Greta Thunberg ou « Carrie chez les écolos » : nous sommes en plein film d’épouvante


Greta Thunberg ou « Carrie chez les écolos » : nous sommes en plein film d’épouvante

« Carrie au bal du diable » est un film d’épouvante de Brian de Palma avec l’effrayante Sissy Spacek et John Travolta. Il est directement inspiré du roman de Stephen King.

Photo : Laerke Posselt

.

C’est une intellectuelle solitaire qui est tombée en dépression à l’âge de 11 ans et fait la grève de l’école à 15. Elle prendra, d’ailleurs, une année sabbatique pour se consacrer à son militantisme écolo-messianique.

Elle souffre du syndrome d’Asperger, de trouble obsessionnel compulsif et de mutisme sélectif. Ses discours sont angoissants, la peur est le moteur de son action.

En d’autres temps, on l’aurait amenée dare-dare chez le pédiatre, le psychiatre voire en institution spécialisée. Cette fille nous fout les jetons : c’est Carrie chez les écolos1.

.

Et pourtant, c’est une star auprès des lycéens qui, à son appel, « boycottent le lycée tous les vendredis pour exiger un futur viable sur cette planète ».

Et pourtant, tous les médias en font la promotion,

Et pourtant, elle est invitée partout, dans tous les pays, pour délivrer son message anxiogène : si nous ne faisons rien, la planète va mourir et nous avec. Magnez-vous, ça urge !

En décembre 2018, elle vient morigéner les chefs d’Etat à la tribune de la 24e conférence onusienne sur le changement climatique (COP24), à Katowice en Pologne. Trois mois plus tard, son nom est proposé par des députés norvégiens pour le prix Nobel de la Paix. En mars, en pleine crise des Gilets Jaunes, elle est invitée par Macron à l’Elysée qui la convainc de parler devant l’Assemblée nationale le 23 juillet prochain.

Mais pour dire quoi ?

Que si les Gilets Jaunes continuent à fumer des clopes et à rouler au diesel, la planète est foutue ? Que s’ils n’acceptent pas de raquer pour la nouvelle fiscalité écologique, ils seront responsables de la fin du monde ? Forcément, Macron adore !

« D’après de nombreuses estimations scientifiques, l’année 2020 est notre dernière chance d’infléchir la courbe des émissions de gaz à effet de serre, si on veut garder une chance de respecter l’accord de Paris sur le climat, et de limiter la hausse des températures en dessous de 2°C, ou 1,5°C. »

Donc, après 2020, si t’arrêtes pas les gitanes-maïs, le feu dans la cheminée et de rouler en 306 1.9D, mère-nature se suicide.

Après 2020, si t’arrêtes pas de manger, de péter, de baiser et, même, de vivre, tout est fini. L’humanité disparait.

Évidemment, avec un tel message, nos ados vont de mal en pis.

Libé : Nous avons récemment reçu à Libération un message d’une jeune fille de 13 ans qui se dit anxieuse pour son futur et souffre, car elle réalise que toutes ses actions quotidiennes participent à aggraver les crises environnementales. Que lui répondriez-vous ?

Greta Thunberg : Elle n’est pas la seule à ressentir cela. C’était un sentiment très fort que je portais avant de débuter ma grève. Le simple fait d’exister nous fait participer au système et alimente cette crise. Je me sentais si désespérée. J’ai alors eu l’idée de cette grève de l’école. J’ai voulu essayer, car c’était nouveau. Et c’est devenu énorme. Il y a tellement de choses à faire. Si tu veux guérir ta tristesse et ton angoisse, agis. C’est le seul remède possible.

Pensez-vous que les petits gestes comptent ?

G.T. : Bien sûr. Tout compte. Certains disent que ces efforts n’ont pas d’importance, à l’échelle mondiale. Mais arrêter de prendre l’avion ou de manger de la viande permet, d’abord, de réduire sa propre empreinte carbone. Cela envoie, en plus, un signal à notre entourage. Des études montrent qu’arrêter de prendre l’avion touche nos proches, car cela les pousse à réfléchir à leurs propres actions. Si vous ne voulez pas le faire pour vous, faites-le pour eux. (NDA : comment fait-elle pour voyager partout dans le monde ?)

