Macron-N’Diaye veulent même nous imposer de renoncer au jambon-beurre au profit du kebab halal !


Macron-N’Diaye veulent même nous imposer de renoncer au jambon-beurre au profit du kebab halal !

.

On a envie de lui crier : N’Diaye, retourne chez toi avec ton kebab de merde, en France on bouffe pas halal. Mais Macron rêve d’entendre cela, rêve de mettre en colère les Français attachés à leur identité, leur mode de vie, à leur gastronomie. Il se sent délicieusement moderne quand des anti-Macron crient leur colère, leur désespoir, leur dégoût.

Gille Goldnadel s’est contenté de démolir la N’Diaye,  avec infiniment de talent, d’humour et de finesse : « Avec une belle brochette de conneries chaque jour, elle doit être vraiment harissa de fatigue ».

.

Que personne ne vienne me dire qu’il y a erreur de casting, que Macron n’aurait pas dû nommer comme porte-parole du gouvernement une allumée africaine qui ne cause pas la France, qui crache sur nos morts illustres (la meuf is dead), et qui croit que toute la France est déjà musulmane, à se goinfrer de Quick, KFC et autres kebabs halal.

Non, Macron savait exactement ce qu’il faisait. Il voulait une anti-France, une anti-patriote, pour donner une visibilité à son idée de la France, multiculturelle, noire et africanisée.

Et avec le dérapage contrôlé sur homard et kebab, Macron-N’Diaye donne un gage de plus aux immigrés et descendants d’immigrés.  Macron se gausse, enfermé au fond de l’Elysée (il ne sort plus, il est hué à chaque fois), il se marre d’avoir à nouveau suscité l’ire des lépreux, des sans-dents, des patriotes et de se donner l’air de l’icône du changement, de la modernisation, du multiculturel…

Et il fait coup double, en essayant de persuader les Français,  avec la méthode coué que le sandwich du pauvre, ce serait  le kebab.

.

Evidemment, c’est la consternation dans les rangs patriotes. Pour l’heure, à part les patriotes et le RN, peu de réactions à la hauteur du débat. Les medias relaient, expliquent, excusent… sans en faire une affaire d’état, évidemment, ces suce-Macron !  On notera sans surprise ce tweet de l’Insoumise Darlane,  à encadrer ( authentique ou parodique, peu importe, c’est tellement ça, les racisés et les insoumis..): 

 

 

La Darlane ne connaît pas la choucroute ni le « beuf gourgnon », mais le subjonctif non plus… L’orthographe non plus, évidemment. Par contre, l’écriture inclusive, même si elle s’emmêle les pinceaux, et la reduction ad Hitlerum ( t’aimes pas le kebab, t’est raciste) elle connaît parfaitement : 

Entre N’Diaye -Macron et la Darlane-Mélenchon, j’hésite.. le musée des horreurs des deux côtés.

.

Consternation mêlée d’humour pour Marine le Pen qui évoque le Gorafi :

 

 

.

D’autres, pleins d’esprit, évoquent un kebab au homard :

 

.

On appréciera l’esprit – et la virulence – de Gilbert Collard :

 

.

Et le Conseiller régional RN Jean-François Luc de résumer la situation en quelques mots :

 

.

David Desgouilles, sur le Figaro analyse fort bien  la situation :

Ni homard, ni kébab: cette France qu’oublient les macronistes

[…]

David DESGOUILLES.- Que voulez-vous? Nous sommes dans la fameuse «disruption» macroniste. Il faut casser les codes. Peut-être faudrait-il profiter d’un prochain remaniement pour modifier l’intitulé de sa mission: «Secrétaire d’État auprès du Premier ministre, porte-parole et chargée de la disruption».

Une ou deux fois, cela passe pour une gaffe, mais au bout d’un certain nombre de polémiques, on croirait à de la provocation?

