Bernard Lugan : ce n’est pas de « développement » dont l’Afrique a besoin, mais du contrôle des naissances


Bernard Lugan : ce n’est pas de « développement » dont l’Afrique a besoin, mais du contrôle des naissances

.

Quelques semaines avant les dernières élections, les députés européens ont voté de nouveaux généreux budgets à destination de l’Afrique. En plus d’une rente permanente se chiffrant à des dizaines de milliards d’euros, l’UE va ainsi offrir 32,5 milliards (mds) d’euros d’ici 2020, puis 40 mds entre 2021 et 2027, soit au total 72,5 mds d’euros afin de créer 10 millions d’emplois.

Outre que cela fait tout de même « cher » par emploi supposé être créé, nous sommes en réalité en présence d’une entreprise de dilapidation des fonds européens car l’inutilité d’un tel cadeau est en effet actée. Dans son rapport de 2017 publié en 2018, la BAD (Banque africaine de développement) nous apprend ainsi que, compte tenu de sa folle démographie, l’Afrique est condamnée à créer 450 millions d’emplois d’ici 2040. Le rapport don-résultat est donc à la fois ridicule compte tenu de l’océan des besoins africains, et élevé à l’échelle des nécessités européennes.

L’argument de ceux qui ont ainsi amputé l’UE de sommes qui y sont pourtant indispensables, est que, si nous ne développons pas l’Afrique, nous subirons les migrations.

Or, comme je l’ai expliqué dans mon livre Osons dire la vérité à l’Afrique, depuis 1960, tout a déjà été tenté pour développer le continent. En vain, car la croissance économique africaine (entre 1,4% et 1,6%), est inférieure à la croissance démographique (4%). D’autant plus qu’il faudrait au moins 7% de croissance économique durant des années pour simplement rééquilibrer le rapport croissance-démographie. Dans ces conditions, comment prétendre « développer » un continent qui, d’ici à 2030, verra sa population passer de 1,2 milliard à 1,7 milliard, avec plus de 50 millions de naissances par an ?

La priorité n’est donc pas de continuer de remplir le « Tonneau des Danaïdes » africain, mais de protéger l’Europe de la déferlante annoncée et même programmée par certains. Or, les 72,5 mds d’euros qui vont être dilapidés dans l’illusoire projet de création d’une poignée d’emplois, auraient été nécessaires à une politique ayant pour but la survie de l’identité de l’Europe.

Cela, d’autant plus que la religion climatique que nous voyons naître sous nos yeux à travers les prophéties hallucinatoires des grands prêtres du « climatiquement correct », répond en partie à un but très clair : préparer les opinions européennes à l’accueil des « réfugiés climatiques » venus d’Afrique.

Nous sommes là dans la suite de l’entreprise de désarmement moral et mental des peuples européens qui a débuté au lendemain du second conflit mondial. Avant-hier, nous étions accusés d’avoir pillé l’Afrique en la colonisant. Hier nous l’étions pour l’avoir saignée en lui volant ses ressources naturelles. Aujourd’hui, les mêmes clament que notre niveau de vie provoque le réchauffement climatique qui va rendre la vie intenable en Afrique. Conclusion, comme nous sommes par postulat responsables, nous devrons nous racheter en accueillant les futurs « réfugiés climatiques ».

Le masochisme des Européens est décidément sans limite !!!

Bernard Lugan

https://bernardlugan.blogspot.com/2019/07/lafrique-reelle-n115-juillet-2019.html

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


30 thoughts on “Bernard Lugan : ce n’est pas de « développement » dont l’Afrique a besoin, mais du contrôle des naissances

  1. Avatarmia vossen

    ENFIN un texte réaliste!! Et je recommande chaudement la lecture du livre de Kakou Ernest Tigori qui voit l’histoire et l’intérêt réel de l’Afrique… la surpopulation et les chefs d’état corrompus.