Êtes-vous affectée par le fait d’être ciblée par des campagnes de dénigrement de l’extrême droite ?

G.T. : Bien sûr que cela m’atteint. Mais, malheureusement, c’est ce qu’on doit supporter quand on soutient une cause  : recevoir de la haine, des menaces, être la cible de mensonges. Certaines personnes ne supportent pas de voir des individus s’opposer à leur vision du monde. Elles essayent alors de les écarter. C’est très triste. Mais on peut aussi voir ça positivement. Le fait que ces personnes se sentent menacées est la preuve que notre mouvement fonctionne, que notre message passe.

Vous sentez-vous en colère contre la génération de vos parents  ?

G.T. : Je suis en colère contre certaines personnes qui ont échoué à prendre leurs responsabilités. Avant que je ne les convainque de la réalité de cette urgence, mes parents étaient comme les autres. Ils prenaient souvent l’avion, émettaient beaucoup de CO2. Moi aussi. J’étais petite, je ne connaissais pas les conséquences de ces actions. Eux non plus. Ce qui les a le plus choqués lors de leur prise de conscience n’est pas que cette crise puisse se poursuivre ou que les politiques soient au courant mais n’agissent pas, mais leur ignorance. Ils savaient que la planète se réchauffait. Mais ils ne connaissaient pas la réalité de l’urgence de la situation, ses conséquences et ce qui était nécessaire pour l’empêcher. Je ne peux pas blâmer les gens qui n’agissent pas, en général. Ils ne sont pas méchants ou mauvais. Ils ne sont juste pas au courant.

https://www.liberation.fr/planete/2019/07/14/greta-thunberg-on-ne-sait-pas-ce-qui-va-se-passer-tout-est-possible_1739960

Mais le plus effrayant pour Greta Thunberg, alors que la planète se réchauffe inexorablement, c’est de ne pas pouvoir prédire l’avenir : «On ne sait pas ce qui va se passer, tout est possible […] notre avenir est totalement inconnu. J’ai le sentiment de ne pas avoir le contrôle dessus.».

Pourtant, on le connaît notre avenir avec Macron luttant contre le réchauffement climatique : plus d’impôts, plus de taxes, plus de lois et plus d’emmerdes.

1) « Carrie au bal du diable » est un film d’épouvante de Brian de Palma avec l’effrayante Sissy Spacek et John Travolta. Il est directement inspiré du roman de Stephen King.

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




25 thoughts on “Greta Thunberg ou « Carrie chez les écolos » : nous sommes en plein film d’épouvante

  1. AvatarChristian Jour

    D’abord on est pas d’extrême droite mais si c’est nous que la journalope vise, je tiens à lui dire que je l’emmerde elle et sa campagne de désinformation pro parasites envahisseurs. Tout ça se payera un jour, d’une façon ou d’une autre.
    Ensuite pour cette petite conne, si j’étais son père ce sont mes cinq doigts et un bon coup de pied au cul. avec obligation de réussir ses examens.
    Quand à macrouille, c’est du pain béni pour cette ordure qui farfouille dans ses fouilles une magouille pour encore plus nous taxer;
    Marre de tous ces cons qui nous tire dessus à boulet rouge, sous prétexte que c’est la fin du monde, ou plutôt en plein d’en un monde de fumisterie.