Peut-être ne s’agit-il ni de gaffes, ni d’une provocation. Peut-être s’agit-il seulement d’un relâchement naturel. Il est bien possible que Sibeth Ndiaye et toute la garde rapprochée qui entoure Emmanuel Macron depuis le printemps 2016 soient sincèrement convaincus et imprégnés de l’idée qu’ils incarnent le «Nouveau Monde» et qu’à ce titre, ils doivent imposer de nouveaux codes à un pays qu’ils considèrent comme archaïque, ringard, rance. Ils les imposent, comme le Bourgeois gentilhomme en son temps, «sans le savoir».

Revenons sur le fond: pour Sibeth Ndiaye, il semble n’y avoir que deux France: celle qui mange du kébab et celle qui mange du homard. N’est-ce pas aller un peu vite?

Ceux qui pensaient que la Macronie «d’en haut» commençait à appréhender cette France qui va au-delà de la «Francilienne» en seront pour leurs frais. Hier soir, je voyais sur LCI le député MoDem Richard Ramos, ancien critique gastronomique, qui se bat chaque jour à l’intérieur de cette majorité. Le pauvre… Il a encore du travail.

On savait que la France qui mange des pâtes ou des pommes de terre, faute d’avoir les moyens d’acheter autre chose, semblait une planète étrange aux yeux des dignitaires de la Macronie. Souvenons-nous aussi de Benjamin Griveaux, qui fait partie de la garde rapprochée à laquelle je faisais allusion il y a un instant, avait encouragé la cristallisation du mouvement des «gilets jaunes» en évoquant cette «France qui fume des clopes et roule au diesel».

Mais le Grand Débat n’était-il pas passé par là? Ne nous avait-on pas promis qu’on prendrait désormais en compte cette France des fins de mois difficile? Il semble que Sibeth Ndiaye n’ait absolument aucune idée de ce que mangent les Français qui n’ont pas accès au homard de l’Hôtel de Lassay.

Cette sociologie est-elle caractéristique du logiciel macronien? Celui-ci prend-il en compte la France moyenne des petites villes et des campagnes?

C’est bien possible. Le «kebab» coche toutes les cases de la disruption macroniste. C’est de la restauration rapide – manger, quelle perte de temps! Il incarne la diversité – la gastronomie française traditionnelle, c’est rance. On imagine le chauffeur Uber qui mange un kebab entre deux courses. Compétitif et international! Le sandwich jambon-beurre, c’est de la restauration rapide trop nationale: cela sent l’électeur RN. Un couscous ou un tajine, cela incarne la diversité française mais ça prend du temps à manger. On en reprend, en plus. Ce n’est pas bon pour le chiffre d’affaires! Je n’évoque évidemment pas la blanquette de veau ou le bœuf bourguignon qui cumulent les deux handicaps.

Cela dit, on aurait tort de penser que les considérations gastronomiques de Sibeth Ndiaye ne heurteront que dans la France des petites villes et des campagnes. Dans les grandes métropoles aussi on aime apprécier un bon repas traditionnel. Il y a aussi des familles pour qui la restauration rapide – kebab, MacDo ou pizza – revient très cher, pas loin du prix du homard. Sibeth Ndiaye et surtout son ami Benjamin Griveaux devraient s’en souvenir dans l’optique de mars 2020.

http://www.lefigaro.fr/vox/politique/ni-homard-ni-kebab-cette-france-qu-oublient-les-macronistes-20190717?redirect_premium

 

Amis lecteurs, donnez-vous-en à coeur joie avec le hashtag #kebab

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


49 thoughts on “Macron-N’Diaye veulent même nous imposer de renoncer au jambon-beurre au profit du kebab halal !

  1. Avatarstephane

    j’avais tique a cette phrase qui est elle cette grosse maquerelle pourquoi a t’elle enlevé son boubou il aurait convenu a ça coiffe rendez vous compte le porte vomis sic du gouvernement place cette phrase dans un communique qui me semble officiel pour annoncer le départ de son poste d’ d’un ministre intoxique par du homard de mauvaise qualité sic
    Depuis sa campagne ce bouffon n’as fait que s’entourer de crétins appartenant a la société civile ne comprenant rien a la politique et ces rouages pour pouvoir mener en toute tranquillité son plan machiavélique il ma fallu tres peu de temps pour voir a qui nous avons affaire

  2. AvatarJulot

    LE KEBAB GAGNE DU TERRAIN.

