Comment Facebook entend vous définir comme « Agent de la haine »


Comment Facebook entend vous définir comme « Agent de la haine »

Il faut absolument  lire l’article ci-dessous, traduit par notre ami Jack, en ces instants où,  par Avia interposée, l’ignoble Macron entend museler toute opposition à sa politique de destruction de la France.

Antiislam

 

 

Facebook surveille le comportement hors ligne de ses utilisateurs pour déterminer s’ils doivent être classés dans la catégorie « Agent de la haine », selon un document fourni exclusivement à Breitbart News par une source du géant des médias sociaux.

 

Le document intitulé « Révision de la politique des agents de haine » décrit une série de « signaux » que Facebook utilise pour déterminer si une personne doit être classée dans la catégorie « Agent de la haine » et bannie de la plate-forme.

 

Ces signaux incluent un large éventail de comportements sur et hors plate-forme.

Si vous faites des éloges à la mauvaise personne (Note de Jack – cette définition restant bien entendu à la discrétion de Facebook), l’interviewez ou participez à des événements avec elle, Facebook peut vous classer dans la catégorie « Agent de la haine ».

Facebook peut également vous considérer comme un agent de la haine si vous vous identifiez vous-même ainsi ou si vous défendez ou vous associez à une « idéologie haineuse désignée » (un des exemples cités par Facebook en tant que « entité haineuse » est la critique de l’islam par Tommy Robinson), ou si vous avez « des tatouages ​​de symboles ou slogans de haine ».

 

(Le document n’en cite aucun exemple, mais les médias et les groupes de défense de la cause « anti-racisme » qualifient de plus en plus des objets inoffensifs comme des  symboles de haine », par exemple la grenouille d’un dessin animé ou le signe de la main pour signifier « OK ».)

(Note de Jack – La grenouille « Pepe the Frog » est apparue en 2005, création de l’illustrateur Matt Furie. Elle est dépeinte comme quelqu’un sortant de l’adolescence jouant à des jeux vidéos, mangeant des pizzas, fumant de la drogue et finalement faisant des bêtises sans grande gravité).

 Facebook vous classera également comme un agent de la haine pour possession d’un « attirail pour la haine », bien que le document ne fournisse aucun exemple de ce qui entre dans cette catégorie.

 Le document indique également que Facebook vous classera comme un agent de haine pour « des déclarations faites en privé mais rendues publiques par la suite ».

Bien sûr, Facebook contient de nombreuses informations sur ce que vous dites en public et en privé ; à titre d’exemple comme cela s’est produit aux États-Unis, la plate-forme publiera des informations privées sur certains utilisateurs pour aider les médias à cibler des citoyens ordinaires.

Breitbart News a déjà cité certaines des personnes que Facebook a placées sur sa liste potentielle « d’agents de la haine ».

Paul Joseph Watson (qui publie régulièrement des vidéos sans langue de bois)  a finalement été qualifié de « haineux » et banni de la plate-forme, en partie, selon le document, parce qu’il a félicité Tommy Robinson et l’a interviewé sur sa chaîne YouTube.

La star conservatrice Candace Owens et l’auteur conservateur  et expert en terrorisme Brigitte Gabriel figurent également sur la liste, de même que les politiciens  britanniques Carl Benjamin et Anne Marie Waters.

L’ajout de Carl Benjamin révèle que Facebook peut vous qualifier d’agent de haine simplement pour avoir parlé de manière neutre d’individus et d’organisations que le réseau social considère comme haineux.

À titre d’exemple pour Carl Benjamin, Facebook lui attribue un signal « d’agent de la haine » pour une représentation neutre de John Kinsman, membre de Proud Boys, le 21 octobre de l’année dernière.

(Wikipedia : les Proud Boys sont une organisation d’ultra-droite n’admettant que des hommes dans leur organisation et faisant la promotion de la violence politique. Partis des États-Unis, ils existent maintenant au Canada, en Australie et au Royaune-Uni).

En plus de signaux moins orthodoxes utilisés par Facebook pour déterminer si ses utilisateurs sont des « agents de la haine », il existe, il fallait bien s’y attendre, un « discours de haine ».

Ainsi Facebook divise le discours de haine en trois niveaux en fonction de sa gravité et envisage de définir les attaques contre le « statut d’immigration » d’une personne comme étant un discours de haine.

Voici comment les « discours de haine », sur Facebook et hors Facebook, seront classés par la plate-forme, selon le document : une personne a fait des déclarations publiques, ou en privé rendues publiques ultérieurement, en utilisant des discours de haine ou des insultes de niveau 1, 2 ou 3 (Note de Jack –Niveaux  non définis dans cet article, donc peut-être à la discrétion de Facebook) :- 3 occurrences dans une déclaration ou une apparence = un signal- 5 occurrences dans plusieurs déclarations ou apparences sur un mois = un signal

Si vous avez fait cela au cours des deux dernières années, Facebook le considérera comme un signal haineux.

Parmi les autres signaux utilisés par Facebook pour déterminer si ses utilisateurs doivent être désignés comme des agents de la haine, citons le fait de commettre des actes de violence à l’encontre de personnes en fonction de leurs « caractéristiques protégées ou quasi protégées », d’attaques contre des lieux de culte et d’une condamnation pour génocide.

https://gellerreport.com/2019/06/facebook-fascism-4.html/

Traduit par Jack pour Résistance Républicaine.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Jack

Résistance républicaine Etats-Unis “Those who surrender freedom for security will not have, nor do they deserve, either one.” « Ceux qui sacrifient la liberté pour la sécurité n'obtiendront, ni ne méritent, ni l'une ni l'autre » Benjamin Franklin


21 thoughts on “Comment Facebook entend vous définir comme « Agent de la haine »

  1. AvatarRinocero

    Le quasi monopole de Facebook sur les réseaux sociaux est un réel problème. A quand un grand réseau social de langue française basée en Suisse par exemple permettant un libre expression des personnes sur tout sujet, sans tabou, et qui ne censurerait que les appels – réels – à la violence et à la haine et non la critique légitime de ce qui se passe dans notre pays et ailleurs. A cet égard critiquer les dogmes d’une religion et ses conséquences sur la vie quotidienne des gens ne relève en aucune façon d’une quelconque forme de racisme. C’est juste l’exercice du droit à la liberté d’expression.

  2. Avatarpier

    Faites comme moi , n ‘utilisez fassedebouc
    je ne suis pas fumeur , je ne vais au tabac du coin

    les contributions sont obligatoires pas FB

  3. Avatarpatrice

    avez-vous vu la photo sur le figaro premium ?

    des jeunes qui regardent les résultats du bac, donc normal

    7 africains sur 7 personnes photographiées !!!!
    grotesque

    on dépasse le grand remplacement en cours
    comment ce journal peut-il laisser passer une telle photo???

  4. AvatarAnonyme

    Vidéo en anglais où un gars justifie à l’intention de féministes bouchées l’usage courant dans le mécanisme de l’humour de dimensions noires de la vie dans le but de transcender ces dimensions. Avec la censure on va attraper le cancer par rétention des réalités empoisonnées de la vie.

    https://www.youtube.com/watch?v=8M7KGe2UnmE à 4.24 minutes.

    J’utiliserais ces arguments pour contester la censure. Le Dr Bernie Seigel, créateur des groupes de parole pour cancéreux aux USA au siècle dernier, affirmait que moins on se laisse marcher sur les pieds incluant en étant désagréable, plus on éloigne le cancer. Le Dr Simonton de la même époque augmentait la combativité organique mesurable contre les maladies de ses patients en leur faisant visionner des comédies.

    Des agents des frontières américains étaient accusés de maltraitance envers des enfants par des politiciens opportunistes adversaires de Trump parce qu’ils avaient soupiré « le concert recommence » en parlant de pleurs d’enfants sous leur garde. Ces agents avaient expliqué que cet humour était leur soupape d’évacuation de la tension générée par ces pleurs: « making light of something difficult » – traiter avec légèreté quelque chose de difficile.

    1. AvatarFomalo

      Ouais ouais, Attention! Carl Simonton en dehors de ses préconisations anti-cancer et son imagination à base hybride (taoïsme, PNL et cie..) est à l’origine de mouvements assez suspects en France (et probablement aux Etats-unis) de « thérapeutiques »d’hypnose remplaçant le travail psychologique, et se fabriquant dit-on, un fonds de commerce luxuriant, bien plus juteux que cette pauvre homéopathie à bas coût en passe d’être déremboursée, à-côté des soins palliatifs et des centres associés…
      Un quasi homonyme, « Edmonton » aurait pris la relève made in France voilà au moins 25 ans.La Mivilude peut donner des informations, ainsi qu’une recherche approfondie.

  5. Avatarberger

    Un agent est un élément déclencheur. L’agent de police vous ordonne de vous ranger sur le côté, l’agent du fisc contrôle votre déclaration pour vous imposer, l’agent perturbateur de la classe est le chahuteur, le feu a besoin d’un agent pour brûler et par suite, quand une réaction de racisme se répand, c’est suite aussi à l’activité d’un agent, par exemple, un village est rendu furieux suite à un viol par un migrant, les téléspectateurs sont fâchés en voyant une Africaine présenter la météo, etc. Dans ce dernier cas, vu en Belgique, l’agent déclencheur a été le média, mais ce sont les personnes qui subissent cette racialisation qui sont considérées comme coupables de racisme. C’est pas mal ficelé !

  6. AvatarAnonyme

    Je vais aller plus loin. Une blague sur le viol peut enseigner les réalités de la vie à des novices d’une façon qui en fait le tour mieux qu’une leçon « c’est pas bien ». La réalité est que la vie est une jungle de pulsions et actions dangereuses et qu’il vaut mieux être rapidement mis au courant. Je vois déjà ces censeurs comme les premiers perpétreurs potentiels des crimes réels illustrés par les blagues informatives. Viol, pédophilie, abus etc.

