Abécédaire belge : on est tous Gaulois pour le meilleur avenir et pour le pire à venir…


Abécédaire belge : on est tous Gaulois pour le meilleur avenir et pour le pire à venir…

Pour faire court comme une frite : la Belgique, une monarchie constitutionnelle un peu tombée du ciel, un royaume imaginé au Congrès de Vienne de 1815 en tant qu’État tampon entre l’Allemagne et la France. Il fut pénible de mixer dialectes flamands et français de même que protestantisme et catholicisme. Certains pensèrent à une nation fictive mais elle est toujours là. L’Allemagne ne sut se l’accaparer à long terme. L’Islam fait le forcing à court et moyen terme.

 

Atomium. C’est la Tour Eiffel belge, 102 m de hauteur, chacune des 9 sphères fait 18 m de diamètre. Ce n’est pas un atome de fer comme généralement « ressenti » mais bien, selon ses concepteurs, un cristal élémentaire de fer agrandi 165 milliards de fois. En 1958, il représentait l’audace d’une époque voulant confronter le destin de l’Humanité avec les découvertes scientifiques. Si l’on s’en réfère plus modestement au Francistan et au Belgistan, son destin est maintenant confronté aux dernières découvertes politiques. Fini la légèreté des Neuf Boules, bonjour la lourdeur des Cinq Piliers maboules.

Bière. Bingo, on est au cœur du plaisir et ça vous mousse sans fin ! Ici, les Frenchs sont battus à plate couture. La Flandre brasse même sa Kwispelbier, bière 0% alcool 100% halal pour nos 30 millions d’amis, à voir en lien-chien (1) ! Comme un chien, j’en profite pour annoncer une triste nouvelle à la France : elle aura bientôt 30 millions d’ennemis.

Coquelicot. Cette fleur symbole prend tout son sens si l’on se réfère aux boucheries de 14-18. Le concept a été repris par les socialos wallons du PS et les Où-wallons-nous Verts et on parle ici de « Gouvernement Coquelicot », un bel exemple de novconcept ! Comme en France, le deal est le même : créer un « cordon sanitaire » pour rendre la politique « plus hygiénique sans l’extrême droite ». Cela ne convainc que les niais et ferait même rire un croquemort, pour rappel dans ce métier le rire est considéré comme faute professionnelle grave. Tactique coquelicot ? Tout cela est au ras des pâquerettes, quelle insulte pour ces belles marguerites blanches.

Dick Annegarn. Né aux Pays-Bas mais son parcours débute en Belgique. Quand il chante « Bruxelles » en 1974, Paris tremble de perdre ses Français de souche. Superbe, voir lien (2). Images d’époque, d’une époque où un caméraman n’avait pas à jouer au contorsionniste pour trouver un plan sans voile noir, film noir et blanc ou couleur sans importance. Dick chante : Bruxelles, ma belle, je te rejoins bientôt, aussitôt que Paris me trahit. Dick trahit la France avec classe, Macron avec crasse.

Europe. Ah, notre belle supranationalité à Bruxelles ! Seule ombre au tableau, les eurodéputés refusent de dépenser leurs nombreux eurosesterces à Molenbeek, commune à 5 km à peine du Berlaymont. Il est vrai que les quartiers molenbeekois cédés au Maghreb et au Proche-Orient, malgré leur sonorité exotique, n’invitent pas les sbires européens à faire du shopping de luxe dans le quartier ! Un très sérieux manque à gagner pour la commune. Au jeu des farces et attrapes, Bruxelles passe aussi à la Trappes.

Football. Selon le classement FIFA du 14 juin 2019, la Belgique est en tête et la France seconde. On les appelle les Diables Rouges. Pour moi c’est du bidon, tout le monde sait que les Frenchs plafonnent leurs voisins du nord les doigts dans le nez. Je suis Bleu de toi, France. Par contre, quand je pense à son islamisation, je deviens Diable Rouge. De colère.

Grand-Place de Bruxelles. L’Histoire indique que les ducs de Basse-Lotharingie ont construit au 10ème siècle un château-fort sur une île de la Senne et qu’ils furent ainsi à l’origine de la naissance de Bruxelles. Cette place flamboyante ayant tout connu (des bûchers de l’Inquisition en 1523 aux pas de l’oie en 1940) est à ranger au coffre-fort blindé du patrimoine européen. Son tapis de fleurs unique au monde est à contempler du 14 au 18 août 2019, aucune allusion à la Der des der. C’est également un tapis de flirts toute l’année, avis aux amateurs. Si l’islamisation de Bruxelles poursuit sa progression, on n’y aura droit qu’à un tapis de tapis peut-être de Perse mais certainement de prière.

Hergé. C’est un secret de poli Chinois : le père de Tintin Georges Remi est belge (1907-1983). Je serai ici un peu cruel avec le père bédé de tous les enfants mais le monde n’est que cruauté. Je me suis souvent demandé ce que pondrait à titre posthume un Hergé s’il avait 30 ans en 2019. Tintin se serait-il islamisé ou radicalisé ? Sifflerait-il les burqas un peu trop osées ? Notre petit reporter belgistan pourchasserait-il les quelques rares résistants survivants du Rassemblement National planqués à Arras(semblement) ? Mystère et boule d’Atomium. Toujours est-il qu’on passerait là du genre bande dessinée pour enfants au rayon adultes avertis : la bande des six nez coupés.

Islam. C’est la dénomination du parti politique des musulmans de Belgique. Son slogan se présente comme suit : Intégrité-Solidarité-Liberté-Authenticité-Moralité. Il doit s’agir d’une erreur de l’imprimeur puisque le slogan approprié est : Initiative-Sensiblement-Liberticide-Avec-Mortalité. Je conseille leur programme https://islam2012.be/projet. Le gars qui a pondu ça devait être vachement pompette vu qu’il en oublia le code orthographique de la route, celle qui mène vers Allah.

Jacobs. Edgard-P. Jacobs (1904-1987), père de Blake et Mortimer. Le plus remarquable auteur de bandes dessinées de tous les temps est belge. Je le conseille à tous les ados adultes et adultes restés ados. Albums cultes : « Le Mystère de la Grande Pyramide » et « La Marque jaune ». S’il renaissait de ses cendres et atterrissait en région parisienne, nul doute que naîtraient « Le Mystère de la Grande Mosquée » et « La Marque des Gilets jaunes ». Sympas vos gilets jaunes et surtout la gilette Ingrid Levavasseur, pas trop rasoir en définitive.

Kwak. Un grand classique de la cervoise ambrée belge : Pauwel Kwak. Elle monte à 8,4 % et vous montez au paradis en 8,4 secondes. Elle est servie dans un verre à la forme particulière, le « verre à cocher » avec son support en bois. Quand on choisit la traction chevaline, faut pas espérer le confort d’une Traction avant en mode Citron pressé. Pour l’islam, cette bière est un véritable Couac.

Le Peuple. C’est le web mag alter ego de Riposte Laïque et Résistance Républicaine http://lepeuple.be/, à ce point frérot qu’il pourrait s’intituler Ri-pote Laïque.

Manneken-Pis. Le symbole belge : un gosse urinant d’aise, statue de bronze de 55 cm à proximité de la Grand-Place. Perso, je préfère une Marianne au sein découvert mais bon, les goûts ne se discutent pas sauf quand l’islam nous les imposera. Que les féministes antisexistes se rassurent : la Jeanneke-Pis existe aussi. Lorsque les islamistes seront majoritaires à Bruxelistan, les deux statues de bronze finiront fondues en boulets, plus précisément en chair à canon.

Nucléaire. La Belgique compte cinq sites nucléaires dont deux centrales Engie-Electrabel et abrite également des ogives nucléaires américaines B61 dans le Limbourg. Tout ce schéma tactique était initialement pointé vers l’URSS. Mais la Russie actuelle ne disposant que de 6 mosquées, ce petit arsenal serait peut-être plus profitable en mode boomerang. Pour ceux qui craignent les dommages collatéraux, on peut en revenir à un schéma vieux comme la guerre des Gaules, le raid RED : Repérage, Encerclement, Destruction.