    Un petit malin a posté il y a quelques jours cette annonce sur le Bon Coin, avec la photo du siège du PS à Angers : « Faire offre. Suite local rendu inutile, nous le proposons à la vente. Transformation possible -et sûrement plus rentable- en kebab… »

  3. AvatarAmélie Poulain

    Elle se trompe, dans un ville près de chez moi dans une des rues principales les magasins de kebab sont devenus interdits tant cela posait problème. J’ai été étonnée d’apprendre cela récemment car c’est un maire PS avec des maghrébins dans l’équipe municipale (question : se mettaient-ils eux aussi au jambon/beurre qui fait partie et fera toujours partie de notre culture ?.).

    Pour ma part je n’ai vraiment pas envie d’en manger et cela reste dans les esprits des Français (les vrais) une nourriture venues d’ailleurs.

    Forcément, avec les Français-bi (de papier) qu’elle fréquente il est vrai qu’elle n’a pas d’autres visions dans son entourage alors elle ne sait pas que le kebab n’est pas et ne sera jamais Français mais que le jambon/beurre est bien Français (délicieux si fabrication traditionnelle avec une bonne baguette fraiche à l’ancienne…!).

    Moi j’aime de plus en plus le porc. C’est vrai, avant cela ne m’intéressait pas plus que ça mais je trouve que c’est un animal qui présente beaucoup de ressources et dont la viande, bien préparée et issue d’élevage soigné et traditionnel Français aussi peut être délicieuse et pleine de nutriments.

    1. AvatarFomalo

      Moi c’est pareil. Je mange assez peu de viande, que je choisis bio ou fermière ( et là le porc c’est super cher..) Mais un bon jambon/ beurre avec quelques brins de persil et trois feuilles de salade dans une baguette croustillante, c’est succulent!
      Comme gastronomie traditionnelle, je conseillerais perso, à Ndiaye, de se régaler plutôt à l’africaine, avec du kebab de cervelles de singes verts ou » à queue rouge » qui ont fait les délices de sa génération précédente…halal ou pas!
      http://lepeuple.be/de-la-viande-de-singe-en-vente-a-bruxelles/93385
      Vive l’UE et le CETA!

      1. AvatarAmélie Poulain

        « Mais un bon jambon/ beurre avec quelques brins de persil et trois feuilles de salade dans une baguette croustillante, c’est succulent! »

        J’approuve !…. Finalement, les Français ne sont pas compliqués mais ont le sens de la qualité et du plaisir d’une dégustation à la hauteur des papilles.

        Et un bon petit vin Français avec ça….

        1. AvatarVerdammt

          Oui c est bien. Moi je ne vais jamais au kebab.
          Ha un bon jambon une baguette et petit vin Français.
          Repas patriotique.

  4. AvatarChristian Jour

    Putain j’ai la haine.
    Foutez vous le au cul votre kébab de merde. En France c’est cassoulet à la graisse d’oie et confit de canard et une choucroute alsacienne avec des bon morceaux de cochon, connasse. Ton inculture crasse, va la porté a tes frères et sœurs mangeur de bananes. La cuisine Française, une des meilleure au monde ne comporte pas et ne comportera jamais de kébab, et ta cuisine africaine j’en donnerais même pas à mes chiens. dehors les Africains, pas besoin de vous. Vous n’aurez pas la France et attention le vent peut tourner et l’ordure qui est à l’Élysée, va devoir rendre des comptes. Quand à vous les sinistres africaines qui sont au gouvernement…………………………………

  5. AvatarAmélie Poulain

    Comment voulez-vous avec des politiques comme cela que l’on ait autre chose….

    De Gaulle l’avait bien dit.