  2. Avatarobstinate944

    Le diagnostic est bon, mais le remède inefficace, car les Africains ne veulent pas du contrôle des naissances.
    Des ONG ont tenté des distributions gratuites de préservatifs, ils ont servi à tout sauf à ce pourquoi ils sont faits..!
    Les pilules ne sont pas prises par les femmes, excepté peut-être dans la haute bourgeoisie par celles qui ont fait des études.
    Dans les Emirats, où les domestiques philippines, indonésiennes ou autres servent aussi d’esclaves sexuelles, pour éviter les naissances, les employeurs mettent dans la nourriture des employées des produits contraceptifs sans le leur dire. Mais comment et quoi ?

  3. Avatarberger

    D’où mon idée que c’est la décolonisation qui a été un crime contre l’humanité. Ce n’est pas encore imaginé mais ce le sera un jour. Macron se trompe ou trompe complètement.

  4. Avatarmia vossen

    OUI, la décolonisation a été un crime contre l’humanité!! L’Europe a pu bénéficier de la Pax Romana durant 5 siècles, la colonie a duré 50 ans… parce que l’Occident avait peur de l’URSS. Lisez Tigori…

  5. AvatarHuon

    Les étudiants de ces pays qui terminent leurs études en France devraient rentrer chez eux afin de faire avancer leur pays.
    Imaginez un médecin blanc qui dit aux femmes d’utiliser la contraception ou aux hommes le préservatif !!! C’est parce qu’on n’a pas compris ça qu’on envoie nos « docteurs » et notre argent qui sert à certains mais pas à faire avancer ces pays.

    1. Charles Martel 02Charles Martel 02

      Tu parles!! Ils préfèrent rester en France à profiter de la « discrimination positive » si chère a nos traitres de gouvernants. Et vu qu’au nom de cette satané discrimination positive on leur fait cadeau des diplômes, on se retrouve avec des incapables qui occupent des emplois pendant que nos étudiants vont pointer au chômage

    2. AvatarJoël

      Nos « docteurs » ne font plus le déplacement, ne rêvez pas. C’est tellement plus facile et confortable de faire venir les « patients » en France à subventions égales.
      Demandez donc à ce brave Kouchner de quand date sa dernière mission en Afrique.

    3. Avatarbm77

      La venue en masse d’étudiants Africains est presque inverse à l’exil en masse des étudiants Français même si l’effet mondialisation en est un des facteurs , il est aussi indéniable .A mesure que nous accueillons de plus en plus , il y a en parallèle une fuite de nos cerveaux et brevets au profit de pays qui, ironie de l’histoire, pratiquent eux une politique migratoire souvent plus sélective que la notre. Donc à la finale c’est complètement improductif.
      D’autre part Bernard Lugan a totalement raison sur la démographie galopante qui plombe l’Afrique et le fait qu’on ne puisse plus rien tenter pour ce continent .
      je trouve cela presque normal .Sous couvert d’humanisme, encore une fois, nous avons voulu imposer la contraception masculine et féminine et cela a agit à l ‘inverse de l’effet escompté . Les Africains ont pris cela pour de l’ingérence et du néocolonialisme ce que je serais presque tenté de comprendre .
      En effet, même chez nous, cela n’est pas passé comme une lettre à la poste . C’est tout un processus d’émancipation par rapport à l’ordre bourgeois et à la religion et une révolution sexuelle qui nous ont permis en fin de compte de réguler les naissances et j’ai trouvé cela bénéfique pour nos sociétés qui aurait du non pas faire de l’ingérence à travers les ONG ,mais servir de modèle par l’expérience bénéfique que cela pouvait démontrer y compris pour la planète!
      Les productivistes de tout poil ne l’entendaient pas de cette oreille qui voulaient absolument conserver le niveau de consommation à un taux élevé mais comment le faire avec des gens qui ‘produisent » un enfant et demi par famille en moyenne sinon, de faire venir de la manne humaine de l’extérieur.Aujourd’hui
      nous sommes arrivé à un paroxysme de cette politique qui utilise toutes les ficelles y compris humaniste et culpabilisatrice pour nous faire rentrer dans la tête cette propagande idéologique qui a la particularité de permettre de créer une solution électoraliste pour une gauche qui ne compte plus que sur les gens issus de l’immigration pour continuer à exister tout en faisant le bonheur d’ affairistes mondialistes se cachant derrière l’enseigne LREM.
      Ce qui va faire notre malheur c’est de renier ce que nous avons fait de bien!
      Nous devrions au contraire culpabiliser ces Africains qui font des enfants en toute irresponsabilité sans que leur niveau de croissance et donc les investissement et structures ne suivent dans leur pays. Pour moi il faut comme le préconise Trump , Poutine , Marine Lepen enfin tous ceux qui ont la tête sur les épaules
      ne plus faire de l’ingérence sociétale ou sociale dans les pays du tiers monde mise à part se prémunir d’agressions.
      Laissons les peuples agir et se débarrasser eux même de leurs tyrans, et se trouver la politique qui convienne le mieux à leurs aspirations ne faisons pas leur bonheur à leur place, ils ont été assez « intelligents » pour nous virer de ce qui était notre empire colonial donc si ils veulent, ils peuvent! Ne les prenons pas pour de grands enfants comme le faisaient les vilains colons. .
      Par contre je ne veux pas me faire imposer par l’immigration de masse les croyances d’un autre âge qui sous couvert de multiculturalisme nous sont imposées . Si on considère que la religion musulmane à la mode salafiste c’est de la culture ou les superstitions Africaines qui poussent à des comportement irrationnels, sont autant d’apports culturels, je veux bien, mais moi je ne me sens pas l’âme d’un missionnaire pour changer leurs logiciels de pensée . C’est leur problème et pas le mien; Qu’ils se complaisent dans leur pays respectifs avec cela mais surtout qu’il ne viennent pas m’impose ce qui serait pour nous un retour à la préhistoire.
      La croissance démographique n’est pas un développement c’est un suicide collectif et je ne veux pas me faire suicider par des gens inconséquents bouffés par les religions les superstitions et les coutumes et qui lorsqu’on les interrogent sur leur désir de se rendre en France vous disent que c »est de la faute au néocolonialisme ou à une politique de fransafrique en leur défaveur qui les pousse à s’expatrier alors que le problème est intrinsèque à eux ,leur fatalisme et leur croyances d’un autre âge Nous avons fait notre révolution des mœurs, pour l’obscurantisme et les idéologies mortifères , merci on a déjà donné!!

  6. Amélie PoulainAmélie Poulain

    Moi je ne comprends pas pourquoi on serait responsables de l’Afrique vu qu’ils ont autant de capacités normalement que nous, ils devraient pouvoir se débrouiller sans nous, non ?

  7. Charles Martel 02Charles Martel 02

    Exactement, l’Afrique est un pays où il est impossible de faire évoluer les peuples au rythme où les peuples des autres continents modernes ont évolué. Du coup un équilibre naturel était en place entre le fait qu’ils se reproduisent comme des lapins mais aussi du fait que le retard au niveau sanitaire et médical faisait que beaucoup d’enfants meurent ce qui conduisait à une évolution démographique naturellement contrôlée.. Tout ça était bien mais voila que de bons samaritains imbéciles se sont mis en tête d’aller porter la bonne parole et le progrès en Afrique et se sont mis à apporter les bénéfices de la médecine à ces peuples. Le soucis c’est qu’il aurait fallu aussi apporter le progrès médical du contrôle des naissances, mais comment voulez vous faire comprendre tout ça à des gens qui n’en ont rien à foutre et qui sont capables de sauter bestialement sur tout ce qui est « femelle » (ce terme ne se veut pas irrespectueux envers les femmes mais est volontairement choisi car on sait très bien que la zoophilie ne fait pas peur à ces barbares) sans trop se soucier de ce qu’il adviendra après.. Du coup nous en sommes arrivés à créer un immense déséquilibre entre, d’un côté, les enfants qui sont maintenant soignés et qui survivent sans que, de l’autre côté, le nombre de naissances soit contrôlé. Ceci se traduit bien sûr par une explosion démographique des populations qui continuent à se reproduire comme des lapins dans un contexte où la mortalité a été fortement diminuée. La conséquence de ça : une invasion migratoire venant d’Afrique que l’on subit de plein fouet, invasion migratoire suicidaire volontairement incontrôlée par tous ces politicards de merde qui font tout pour faciliter la venue de ces CPF (pour la plupart musulmans) chez nous…

