Pierre Cassen : Tommy en prison, loi Avia ; la dictature des collabos


Pierre Cassen :  Tommy en prison, loi Avia ; la dictature des collabos

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Pierre Cassen

Fondateur de Riposte laïque


6 thoughts on “Pierre Cassen : Tommy en prison, loi Avia ; la dictature des collabos

  1. Avatarclaude t.a.l

    Ambassade du Royaume Uni, Paris :

     » ……vous pouvez par exemple envoyer vos documents et toute correspondance postale, par fax au numéro de télécopie 01 44 51 31 09
    et / ou à l’adresse qui suit :
    Ambassade du Royaume Uni BP111-08, 75383 Paris Cedex 08  »

     » Téléphone de l’ambassade : 01 44 51 31 00  » …..

    ça peut aider pour les démarches …..

    http://quelle-demarche.com/ambassade-royaume-uni/

    ( je pense que nous avons besoin, en ce moment, de faire beaucoup de démarches ! )

    Reply
  2. AvatarPierre ESCANDE

    C’est une abomination, c’est un scandale (comme aurait dit Georges Marchais), c’est une forfaiture institutionnelle, comme les procès de Christine et de Pierre….
    Tandis que nos « chances pour la France » rappeurs et autres imanes promoteurs de la haine envers les juifs et les chrétiens (mais c’est écrit dans ce torchon de coran) , pour les uns c’est de l’art, pour les autres ce sont les prosélytes d’une religion « d’amour et de paix » !!!…….chouf la taqqiya !!!!………
    Bref, le pauvre TOMMY va aller en taule pour les beaux yeux de « sa gracieuse majesté » ou plutôt de la justice ( de plus en plus coranique) que rendent les magistrats britanniques ………
    J’ai retrouvé dans mes annales ( ou plutôt dans celles de Wikipedia !!) un fabuleux auteur, bien français, lui : Pierre- Augustin Caron de Beaumarchais qui , comme chacun sait, écrivit « les noces de Figaro ». à 46 ans et en 1778 (11 ans avant la révolution), oú il abordait tous les problèmes et injustices de son temps, et, certains. ô combien, d’actualité en cette année de grâce (selon le locataire du Vatican) 2019……..Jugez-en vous même dans la scène III de l’acte V et dans cette fameuse tirade du barbier de Séville où il fustige tous les grands de son monde, et du nôtre et les travers de nos sociétés qui depuis le XVIIIème siècle n’ont pas tellement changé, avec la présence de l’islam au coeur de celles-ci……
    ,
    « ………… je me jette à corps perdu dans le théâtre : me fusse-je mis une pierre au cou ! Je broche une comédie dans les mœurs du sérail. Auteur espagnol, je crois pouvoir y fronder Mahomet sans scrupule : à l’instant un envoyé… de je ne sais où se plaint que j’offense dans mes vers la Sublime-Porte, la Perse, une partie, de la presqu’île de l’Inde, toute l’Egypte, les royaumes de Barca, de Tripoli, de Tunis, d’Alger et de Maroc : et voilà ma comédie flambée, pour plaire aux princes mahométans, dont pas un, je crois, ne sait lire, et qui nous meurtrissent l’omoplate, en nous disant : chiens de chrétiens. – Ne pouvant avilir l’esprit, on se venge en le maltraitant………. »

    Déjà la loi AVIA faisait donc t-elle râge ?? En 1778 ??
    Le délit de blasphème est-il de nouveau instauré ?? En 2019 ??

    Et le courroux des mahométans, qui s’est largement abattu sur notre pauvre FRANCE (Charlie, casher , bataclan , Nice , etc….) se manifestait-il sous ces formes au temps de Louis XV comme au temps de Macron 1er ???
    MANARFF !!! (qui sait ??)

    Et pour reprendre la fameuse devise de Pierre de Beaumarchais et du Figaro (le quotidien) : » …sans la liberté de blâmer, il n’est point d’éloge flatteur… »

    Bonsoir les amis !

    Reply
  3. AvatarRODRIGUE

    On connait le nom des collabos depuis Giscard, heureusement certains sont déjà passés sous la justice Divine, on aura un peu moins de boulot !

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *