Pierre Cassen : foot féminin, et Ségolène sortit sa connerie du jour


Pierre Cassen : foot féminin, et Ségolène sortit sa connerie du jour

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Pierre Cassen

Fondateur de Riposte laïque


11 thoughts on “Pierre Cassen : foot féminin, et Ségolène sortit sa connerie du jour

  1. AvatarERIC FIORASO

    Mr Cassen, vous avez oubliez les nains, il en faut au moins un-e dans chaque équipe. Au moins avec toute cette diversité, je regarderai le foot.

  2. AvatarAdalbert le Grand

    Je n’entends jamais les antiracistes protester contre le fait qu’il n’y ait pas de blancs ou de jaunes dans les équipes africaines ou de pays musulmans (curieusement d’ailleurs les asiatiques jaunes n’ont jamais droit à la moindre attention de leur part. Non plus que les noirs chrétiens, seulement les musulmans. Quant aux Sud-Américains, ils n’existent pas non plus, sauf quand c’est pour chier sur Trump. Sûrement trop blancs. On a l’amour très sélectif, à la gauche antiraciste. Un peu raciste, peut-être?)

    Comme toujours ces raisonnements sont à sens unique, et au format double standard. Raisonnement complètement déformé, marque d’une bêtise congénitale insigne.

    Autre discrimination: pourquoi ne fait-on jamais jouer les morts? Ou les Martiens? Ils sont pestiférés? Tant qu’à tenir des propos idiots, allons au bout.

  3. AvatarAdalbert le Grand

    A la réflexion, mon cher Pierre, je pense que vous avez tort.

    C’est Schiappa et Ségolène qui ont raison, et sur toute la ligne.

    En effet, il y en a assez de ces discriminations idiotes. Tout le monde doit être mis à égalité dans toutes les compétitions sportives. C’est absolument débile, ridicule, genré et raciste, comme diraient nos amis gauchistes, de faire des catégories discriminantes!

    Pendant qu’on y est, pourquoi ne pas organiser des coupes du monde de foot réservées aux mâles blancs, aux Noirs, aux musulmans, aux blondes, aux roux,, aux albinos, chacun dans leur coin? On le voit bien, c’est raciste!

    Non, tout le monde doit être mélangé!

    Et en plus cela simplifierait beaucoup de choses: comme par exemple la question de savoir où faire concourir les handicapés, les homosexuels, les transsexuels…

    Voilà l’idée de génie de Schiappa et Ségolène, dont on se demande pourquoi personne n’y avait pensé jusqu’ici! Sans doute l’influence du machisme raciste des mâles blancs de plus de 50 ans (ceci dit sans aucun racisme ni phobie, naturellement).

    La Grande Idée: une compétition unique pour tous!

    Et là ou le génie schiappo-ségolénesque s’illustrerait dans toute sa splendeur ça serait aux Jeux Olympiques: plus de casse-tête (cas des transsexuels), moins de compétitions à organiser!

    En athlétisme par exemple : un seul 100 m, 200 m , marathon… hommes, femmes, enfant, trans, homos, noirs blancs, aveugles, tétraplégiques, cancéreux, alzheimer, asperger, tous dans la même course!

    Plus de discrimination avec ces stupides et phobiques jeux « paralympiques ».

    Quelle merveille ce serait.

    Prenons le 100m : la discrimination étant abolie, on y verrait les handicapés en fauteuil roulant « courant » au côté de ces salauds de valides jeunes en bonne santé privilégiés. Pour ne pas discriminer, il faudrait bien sûr leur autoriser les fauteuils à moteur (uniquement électrique, pour ne pas mettre le climat en danger) Très rapidement, on aurait ainsi en finale une course de fauteuils électriques façon formule1.

    Ok, je déraille: les JO excluent les sports mécaniques.

    Mais alors, qui gagnerait à peu près toutes les compétitions, athlétisme, natation, cyclisme? Les hommes valides. Ah, zut!

    Bon courage aussi pour juger des compétitions « artistiques » (à notation) comme la gym ou le patinage (j’imagine les hommes faisant de la GRS ou de la natation synchro… sports dont ils sont abusivement exclus aux JO!). Des podiums chabadabada?

    _______

    Est-ce que ces gourdes jacassantes (qui pourraient sans problème concourir dans une compète mixte de connerie hors catégorie, presque assurées de gagner?) mesurent l’incohérence de leurs discours mécaniques et stéréotypés coupés du monde réel?

