Alerte à Dijon : Abou Hassan s’est échappé de l’hôpital psychiatrique !


Alerte à Dijon : Abou Hassan s’est échappé de l’hôpital psychiatrique !

ALERTE ! Des femmes sont en danger à Dijon et dans sa région, quel que soit leur âge : Abou Hassan, 33 ans, 1 m 85, s’est échappé de l’hôpital psychiatrique de « La Chartreuse », où il était, soi-disant, surveillé étroitement et soigné.

Il s’est évadé vendredi vers 12 h 20 par une porte laissée ouverte.

Il était là car « jugé irresponsable de nombreuses agressions physiques envers des femmes ».

Il faut absolument le retrouver et très vite, non pas pour vous sauver, mesdames, mais parce qu’il doit bénéficier de soins pour sa santé, et c’est uniquement pour cette raison qu’il est activement recherché, selon les autorités compétentes !

Heureusement, son comportement très agité, quand il vous agressera, permettra de le repérer et de le reconduire à « La Chartreuse » pour que ses soins puissent reprendre… jusqu’à la prochaine évasion !

Mardi 16 juillet, sur Riposte Laïque, je réclamais l’identité et l’origine de ce couple de « monstres » qui, à Nancy, avait violé, torturé et assassiné un petit bébé d’un an, une petite fille, afin de pouvoir les maudire.

Nous avons la réponse : il s’agit d’un couple de demandeurs d’asile d’origine africaine, Nigeria et Sierra Leone.

Lui, 20 ans, et Elle, 19 ans, qui est sur le point de mettre au monde un second bébé.

Il n’aura pas la même fin horrible que sa petite sœur, du moins nous pouvons l’espérer, puisqu’ils ont été incarcérés pour « homicide volontaire sur mineur de moins de 15 ans, viol, actes de torture et barbarie ».

Selon un rapport de la police nationale, il y a eu 77 règlements de comptes en 2018, sur toute la France, qui ont fait 106 victimes dont 54 morts, pour la grande majorité dus au trafic de stupéfiants et, en lisant ce qui suit, ce n’est pas près de s’arrêter.

Dans la nuit de lundi à mardi, cité du Clos Saint-Lazare à Stains (Seine-Saint-Denis), deux individus, sur un scooter, ont tiré quelques rafales de Kalachnikov sur une voiture en stationnement et sur l’entrée d’un hall d’immeuble de ce quartier bien connu pour les trafics de stupéfiants.

Bilan : 2 morts et un blessé à la jambe, âgés entre 24 et 27 ans. Ce dernier étant le frère de l’un des deux morts. Tous trois originaires de ce même quartier et connus des services de police.

De nombreuses douilles de calibre 7,62 ont été retrouvées sur les lieux.

Le scooter a été retrouvé carbonisé à quelques centaines de mètres.

Le parquet de Bobigny a ouvert une enquête pour « meurtres en bande organisée ».

Mais qu’à cela ne tienne, nous sommes très contents car les chiffres des véhicules incendiés par nos binationaux sont en baisse constante : 897 en 2017 et seulement 845 en 2018.

Bravo ! 42 voitures sauvées de la grillade.

En 2019, le ministre de l’Intérieur, vous le connaissez, un certain Christophe Castaner, préfère s’abstenir de citer les chiffres afin de ne pas inciter les « supporters » de l’équipe d’Algérie de tenter de battre un record.

Il n’y en a eu que 195 d’enflammer dimanche 14 juillet et combien le seront vendredi 19, que l’Algérie gagne ou perde contre le Sénégal, qu’importe !

En revanche les faits contre les forces de police sont en forte hausse : 434 contre 225 l’an dernier.

Le commissariat des Ulis (91) peut en témoigner, ne vient-il pas d’être attaqué deux nuits consécutives, dimanche et lundi, à l’aide de cocktails Molotov ?

Fort heureusement aucune victime à déplorer, seulement quelques véhicules de police dégradés mais, surtout, aucun voyou n’a été interpellé et encore moins blessé, quelle chance !

Ils pourront donc recommencer : joyeuses nuits messieurs les policiers des Ulis.

Une suggestion : pourquoi ne pas les bombarder avec des « Chupa chups » ?

Cela n’arrivera pas dans le Nord de la France, notamment à Famek où Michel Liebgott, le maire socialiste de la ville depuis 1989, danse joyeusement, orné de son écharpe tricolore, au milieu des supporters algériens, encouragé par les cris « Allahu akbar ».

Il doit très certainement savoir ce que cela veut dire mais il sera plus que certainement réélu lors des prochaines élections.

Jusqu’où iront certains élus pour sauver « leur mandat » ?

Ne trouvez-vous pas bizarre qu’en Algérie, où tout de même les Algériens sont encore plus nombreux,  (pour le moment), il ne se passe jamais rien de répréhensible avec les supporters de « leur équipe nationale » ? De l’autre côté de la Méditerranée on n’attaque pas les commissariats, on n’agresse pas les pompiers (comme à Marseille) et les forces de l’ordre, on reste calme ; ce n’est pas du respect mais de la crainte car, là-bas, la police se sert de ses armes, et ils le savent !

Les médias algériens se montrent d’ailleurs très étonnés de ce qui se passe en France, ils ne comprennent pas… nous non plus !

https://ripostelaique.com/alerte-a-dijon-abou-hassan-sest-echappe-de-lhopital-psychiatrique.html

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




14 thoughts on “Alerte à Dijon : Abou Hassan s’est échappé de l’hôpital psychiatrique !

