Sport, ateliers artistiques, loisirs et sorties en tout genre… le programme spécial migrants est ouvert !


Sport, ateliers artistiques, loisirs et sorties en tout genre… le programme spécial migrants est ouvert !

Photo : l’association Les midis du mie propose des sorties baignade pendant l’été, notamment à Paris au bassin de la Villette.

Billet d’humeur :

Trop de Français se plaignent que le monde ne tourne pas rond : à les entendre, rien ne va. Les colonies de vacances ne sont plus ce qu’elles étaient (ici), les chèques-vacances servent à financer les pèlerinages à la Mecque, le tourisme halal explose…

Soyons optimistes et regardons les belles initiatives menées en France pour distraire la jeunesse qui s’ennuie : jeu du gendarme et du voleur en conditions réelles, dans des décors réalistes avec ateliers  « tirs de mortier » pour s’amuser à tirer sur de vrais commissariats et policiers, coupe de football spéciale diversité avec les Champs Elysées et les centre villes de France en guise de terrains de jeux, projection d’acide sur cibles humaines réelles, tout cela mieux que dans un jeu vidéo.

Pour n’oublier personne, voici un condensé d’activités proposées à nos migrants, qui s’ennuieraient ferme, les pauvres, si la France ne pensait pas à eux.

Chers lecteurs, le sourire va vous revenir : enfin une chose qui marche bien dans notre beau pays !

Sport, séjours à la mer, baignades, balades en forêt… Si certaines associations d’aide aux migrants et aux réfugiés ferment leurs portes pendant l’été, d’autres en profitent pour proposer des activités adaptées à la saison estivale.

Merci InfoMigrants pour ce beau programme !

https://www.infomigrants.net/fr/post/18102/des-loisirs-tout-au-long-de-l-ete-pour-les-migrants-et-les-refugies

.

Activités sportives.

Très plébiscitées par les jeunes, les activités sportives font partie du programme estival de plusieurs associations. Maïa Courageux, responsable du pôle mineurs non accompagnés à Utopia 56, explique que le second souhait des mineurs isolés étrangers suivis par Utopia 56, après ‘l’apprentissage de la langue », est de faire du sport. Parmi leurs demandes, « la priorité est le foot et la piscine puisque cela leur permettrait de prendre des douches sur place », détaille-t-elle. Pour ne pas empiéter sur les rendez-vous administratifs des jeunes, l’association a prévu d’organiser cette activité le matin en semaine et le mercredi.

Si l’association Sportis (Sport International solidaire) suspend son activité dans la capitale, ce n’est pas le cas à Toulouse. Tous les jeudis soirs à 19h50, des groupes de coureurs toulousains, des migrants et des réfugiés se rejoignent au Capitole pour courir ensemble dans la ville. Sportis leur propose aussi d’intégrer des clubs pour pratiquer la musculation, le futsal ou le tag rugby, un rugby qui exclut le contact violent. Même si c’est le cas d’une majorité des participants, Xavier Serry, le directeur de Sportis précise que l’association ne « demande pas d’être lié à un centre d’accueil de demandeurs d’asile (CADA) ou à une association » pour bénéficier de ces activités.

Pour ceux qui préfèrent le sport individuel, le collectif La Fourmilière organise toute l’année des footings en collaboration avec SingaWintegreat et KabubuChaque mardi et jeudi soirs, une trentaine de personnes, migrants et locaux, se retrouvent pour un jogging dans Paris. Cette activité se poursuit pendant l’été, puisque comme l’explique Clément Debosque, cofondateur de La Fourmilière, été comme hiver, « les exilés s’ennuient dans les centres d’hébergement ».