Ostende. C’est l’une des cartes d’identité de cette Flandre flamboyante au faible taux de chômage : environ 3,5% pour une population de 6 millions de Flamands. La Flandre, c’est en quelque sorte une mini Bavière téléportée vers la Manche, bon nombre de Français y ont trouvé leur niche. Ostende, c’est une agréable cité balnéaire et un port côtier de plaisance. Pour les Français avisés, la Marine aussi est plaisante.

Peyo. Le père des Schtroumpfs est belge, de son vrai nom Pierre Culliford (1928-1992). Il est né à Schaerbeek à une époque où cette commune de Bruxelles appartenait encore au Royaume de Belgique. Cet artiste est un véritable visionnaire puisqu’il permet de contourner la loi Avia sans dommages pénaux. Exemple : « Je schtroumpfe, je re-schtroumpfe et je re-re-schtroumpfe l’islam et son imam ! »

Quaregnon. Ceux qui se rendent à Bruxelles via l’Autobahn E-19 (j’anticipe ici sur la prochaine Der des der) reconnaîtront sans doute cette localité à proximité de Mons. La charte fondatrice du socialisme belge y fut notifiée en 1894. Cette commune de 20.000 habitants a connu son heure de gloire minière. Aujourd’hui paupérisée, elle attire les musulmans pour ses loyers modérés. Classique, c’est le maillon faible de notre système de défense sociale. Les Quaregnonais ont maintenant leurs imams sunnite et chiite et je conseille vivement aux tympans autochtones de se blinder de boules Q.

Roumains. En Belgique, on assiste à un véritable tsunami de Roumains depuis quelques années. Cette transhumance intracommunautaire n’est pas sans intérêt pour l’économie belge puisqu’elle comble une certaine pénurie en matière de main-d’œuvre, les jeunes Occidentaux préférant travailler 8 heures devant un PC avec comme assistants principaux Google, Facebook et Twitter. L’intégration est correcte, RAS sauf peut-être que ces Messieurs ont tendance à acheter leurs Audi, Merco et BMW de seconde main en omettant de les payer. Les transactions se déroulant de nuit dans les quartiers cossus, ils auront sans doute eu la politesse de ne pas réveiller les propriétaires qui doivent ensuite se rendre en Roumanie pour tenter de localiser leur bien. René Goscinny avait raison : « Ils sont fous, ces Roumains ! »

Socialisme. En 2019, le PS est le premier parti de Wallonie. Sa figure emblématique est Elio Di Rupo, un homme de grande culture qui est également sorti du placard. Cela promet de fabuleux contacts avec Maurice Szafran dont voici le résumé du résumé condensé : « Est-ce que je pense que tu penses que nous pensons que vous pensez à ce qu’ils dépensent ? »

Tourisme. Destination préférée des Belges ? La France évidemment, même un nourrisson sait ça ! Pour les Français banlieusards souhaitant visiter Bruxelles, je déconseille fortement Molenbeek, Saint-Josse et Schaerbeek : ils se sentiraient floués d’avoir payé pour déguster ce qu’ils voient chaque jour sur le pas de leur propre porte.

Union. « L’union fait la force » : telle est la devise de ce royaume (30.688 km², 11.500.000 habitants). On aimerait que cela devienne celle des droites européennes parce que, sans relâche, les lâches politichiens squattant l’hémicycle du centre à l’extrême-gauche ignorent toujours la pieuvre islamique. À ceux-là, je conseille d’abandonner toute ambition et d’aller vendre des marrons chauds à la Grand-Place de Bruxelles, tenant compte du fait que le Macron chaud est déjà vendu.

