On nous interdit la fessée mais des maîtres en école coranique pendent des enfants par les pieds


On nous interdit la fessée mais des maîtres en école coranique pendent des enfants par les pieds

Le spécialiste de la pendaison des enfants par les pieds arrêté

Et ils laissent entrer des fous du genre de celui-ci…


L’école islamique
Parhlo Madrassa Taleem ul Coran située dans le quartier de Sadiqabad à Rawalpindi était sous surveillance lorsque la police a surpris un enseignant qui pendait un élève la tête en bas en guise de punition.

Selon les informations, le capitaine de la police municipale, Muhammad Faisal Rana, avait ordonné au commissaire de police de surveiller de près la madrassa après que la vidéo fut devenue virale sur Internet.
Le soi-disant molvi (maître d’école ?) Noor Muhammad a ensuite été arrêté par la police et transféré au poste de police de Sadiqabad. Une poursuite judiciaire a été engagée contre lui.

Pendre par les pieds une personne, en particulier un enfant, la tête en bas pendant une période prolongée peut entraîner des lésions cérébrales, voire la mort. Des cas similaires ont déjà été signalés dans le passé, suscitant la peur chez les parents qui souhaitent envoyer leurs enfants dans une madrassa (Ils feraient mieux de s’en dispenser…).

Et l’article de conclure « Le gouvernement et les autorités concernées devraient adopter des politiques strictes concernant la sécurité des madrassas et la sécurité des élèves dans tout le pays, afin que les parents n’hésitent pas à envoyer leurs enfants dans des madrassas. ».
Pourquoi, ce n’est pas prévu dans la plus parfaite des religions ?

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Avatar

Résistance républicaine Aquitaine


13 thoughts on “On nous interdit la fessée mais des maîtres en école coranique pendent des enfants par les pieds

  1. AvatarLULU LE GAULOIS

    GOUVERNEMENT DE GAUCHE A VIRER, TRAITE A NOS COUTUMES DE VALEURS
    LA FRANCE 3° PUISSANCE MONDIALE AVEC DE GAULLE ET MAINTENANT
    7° ????????????????????????????????????????????????????

    Reply
  2. AvatarCharles Martel 02

    Bin oui mais les lois à la con c’est pour les français, les CPF sont exonérées de tout, peuvent tout se permettre en toute impunité. Sur délation mensongère d’un connard de voisin qui cherche à vous pourrir la vie les flics débarqueront presto chez vous et la justice se fera un plaisir de vous taper sur les doigts et surtout de vous filer un bonne amende. Par contre allez vous amuser à signaler que l’imam de la mosquée du coin pend des gamins par les pieds, ou que Mohamed, votre voisin, fout des branlées mémorables à ses gamins, là personne ne bougera, autorités sans cou***es, justice islamo-collabo de merde et autres salopards ne diront rien et estimez vous heureux si vous n’avez pas une plainte pour diffamation au cul, plainte qui sera suivie et vous enverra devant un tribunal où vous serez condamné avant même d’avoir été jugé simplement parce que vous êtes « français »

    Reply
      1. AvatarCharles Martel 02

        Oui je sais Rodrigue, mais on peut facilement extrapoler ça en France, croyez vous que dans les écoles coraniques présentes en France les enfants sont traités dans le respect des lois françaises? Croyez vous que dans les familles musulmanes en France les enfants sont traités dans les respect de nos lois? Certainement pas, car pour ces gens seule la charia compte et ce que je dis me semble totalement fondé. La différence c’est que la presse française aux ordres ne parlera jamais de cas de maltraitance infantiles survenant dans les familles et institutions musulmanes.

        Reply
        1. AvatarJoël

          Lu et approuvé. C’est comme nos politiques qui croient que les gosses de ces gens-là apprennent le français à la maison et ne comprennent pas leurs difficultés..

          Reply
  3. AvatarAnonyme

    La maltraitance des enfants par la madrassa ne semble pas être considéré un « blasphème commis contre l’islam ». Le Pakistan est pointilleux mais uniquement selon les normes de Mahomet le truand.

    Reply
  4. AvatarMichel

    Bof, si un musulman pend un autre musulman par les pieds, c’est son affaire. Ces dégénérés s’entre-tuent depuis si longtemps. Tuer des enfants (qui pourtant, ne sont que des enfants) au lieu de les entourer de sentiments, est pour eux un plaisir mais tant qu’ils se flinguent entre musulmans, tant pis et plus ils s’entre-tueront, mieux ça vaudra. De toute façon, ils nous montrent qu’ils ne savent faire que du mal au nom de allamohamerde. 1400 ans de retard sur l’humanité, c’est impossible à rattraper.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *