Africa 2020 : Macron veut valoriser l’expertise africaine… Ah ! Ah! Ah!


Africa 2020 : Macron veut valoriser l’expertise africaine… Ah ! Ah! Ah!

Mardi 3 juillet, la Sénégalaise N’Goné Fall est nommée commissaire générale de cette Saison Afrique 2020 souhaitée par Emmanuel Macron et qui a pour objectif officiel de « faire découvrir en France, l’image d’une Afrique en mouvement et en pleine mutation », selon le communiqué publié par Françoise Nyssen, ministre de la Culture.

Née en 1967 à Dakar, N’Goné Fall est très engagée dans la reconnaissance des artistes africains dans le milieu de l’art international.

https://www.medias-presse.info/danse-afrobeat-demmanuel-macron-pour-lancer-la-saison-des-cultures-africaines-en-france/94460/

.

Apparemment les videos montrant Macron en train de danser africain ont toutes été supprimées…

.

Cela s’appelle du foutage de gueule à grande échelle.

L’Afrique que l’Occident tient à bout de bras, à coups de subventions, à coups d’accueil des clandestins, à coups de millions envoyés par les ressortissants africains vivant en France, en Europe.., à coups de coopération, de semaines et mois passés en Afrique par nos médecins, dentistes… pour soigner gratuitement des jeunes qui viendront ensuite manifester sur les Champs-Elysées et nous cracher dessus… Cette Afrique donc, va être valorisée artificiellement par Macron qui voudrait nous faire bénéficier de l’expertise africaine. Ah! Ah! Ah !

 

Saison des cultures africaines en France : Africa 2020

Lors du discours qu’il a prononcé à Ouagadougou le 28 novembre 2017, le président de la République a annoncé l’organisation d’une Saison des cultures africaines en France en 2020. Cette Saison aura pour but de faire connaître aux Français par le biais d’événements partout en France l’Afrique contemporaine et sa créativité, en mettant l’accent sur la jeunesse et les talents émergents. Elle sera également l’occasion de lancer des partenariats structurants dans tous les domaines de la création, d’encourager l’entrepreneuriat culturel, et de valoriser l’expertise africaine.

Une saison originale entre la France et tout le continent africain

Mobilisant la société civile, les acteurs institutionnels et privés, cette saison, qui se déroulera sur six mois (mai-octobre), se déploiera sur tout le territoire et inclura les départements ou territoires d’Outre-Mer. D’une ampleur inédite, cette saison couvrira les 54 pays du continent : elle valorisera l’Afrique francophone, anglophone et lusophone, en intégrant l’Afrique du Nord.

La Saison des cultures africaines doit permettre de faire découvrir en France une Afrique en mouvement et en pleine mutation, notamment grâce à :

la promotion de la création contemporaine africaine dans tous les secteurs ;

la mise en avant des initiatives dans le domaine de l’entreprenariat culturel ;

la construction de partenariats culturels, y compris à dimension européenne.

Outre l’originalité consistant à proposer une approche avec tout un continent, les projets présentés seront toujours co-construits par plusieurs pays africains. Les priorités transversales de la saison seront les suivantes :

Mobilisation de la jeunesse : la Saison accordera une place prioritaire aux jeunes créateurs ainsi qu’aux jeunes générations qui ont la responsabilité de relever les défis du XXIe siècle ;

Pluridisciplinarité  : cette saison embrassera aussi bien les arts que l’éducation, l’économie ou le sport et investira de nouveaux domaines tels que le numérique ;

Implication des diasporas : afin de toucher un public le plus large possible, cette saison impliquera fortement les diasporas africaines

Approche coopérative : à partir du dialogue franco-africain, cet événement se propose de bâtir un projet entre deux continents, l’Europe et l’Afrique.

 

https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/dossiers-pays/afrique/culture/saison-des-cultures-africaines-en-france-africa-2020/

Si l’Afrique était susceptible de nous apprendre quelque chose, ça se saurait.

Macron ferait mieux d’aller faire campagne en Afrique pour la contraception, l’Afrique est une bombe à cause de sa démographie et l’autre grand pervers de nous bâtir un projet pour mettre l’Afrique au centre de la France.

On dirait ces instits qui choisissent l’Afrique comme thème pour la fête de fin d’année, histoire de montrer de l’intérêt aux Africains et de faire croire à nos enfants qu’il y aurait une culture africaine mais pas de culture française.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.

