de Mulhouse qui je le rappelle est le plus extraordinaire des musées automobiles au monde malgré la proximité de l’Allemagne dite Autoland. Je lui préfère le vrai Hulot Jacques Tati, exceptionnel dans Trafic (1971). Qui dit Trafic dit Renault dit trafic de stups dit Momo embarqué dans la marque au losange, ainsi la boucle est bouclée.

  1. Y. L’i-grec est une rareté en linguistique allemande, excepté peut-être « Bayern » du musulman de marketing Ribéry et « Bentley » puisque ce fleuron britannique a été avalé par le Groupe Volkswagen en 1998. Par contre, Lit grec est fort prisé par les touristes allemandes même si les mâles autochtones séducteurs leur préfèrent sans doute les touristes françaises, la Grèce n’étant pas la Graisse. Mais que les Allemandes n’en soient nullement vexées car à l’époque de Rabelais et du peintre flamand Rubens, svelte silhouette n’était point coquette.

Zéro islam en Allemagne. C’est mon vœu pieux et tout le sens du combat mené par Alternative für Deutschland, 10,97% aux européennes 2019, président Jörg Meuthen. Qui sont ses électeurs ? Des gens comme vous et moi qui ne demandent rien de plus que d’entretenir le patrimoine intellectuel et culturel légué par leurs ancêtres. De ce point de vue, Français, Allemands et Belges sont tous dans le même bain. Nous creuserons ensemble les mêmes tranchées, du moins ceux qui n’auront pas eu la trachée tranchée.

Le mot de la fin : être correct politiquement, c’est combattre le politiquement correct.

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Richard Mil

Belge passionné de sciences humaines, amoureux de la culture française, gaulliste, athée, partage totalement les convictions de l’initiative citoyenne Résistance Républicaine


17 thoughts on “Abécédaire allemand… être correct politiquement, c’est combattre le politiquement correct

  1. François des GrouxFrançois des Groux

    Quelle imagination ! Bravo, j’adore !

    L’Allemagne et ses habitants sont peu connus des Français qui préfèrent les vacances en Espagne ou en Italie.

    Malheureusement, face à l’islamisation, l’Allemagne (au regard de son passé) s’avère encore moins armée que la France.

    Personnellement, pour y avoir vécu, j’aime beaucoup les villes germaniques : c’est propre, c’est net et bien organisé.

    L’autre jour, j’étais à Berne, au Tierpark Dählhölzli. Dans le petit restaurant, il n’y avait que des enfants blonds et ma première pensée était : « mince, ils n’ont pas été enrichis par la diversité ? ». En fait si, à 13h, toutes les voilées (et pas qu’un peu) et leurs barbus se sont ramenés pour visiter le parc. C’est que le restaurant n’était pas halal et ne proposait que des « bratwurst mit pommes-frites ».

    Berne, comme beaucoup de villes germaniques, est magnifique. Tout comme Strasbourg (ben oui, du côté de l’Orangerie, l’architecture est d’inspiration prussienne).

    Pour les amateurs, il y a, en Alsace, un musée récent établi sur le modèle de celui de Saumur : c’est le musée militaire de la Wantzenau (https://www.youtube.com/watch?v=-l0FNItRBVY)

    Pour les curieux, lisez la fiche Wikipedia sur Emil Jellinek, l’un des fondateurs de la firme Mercedes. Jellinek s’est installé en France et a épousé deux fois des françaises d’Algérie.
    En fait, Adrienne Manuela Ramona Mercedes était sa fille et elle était française et juive. Ses enfants ont donc été pourchassés par la Gestapo.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Emil_Jellinek

    Ce qui me plait moins avec l’Allemagne, c’est que nous devenons de plus en plus dépendant de leur industrie militaire : ce sont, d’abord, les armes individuelles des forces régaliennes (Sig-Sauer suisses mais fabriqués en Allemagne, fusils-mitrailleurs Hk à la place du Famas…) et bientôt un char et un avion franco-allemands (mais surtout allemands) pour remplacer le Leclerc et le Rafale…

