Grenoble, les emburQinées -au visage flouté !- ont renoncé à braver le règlement de la piscine


Grenoble, les emburQinées  -au visage flouté !- ont renoncé à braver le règlement de la piscine

.

Marche arrière aujourd’hui pour « Alliance citoyenne communautariste ». Les voilées et leurs soutiens sont arrivés à 12h45 devant la piscine pour la troisième baignade illégale prévue… et ont finalement renoncé à y entrer.

.

Le Dauphiné Libéré n’explique pas pourquoi. On apprend qu’un homme est venu discuter avec les enfoulardées pour leur dire qu’il n’était pas d’accord avec elles, de là à imaginer qu’il aurait pu être persuasif au point de les faire changer d’avis… certainement pas.

.

On peut supposer que les communautaristes se sont rendus compte qu’ils n’étaient pas soutenus – et c’est peu de le dire- par la population et qu’ils auraient décidé de discuter, de convaincre… au lieu de faire des actions coup de poing qui les font mal voir, forcément.

Finalement, le collectif Alliance Citoyenne qui milite pour que les femmes voilées puissent se baigner en maillot couvrant a décidé de ne pas entrer dans la piscine et de se rendre devant l’entrée pour engager le débat avec les usagers.

Un changement de méthode justifié par les animateurs du collectif dans le but d’apaiser le débat. «Le maire de Grenoble nous a renvoyés dans les cordes, donc nous choisissons d’animer nous-mêmes le débat», ont-ils indiqué.

https://www.ledauphine.com/isere-sud/2019/06/30/grenoble-le-collectif-alliance-citoyenne-renonce-a-entrer-dans-la-piscine-jean-bron

.

Certes c’est et légal et plus intelligent, mais ils ont eu peu de chance de pouvoir convaincre le Français moyen qui supporte de moins en moins la visibilité de l’islam… pour ne pas dire qu’il supporte de moins en moins l’islam et sa présence en France.

.

A moins que les activistes d’Alliance communautariste n’aient reçu petit conseil de Macron-Schiappa pour dé-passionner le débat et nous empapaouter discrètement comme ils savent si bien le faire quand les passions seront retombées ??

.

On donnera en passant le prix de la dhimmitude au Dauphiné libéré qui a flouté les visages des seules voilées, alors que ce sont des adultes comme les autres, qui, manifestant dans l’espace public, sont susceptibles de voir leurs photos dans la presse.

.

Pourquoi cela ? 

Sur leur demande ? Elles ont peur de se faire battre par leurs maris découvrant qu’elles sortent -fût-ce en burkini/burqa – en leur absence ?

Elles nous la jouent victimisation et peur de l’agression de vilains islamophobes ? Qui voudrait se salir en frappant une femme, fût-elle voilée ? Les islamophobes ne sont pas musulmans, ils n’agressent ni les femmes ni les enfants.

.

On remarquera que jamais le Dauphiné Libéré – ni ses pareils – n’a flouté le visage des Gilets jaunes, pourtant susceptibles d’intéresser la police macronienne… C.Q.F.D.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


16 thoughts on “Grenoble, les emburQinées -au visage flouté !- ont renoncé à braver le règlement de la piscine

  1. Avatarjeanne

    on ne va pas à la piscine pour se baigner mais pour nager !
    il n’est pas question de rester dans le petit bassin et faire trempette avec les marmots .
    en rentrant à la piscine , normalement (!!) on passe par la douche on se savonne et on se rince ; cela ne m’étonnerait pas que ces dames , sautent la case « douche, savon , propreté! »

  2. Avatargigobleu

    Moi je suis pour quelles mettent les voiles … On pourrait demander à Salvini de les embarquiner sur le Sea watch 3 direction les plages d’Afrique du nord.

  3. Jean-Paul Saint-MarcJean-Paul Saint-Marc

    Je crains effectivement que les français se fassent avoir…

    De toute façon elles ont déjà pu s’exposer et s’adresser à nombre de personne…

    Elles ont pu jouer encore les victimes !