Articles du même thême

23 thoughts on “Africa 2020 : Macron veut valoriser l’expertise africaine… Ah ! Ah! Ah!

  1. AvatarJoël

    « faire découvrir en France, l’image d’une Afrique en mouvement et en pleine mutation »

    Merci, c’est déjà fait tous les jours dans les rubriques « faits divers » de tous les quotidiens.
    Les Français n’ont pas eu besoin d’attendre 2020 pour découvrir les bienfaits de cette haute civilisation.
    Surtout les Pompes Funèbres.

  2. AvatarPierre-Jean

    Moi je préfère la Corrèze au Zambèze, comme disait Raymond Cartier. Combien va coûter encore cette plaisanterie ?

    1. AvatarHellen

      Ce qu’il faudra pour mettre la France en dessous de l’Afrique…
      C’est comme ça que fonctionne Macron…
      Il a été soi-disant élu… je n’y crois plus, je dirai plutôt mis en place, pour nous faire descendre aux enfers…
      ça a déjà commencé, mais le pire rest à venir…!
      Je suis défaitiste????

      NON je suis Réaliste…
      Malheureusement…!

  3. AvatarGromago

    CE pauvre type (le macron ) se rend-il compte que plus il en fait pour imposer la promotion du black et du beur ,plus il signe son impuissance devant le peuple à enrayer le grand remplacement .

    Comme on dit à propos d’un scénario de cinéma ou une œuvre de fiction : les ficelles sont trop grosses pour qu’on y croit .

    Là ,ce ne sont plus des ficelles ,ce sont des cordes avec des poulies et un monte charge .

    La promo de l’Afrique nord et sud et ouest et est ,ras le bol .

    Les communicants nous prennent pour des cons .Oui bien sûr ,c’est pour calmer la vindicte africaine ,on les roule dans la farine (blanche et au sarrazin) en même temps mais ces méthodes grossières ne rapporteront rien de bon .
    A côté ,les méthodes des socialistes ,c’est le Camp du Drap d’or et son raffinement .

    Macron aura été le pire des présidents ,avec sa promotion éhontée de l’Afrique . Il perdra sur tous les tableaux . .
    TOUT le monde en a marre .
    Dans les rues ,sur les trottoirs ,dans le cuisines ,dans les halls des centres commerciaux ,dans les campagnes …….we shall never surrender !!!!!!!!

  4. AvatarJean Paul G.

    Que ce dégénéré traitre jouisse dans les bras des racailles colorées cet son droit , on le constate dans ces selfies qu’il adore être soumis aux blakcs, mais il n’arrivera pas a nous imposer ces phantasmes de dégénéré….insurrection est proche il sera jugé et condamné pour sa traîtrise .

  5. Avatardurandurand

    D’ici 2020 comme dit le proverbe ,il y aura de l’eau qui aura couler sous les ponts , et d’ici là tout peut arriver ,  » monarc en fuite ou cravater et juger par le peuple souverain » .

  6. AvatarMachinchose

    la Sénégalaise N’Goné Fall ils ont bien fait de supprimer le R de grosné, et en plus ça a le mérite d’ etre prononcé a l’ afwicaine 😆

  7. Avatarpatrice

    l’expertise africaine ? si, si chère Christine Tasin !

    l’art de remplir les prisons et de vider les CAF…

    qui fait mieux qu’eux ? personne à ce jour !