  7. AvatarMachinchose

    pareil pour moi !

    info réjouissante ce matin:

    « Marseille : un jeune homme tué par balles ce matin
    La victime, abattue en pleine rue, serait âgée de 18 ans. »

    et comme je suis un fin raciste, je ne peux pas m’ empêcher de dire a propos de ce « droguiste »

    CHAMPAGNE !!!! 😆

    ils sont de plus en plus jeunes les « droguistes », bientot ils s’ entretueront au CM2

    quelle joie !!

  8. AvatarMachinchose

    le genre d’ image qui me fait broyer du noir toute la journée

    je le dis a haute voix, n’ ayant jamais voulu marcher dans ces combines funestes de facebouque et autres touiter accompagné de ces rézosossio

    je pressentais la funeste fumisterie de ces invitations a « être mon ami »

    proposées par des gens dont je n’ ai rien a foutre!
    les gens que j’ aime, je les connais, j’ ai bouffé avec eux, j’ ai bavardé…..

    faut bien croire a l’ immense solitude de centaines de millions d’ humains a travers le monde, pour en arriver là

  9. Avatardurandurand

    Faîtes comme moi n’utiliser pas face de cul , ce big data finira pas ce casser la gueule si tout le monde le boycotter ,après de croire que tout les utilisateurs de face de cul vont le boycotter est une illusion , tellement les citoyens sont accro à ce réseau soi-disant social ,ils continueront à l’utiliser tel des robots sans aucunes réflexions ,parce qu’ils sont formatés à l’utilisation de ces merdias sociaux numériques .donc le réveil total n’est pas encore pour aujourd’hui . Je rêve qu’un super virus informatique réduise à néant tous les réseaux sociaux , je l’avoue putain quel panard !

  10. AvatarJoël

    Facebook est mort ! Bienvenue et longue vie à Islambook ou Chariabook.
    Et gaffe au délit de blasphème qui bien que non officiel est désormais en vigueur dans tous les parquets de France et de Navarre par la loi d’une congolaise..

  11. AvatarJolly Rodgers

    je n’ai jamais senti ce genre de trucs Facebook et autres , trop impersonnel a mon gout . je ne m’étais pas trompé , il y’a pas a dire j’ai une bonne truffe !

  12. AvatarRODRIGUE

    Quelle indécence que d’exposer sa vie sur ces merdias sociaux et d’être invité à devenir ami de quelqu’un dont on a rien à foutre!
    Que ces merdias se cassent la gueule, ce sera bien mérité !

  13. AvatarGromago

    Face book n’est vraiment pas nécessaire pour faire passer les bonnes idées . Zuckerberg n’en a rien à foutre de la France ,il est venu faire des simagrées à macron et puis il va l’entuber comme il afait pour de nombreux partenaires .

    « Je me comprends  » .

    1. Avatarpikachu

      Macron non plus n’en a rien à fiche de la France et donc je ne pense pas que Zuckerberg entubera Macron, mais que Macron entubera ses opposants politiques en se servant de Zuckerberg.

  14. Avatarpikachu

    Il vous faut quoi pour quitter Facebook ?
    Il est largement temps !

    Quand à R.R. avec la loi Avia, il est temps de plier boutique et de créer un clone de R.R., en langue française mais hébergé et enregistré en Russie, en Israël ou en Amérique.
    R.R. sera très certainement obligé, par une future loi, à fournir rétroactivement, les adresses IP des lecteurs et posteurs.
    Il est donc plus que temps de recréer un clone de R.R. dans un pays hors loi française ou européenne. C’est le prix de la liberté d’expression.

    1. Christine TasinChristine Tasin

      Notre site est hébergé à l’étranger, cela ne change rien au fait que j’en suis directrice de publication, Française vivant en France

  15. Avatarmac gyver

    Pour quand le grand chambardement ,figuré par une révolution ! L’étau se resserre chaque jour un peu plus ! Tout est fait, pour que seuls les merdias aux ordres, soient le seul déversoir de leurs diktats de soumission ! Hors Facebook, il y a bien VK , mais son utilisation, n’a rien à voir avec Facebook ! Dommage, car ,autrement, Face de bouc ,pourrait aller brouter tout seul ! Nous voyons bien, où nous mènent ces lois, qui nous bouffent nos libertés ! Le pire, c’est cette soumission, de la populace ,qui continue à voter pour leurs bourreaux ! Soit nous allons vers une révolution type 1789, soit nous sommes sur la voix d’un changement de civilisation ! Tout nous y prépare ,même les décisions de justice !

  16. AvatarMonique

    S il n y avait que face .You Toube charia avait censuré une vidéo de Majid qui annonçait les 10 absurdités de cette mer.. de coran avant de se faire censurer.Motif de la censure incitation à la haine.Sous la pression des internautes YouTube charia a dû remettre la video en ligne
    Une petite victoire pour l humanité libre ,un echec pour les islamistes.

  17. AvatarMalou30

    Qu’est ce que les gens s’em…….est avec face de bouc ! Cela vous apporte quoi de positif ? Rien. Que dalle et en plus vous contribuez à enrichir un dictateur de la pensée gauchiste !

Comments are closed.