  1. AvatarChristian

    En Algérie après le victoire de leur équipe de foot composée de joueurs qui jouent pour la majorité en France ou la soupe est meilleure zéro dégât, même pas une assiette ébréchée, ici chez nous (eux quand ils parlent de l’Algérie même si nous parlons de la 3e génération qui ne connait pas ce pays, ils disent avec des trémolos dans la voix CHEZ NOUS) des centaines de milliers d’euros de dégâts, des violences,.. et des élus qui applaudissent… Notre pays est dirigé par des fous.

  2. AvatarMachinchose

    Tiens! c’ est la première fois que Macroud se fait tirer le portrait a coté de sa belle-grand mère !! (coté Trogneux)

  3. AvatarCoupendeux

    Il devrait prochainement rejoindre l’équipe des gouvernementeurs:
    Ca ne fera qu’un de plus.
    Et, au passage, la Légion d’Horreur.

  4. AvatarChristian Jour

    Donc, agressions, viols, vols avec violence, rien ne change, tout va très bien madame la Marquise.
    L’empereur continu de cracher sur les Fronçais, et nous concocte une dernière saloperie de derrière les fagots comme il en a le secret pendant les vacances bien sur.

  5. AvatarRODRIGUE

    Tiens une photo de macron avec sa dernière conquête, elle a l’air ravie belle ou bête !
    Lui il en peut plus, ça se voit, enfin une plus vieille que la sienne !
    Pauvre petit mec ! Petite merde plutôt !

  6. Olivia BlancheOlivia Blanche

    Je viens d’avoir une conversation téléphonique avec ma cousine, qui habite dans le Var, au Pradet. C’est une petite ville à proximité d’Hyères et Toulon, autrement dit très prisé(es) – et infesté(es) par qui l’on sait…

    J’ai ainsi appris que l’une de ses voisines d’immeubles est victime d’un harceleur musulman au seul motif qu’elle est propriétaire d’un petit chien… L’individu, comme nombre de ses coreligionnaires, déteste les chiens… Il lui rend donc la vie infernale : menaces de mort, avec le geste bien significatif de l’égorgement, saccages de la boîte aux lettres et tout ce qu’on peut imaginer venant de la part de ce cerveau malade et nocif…

    La dame, dès le début des exactions a déposé des mains courantes au commissariat. Ce n’est qu’au bout de 7 MOIS (sept mois) qu’elle a reçu une réponse – et tenez-vous bien – pour une tentative de « Conciliation » entre elle et son harceleur…

    Le plus grave étant que son fils, qui a voulu défendre sa mère, a subi de terribles représailles : le voisin a recruté parmi la Oumma et ils ont agressé ce pauvre jeune homme à coups de barre de fer, notamment sur le crâne… Résultat : hospitalisation, coma, séquelles probables…

    Désespérée, abandonnée par la Justice de notre pays, cette pauvre Varoise d’origine, envisage donc de changer de ville. Un saut de puce qui lui permettra sans doute un répit… Mais jusqu’à quand ? Je pose la question à ceux qui nous gouvernent, aux élus, aux collabos, aussi ?

    Car le PLAN des islamistes est de nous chasser, peu à peu, et inexorablement jusqu’à ce qu’ils occupent toute la place et que nous ne sachions plus où aller – sauf au cimetière – et encore là les tombes seront profanées !

    PS : aux collabos qui aiment les animaux, sachez donc que vous ne pourrez plus avoir votre petit compagnon à 4 pattes dès lors que vos amis musulmans seront majoritaires chez nous : ils torturent même les chats… Faut-ils qu’ils soient aussi bêtes qu’ignorants car leur « Prophète » aimait les chats ! Et les chiens seront tous massacrés, en pleine rue, comme c’est le cas partout au Maghreb…

    1. Amélie PoulainAmélie Poulain

      Incroyable et révoltant cette histoire Olivia ! Je suis sans voix et pourtant je sais que cela peut se passer en toute impunité pour certains, c’est lamentable !

      J’ai déjà entendu des histoires semblables près de chez moi et cela fait même plusieurs années.

    2. AvatarRODRIGUE

      Eh bien la dame, elle va chercher des gars solides pour aller dérouiller le voisin à coup de barre de fer et brûler sa voiture !
      Après il se tiendra à carreau le gars !
      Ils ne comprennent que la force donc, une dérouillée comme il faut, passage à l’hôpital et comme les gars viendront cagoulés, lui promettant de revenir lui faire subir les derniers outrages s’il les dénonce ou autre, il se tiendra à carreau après!
      Il se peut même que ce soit lui qui déménage !

  7. AvatarChristian Jour

    Oui mais le deux branques les plus dangereux sont ceux de la photo en haut en dessous du titre de l’article.

  8. Amélie PoulainAmélie Poulain

    En France, il faut savoir que les gens psychiatrisés dangereux sont dehors plus qu’on ne le pense et en cas d’agression, ils sont peu surveillés à l’hôpital.

    J’ai déjà dit que l’article 64 ne devrait pas exister.

  9. AvatarRODRIGUE

    Au fait pour ABOU HASSAN on fait quoi ?
    Chasseurs, ouverture exceptionnelle ce Week-end et battue générale !
    Vous n’avez droit qu’à un seul bracelet pour ABOU!
    Consigne: personne ne doit emporter le gibier qui doit rester sur place sans quoi c’est du braconnage.
    En revanche autorisation de tirs répétés à plusieurs dessus pour l’empêcher de souffrir ABOU!
    Un bon ABOU est un ABOU mort !

  10. frejusienfrejusien

    Reply au numéro huit

    dégoûtant, le fils n’a été ni soutenu par la police, ni protégé par la justice, ni entouré par des copains prêts à tout pour régler l’affaire avec lui sans préjudice physique,

    encore un pauvre Français, tout seul face aux bandes organisées de muzz, et pourtant nous sommes encore en France

Comments are closed.