  8. AvatarAnonyme

    Effectivement, beaucoup d’argent et un gros coup de « com » de Macron pour une grosse désillusion garantie pour la population africaine car focaliser sur la « culture » c’est un flou artistique criminel qui est de ne pas focaliser sur les choses sérieuses concrètes comme parler sérieusement de contraception et de maladies transmissibles sexuellement afin que la population africaine ait les yeux en face des trous et une chance de se tirer vers le haut ce qui serait plus utile. Avec huit enfants ou la polygamie aliénante de l’autonomie sexuelle adulte, les individus ont peu de chances d’échapper au joug d’un dictateur ni de sortir de la pauvreté.
    J’avais vu une émission de télévision sur la « fistula » des jeunes filles, une condition médicale terrible issue de la « culture » africaine pour les hommes d’épouser des jeunes filles âgées de plus ou moins 12 ans qui au moment de l’accouchement ont la paroi entre le vagin et les intestins qui se déchire et alors elles ont en permanence une fuite d’excréments et d’urine et elles sont ostracisées par leur belle « culture » africaine qui les a générées. C’était évidemment une chirurgienne blanche occidentale qui avait une clinique pour réparer celles qui pouvaient s’y rendre. Tout ça pour la culture des mariages avec des pré-adolescentes. Que dire de la « culture » de l’excision et de l’infibulation, une boucherie innommable. Plus la « culture » des médecines traditionnelles dangereuses qui existent faute de mieux. Comme les imams qui présentent boire l’urine de chameau comme un grand remède, c’est que clairement il y a un incroyable néant de connaissances et de ressources. Les techniques israéliennes de stérilisation et de préservation de l’eau seraient plus utiles.
    Valoriser la « culture » du tam tam qui n’existe que parce qu’il n’y a pas d’instruments de musique plus sophistiqués. Macron va-t-il être assez charitable pour proposer des cours de violon et de flûte traversière par milliers ou va-t-il enfoncer les petits africains le nez dans leur bouillie de misère tamtamesque en leur faisant croire que ça c’est « too much »?
    Macron veut-il proposer des madrassas « françaises » lors de l’échange culturel sur l’éducation avec les pays africains musulmans enfoncés dans la misère psychologique et matérielle. Ce ne sera guère une amélioration… sauf si le culte de la photo de Macron à côté de celle du dicateur du pays lui parait prioritaire.
    Macron pourra contaminer l’Afrique avec la « créativité » des « djeunes » des quartiers français livrés à eux-mêmes en France sans discipline ni encadrement réels, dans l’ignorance, la délinquance et les imams opportunistes complètement arriérés dans tous les domaines sauf le mal. Il y a une nouvelle publicité à la télé pour une agence de rencontres amoureuses « sérieuses » musulmane. On y devine cette « culture » car la femme qui y est représentée porte bien en évidence sur les trois prises de vue un énorme bandage de « modestie » douloureuse sur sa tête bien contrite. Elle s’auto-censure ostensiblement parfaitement. La loi Avia sur deux pattes.
    Ce que propose Macron à l’Afrique et à la France c’est un avion sans pilote et qui crashe sous nos yeux.

  9. Avatarberger

    Macron me donne la nausée mais ici, pour une fois, il me fait rire. Franchement, avec son « expertise », à part la danse et la course à pieds, il y a quoi comme apport? Les Blancs ont tout inventé et continuent encore, et oui aussi, on a fait le pire avec le nazisme et nos guerres ont été bien trop nombreuses. Les Jaunes ont beaucoup de facultés et d’intelligence, mais les Noirs, il ne fallait pas les laisser avec leurs indépendances, ils ne sont pas plus cons que nous, c’est une affaire de temps, d’éducation, d’études, de responsabilités ( arrêter de procréer ). En 1960 , tout a été trop vite, ils n’étaient pas prêts et on mis à notre place des potentats souvent immondes. Ce que je dis est dur mais cela me semble la vérité. J’ajoute que ce qui arrive maintenant à ce continent n’est pas notre faute, on a tout fait pour que ça sepasse bien mais cela coutait sans doute trop cher. Il faudrait une étude pour maitriser ces sujets et la place manque ici. Le crime a été la décolonisatioin.

  10. Avatarpalimola

    C’est bon là qu’il arrête d’essayer de nous faire avaler des couleuvres celle là est vraiment trop grosse ! …une saison des cultures africaines en France ! …….on les connaît leurs cultures ! Je serai curieux de savoir combien d’africains vivants en France vont s’intéresser a leur truc car question culture ça vole pas haut et pour la plupart ça vole pas du tout …sauf moto auto carte bleue et arnaque internet sans parler drogue !!

  11. AvatarFranck C

    Tout est normal…Cela fait partie du grand remplacement, conditionner les dernier français réticents a intégration de la culture africaine , en remplacement de la notre…ils nous ont envahis par milliers, maintenant ils vont nous imposer leurs coutumes et idéologies de barbares sauvages, j’ai exercé pendant 20 ans en mercenaire ,pour différents services en Afrique et je peut vous assurer que leurs volonté et méthodes occupation et de prise de pouvoir est sans limite et sans pitié… La France va être confrontée a son pire cauchemar ,seul les guerriers pourront survivent au conflit ,les faibles disparaîtront en premier….soyez unis et solidaire , seul vous ne pourrez survivre a leur sanguinaire bestialité.