  2. ConanConan

    Les « verts » ?…..
    Ce seront les premiers à mettre le monde à feu et à sang, quand, privés de « coco » à mettre dans leur autos, ils ne pourront pas partir en w.e. ou en vacances !!… Mais oui, je les connais…J’en ai dans la famille …
    J’en connais même qui ont de belles situations et qui croient en la disparition des embouteillages, dès lors que le « coco » aura doublé, voire triplé de prix …
    Tu crois pas … Mais tu n’as donc pas vu un peu les festins entre copains de derugy de meldeuzes … avec des boustanches à 600€ !!…. pendant que les GJ se faisaient énucléer ou arracher les mains !!…
    Bon, j’arrête là parce que je finirais par dire du mal (à la manière de Laurent Gerra ..imitant sarko)…

  3. AvatarMachinchose

    je confirme ce que je disais d’ elle il y a quelques semaines

    cette demi-folle me fait peur

    on dirait un robot terminé a la soudure a étain…………une tarée finie a la pisse de fond de vessie infectée

    elle a besoin d’ étre exorcisée ! faudrait l’ asperger tous les matins d’ eau bénite

    des pustules semblables, il fut un (bon) temps ou on les expédiait au fond d’ institutions spécialisées ……dans leur disparitions discrètes

    1. Avatarcrina

      « cette demi-folle me fait peur » dites-vous. A moi elle ne me fait pas peur elle est juste malade. Ces qui me font peur sont ceux qui l’écoute. Malheureusement ils sont plus dangereux de par leur psychopathie.

      1. Avatarmajor

        Désolé ce n’est pas une demie-folle mais une folle tout court souffrant d’un délire de fin du monde et sans doute d’un syndrome de Cottard de possession diabolique

    2. pikachupikachu

      @Machin chose

      En Inde, les parents des mendiants de rue, pour rendre leur petiot « performant » dans la retape, les mutilent : un bras en moins, une jambe en moins. Le manchot, le ful-de-jatte gagnent mieux dans cette profession.
      Ici, pareil : ses parents l’ont botoxée pour la rendre plus iconique, et donc plus rentable.

      Elle est « l’homme qui rit » de Victor Hugo plutôt que Carrie, sauf que elle, elle ne rit justement pas. Jamais.

  4. Amélie PoulainAmélie Poulain

    J’ai des doutes en lisant l’échange concernant le diagnostic fait concernant cette personne, obsessionnelle un tantinet je veux bien croire cependant.

    Je ne comprends pas actuellement cette manie de donner un tel pouvoir à des personnes sans autre recul, le côté pervers et obsessionnel (aussi) de l’hyper-communication que permet les médias sans doute….

    1. AvatarHollender

      C’est un feu de paille, attisé par les MERDIAS, tous les MERDIAS, comme Pourri Match.
      Pendant qu’en France on s’illumine aux LED, qu’on consomme de l’électricité nucléaire et hydraulique, voire solaire, qu’on se chauffe à la Pompe à chaleur quelques centaines de millions de gros connards de Chinois , d’amerloques et j’en passe roulent avec des V8, prennent leur avion privé, ( un saoudien avait acheté un A380 pour lui et sa famille et ses esclaves Philipines ).
      Lui on ne va pas le faire chier avec les particules fines, on ne va pas l’emmerder sur la route avec des contrôles techniques, des PV à 80 KM/H et des taxes carbone à la con qui vont mettre des milliers de gens dans la rue , incapables de se traîner au boulot avec une guimbarde de 20 ans.
      La dernière en date, la ligne de ferroutage de Perpignan jusqu’à Rungis va fermer pendant TROIS MOIS ……………… ils vont faire rouler les melons sur l’autoroute…………. en camion qui bouffent 35 litres aux 100 KM Merci Micron…

      1. Amélie PoulainAmélie Poulain

        Oui je suis tout à fait d’accord avec le problème que vous évoquez, ce ne sont pas les pollueurs qui paient le prix de leur pollution et cela fait mal de se priver pour que d’autres puissent mieux s’en donner voire gaspiller à coeur joie.

      2. Avatarcalvo

        Avez-vous remarqué que les Gouvernementeurs n’aiment pas le C02…
        Sauf dans les vins de luxe, sous forme de bulles…

  5. Avatarclaude t.a.l

    La Greta sera à Caen le 21 juillet pour y recevoir le  » Prix liberté  » ……

    https://actu.fr/normandie/caen_14118/greta-thunberg-vient-caen-recevoir-prix-liberte-pique-nique-concerts-programme_25853772.html

    Ce  » Prix Liberté  » fait penser au roman  » 1984  » :
     » la liberté, c’est l’esclavage  » .