    1. Avatarmac gyver

      De Gaulle avait parlé de « veaux » concernant les « français » ! Depuis le peuple a évolué ,ce sont des boeufs , prêts à suivre n’importe quel con ,pourvu qu’il vende bien ce qui vient d’ailleurs !

      1. AvatarAmélie Poulain

        Oui cette lobotomie est surprenante, je dirais « principe de plaisir » au détriment de la réalité.

        Cela ne doit pas dater d’aujourd’hui si de Gaulle avait dit cela (cf la veille de la déclaration de la guerre39-45 où les Français parait-il n’y croyaient encore pas).

        Par la suite, ils n’ont rien compris cf leurs actes électoraux successifs.

  6. AvatarAl Ber

    J’ai lu récemment un article dans lequel on explique que les algériens avaient de plus en plus de cancer du colon à cause de la bouffe rapide.
    Manger mes amis, manger, ne vous privez pas ………….

  7. Avatarjojo ( le plombier )

    Allez faisons comme le présidant ! cassons les codes y compris ceux du respect et autorisons nous à le nommer lui et sa porte-paroles . pourquoi pas  » salopard et petite cône  » ? et allons porter un cierge à la Bonne Mère .. avant que le bon pape François l’Africain en ait autorisé la transformation en mosquée.

  8. AvatarRODRIGUE

    Darlane, cette connasse nous donne un aperçu splendide du niveau de formation dispensée par l’éducation nationale !
    Putain, ça décoiffe et en plus avec les idées rouges qui vont avec !
    C’est pas avec son cerveau qu’on risque de gagner un prix Nobel !

    1. AvatarHellen

      @Rodrigue Au moins ses parents ont dû avoir une pensée prémonitoire pour l’appeler…
      « Sibeht »… en prononçant ce … prénom, on comprend tout…!!!

  9. Avatarjoseph 2

    macron nous prend vraiment pour des gogos il fait ce qu’il veut preuve en a été faite avec les GJ la cathédrale de paris les scandales banania et des dizaine d’autres il sait qu’il n’y a pas d’opposition il n’y a que le RN une majorité des autres sont prêt a lui manger dans la mains du temps la racaille s’organise et tisse sa toile IL FAUT CE REVEILLER!!!!!!

  10. Avatarparmentier

    C curieux, un moment dans la vidéo que j’ai bien sûr visionné plusieurs fois, j’ai eu l’impression qu’elle s’adressait en fait à des africaines et leur donnait des conseils d’hygiène, de cuisine … un truc du style « toi qui es dans ta cuisine et prépare le mafé, écoute-moi, tu dois m’écouter car je suis le grand chef qui sait tout et qui va t’expliquer ce que tu dois penser, là-dis-donc …. » curieuse impression ! sibeth semble bien s’être trompée de pays. Qu’est ce que Poutine et Trump doivent se marrer sur notre dos quand même …..

  11. Avatareitan

    il y en a qui n’ont jamais mangé de homard, par contre, j’en ai commencé UN, la seule fois de ma vie. il a fini dans une poubelle, et moi la tête au dessus des chiottes pour le dégueuler.
    j’ai ai déduit que si quelqu’un a des difficultés pour prononcer le mot kebab, dites-lui: « ça se prononce comme ça se dégueule »
    mais que demander de plus à une ministre qui s’appelle « Si bête »

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      J’ai une nièce, c’était il y a 20 ans (on était encore naïf), elle s’était payé un kebab à Clermont : elle a failli en crever !

  12. AvatarCeltilos

    je lui dirais bien ou elle peut se le mettre son kebab, ici on est en France on mange civilisé, on mange pas la merde halal….

  13. AntiislamAntiislam

    Bonjour,

    La FI Darlane, ça sent vraiment, à la lecture, le compte parodique.

    « Mélenchon avec ses règles vertes » !!! (sic)

    Dommage que Sibeth soit bien réelle, elle … Pour notre malheur …

  14. AvatarCharles Martel 02

    Mais non N’Diaye, les français bouffent du manioc allons tu le sais bien…
    Pauvre France!!! où allons nous avec un président traitre à sa Patrie et une bande de cons de cette espèce

  15. Avatarexocet

    La première fois que j’ai vu la fabrication du kebab, c’était il y a bien longtemps dans une braderie en plaine été sous une chaleur étouffante, je me suis même demandé ce que c’était car j’en avais jamais vu et jamais entendu parler, mais quand j’ai vu les escadrilles de grosses mouches à merdes ce déposer dessus, j’en ai eu des hauts de cœur, c’est vraiment dégueulasse, comment peut ont bouffer des saloperies pareil, , déjà rien qu’à les voir bouffer avec leurs doigts dégueulasses trifouillant tous dans la même gamelle cela ma toujours donné l’envie de dégueuler, même pas foutu de manger avec une fourchette, quel bande de noir gueules.

  16. AvatarMachinchose

    m’ en fous

    a midi j’ ai bouffé un beau kazdal que je me suis fait avec quatre tranches de Mortadelle dans une demie-baguette
    accompagné de cebéttes, d’ une gousse d’ ail nouveau et de deux pêches plates en guise de dessert
    le tout arrosé de deux verres de vin haram, en vrai du vin « naturel » sans sulfites, ni autres saloperies

    les raclures de « viandes » de dinde ou de « vasavouare koi »dite H’lal, y a au bas mot quarante ans que je n’ y ai plus touché, depuis qu ils debitent ça a la tondeuse

    dans les années70, a Saint Michel, rue de la huchette, c’ étaient des vrais Gracs ou Arméniens qui tenaient les boutiques, la viande c’était soit de l’ agneau (mouton) soit du hallouf garanti 100% non H’lal
    et l’ officiant te decoupait ça avec un immense couteau a la Gilles de Rais…..

  17. Avatarclairement

    En faisant mes courses j’ai rencontré un ancien collègue avec lequel j’étais à l’école.
    Il est professeur de Français et il a travaillé l’Alliance Française dans des pays étrangers.
    Il me confiait que ce salopard de Macron avait viré nombres de diplomates de valeur intellectuelle depuis que tous ces connards de bobos l’ont porté au pouvoir.

    MACRON est un lâche.
    Nous devons n’avoir aucune retenue à détruire ce sale parvenu et sa Grand Mère.

    1. AvatarHollender

      Encore quelques grosses bourdes de ce salopard Mohamerde Macron et de son équipe de fayots, de ramasse merdes, tourneurs de veste, opportunistes incompétents et ce baiseur de grand mère ira s’inscrire à Pôle Emploi comme plongeur chez Flunch.
      On aura peut être même pas à attendre les prochaines érections pestilentielles…. »Coluche »
      D’ici là il aura vendu ou donné aux  » amis  » américains ce qui reste de la France qu’on a connu et aimé.

  18. AvatarVent d'Est, Vent d'Ouest

    Eh, ben non bouffi.e.s pour parler inclusif comme la darlane je connais nombre de personnes qui préfèrent manger sandwich jambon beurre ou avec autre charcuterie, le rayon frais de mon supermarché en est très souvent vidée. Et puis de quel droit cette darlane se permet-elle d’insulter en traitant de racistes ceux qui n’apprécient pas le kebab ? Quel est donc le rapport ? On voit le niveau de réflexion de ceux qui ont été élus par plus sots qu’eux ! Ben moi je n’aime pas le kebab, je le revendique et je l’assume ! Le totalitarisme aujourd’hui par les mots jusqu’à dans nos assiettes, et demain par un décret-loi ? Ou un décret-loi instaurant un jour de semaine où on ne mangera que du kebab halal ? Au moins avec le bon roi Henri IV on avait droit à la poule au pot autrement plus nutritif ! Avec ces tordus tout est possible, la connerie En Marche, la FI et quelques autres au pas de l’oie derrière le grand homme, enfin grand c’est beaucoup lui prêter de la hauteur dont il est totalement dépourvu.