  12. Avatarfrejusien

    L’Afrique est en pleine mutation, oui, en précisant, en plein « sauve qui peut « , ça fuit de partout, c’est ça la mutation, les noirs se cassent vers l’eldorado supposé de leurs anciens colons,
    à part la fuite éperdue, il n’y a aucune mutation, ils se font muter par les ONG sur un autre continent

  13. AvatarDurandal

    Quand je pense qu’il fut un temps où je regardais et vivais l’Afrique (au titre de la coopération) avec affection…
    Que ce temps est loin…
    Je n’aurais, alors, jamais imaginé ce que je ressens aujourd’hui : Un rejet total, viscéral dans lequel enfle la colère.
    Mare des regards de haine et de la provocation au quotidien !
    Certains vont devoir assumer leurs traîtrises et leurs lâchetés. Il va bien falloir que ça s’arrête un jour et ce jour approche, inexorablement soyez en sûr, vous faites tout pour ça !…

  14. Avatarpikachu

    Je ne suis pas du d’accord avec beaucoup de commentaires.
    J’ai eu l’occasion récemment d’écouter, par hasard, une émission africaine. A ma stupéfaction, le niveau de français n’y était pas seulement bon, il était largement supérieur à celui des autres émissions du même genre. Je dis largement supérieur parce que c’est vrai. Des mots précis, utilisés à bon escient. Pas de « du coup… ».
    Je retrouvais un français proche de celui de mon enfance et c’était un plaisir.
    Je pense qu’il ne faut pas parler d’Afrique en général, mais là encore, établir une distinction entre peuples musulmans et peuples chrétiens.
    Je pourrais en dire beaucoup sur le sujet, mais j’ai très souvent constaté la supériorité de nombreux africains en langue française, et je ne parle pas des « beaux parleurs » du type Eddy Malou, qui racontent n’importe quoi ou de ceux qui disaient « présentement » à tire-larigot.
    Non, vraiment, on trouve un meilleur français chez bon nombre d’africains qu’en France même. Un amour pour notre langue que les Français n’ont plus.
    Je n’idéalise pas les africains, mais encore une fois, distinguons les chrétiens des musulmans. Comme partout ailleurs, la civilisation ou la barbarie dépendent de cette première distinction.

  15. Avatarpikachu

    Et sur le fond, je pense qu’il s’agit simplement d’un renvoi d’ascenseur, histoire d’arroser des associations bidons avec l’argent du contribuable. On lance un projet bidon comme celui-ci, avec un pseudo appel d’offre, et on distribue ensuite largement à des assoces, car ce seront des associations « culturelles » qui fourniront ces services, des rivières d’argent.
    Pour ces assoces, ce ne sera pas trop difficiles de réunir cinq mamas en tenue traditionnelle et de leur faire chanter des chants traditionnelles avec une percussioniste qui jouera du pilon pour faire de la farine de manioc.

    Ce genre de trucs est très habile de la part de Macron. Parce que ce style d’animations plait énormément aux bobos. Imaginer un bistrot éphémère sur les quais de Seine, où l’on servirait de la bière de mil ou de sorgho, avec des plats de riz ou de couscous de manioc, boisson au gingembre. Musique africaine, déco africaine, personnel vêtu de couleurs chatoyantes. Le bobo adore, cela rebooste le concept de vivrensemble. Cela permet d’arroser ceux qu’on doit arroser (plus question ici de rappeler que ça coûtera un « pognon de dingue »), et drague d’une partie de l’électorat d’origine africaine.

    Avec pour Macron, la possibilité, bien sûr, de refaire des selfies avec des éphèbes africains.

  16. Avatarfrejusien

    <<<<<@Pikachu

    il faut faire la différence entre un africain muzz et un chrétien, très juste, j'ai rencontré les deux catégories, et il y a un écart énoooorme entre les deux, je n'entre pas dans les détails,

    on peut généraliser à toute la population noire Qu'il habite en Afrique ou en Amérique ,ou dans les régions francophones, le muzz noir est particulièrement arriéré et violent, borné et raciste,

    alors que le noir chrétien est souvent supérieur au Français moyen (je pense tout particulièrement au Français de gauche) , en culture française, savoir vivre et valeurs morales,

    d'ailleurs, il y a plus de différence entre certains noirs entre eux, qu'entre les différents peuples européens

  17. Avatarfrejusien

    On rajoute, que malheureusement ce ne sont pas les meilleurs qu’on va chercher,

    on nous réserve la lie de l’Afrique, celle qui est incapable de se prendre en charge, celle qui ne sait rien et ne veut rien savoir, ni rien apprendre, juste venir se faire entretenir, comme les migres déjà installés

Comments are closed.