    1. AvatarJoël

      A propos de l’avion, le gouvernement a bien vite oublié comment l’Allemagne a envoyé ch.. la France quand est sorti le Rafale lui préférant l’Eurofighter.
      Sans parler de tous les état-membres qui achètent exclusivement américain pour tout leur matériel de défense.
      Encore tout récemment, en début de mois :
      https://www.bfmtv.com/economie/la-bulgarie-choisit-des-f-16-americains-plutot-que-desavions-de-chasse-europeens-1728432.html

      Vive l’UE, qu’y disent, alors que c’est l’OTAN qui tient les rênes.

  2. ConanConan

    Sa force résidait dans l’homogénéité de son peuple.
    Excellent souvenir de Bavière où je reçu maints témoignages de francophilie … 20 ans après leur anéantissement, la partie occidentale s’était déjà presque complètement rétablie…à force de travail et surtout de travail bien fait …
    Notre dépendance va même maintenant jusque dans le domaine agricole où notre balance est aujourd’hui dans le rouge !!…

  3. AvatarChristine B

    Excellent article ,ce n’est pas parce qu’on est dans la m…. qu’on ne peut pas dire les choses avec humour!
    Avez-vous entendu parler du crash de la Deutsche Bank qui licencie ( pour commencer?) 20% de son personnel et affiche plusieurs milliards d’euros de pertes? ; aucune officine allemande ne s’étant proposée pour voler à son secours c’est peut-être, couple franco-allemand oblige, la BNP qui va devoir s’y coller…
    Je suis étonnée que que personne ou presque n’en parle dans les médias français, même dans la presse économique.

    1. ConanConan

      @christine B
      Non, mais tu ne voulais pas que les meRdias officiels viennent accréditer les thèses de P Jovannovic qui recommandait depuis un bon moment d’acheter de l’or !!…
      L’UE ne l’aura pas volé ….Fallait s’y attendre ! S’endetter pour financer le budget social le + élévé du monde et tenter de faire ralentir les effets de la concurrence déloyale des pays esclavagistes, ainsi que pour importer de nouveaux allocataires par millions !!….
      Mon fils, Philibert ( cm²…) l’avait prévu depuis un bon moment …

  4. AvatarJoël

    « politiquement correct »

    Mot camouflage qui englobe : mensonge, hypocrisie, fourberie, trahison, collaboration, délation, etc. et qui permet aux politiques et aux médias de faire tout le contraire de qu’ils disent.

  5. AvatarJolly Rodgers

    bonjour@ Richard Mil ,
    merci pour votre article qui ne manque pas d’humour . par contre là ou je ne suis pas d’accord c’est au sujet de ce que vous faite dire a f. Nietzche: »l’islam la religion des guerriers sans scrupule , ni état d’âme » .alors que Nietzche n’a jamais eu de sympathie a l’égard de l’islam . en revanche Nietzche avait une forte admiration pour le judaïsme .
    attention c’est la sœur de Nietzche qui a détournée le sens de ses œuvres ,au profit du régime nazi et a cette époque Nietzche été mort depuis bien longtemps . de plus les nazis voulaient même bruler les ouvrages de Nietzche , c’est Harry Rosenberg (c’est pas moi les majuscules , c’est l’ordinateur) qui auras l’idée de les détourner au profit du régime nazi avec l’aide de la sœur de l’auteur , qui lui été je le redis déjà mort depuis longtemps .
    dite moi dans quel ouvrages de Nietzche avait vous lut cela , et j’irais y jeter un coup de truffe .

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      Harry ?

      Parlez-vous, en fait, d’Alfred Rosenberg ?