En collaboration avec l’association Fútbol MásEmmaüs Solidarité propose aussi des activités sportives pour les exilés qu’elle accompagne*, en particulier dans le centre pour familles d’Ivry-sur-Seine et dans le centre d’hébergement d’urgence pour hommes Coustou situé dans le 18e arrondissement de Paris. « L’enjeu est de créer des tournois de football pour communiquer autour des règles du jeu et de l’esprit de fair-play », assure Bruno Morel, directeur général de l’association, à propos de ces ateliers réservés aux enfants et adolescents. Le sport étant un « vecteur d’insertion et d’intégration », selon Bruno Morel, les adultes peuvent aussi assister à un atelier prévu une fois par semaine, au centre d’Ivry-sur-Seine et deux fois par semaine au centre Coustou. Les ateliers de lutte et de taekwondo se poursuivent aussi jusqu’à septembre au centre Coustou.

.

Courts séjours gratuits et sorties pour les jeunes

L’association organise également des séjours à la campagne, à la mer et à la montagne, en particulier pour les enfants*. « Il peut s’agir de micro-séjours d’une journée ou de trois jours », détaille Bruno Morel qui souligne la gratuité de ces séjours mis en place régulièrement pendant l’été. Les jeunes profiteront aussi d’une sortie écurie pour se familiariser avec les chevaux. Mettre en place des sorties en dehors de Paris, c’est aussi la volonté des Midis du mie. « Début août, nous avons le projet d’emmener une cinquantaine de jeunes sur une base de loisirs, en région parisienne. Ils pourront se baigner et faire du pédalo », précise Agathe Nadimi.

L’été ne signe pas non plus la fin des sorties et ateliers culturels. Le centre d’Ivry-sur-Seine d’Emmaüs Solidarité prévoit des ateliers artistiques, l’après-midi, en lien avec le musée d’art contemporain du Val-de-Marne. Des ateliers autour de la manipulation d’objets seront notamment dédiés aux moins de six ans. L’école intégrée au centre sera aussi le théâtre de plusieurs animations, tous les jours, avec un accent mis sur la lecture, comme « prétexte à l’apprentissage du français », d’après Bruno Morel. Les adultes accueillis par le centre Coustou pourront assister quant à eux à des sorties au musée tout l’été, à des ateliers animés par l’école de stylisme parisienne Fashion academy et à un concert de l’Arab Youth Philharmonic Orchestra à l’Institut du monde arabe, le 17 juillet.

*Pour Emmaüs, les activités et les séjours sont réservés uniquement aux personnes suivies par l’association. S’adresser à Emmaüs Solidarité. [PS : cette condition n’est-elle pas un peu discriminatoire ?]

(Juin 2019  page Facebook de l’association Les midis du mie). Après le déjeuner, une classe d’étudiantes est venue chercher les jeunes au jardin. Direction le musée national de l’histoire de l’immigration.La rencontre s’est merveilleusement bien passée. Instants précieux dans un endroit symbolique… on s’attarde sur la collection permanente pour découvrir ensuite l’expo Paris-Londres, en musique.
Tout le monde est ravi.
On ne pouvait pas se dire au revoir juste après, la journée s’est finie par un goûter sur la pelouse de Reuilly.

Hier soir, des chanceux amoureux du foot ont pu assister à la rencontre Chine – Afrique du Sud de la coupe du monde féminine au Parc des Princes. 
Un rêve de prendre place dans les tribunes de ce stade mythique qui représente beaucoup pour eux.
Une surprise aussi de découvrir que les filles jouent super bien au foot 😉
Les paris se font, ils sont majoritairement pour l’équipe africaine même si on est d’accord pour se dire que l’Afrique du sud c’est pas vraiment l’Afrique … 

Dimanche un autre groupe assistera au match USA- Chili et ce grâce aux places gentiment offertes parLe Picoulet – Centre Social qui ne nous oublie jamais.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Jules Ferry

n’est pas prêt à renoncer à son mode de vie occidental. En un mot ou avec un dessin, Jules Ferry dit NON à ceux qui veulent reléguer les femmes au foyer, couvrir leur tête, rallonger leurs jupes, jeter les homosexuels du haut des tours, interdire l’alcool, limiter la liberté d’expression, bannir les caricatures religieuses, censurer les livres, codifier la tolérance…

Articles du même thême

10 thoughts on “Sport, ateliers artistiques, loisirs et sorties en tout genre… le programme spécial migrants est ouvert !

