Attaque du commissariat de Val de Reuil : trois ans pour passer du djihad pour rire au djihad pour de vrai


Attaque du commissariat de Val de Reuil : trois ans pour passer  du djihad pour rire au djihad  pour de vrai

Acte I, Val de Reuil, 2016,

Des musulmans montent une pièce « comique »  visant à ridiculiser les « préjugés » (sic) sur le djihad : les bobos se pâment.

Ambiance.

 

Une chose est sûre : cette première des deux journées de la citoyenneté 2016 aura marqué les esprits hier mardi à la MJA.

Devant une salle comble, les comédiens de la pièce « Djihad », écrite par Ismaël Saïdi, ont littéralement subjugué leur public au fil de l’odyssée tragi-comique de ces trois Bruxellois candides partis faire le Djihad.

Maniant l’humour et la dérision avec une grande finesse, usant des clichés à la perfection tout en pointant les préjugés sur l’Islam, les artistes ont su provoquer de francs éclats de rire dans la salle pour mieux emmener les spectateurs à la tragédie finale et sur un profond message de tolérance :

« Regarde les gens autour de toi, ils sont comme nous. Leur sang a la même couleur, leurs larmes le même goût ».

A en juger l’intensité des applaudissements lorsque les lumières se sont rallumées, à observer les yeux rougis de nombreux  spectateurs tiraillés entre rire et  larmes… la pièce – qui était jouée hier pour la 210e fois – a une nouvelle fois réussi son pari.

Mis sur pied par l’EPIDE, en partenariat avec la ville de Val-de-Reuil, ce premier rendez-vous des journées de la citoyenneté a pris une dimension plus profonde encore à l’issue du spectacle lorsque les comédiens ont pris le temps d’échanger avec le public et d’expliquer leur parti pris.

«Lorsque cette pièce a été écrite, en août 2014, nous étions bien avant les attentats. Elle se voulait une réaction à des propos de Marine Le Pen », indique l’auteur

Djihad a ensuite pris une dimension nouvelle dès janvier 2015 après les premiers attentats.

Outil de déradicalisation

Encensée par les critiques, louée par le public, la pièce a finalement été déclarée d’utilité publique par le Ministère de l’Education Nationale belge.

En France, elle est reconnue outil de déradicalisation. “Le Ministère a débloqué un budget pour permettre aux écoles de voir ce spectacle”, expliquent les comédiens. Si bien qu’aujourd’hui « Djihad » parcourt  la France entière, suscitant chaque jour un engouement de plus en plus fort.

https://www.valdereuil.fr/actualites/djihad-entre-rires-et-larmes

 

Acte II, Val de Reuil, 28 juin 2019,

Des musulmans passent au djihad pour de vrai : ils attaquent le commissariat aux cris d’ « Allah Akbar ».

Ambiance.

 

EXCLUSIF – Une quinzaine de personnes ont lancé projectiles, engins pyrotechniques et pavés sur ce commissariat au sud de Rouen, dans la nuit de jeudi à vendredi, insultant les fonctionnaires venus défendre les lieux.

La scène est impressionnante.

Dans la nuit de jeudi à vendredi, le commissariat de Val-de-Reuil-Louviers (Eure), au sud de Rouen, a été pris d’assaut par une bande de jeunes.

Aux alentours de deux heures du matin, une quinzaine d’individus cagoulés ont attaqué l’établissement en lançant des projectiles en nombre, tirant également des mortiers, selon les rapports de police, consultés par Le Figaro.

Sur les images de vidéosurveillance que nous avons pu consulter, on aperçoit deux agents de garde tenter de contenir les tirs des assaillants à l’aide de boucliers.

En chemisette, les fonctionnaires ne semblent pas du tout préparés à un tel assaut.

Des fumigènes, des «éléments pyrotechniques» de toutes les couleurs ainsi que des pavés sont jetés sur les policiers.

Lors de l’assaut, plusieurs d’entre eux ont crié «Allah Akbar», d’autres insultant les forces de l’ordre

Les individus semblent déterminés à pénétrer dans le commissariat. Leurs attaques durent pendant environ une demie heure, à la fois contre les fonctionnaires et le bâtiment. Ceux-ci répliquent à l’aide de gaz lacrymogènes, avant que des policiers de la Brigade anticriminalité (BAC) et de la Direction départementale de la sécurité publique (DDSP) n’arrivent en renfort.

Vers 2 heures 30, le calme est finalement revenu.

Si aucun agent n’a été blessé, quelques dégâts matériels ont été constatés: trois vitres ont été touchées, un véhicule endommagé.