      J’ai lu son journal qui est paru il y a quelques années : haine du Judaïsme, bien sûr, mais aussi haine du Christianisme, admiration pour l’Islam …

  6. RichardRichard

    Hello Jolly, Nietzsche n’éprouve aucune sympathie à l’égard des prothèses pour jambes de bois que sont les religions abrahamiques. Il signale simplement le potentiel supérieur de sa dernière version. « Si l’Islam méprise le christianisme, il a mille fois raison: l’Islam suppose des hommes pleinement virils ». L’Antéchrist (1888)

  7. RichardRichard

    @ Antiislam. Hello, trop cool ton pseudo. Dans le cas d’Alfred Rosenberg, ce n’est pas réellement d’admiration qu’il faut parler. Dans les années 30, les Nazis conditionnent le peuple à une approche « aimable » de cette religion mais uniquement à des fins géopolitiques et militaires : il faut en finir avec l’occupant franco-britannique en Afrique du Nord et au Proche-Orient. Si les Nazis y avaient pris le dessus, je pense que l’islam serait ensuite également passé à la casserole berlinoise car il n’est (de leur point de vue) qu’un seul Dieu : Hitler et ses descendants.

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      :=)

      Non, je ne suis pas du tout d’accord.

      Il y avait chez les Nazis, une réelle admiration pour l’Islam comme étant une « religion » de guerriers face au Judaïsme et au Christianisme vus comme des religions de femmes …

      Les citations d’Hitler sont sans ambiguïté :

      https://citation-celebre.leparisien.fr/citations/106005

      https://fr.wikiquote.org/wiki/Adolf_Hitler

      A part une citation de 1922 où Hitler se déclare un grand chrétien et qui entre bien dans le cadre que vous décrivez de tromperie à grands renforts de haine antijuive, toutes les suivantes sont anti-chrétiennes et pro-musulmanes.

      Le cas le plus emblématique est Sigrid Hunke, théoricienne raciste (une vraie raciste : pas au sens de celui qui dit à ses voisins de faire moins de bruit pendant le ramadan) nazie qui haïssait le Judaïsme et le Christianisme tout en professant une admiration sans borne pour l’islam. Beaucoup de musulmans actuels s’en réclament.

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Sigrid_Hunke

      http://resistancerepublicaine.com/2015/05/26/memorial-charles-martel-3-la-nazie-sigrid-hunkie-est-leur-source-dinspiration/

      Le même engouement des totalitaires pour l’islam se retrouve chez les Bolchévicks, au tout début de la Révolution :

      http://resistancerepublicaine.com/2017/04/14/melenchon-incarne-lalliance-de-la-faucille-et-du-croissant-nee-au-congres-de-bakou-en-1920/

      http://resistancerepublicaine.com/2015/05/28/la-collaboration-entre-trotskistes-et-islam-a-commence-au-congres-de-bakou-en-1920-par-antiislam/

      http://resistancerepublicaine.com/2017/01/30/la-gauche-francaise-reduite-a-trois-sectes-islamo-gauchistes/

      1. AvatarJoël

        La religion d’Hitler est la plus proche qui soit de l’islamisme, réaliste, terrestre, promettant le maximum de récompenses dans cette vie, mais avec ce Walhalla façon musulmane avec lequel les Allemands méritoires peuvent entrer et continuer à goûter le plaisir. Comme l’islamisme, elle prêche la vertu de l’épée.
        (1936, C.G. Jung à propos d’Hitler, Entretiens et Interview, p. 94)

        https://blog.sami-aldeeb.com/2017/06/01/similitudes-entre-mein-kampf-et-le-coran/

  8. AvatarKarl der Hammer

    « C’est la langue maternelle la plus parlée en Europe : 16% (Allemagne, Autriche, Suisse, cantons de l’est en Belgique) »
    On pourrait ajouter le Tirol du Sud en Italie, sans oublier la France grâce à l’Alsace-Moselle – L’allemand étant officiellement reconnue comme langue régionale de France – Citons le B.O. hors série n°2 du 19 Juin 2003:
    « La langue régionale existe en Alsace et en Moselle sous deux formes: les dialectes alémaniques et franciques parlés en Alsace et en Moselle, dialecte de l’allemand, d’une part, l’allemand standard d’autre part. »

Comments are closed.