  8. AvatarVent d'Est, Vent d'Ouest

    Une vieille connaissance, depuis perdue de vue, qui travaillait à la Banque Mondiale à l’époque, me disait su’il serait préférable, au lieu de leur donner de l’argent qui sert surtout aux dirigeants corrompus de ces pays, d’offrir des machines-outils d’agriculture , de construction d’infrastructures et envoyer des hommes qualifiés pour leur trandmettre leur savoir.
    Il avait raison.
    Mais voilà… Personnellement, j’ai bien une petite idée mais chacun en déduira ce qu’il voudra.

    1. Charles Martel 02Charles Martel 02

      J’ai moi aussi quelques connaissances qui m’ont raconté que là bas vous leurs fournissez des engins agricoles, des semences, vous forez un puits, vous leur apprenez à cultiver et vous partez. 2 ou 3 ans après vous revenez, les machines sont démontées et les pièces détachées disparues, les champs sont en friche, le puits a servi à y jeter des immondices et même la corde et le seau ont été volés.. Ces gens sont des parasites incurables et paresseux au point de ne faire aucun effort pour se prendre en charge, rien de ce que l’on peut faire ne les fera évoluer, c’est comme ça. La seule chose qu’ils savent faire c’est vivre au crochet des autres en priant « allah », ce qu’ils font très bien en venant nous envahir en France

      1. AntiislamAntiislam

        Bonjour,

        C’est exactement ce qui est arrivé à mon beau-frère.

        Il est ingénieur agronome, spécialisé dans le tropical.

        Il a passé plusieurs années en Somalie pour des plantations.

        Quand il est revenu tout avait été pillé, détruit …

        Je me demande pourquoi on entretient à grands frais ces organismes publics d’agronomie tropicale pour de tels résultats.

        On ferait mieux d’employer nos agronomes à des recherches sur la vigne française et autres …

        1. Charles Martel 02Charles Martel 02

          Totalement d’accord avec vous Antiislam, comme dit le proverbe:

           » on ne fait pas boire un âne qui n’a pas soif »

          L’Afrique est un puits sans fond vous pouvez y engloutir des milliards de milliards d’euros rien ne changera on nous montrera toujours les pauvres petits noirs qui crèvent de faim.. C’est tellement plus facile de vivre sur le dos des autres…

          1. AvatarJoël

            A ce jour aucun politique n’a tenté de faire le compte des milliards par colonie qu’on leur a donné depuis leur indépendance y compris ce qu’on a laissé sur place au départ de la France.
            Je suis persuadé que, toutes colonies confondues, cela dépasse largement la dette actuelle de la France.

      2. AvatarMonique

        Mais non Charles Mertels ils vous diront que cest kla a faute ded vimailnd colons blancs qui ont pillé l Afrique si elle se retrouve aussi pauvre.L Afrique était prospère avant que les colons blancs réduisent à neant la civilasition africaine berceau de l humanité sans quoi l Europe coloniale n aurait pas pu se développer et debenir riche . Si l Afrique est pauvre aujour d hui c est dû au pillage des richesses des pauvres africains.Mais pratiquement acun noir pointera du doigt le rôle des arabo muzz dans la traitre négrière.Les blancs étant plus dociles prisonniers de la repentance à outrance continuent jusqu’ à aujourd’hui de s excuser du passé de leurs ancêtres. Mais curieusement silencieux et trop pereux de parler de la traite négrière des arabo musulmane .

  9. Avatarpier

    Certains leur ont creusé des puits , payé de pompes , hahaha ,maintenant les pompes sont en panne ….
    il y a 40 ans ( expérience vécue ) ils lavaient les mobylettes dans la rivière , bonjour l ‘allumage et la bobine d ‘ éclairage , mais l ‘éclairage on s ‘en fout )
    J ‘en connais qui ont fait fortune en fabricant et exportant des bobines , rupteurs et condensateurs en pièces adaptables pour Peugeot cycle & Mobylette :

