Pour Macron, les assassins du Bataclan n’étaient pas des radicalisés, juste des déséquilibrés !


Pour Macron, les assassins du Bataclan n’étaient pas des radicalisés, juste des déséquilibrés !

.

Tout va très bien, Madame la Marquise… Cela vient de tomber. La radicalisation ne toucherait  pas vraiment les services publics. D’ailleurs, la radicalisation ne serait  pas ce que l’on croit. Mieux encore, il ne faudrait pas voir de lien entre terroristes et intégristes, entre terroristes et fondamentalistes.

.

Et oui, ils osent, tout honte bue.

Le rapport, fruit d’entretiens menés depuis l’automne dernier avec des responsables de services publics, conclut que l’armée, la police, la gendarmerie et l’Education nationale « ne sont touchées par la radicalisation que de façon marginale ».

https://www.europe1.fr/societe/islam-radical-les-services-publics-peu-touches-mais-la-menace-persiste-selon-un-rapport-3906565

Les services publics, peu touchés par la radicalisation ? Ils se foutent ouvertement de nous.

Le Point, qui avait pu se procurer le rapport officiel, en avait tiré un tableau plus qu’alarmant dont nous avions rendu compte la semaine dernière :

http://resistancerepublicaine.eu/2019/06/22/dossier-islamistes-du-point-impossible-de-savoir-si-les-agents-de-securite-des-jo-2024-seront-radicalises/

Le moins que l’on puisse dire est que les différents interlocuteurs de la commission avaient tous poussé un cri très alarmiste…

.

Le résultat ? Une de ces manipulations dont Macron a le secret : certes il y a des menaces mais les services  publics sont peu touchés par les radicalisés. Dormez sur vos deux oreilles, bonnes gens. Pas – ou peu, quelle importance !- de terroristes en puissance dans l’armée, dans la police, dans nos écoles, dans nos hôpitaux, dans nos métros… Et pour cause,  nous avons pu lire dans le Point que la loi n’ayant pas prévu ces cas-là, on ne peut pas les révoquer… quant à les désigner et les surveiller, vous n’y songez pas, mââme Michu, ce serait de la dicrimination.

.

Et voilà le grand numéro de Macron, ou plutôt l’astuce : il a inventé une nouvelle définition de la radicalisation, qui concernerait à présent uniquement ceux qui préparent des actions violentes contre l’Etat.

« La radicalisation est loin d’être un problème majeur au sein des services publics, et l’Etat a pris des mesures ces dernières années, donc certaines fonctionnent bien. Mais il suffit d’un cas, et il existe encore des trous dans la raquette qu’il faut boucher », explique Eric Poulliat. Le député rappelle au passage que la radicalisation suppose de considérer que « l’action violente contre l’Etat » est « légitime ». « Elle ne doit pas être confondue avec une pratique rigoriste de la religion, le fondamentalisme ou les atteintes à la laïcité ».

Bigre, rien à voir entre la pratique rigoriste de la religion et les auteurs d’attentat ? C’et la révélation du mois. Evidemment. Voilà que terrorisme et islam sont définitivement distincts, grâce au rapport qui n’avait sans doute été demandé que dans ce but.

Voilà que terrorisme et atteintes  à la laïcité n’ont rien à voir…Voilà que terrorisme et discrimination des femmes n’ont rien à voir…

Conclusion : le terrorisme n’a rien à voir avec l’islam.

Très fort. Macron est très fort. 

Apparemment personne ne lui a fait remarquer que les compagnes des djihadistes sont toutes emburkinées, comme nombre de nos musulmanes…

Apparemment personne ne lui a fait remarquer que certaines mosquées étaient/sont de tels nids de djihadistes-terroristes que ses différents Ministres de l’Intérieur en ont fait fermer quelques-unes…

Apparemment personne ne lui a fait remarquer que les terroristes ont tous un point commun, ils sont musulmans et pratiquent de façon très rigoriste leur religion, au point d’agresser voire de violer ou tuer une femme légèrement vêtue…u

.

D’ailleurs il n’y a pas le feu au lac. Savez-vous qui Macron a chargé d’enquêter sur la radicalisation et les radicalisés ? Ses plus fins limiers ? Des officiers supérieurs chargés du renseignement dans lequel ils ont brillé ?

Que nenni…  des intellectuels (pseudo-intellectuels ? ), des universitaires, des doctorants… Des pékins, sans doute gauchistes comme ils le sont en majorité, qui vont devenir « docteurs es ?  » grâce aux terroristes qu’ils vont interroger.

Je vous promets que ce n’est pas le 1er avril, je vous promets que je ne galège pas, je vous promets que ce n’est pas encore Alzheimer. C’est juste Macron.

Attention les yeux, on ne parle, bien entendu que de radicalisation islamiSTE ! Les pléonasmes ça ne les dérange pas.