Vlaams Belang à savoir « Intérêt flamand ». Le pavé dans la mare du confort parlementaire, la bien-pensance belge secouée ! Après les élections nationales de mai 2019 couplées aux européennes, le VB devient le second parti de Belgique en nombre de voix : N-VA 16%, Vlaams Belang 11,9%, PS 9,5%. Parti national-conservatiste, séparatiste (Flandre >< Wallonie), eurosceptique. Son président est Tom Van Grieken, un jeune loup de 32 ans qui ne veut entendre parler d’islam en Flandre. C’est un gars de la Marine, normal vu qu’il est né à proximité du port d’Anvers.

Wallonie. C’est le sud du pays. Assez curieusement, le socialisme s’y maintient passablement et c’est donc un excellent musée de l’Histoire pour Benoît Hamon. Un peu en retrait par rapport à une Flandre hyper industrieuse. À noter la bonne dynamique des Ardennais : ce sont des gars de la terre, cultivateurs courageux et combattifs, les meilleurs représentants de nos ancêtres gaulois. Un jour, un Polonais ayant réussi à dessouler m’a dit : « Richard, la Flandre c’est pour travailler et la Wallonie pour s’amuser ». Ce que je sais, c’est que s’il savait ce qu’est réellement l’islam, il ne dessoulerait plus jamais.

  1. X. Cette consonne en croix représente bien la Belgique, au carrefour des grosses cylindrées européennes : Deutschland, France, Great-Britain, Nederland. Comment ne pas prospérer économiquement parmi un tel voisinage ? Hélas, c’est également le repaire du djihad guerrier et clownesque. Le 14 juillet 2019, l’antisémite notoire Dieudonné se donna en spectacle à Verviers (ville à l’est de la Belgique, tombée aux mains des musulmans) alors qu’il est interdit de représentation par la justice belge. S’il fait le mariole à Tel-Aviv, cela se terminera sous 6 planches et je veux bien payer le cercueil. Si Dieu nous a été Donné, on souhaite qu’il nous soit repris et je veux bien payer les frais de transport.

Yser. Tout le monde se rappellera des inondations défensives de la Bataille de l’Yser qui permirent de stopper l’armée allemande face aux troupes belges et françaises. Puisque la Flandre Occidentale est par tradition productrice d’alcools en tout genre et de jus de houblon, je me demande s’il ne faudrait pas sacrifier les immenses cuves à bière et provoquer des inondations défensives de type éthylique face à l’islam. Ça coûtera un pont mais ce ne sera certainement pas un pont trop loin.

Zaventem. 22 mars 2016 : l’onde de choc du Bataclan atteint Bruxelles. Bilan de guerre : 32 morts (hors kamikazes) et 340 blessés. Dix-huit innocents ont perdu la vie à l’aéroport national de Zaventem. Ce jour-là, notre aérodrôle cessa de l’être.

Addendum

Pourquoi les Français adorent-ils Bruxelles ? 12 avril 2018

http://www.so-gentlemen.be/fr/16470-pourquoi-les-francais-adorent-ils-bruxelles.html

Spectacle clandestin de Dieudonné à Verviers le 14 juillet 2019

https://www.lesoir.be/236734/article/2019-07-15/spectacle-clandestin-de-dieudonne-verviers-reproche-un-manque-danticipation-la

Vidéos

(1)  Kwispelbier la bière des adorables braques de Weimar (ach so!)

(2)  Dick  Annegarn, Bruxelles

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Richard Mil

Belge passionné de sciences humaines, amoureux de la culture française, gaulliste, athée, partage totalement les convictions de l’initiative citoyenne Résistance Républicaine


4 thoughts on “Abécédaire belge : on est tous Gaulois pour le meilleur avenir et pour le pire à venir…

  1. AvatarJules Ferry

    Merci et à votre santé !

    En buvant une petite bière belge dans mon jardin avec mon berger belge malinois !

  2. RichardRichard

    Plus je prends conscience de la bêtise des Occidentaux qui scient la branche sur laquelle nos ancêtres les ont installés, plus je m’attache aux braques français, hongrois et de Weimar (ce qui démontre à souhait ma xénophilie). Un braque vous amènera la volaille dans votre assiette et ne vous trahira jamais. C’est pour cela qu’il faut éviter de les baptiser Emmanuel ou Macron.

Comments are closed.