«Venez sortez on va vous cramer»

Une enquête de flagrance a été ouverte des chefs de «dégradations volontaires de biens d’utilité publique en réunion» et «violences volontaires sur personne dépositaire de l’autorité publique avec armes par destination».

Selon les premières investigations, les auteurs des faits sont des jeunes âgés de 15-20 ans.

Lors de l’assaut, plusieurs d’entre eux ont crié «Allah Akbar», d’autres insultant les forces de l’ordre. «Bande d’enculés de Français», «Venez sortez on va vous cramer», ont scandé les suspects, cagoulés mais pas gantés, qui se sont enfuis à l’arrivée des renforts.

Sur les lieux, les restes de 115 projectiles ont été retrouvés.

L’attaque a suscité une vague de colère dans la profession.

Dans un communiqué publié vendredi, le syndicat Alliance a dénoncé un assaut d’une «violence inouïe».

Évoquant des «policiers à bout, au bord de la rupture», le syndicat s’inquiète de la situation de «souffrance» de ce commissariat de l’Eure, en manque d’effectifs et de moyens.

D’après une source syndicale, contactée par Le Figaro, le même bâtiment avait été la cible d’une offensive du même type en juillet 2018.

http://lefigaro.fr/actualite-france/un-commissariat-de-l-eure-attaque-par-des-jeunes-aux-cris-d-allah-akbar-20190628

Acte III

Face au djihad: sortir de la bêtise crasse des bien-pensants et entamer la Reconquista?

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




19 thoughts on “Attaque du commissariat de Val de Reuil : trois ans pour passer du djihad pour rire au djihad pour de vrai

  1. Avatarpier

    Ce n ‘est que le début

    En Thaïlande dans les 4 provinces du sud l ‘on en est à 7 000 morts
    et seulement 5% de muzz pour tout le pays
    mais surtout dans le sud
    alors en FRANCE % de muzz .?

    l ‘on se prépare un bel avenir !

  2. AvatarCharles du maroni

    La on voit le vrais courage de la police française ,exemplairement elle mutile ,gaze , frappe les modestes manifestants GJ , et face aux racailles colorées islamisées , elle se planque apeurée , en respectant les lâches directives de nos traitres dirigeants. Leur ordonnant éviter toute confrontation pour ne pas froissée les représentants musulmans futurs dirigeants de cette nation islamisée… Patriotes A vous de choisir combattre et libérer votre pays ou vous soumettre ,et convertir. Le choix est imminent .

    1. Amélie PoulainAmélie Poulain

      Je pense que les policiers concernés ne sont pas les mêmes qui interviennent dans les manifestations. Le but n’est pas le même non plus : là se protéger, et dans l’autre cas, contenir une foule. Dans d’autres pays je pense qu’ils auraient été plus méchants.

      On n’est pas dans le même contexte. Et quant à moi, je plains les policiers, je comprends leur saturation et en plus, quand on voit comment ils sont remerciés…. mais c’est la France ça….

      Pourtant, on est bien contents de les trouver parfois….

    2. SarisseSarisse

      Juste la police a été intraitable avec des gilets jaunes , français majoritaires rejeté vers la périphérie si bien décrite par un Christophe Guilly, français qu’elle poyvait éborgner et mutiler à souhait, mais complètement débordée voire timorée face aux bandes ethniques et religieuses qui nous préparent un embrasement.
      Nous sommes acculés, il nous restera de probable derniers votes municipaux avant 2022 pour amorcer une reconquête et une refranxisation de la France, après nous entrerons dans le chaos.
      Si rien ne change…

  3. AvatarMoktar

    ces enfoirés ne sont forts que lorsqu’ils savent qu’en face les policiers ne peuvent pas leur rentrer dedans; mais on le voit bien sitôt qu’il y a du renfort ces pleutres (le mot est faible) n’en mènent pas large et décampent. Aussi sachez bien chers compatriotes que face à des gens déterminés cette lie de caniveau ne fait pas le poids. Qu’ils viennent donc m’agresser chez moi; c’est moi qui les traiterait de « zamel » de « hartaïe » de « beni kelb »; nadine mouk et nadine bebeck à cette pourriture.(pardon pour l’orthographe)

    1. AvatarMoktar

      Je ne vois pas le rapport entre la vaisselle de l’Elysée et l’attaque d’un commissariat de police. Il est vrai que j’ai un cerf volant.

  4. AntiislamAntiislam Post author

    @ Claude,

    Bonjour,

    Ce maire prétend que les journalistes n’ont pas vu les « images » (sic).

    « Le Figaro » prétend avoir visionné les vidéos de l’attaque.

    Un des deux ment !

    Lequel ?

    1. romulusromulus

      Ce maire fait certainement partie des 99% qui n’ont pas de courage. Ils doivent avant tout obéir à la ripoublique corrompue jusqu’à la moëlle. Sinon, le problème de la santé en zône rurale serait déjà réglé (et bien d’autres).

      1. AvatarJoël

        Qu’attendre d’autre d’un socialiste ?
        Étonnant même qu’il n’ait pas accusé les policiers de provocation.

  5. Avatardurandurand

    Qu’attendons-nous pour virer castarantanplan , ce traître continue de s’essuyer les pattes sur nous .Alors que faisons-nous ? on le laisse encre nous ramener ces dix CPF sans rien dire ?

    SeaWatch3 : Christophe Castaner annonce que la France va accueillir dix migrants «sans délai» Par davidjean le 29/06/2019
    Après d’intenses échanges diplomatiques, ils devraient être répartis entre cinq pays européens, l’Allemagne, le Portugal, le Luxembourg, la Finlande et la France qui est prête à accueillir 10 migrants, selon le ministère de l’Intérieur.

    Le ministre allemand des Affaires étrangères, Heiko Maas, a demandé samedi après-midi une « clarification rapide » des accusations pesant contre Carola Rackete.

    « Sauver des vies est une obligation humanitaire. Le sauvetage en mer ne doit pas être criminalisé », a-t-il plaidé, tout comme son homologue luxembourgeois, Jean Asselborn, tandis que le ministre français de l’Intérieur, Christophe Castaner, estimait que la politique italienne de fermeture des ports était contraire au droit maritime.

    « L’Italie n’accepte de leçons de personnes », a répliqué M. Salvini. Toute la semaine, il a martelé que les migrants du Sea-Watch, secourus dans la zone relevant des garde-côtes libyens, par une ONG allemande à bord d’un navire battant pavillon néerlandais, n’avaient rien à faire en Italie.
    suite sur :http://www.fdesouche.com/1229575-seawatch3-christophe-castaner-annonce-que-la-france-va-accueillir-dix-migrants-sans-delai

  6. AvatarBlackjack

    Ce maire doit être castré….comme celui de Grenoble.
    Elle est belle notre France de collabos.

  7. Amélie PoulainAmélie Poulain

    Lamentable une fois de plus cette attaque des Forces de l’Ordre, on se demande quand le Gouvernement va vraiment réagir en regardant les choses en face. Je note d’abord qu’ils nous appellent « sales Français » (sur notre territoire en plus, c’est dire le niveau)…. et après on va nous dire qu’ils sont Français.

    Insupportable ! C’est grave.

    J’aime bien la naïveté du début ce serait risible si nous n’avions pas à en supporter les conséquences à ce point qui n’est pas loin du non retour si les choses continuent comme cela et si les mêmes sont au Pouvoir…

    Mais qu’est-ce que certains sont naïfs à en être ridicules. La réalité a parlé là en tous les cas.

  8. La moutarde me monte au nezLa moutarde me monte au nez

    Ils n’avaient qu’à faire comme avec les gilets jaunes: grenades de désencerclement et LBD dans la tronche.
    Pourquoi ils les utilisent quand ce n’est pas nécessaire et ne s’en servent pas lorsqu’ils sont vraiment attaqués?
    Est ce que l’oeil d’une racaille est plus précieux que celui d’un gilet jaune?
    Ou bien ont ils peur des représailles des cailleras.
    Une police qui a peur devient dangereuse, pour elle même d’abord et pour les honnêtes citoyens ensuite,
    Un gouvernement de fantoches aux abois, une police qui ne garde plus la paix depuis longtemps, des racailles triomphantes, combien de temps pensez vous que cela puisse durer avant que çà péte?

  9. AvatarDURADUPIF

    À écouter les aplavantriistrs ces jeunes se sont, par deux fois. chahutés avec le commissariat de police. De nos jours on ne joue plus aux quilles ni à la toupie

  10. AvatarDorylée

    Bla bla bla c’est scandaleux bla bla bla aucun respect bla bla bla pas d’amalgame bla bla bla vous n’aurez pas ma haine blabla bla bla bla. À la prochaine fois. Peut-être y aura-t-il des morts bla bla bla…On salue le sang froid des policiers qui ont bien réagi et n’ont pas tiré dans le tas. Bla bla bla…
    Et ça continue, encore et encore ; c’est que le début, d’accord, d’accord…

Comments are closed.