    Non, elles débitent mécaniquement des syllogismes délirants issus de leurs « principes » égalitaristes démentiels sans voir les absurdités auxquelles on aboutit inéluctablement – ce qui démontre que ces principes posés en absolus indiscutables sont erronés et viciés au départ (en science, quand des axiomes aboutissent à des résultats absurdes ou contraires aux faits expérimentaux, on les rejette. En idéologie, c’est le contraire: on rejette les faits, on pratique le déni, et on tue les contradicteurs). C’est au choix, de la bêtise ou de la folie furieuse. Ou les deux.

  4. Avatarexocet

    On peut dire aussi qu’il y a discrimination dans le basket, pourquoi les nains n’ont pas le droit de jouer avec des grands de plus de 2 mètres, l’avantage du nain c’est qu’il peut dribbler à 5 centimètre du sol et jouer au crochet en passant entre les guiboles des grands, vous voyez un grand qui frôle les 2m10 courir derrière un nain les jambes serrer pour éviter qu’il passe en dessous ou à genoux pour lui prendre le ballon, les grands ne seraient pas dans la merde, et même perdant cela serait une partie de rigolade, moi je vais vous dire, il faut innover le basket si ont veut avoir une chance de gagner, le nain il y a que ça de vrais,

  5. AvatarMichel

    La vioque a un QI de mégot éteint. Elle n’a jamais rien produit de bon. Mais la bonne nouvelle est que son nom est aussi sur la Liste. Le moment venu, elle perdra son sourire, la grognace débile.

  6. AvatarAdalbert le Grand

    L’article mis en lien par @Anonyme m’a fait réfléchir.

    J’avais écrit en plaisantant mon post précédent, mais à la réflexion le problème est vraiment sérieux. On commence à constater concrètement le résultat aberrant des aberration des débiles gauchistes.

    En effet, on commence à voir poindre dans les compétitions « féminines » des transgenres « d’origine masculine » (continuons dans le verbiage politiquement correctes débile à la mode).

    Quand on aura des « tenniswomenmen » (où doit-on dire des tennismenwomen?) qui rafleront tous les titres « féminins », c’est sûr que l’égalité homme-femme aura fait d’immenses progrès!

    Et ce n’est pas une hypothèse d’école: on a déjà le cas avec Caster Semenya, un sud-africain « intersexué » (un génotype XY présentant un phénotype de femme) qui courait chez les femmes. Et qui a remporté ainsi deux médailles d’or olympiques!

    Fait intéressant: il a mis fin à sa « carrière » il y a 2 mois lorsque l’IAAF lui a imposé de prendre un traitement hormonal pour contrebalancer son excès de testostérone. Il sait donc bine d’où lui vient son « talent » et que ramené au physique d’une femme ordinaire, il ne serait plus compétitif

    Fait encore plus intéressant: le tribunal du sport a donné raison en 2019 à l’IAAF, contre l’avis débile et hystériquement idéologique de la fameuse « Commission (gauchiste) des droits de l’homme (musulman) de l’ONU ».
    [Remarquons toutefois qu’en 2016, intimidé par l’hystérie politiquement correcte, le TAS avait d’abord arbitré en sens inverse. Ce n’est que devant l’évidence du dol causé aux sportives normales (oui, j’ose) qu’ils ont changé d’avis]

    Aujourd’hui nous avons la finale de la coupe du monde de foot féminin et celle du championnat d’Europe féminin de basket (allez la France!). Profitons-en vite pendant qu’il en est encore temps, et qu’il y a encore des femmes dans les équipes (même lesbiennes, peu importe): dans quelques années, grâce au politiquement crétin, nous aurons dans ces championnats des matches opposant des équipes de barbus.

    D’autant plus facilement que des hurluberlus mentalement atteints plaident pour que chacun puisse déterminer et décider lui-même librement son « genre » indépendamment de la génétique et des apparences: il suffira donc aux hommes de dire qu’ils se sentent décidément femmes pour concourir chez elles.

    Idée pour que la Thaïlande prenne sa revanche sur les américaines: pourquoi ne pas monter une équipe de katoys? Chiche, amis gauchos écolos débilos?

    _______

    Décidément, il est de plus en plus évident que le gauchisme est en réalité une maladie mentale.

Comments are closed.