  19. MaximeMaxime

    Il y a désormais trois France : celle des macronistes, celle des indifférents, celle des anti-Macron.
    Ce clivage est aussi fort que celui que l’affaire Dreyfus avait causé il y a un peu plus d’un siècle.
    Macron s’inspire de la communication d’Obama, qui lui-même se nourrit des idées de William Penn.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/William_Penn
    Le souci est que William Penn s’est trompé en pensant que l’on pouvait faire société avec des gens venant de tous horizons quels qu’ils soient. Les Américains lui ont donné tort rétrospectivement en installant Trump au pouvoir.
    Quant aux Français, ce délire utopiste est encore plus profondément étranger à leur culture…
    Faudra-t-il une Le Pen pour nous débarrasser de cet héritage importé de William Penn ?

  20. Avatarjojo ( le plombier )

     » En même temps » elle n’a pas tort la conasse . Vu l’état de nos finances , La merde mixée avec des épices en Allemagne par des Bizness mens turcs congelée et expédiée chez les ploucs de français sera toujours. Moins chère qu ‘un jambon avec du beurre dans une baguette… J’ai oublié les cornichons ? mais non .. les cornichons c’est nous tous et surtout les gens que ces propos sournois ne dérangent pas .

  21. SarisseSarisse

    Jambon braisé à midi, j’em…rde cette saleté!.

    Les kebabs on en voit pas mal aussi dans certaines ville moyennes, mais ils restent surtout fréquentés par des allochtones.
    La kébabisation permet d’établir une cartographie de l’islamisation.

  22. AvatarPierre ESCANDE

    Moi non plus, je n’ai JAMAIS goûté à cette merde!
    Ici au Mexique il y a toujours eu les tacos al pastor…..qui sont servis avec une rondelle d’ananas, du coriandre (cilantro), oignons émincés, toujours assaisonné par des sauces piquantes et surtout……c’est du porc cuit, grillé, anciennement près d’un feu de charbon vertical ou aujourd’hui par un foyer vertical au gaz, c’est délicieux et le pain arabe est remplacé par la tortilla de maïz. A Mexico DF il y a un poste ambulant de tacos à chaque coin de rue.
    ¡ Muy rico !

  23. AvatarJ

    Je n’ai jamais mangé, et je ne mangerai jamais de ces saloperies. Je préfère jeûner.
    Quant à ces deux pouffiasses, la Si Bête et l’autre (In)Soumise, qu’elles partent en Afrique, elles ne nous manqueront pas.

  24. AvatarChristian

    Le kebab en France c’est avant tout une blanchisseuse à pognon. Aujourd’hui les dealers investissent dans ces commerces de merde (kebab, snack,…) pour blanchir le pognon. Mais comme tout est mouvant aujourd’hui ils sont passés du kébab au VTC ( jusqu’à 5 VTC conduits par des blédards détenus par un petit dealer de merde qui est dans une cité de Villiers/Marne) Tout le monde le sait mais encore une fois on s’écrasent comme des lâches que nous sommes….la solution boycott de tous ces commerces communautaires.

  25. AvatarRaimbault

    Une bonne représentante des incultes provocateurs qui font partie de ce gouvernement de merde que je peine à appeler gouvernement d’ailleurs (mafia lobbyiste conviendrait mieux). La lutte est loin d’être finie, les français ont intérêt à se réveiller pour les prochaines élections, ou c’est la perte de notre identité culturelle assurée qui est rognée ou plutôt bafouée depuis trop d’années déjà! Et vie les jambon-beurres!!!

  26. AvatarAdalbert le Grand

    C’est qui, ce Jean bon beur ?

    Merci en tout cas de m’avoir fait découvrir la @FI Darlane

    J’aimerais bien savoir qui est derrière, car oui, c’est clairement la Gorafi de Twitter et de LFI! Et en bien meilleur. Certains tweets sont tellement gros que cela ne peut être que quelqu’un qui se paie la tête des gauchos bobos vegan antiracistes, et leur connerie d’écriture inclusive.