 

Le ministère de l’Enseignement supérieur va financer des thèses sur la radicalisation islamiste

Cinq postes de doctorants ont été créés et le Fichier des signalements pour la prévention et la radicalisation à caractère terroriste va être ouvert à la recherche scientifique. Un comité scientifique de prévention de la radicalisation, le Cosprad, a également été installé.

Le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche va financer cinq postes de doctorants pour travailler sur les sujets liés à la radicalisation islamiste, et ouvrir à la recherche scientifique le Fichier des signalements pour la prévention et la radicalisation à caractère terroriste (FSPRT).

Les cinq doctorants mèneront des recherches interdisciplinaires sur les problématiques de la radicalisation islamiste pour l’écriture de thèses et commenceront leurs travaux à la rentrée 2019, a indiqué mardi le ministère, à l’issue de l’installation du comité scientifique de prévention de la radicalisation (Cosprad).

Des « chercheurs accrédités » pour le FSPRT

Le FSPRT, créé en 2015, compile les fiches de plusieurs milliers de personnes qui seront par ailleurs « rendues accessibles à une équipe de chercheurs accrédités », des données utiles « à la compréhension des phénomènes de radicalisation », indique le communiqué.

Le Cosprad, mis en place par la ministre de l’Enseignement supérieur Frédérique Vidal et le secrétaire d’État à l’Intérieur Laurent Nuñez, vise notamment à « faciliter les interactions entre les administrations publiques et les chercheurs en sciences humaines et sociales », « proposer des axes de recherche prioritaires sur les questions de radicalisation », « favoriser l’accès aux données à caractère sensible en matière de radicalisation » et « contribuer à la valorisation des résultats de la recherche » et « à leur réutilisation au bénéfice des politiques publiques ».

https://www.europe1.fr/societe/le-ministere-de-lenseignement-superieur-va-financer-des-theses-sur-la-radicalisation-islamiste-3885074

Il faut croire qu’il avait besoin d’acheter et/ou de récompenser quelques piliers des syndicats enseignants du Supérieur ….

Il n’empêche que nombre de gauchistes vont avoir accès la liste des radicalisés… pour peu qu’ils soient proches d’eux idéologiquement et qu’ils leur communiquent les documents les concernant…

.

On est sauvés.

L’étape suivante, on leur communique le fichier des fichés S parce que Résistants à l’islamisation ?

 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


19 thoughts on “Pour Macron, les assassins du Bataclan n’étaient pas des radicalisés, juste des déséquilibrés !

  1. AvatarHellen

    Macron a l’habitude de prendre les Français pour de petits tout petits (k)ons, alors quoi d’étonnant…
    Car si ces gens-là sont des déséquilibrés, cela signifie qu’ils le sont tous, et dans ce cas, grave danger pour la France…
    Il ne viendrait jamais à l’idée de Macron, qu’un de ses déséquilibrés, lui en veuille, et le prenne pour cible… car ce que veulent ces « déséquilibrés » c’est installer un gouvernement Islamiste qui leur ressemble…

    Macron, traverse la rue…!!!

  2. AvatarLangevin

    Macron a un contrat à remplir,et il ira juqu’au bout; un peu comme le musulman à qui il est promis qu’il ira rejoindre 72 vierges au paradis d’allah, après avoir commis un attentat. La ruse et le mensonge,il connait, et avec les Français, ça passe tout seul; ce n’est pas d’aujourd’hui. Venez me chercher, a t’il dit..! En effet, il semble que ce soit la seule solution, qui puisse mettre fin à la folie de cet homme.

  3. Avatardenise

    je dois dire que c’est surprenant , j’ai vu il y a peu, le service public SNCF , la gare de Lyon, qui emploie presque uniquement des personnes de couleur ! je n’ai rien contre la couleur , ni rien contre ces personnes à priori , mais enfin! il faudra que l’on m’explique : j’ai pu voir une blonde parmi une multitude de gens de couleur ! pourquoi ? parce que c’est un service public ? et alors ? c’est lamentable que les syndicats laissent, aient laissé leur outil de travail partir ! ce qui frappe c’est la multitude , la même chose dans les musées ! je réclame la mixité ! dans mon propre pays !

    1. Avatardurandurand

      Et bien souvent incapable de renseigner les voyageurs , la SNCF c’est le nivellement par le bas et ce n’est pas la seule entreprise noyautée par les C P F ! Elle est belle la discrimination positive ,on préfère embaucher un allogène incompétent , qu’un bon français de souche , je le sais par un ami , son fils est électromécanicien ayant déjà fait plusieurs demandes à la SNCF , jusqu’à ce jour aucune nouvelles pour une éventuelle convocation , si ce n’est pas du foutage de gueule , cela y ressemble .

  4. AvatarAmélie Poulain

    Je fatiguée de la bêtise de ces politiques car Macron n’est pas tout seul il y en a pleins qui le soutiennent.