    C’est sans doute ça qui a inspiré la ville de Caen …..

    Caen s’écrit sûrement, maintenant, ainsi : Con .

    Et ce n’est pas tout.
    La Carrie Thunberg sera le 23 juillet à l’Assemblée Nationale !

    Pauvre France, cher pays de mon enfance ……

  6. AvatarMalou30

    Si tous les c…s de la planète pouvaient se mettre en orbite, c’est sûr que le climat redeviendrait ´´ normal ´´ ! Plus de réchauffement, plus de réfugiés climatiques ! Et surtout plus de c…s pour nous empoisonner la vie !

    1. pikachupikachu

      Moi. J’aime bien la mode Greta : je veux de cette icone et j’en redemande. Je suis en effet lassé de voir le Che, partout, incontournable, chez les.Gauchos.
      Tiens une idée d’oeuvre d’art majeure : une édition limitée de bouteille de Coca-cola avec l’effigie du Che. Ironie suprême et capitaliste.
      Pour en revenir à la Greta ( au fait, elle est botoxée ou bien c’est son visage au naturel ?), c’est avec soulagement que je la vois prendre le relais de l’autre figure christique-messianique.

      Les idolatries ont besoin d’images à vénérer, elle ne fait rien de plus que remplir ce rôle.

  7. Avatarpierre estrelka

    «On ne sait pas ce qui va se passer, tout est possible […] notre avenir est totalement inconnu. J’ai le sentiment de ne pas avoir le contrôle dessus.»
    Il existe pourtant une solution, qui plus est prônée par les bobos-écolos-maçons, et que je vous donne en sifflottant,
    sur un air connu de Georges Brassens : — « il suffit de sauter le pont ! »

  8. AvatarMachinchose

    « La Carrie Thunberg sera le 23 juillet à l’Assemblée Nationale !

    dans un grand flacon de formol ??

  9. AvatarCatherine Terrillon

    Un truc vraiment écologique : encourager l’explosion démographique chez tous les habitants du tiers monde. Tout le monde sait que, plus il y a d’individus sur terre, mieux la terre se porte ! Tout le monde sait que la Chine et l’Afrique sans parler de l’Amérique latine sont super-écolo. Même si les blancs arrêtaient vraiment de se reproduire ça ne sauverait pas la planète. D’ailleurs la planète s’en fout.

  10. AvatarJolly Rodgers

    stopper l’immigration et la mondialisation , voilà ce qui serait un acte écologiste dans le vrai sens du terme !

    1. pikachupikachu

      Exactement ça, mais en négatif.
      Contrairement à la Castafiore, elle, elle ne rit pas de se voir si peu belle en ce miroir…

      Je dirais même plus (pour rester dans le registre de Tintin) : c’est la Sibeth N’diaye version blanche.
      Aussi peu fun, aussi sinistre.

  11. AvatarCaughnawaga

    Je pense que l’avenir a été inconnu de tout temps. Qui aurait pensé à 2 guerres mondiales, la bombe atomique, l’Internet etc. Personne.

  12. Avatarpaulus laius

    Que les lycéens prennent tous – à son exemple – une année sabbatique, et la planète sera sauvée !

  13. Avatarpatito

    je pense que RR devrait consacrer un article à cette magnifique opération réalisée par les Persson ( milliardaires Suédois ) et leurs associés en créant
    « we don’t have time  » pour réunir plus de 100 millions de jeunes cons écolos qui ne savent pas que leur profil rendra encore plus milliardaire ces gros malins qui usent de cette Greta idéale, car se contentant de répéter ce qu’on lui demande. Elle a été choisie pour cela par Rentzog un des associés.
    j’attend Médiapart , la dessus mais je vais devoir attendre très longtemps .

Comments are closed.