    Ça faisait longtemps que je n’avais pas ri comme ça. Certains tweets sont vraiment hilarants! Surtout quand comme moi on ne supporte plus la bêtise des gauchistes, en particulier de LFI et des Verts.

    _____

    Je vous mets deux.e que j’ai.e glané.e.s dans le fil.e

    « Alors je peux comprendre que les #GiletsJaunes ont faim, qu’ils veulent un peu plus d’argent et qu’ils veulent mettre du beurre dans le pinard.

    Mais à un momandoné il faut arrêté.e. il faut être content.e de ce qu’on a même si on n’a rien.

    Ok vous me recevez ? »

    « Un nouveau cap de violence.s à été franchi.e.s chez les #GiletsJaunes avec cette fusillade à #Starsbourg.

    Une pensée à toutes les victimes et aux morts. En espérant qu’ils s’en sortent.

    Peace 🙏 »

  27. Avatarkovac

    J’ai jamais mangé de kebab un morceau de viande qui tourne et ensuite traine pour les mouches et quand on connait l’hygienne chez certains non merci et je pense pas qu’ils soient souvent controlés moi je leurs propose de me vendre comme en Toscanne sur les marchés des petits cochons de lait rotis vendu à la part au poids un délice !

  28. AvatarAdalbert le Grand

    Justement notre Darlane a réglé son compte à la Sibeth (en plus le 1er avril)

    « Honteux de vous en prendre à #SibethNdiaye juste car elle est une femme noir.e.

    C’est la premier.e femme ministre noir.e française et je la soutient.

    Le racisme fait chaque jour des milliers de morts en France tous les ans. STOP

    Je le dis haut et fort:
    JE SUIS #SIBETH  »

    Celui-là est pas mal non plus (ne pas rater la photo en illustration sans quoi pas compréhensible, c’est pourquoi je mets en lien et pas en copié)

    https://twitter.com/DarlaneFi/status/1136509258172837888

  29. AvatarCatherine Terrillon

    C’est un gag ? Ou bien cette femme que je ne connais pas a peut être l’excuse d’être d’origine étrangère et de n’avoir pas fréquenté l’école français, ou alors ….

  30. AvatarDorylée

    « …il semble n’y avoir que deux France: celle qui mange du kébab et celle qui mange du homard… » En fait, il y en a trois : celle qui bouffe de la merde, celle qui se goinfre de homard à nos frais et nous impose ceux qui bouffent de la merde et la troisième, celle des Français qui mangent de la choucroute, des andouillettes (de Lyon ou de Troyes) du kig ah farz, de la potée aux choux, du bœuf bouguignon, etc. chaque fois qu’ils le peuvent et ne s’habillent jamais en clown avec un pantalon Cochonou pour aller sur la tribune officielle de la Présidence de la République un jour de Fête Nationale. Chez nous, par respect et par tradition, même si on ne partage pas les mêmes idées, pour se rendre aux cérémonies officielles, on se vêt avec élégance et correction. Pas de manière à effrayer les oiseaux !

  31. Avatarpikachu

    Au modérateur et à tous,

    en fait je viens de comprendre : DarlaneFI est un faux compte, vraiment.
    Quand on lit ses tweets, qui sont vraiment très drôles, on comprend que c’est une personne qui fait de l’humour et du très bon humour.
    Pleins d’exemple, mais le dernier, dénonçant le racisme de l’Eurovision qui ne laisse jamais se présenter de candidats de pays africains, ou bien certains jeu de mots assez fins,
    L’écriture inclusive déjantée étant sa marque de fabrique.
    J’avoue que je m’y suis laissé prendre mais c’est bel et bien un troll.
    Je pense donc qu’il serait nécessaire de mettre à jour cet article : DarlaneFI a même réussi à entourlouper Christine (je me sens moins seul !!!). Félicitations Darlane.

Comments are closed.