  1. AvatarCatherine Terrillon

    Ah mais ça vaut le coup d’être un migrant ! On n’en propose pas autan pour les personnes âgées isolées dans leurs provinces pour lesquelles RIEN n’est prévu, même pas le minimum de médecins ou de dentistes … Pourtant, il y a « migrants » et « migrants ». Je vois des réfugiés syriens qui mendient dans le métro. Si « on » donne aux uns, pourquoi pas aux autres ?

    1. Amélie PoulainAmélie Poulain

       » Je vois des réfugiés syriens qui mendient dans le métro. Si « on » donne aux uns, pourquoi pas aux autres ? »

      Ne croyez pas que ceux qui mendient dans la rue n’ont rien, pas en France …..

      Près de chez moi, une salariée m’a raconté qu’elle a vu une de ses collègues de travail de la diversité mendier dans la rue…. Etonnée elle lui a demandé si elle avait perdu son travail… l’autre gênée lui a répondu que non…

      Quand vous voyez quelqu’un mendier pensez à bien ouvrir les yeux…. : la personne est-elle très maigre (signe de carence alimentaire), donne-t-elle des signes d’alcoolisation (signe qu’elle a de l’argent pour payer son alcool) ? Est-elle accompagnée de chiens bien soignés (signe qu’ils sont pris en charge donc le maître aussi) ?….

      Si c’est trop insupportable et fort pour vous et n’avez pas la conscience tranquille, suggérez-lui d’aller au centre d’aide sociale le plus proche où elle sera forcément prise en charge surtout si elle est étrangère mais les autres aussi (CCAS).

    2. Amélie PoulainAmélie Poulain

      Je rajoute : soyez prudente quand même, quelqu’un de ma famille avait offert un sandwich et s’est faite agresser car cela a été mal reçu (ce n’était pas cela qu’il voulait).

  2. AvatarChristian Jour

    Putain c’est bronzé le coin. Ce sont les nouveaux Fronçais, et après on nous dit que ce n’est pas le grand remplacement, mais on se fou de notre gueule.
    Vivement que ça pète.

  3. AvatarJean Charles du maroni

    Oui en effet les français se plaignent toujours jamais heureux ,nous somme une nation riches ,accueillante et ouverte a la diversité , la majorité des français n’ayant plus de couilles n’arrivent plus a féconder leurs femmes , mais grâces a la bienfaisante diversités les africains remplissent les françaises a leur place les rendant heureuses a fin de pallier aux couilles perdues des mâles français. , de même pour idéologies et culture française…la religion chrétienne bafouées par les dégénérés prêtres pédophiles et remplacée par islam religion d’amour et de respect. Et les valeurs de la république salies et bafouées par les nombreux scandales politiques sera remplacée par la loi allah seule habilitée a régir ce monde ,pourquoi sans plaindre ,on appela ce changement le Grand remplacement…Français méditez et soyez heureux continuez a dormir islam veille sur vous et vos proches.

  4. AvatarMachinchose

    «  » » » » Facetta nera !! bella Abyssinia ……  »

    SIAMO UN POPOLE DI EROÎ 😆 !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    e viva Duce !!!

    e viva Mattéo! salvatore del ITALIA !

  5. AvatarChristian Jour

    c’est que des mâles en rut qui fuient la guerre. Ou peut être des guerriers qui viennent pour nous faire la guerre, chez nous au nom de leur dégénéré de momo.

  6. AvatarJolly Rodgers

    elle est bonne la soupe en France pour les migrants . par contre pour nous français elle a un gout un peut amer désormais (en tout cas en se qui me concerne ) .
    c’est vraiment honteux les français ont de plus en plus de mal a joindre les deux bouts et pour couronner le tout , ils habillent mamadou et mohamed au dépend de Pierre et de Paul .
    nous marchons sur la tête , il y’a pas a dire .

Comments are closed.