  10. Avatarpier

    Ce continent est riche de matières premières , minerais
    de même pour certaines productions agricoles
    Allez voir ce que sont devenues les mines et voies de chemin de fer pour acheminer les minerais aux ports
    L ‘afrique du sud prend le chemin de la RHODESIE ,
    Meurtres des blancs , vols , attaques , expropriation et agriculteur en déconfiture

    à l ‘argent dilapidé par l UE , il faut ajouter l ‘argent distribué par la bonne FRANCE en direct
    pendant ce temps nos industries s » effondrent ,& nos paysans se suicident

  11. Jean-Paul Saint-MarcJean-Paul Saint-Marc

    Je crois que sur RR nous avons formulé par bien des articles déjà la nécessité de limitation de la démographie africaine, la nécessité que l’Afrique se prenne en main, que l’Afrique devienne enfin majeure après 60 ans d’infantilisme et de rejet le la responsabilité de ses difficultés sur ses ex-colonisateurs (bienfaiteurs) !

    Je rajouterai que la France, l’ Europe, par leurs responsables politiques, doivent cesser leur paternalisme qui contribue à endormir et à leurrer les africains !

  12. AvatarChristine B

    Les aides financières, vaccinales, médicamenteuses n’ont servi qu’à financer et produire de l’inflation démographique, et pas seulement en Afrique: idem en Amérique centrale par exemple, le fameux Honduras et ses désormais célèbres caravanes de migrants a vu sa population passer de 2M d’habitants en 1960 à plus de 10M aujourd’hui, dont combien déjà chez les autres?
    Le pire reste cependant certains pays d’Afrique comme le Niger ou à même pas 30 ans on peut déjà être flanqué de 3 ou 4 épouses -dûment excisées- et d’une bonne douzaine d’enfants

  13. AvatarCaughnawaga

    De toute façon, l’Afrique va devenir chinoise et les chinois savent comment traiter ça du bétail. Je sais je suis grossière.

  14. Avatarpauledesbaux

    SI, déjà chez nous, sur notre sol on exigeait qu’il n’y aurait d’alloc que pour 3 enfants ce serait pas mal, quoique comme les muz ont droit à 5 femmes (3×5=15 çà fait encore trop) FAIRE REVENIR LA LOI DE NAPOLEON avec le sanhédrin : POLYGAMIE INTERDITE
    ou encore SUPPRIMER LES ALLOCS ET TOUTES LES AIDES SOCIALES AUX ETRANGERS MEME NATURALISES
    et encore : PRIME AU RETOUR AU BLED (définitif) (dossier établi avec photo empreinte digitale etc..)
    et de plus ARRETONS LES NATURALISATIONS (degaulle disait : « à force de naturaliser nous allons nous trouver avec un président arabe de la republique française…NOUS Y SOMMES celui que nous subissons ne l’est pas mais se couche devant eux…UN DHIMMI)

  15. AvatarJoël

    Ce n’est pas de contrôle des naissances dont l’Afrique a besoin, c’est de stérilisation massive.

  16. Avatarpatito

    Mr LUGAN : votre information est bonne mais pourriez vous nous dire combien l’Afrique a reçu depuis 1980 ( pour prendre une date de départ ) en milliards et milliards qui s’ajoutent au 72 dont vous nous parlez .
    En effet , ces chiffres sont cachés car des malfaisants comme moi auraient alors la mauvaise idée de comparer au plan Marshall que tous ,ici, connaissent et qui a servi a reconstruire une Europe en totale ruine et ne disposant que du courage de ses citoyens pour travailler.
    pour info : en dollar de 2019 la TOTALITE des pays Européens a reçu 179 milliards !!!
    Avec les plans  » Marshall « successifs en Afrique ?? combien d’usines Mercedes , Audi , BMW ? combien d’aérospatiale ?combien de TGV?

  17. AvatarOlivier

    Les espèces animales sont régulées de façon brutales lorsqu’un dérèglement de type surnombre devient manifeste tel qu’on ne peut plus  »passer à coté » sans le voir. Si certains groupes d’humains se comportent de façon aussi peu conséquente, il leur arrivent des destins comparables. Encore davantage quand ces dérèglements ne sont plus contenus et viennent nourrir des banlieues et bidonvilles.

Comments are closed.