  4. AvatarBruno Jarczyk

    C’est pas d’aujourd’hui que l’on surnomme le Dauphiné libéré :  »Daubé libéré » voyez vous…Et puis ,au reste,les décennies passant ,toute la ville est devenue  »daubée » ! Les édiles successifs y ont bien travaillé ,peu après la fin du mandat d’Hubert Dubedout.

  5. AvatarVinay

    Il faut sincèrement que notre peuple se réveille, on ne rigole pas là. Je vis dans un département rural qui commence à connaître l’avancée des  » religieux » comme disent les ballots de service par ici mais ces derniers ne se rendent pas compte de ce qui va se passer. Moi, avec mes origines tunisiennes, je sais de quoi sont capables ces islamistes et ils ne feront pas de quartier ! J’ai pris la parole une fois devant un groupe de « gogos » qui ne savait pas ce qui lui arrivait. Je leur ai dit : « Vous allez être massacrés après avoir été ridiculisés et humiliés. En plus, ils n’auront aucune pitié pour des traîtres. Réveillez-vous, bordel ! Vous ne savez pas encore la nature de ces horreurs mais vous allez bientôt le savoir ». Mais j’ai l’impression qu’on s’adresse à des bisounours… Cela me semble mal parti.

  6. AvatarMonique

    Elle ont du faire face à des manifestants hostiles.cette saloperie dislam commance vraiment à me casser la tête.Une pute voilee a même criée à quelqu’ un qui leur reprochait d imposer leur dogme que de toute façon il y a des eglises à chaque coin de rue.Argument débile d une sous merde . Désolée pour mon language ces connasses me mettent hors de moi je ne veux pas traiter avec respect ces débiles qui refusent de respecter le règlement et veulent le changer le règlement pour leur saloperie d islam.

  7. AvatarJoël

    Elles n’ont qu’à demander à leurs imams de creuser des piscines dans leurs mosquées avec des horaires hors prières.
    A-t-on déjà vu un émir avoir son harem hors de son palais ?

  8. AvatarLULU LE GAULOIS

    CONSTRUIRE DES PISCINES POUR ELLES ET LEUR FAIRE PAYER L’ENTRÉE

    OU FERMER NOS FRONTIERES A CEUX QUI NE RESPECTENT PAS NOTRE PAYS ET SES COUTUMES

  9. AvatarLucas

    Nous sommes nudistes, et nous fréquentons exclusivement des centres ,piscines ,plages , campings appropriés a notre credo sans imposer ‘notre nudité aux textiles …pourquoi ne pas ouvrir des piscines, plages réservées aux burkinis…le problème serait réglé .

    1. Amélie PoulainAmélie Poulain

      Non, c’est la porte ouverte à quelque chose qui est contraire à nos valeurs, à savoir qu’en France une femme n’a pas à se couvrir uniquement parce qu’elle est femme, vu le contexte qui a un certain sens avec ce qu’il y a autour ce serait aussi ouvrir la boite de Pandore pour autre chose.

      Et j’imagine le paysage avec des endroits « réservés » à ci et à ça….

      On a vu ça dans le Midi déjà des endroits « réservés » et ça suffit, on n’en finit plus si l’on commence à céder à des minorités qui en plus ont des demandes hors de nos coutumes. Déjà, la nudité en public, j’ai du mal à comprendre mais bon…. chacun voit du moment que l’on ne me l’impose pas.

  10. Christine TasinChristine Tasin Post author

    Bonjour nous avons déjà un commentateur signant Joël, merci de ne pas utiliser ce pseudo mais celui de Lucas

  11. AvatarMorbleu

    N’empeche qu a une lettre près aucune d elles ne seraient entrée dans la piscine…pour clore ce débat qui n’A pas lieu d être il suffirait d enlever le R du nom de ce Jean Bron …c’est un peu leur cryptonite sauf que leur super pouvoir se résume à casser les k’ ouille🤪

Comments are closed.