    Manipulations pour moi car Macron le sait très bien et là il se contredit complètement… car admettre une « pratique rigoriste »… etc… de la religion revient au même qu’une radicalisation, il joue juste sur les mots et il confirme l’article du Point.

    Pour moi, ils n’arrivent plus à gérer et se convainquent comme ils peuvent cherchant à éviter l’explosion finale.

  5. AvatarAmélie Poulain

    J’ai vu d’ailleurs un article qui parlait aussi de « déséquilibré » qui serait à l’origine de la fusillade à Brest…

  6. Avatarclaude t.a.l

    Pourquoi pas ?
    On pourrait alors dire que Macron n’est pas vraiment radicalisé, mais qu’il est seulement déséquilibré……. ( place au doute ).

  7. AvatarChristian Jour

    Je pense que monsieur Patrick Jardin va apprécier la déclaration du gros salopard qui nous gouverne.

    1. AvatarVictoire de Tourtour

      Mais non, voyons, pas un »gros salopard », mais un « déséquilibré », de même que les séides dont il s’est entouré.
      « Jupiter rend fous ceux qu’il veut perdre ».
      En latin, « Quos perdere vult, Jupiter dementat ».
      Macron s’est pris pour Jupiter, Jupiter se venge.

  8. AvatarPugnacité

    Combien de déséquilibres selon mégalo premier vont ils nous éradiqués ,nous Français,du paysage National et dans combien de temps proche?
    Le grand remplacement est effectif n’est ce pas?
    Au vu du paysage urbain -cela tombe sous le sens après observation-et de surcroît de plus en plus rapidement en ruralité.

  9. AvatarPugnacité

    Les familles et les proches n’ont qu’à exprimer leur ressentiment sainement ravec évidence et courage eu égard le discours et la vindicte qui consiste à dire et ériger en vérité (tronquée) pas de haine…
    Bougies pleurs et dhimmitudes …
    C’est à eux d ‘honorer et respecter les leur.

  10. AvatarPugnacité

    D’abord à respecter les leur.
    Nous sommes nous compatissants voire combattants d’un point de vue patriotique mais nous n’avons pas d’attache quelconque avec les victimes.
    Si leur famille est résignée nous n’y pouvons rien.
    En ce qui me concerne j’aurais la haine et serais revancharde et militante pour simplement honorer mes morts et apaiser ma peine et ma souffrance justement.

  11. AvatarAuguste

    Les musulmans c’est à dire l’islam devrait être vexé d’être une fabrique de déséquilibrés . Mais est ce qu’un musulman est fière ? Je ne crois pas puisque ils acceptent que l’on disent qu’ils sont des déséquilibrés , des irresponsables .

  12. AvatarMichel

    Le plus déséquilibré dans tout ça, c’est macron. Quant aux musulmans, leur fausse religion leur interdit toute évolution et les encourage en permanence à la violence, au viol et au crime. Ils n’atteindront donc jamais le niveau d’évolution des non musumans. Bref, ils se condamnent à disparaître, étant dans l’impossibilité de s’adapter à la Terre et refusant tout ce qui n’est pas aussi bas qu’eux. Nous sommes dans les hauteurs et eux, sont définitivement dans les bas-fonds, ce qu’ils démontrent en permanence puisqu’ils s’entretuent depuis des siècles. Même les animaux ne font pas ce qu’ils commettent.

  13. Avatarbm77

    Si on lache les vrais déséquilibrés les vrais fous de l’hôpital de maison blanche de St-Anne, ou de ville Evrard , vont ils dégommer t ou égorger tous les gens qu’ils vont rencontrer pour cela ? C’est une honte de la part de macron de stigmatiser des gens malade en les assimilant à des assassins potentiels alors que les déséquilibrés comme il dit ,se sont chaque fois organisés minutieusement , logistiquement financièrement et militairement!!
    et même ceux qui ont agit en solitaire, n’ont jamais fait les choses au hasard que ce soit par le choix de leurs victimes comme le lieux de leurs attentats. Ils ne sont pas fous, tout au contraire ,ils sont à l’initiative pour marquer les esprits, les psychologies que ce soit ceux de leur communauté pour leur faire comprendre qu’il n’y pas d’alternative à l’islam rigoriste comme ceux de la société Françaises pour la mettre sous tension permanente et faire craquer les plus enclins à faire des concessions !!!

  14. AvatarAmélie Poulain

    Bon finalement, c’est rassurant qu’ils parlent de « déséquilibrés » donc de personnes sorties de la norme instituée et donc acceptable, d’un certain côté (il faut positiver) car au moins cela prouve qu’ils ont conscience qu’il existe un « équilibre »… car parfois j’ai des doutes.

    Maintenant, je ne sais pas trop ce qu’est pour eux l' »équilibre »… J’ai perdu un peu mes repères là. Il faudrait qu’ils nous expliquent vraiment ce qu’est la « norme » désormais… parce qu’apparemment, cela a changé.

Comments are closed.