Report du brevet pour cause de canicule ? Plutôt pour nous faire croire au réchauffement climatique !


Report du brevet pour cause de canicule ? Plutôt pour nous faire croire au réchauffement climatique !

.

Sont de plus en plus tarés. Des dégénérés, je vous dis.

Le ministre de l’éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, a fait savoir, lundi 24 juin, que les épreuves du brevet des collèges allaient être reportées lundi 1er et mardi 2 juillet, en raison de la forte canicule qui va toucher l’ensemble de la France jeudi 27 et vendredi 28 juin, jours où devaient se tenir les épreuves.

[…]

Plus tôt dans la journée, le ministère de l’éducation a envoyé aux établissements scolaires plusieurs consignes visant à protéger au mieux les élèves de la canicule durant cette semaine, des recommandations qui suscitent parfois le scepticisme des enseignants.

« Dans bien des cas, le bâti ne permet pas de répondre » aux conséquences de la canicule, a commenté le Snuipp-FSU, premier syndicat chez les enseignants des écoles maternelles et élémentaires, qui liste quelques-uns des manquements : absence de volets ou de stores, notamment sur les baies vitrées, locaux mal isolés, points d’eau insuffisants ou trop loin des salles de classes, cours de récréation sans ombre, absence de climatisation ou de brumisateur, etc.

Le Snuipp-FSU recommande de « s’atteler sérieusement à une adaptation du bâti scolaire existant et du cahier des charges pour constructions d’écoles » en raison du réchauffement climatique. La FCPE, première fédération de parents d’élèves, demande de son côté aux autorités la permission de « libérer les jeunes plus tôt dans la journée, voire de fermer les écoles et les collèges le temps de la canicule et des pics de pollution ».

[…]

https://www.lemonde.fr/education/article/2019/06/24/report-des-epreuves-du-brevet-des-colleges-a-cause-de-la-canicule_5480849_1473685.html

 

.

Les déplacements scolaires annulés pour cause de neige sur les routes, on connaît, même si, à l’heure où l’on peut mettre du sable et du sel sur les routes il y a parfois ce qui ressemble à des abus.

Mais un examen national annulé pour cause de canicule, ça, ils n’avaient jamais osé le faire.

.

Pourtant la canicule, on connaît, en France et dans le monde. C’est un phénomène naturel et périodique et nos ancêtres ont régulièrement souffert de grandes chaleurs. Il y a déjà eu des périodes caniculaires, faisant beaucoup de morts, à une époque sans voitures, sans pollution…

Ce n’est pas, d’ailleurs  pour autant que les paysans cessaient de faire les foins ou les maçons de faire les maisons. Comment donc les enfants ont-ils survécu ?

Qu’on en juge  [16] : 500 000 morts lors de l’été 1636 ou de l’été 1705, 700 000 lors des étés caniculaires de 1718-1719 (La canicule de 1719 dura de juin à septembre) avec même l’apparition de nuées de sauterelles et une forme de climat saharien sur l’Ile-de-France.

Plus près de nous, l’été 1911 fut une catastrophe dans toute l’Europe, la température atteignant des sommets en juillet, août et jusqu’au début du mois de septembre, mais elle toucha plus spécialement la France, les Pays-Bas et la Belgique ; la canicule de 1911 fait plus que 40 000 morts en France. Juillet 1921 [17]est aussi le plus chaud depuis plus d’un siècle. Le 13 juillet, on releva  un maximum de 44°8 à Bourg (il s’agit de la valeur non officielle la plus élevée mesurée à l’ombre, en France). La vague de chaleur atteignit son maximum les 28 et 29 juillet où l’on mesura des températures supérieures à 38° sur les trois quarts de la France (40 à 42° à Vesoul, Besançon, Albertville, Bourg en Bresse et Moulin).

L’été 1947, qui a été le plus chaud du 20ème siècle, avec une période caniculaire au cours de laquelle, comme en 2003, les 40 °C ont été dépassés en particulier à Paris. La grande différence par rapport à 2003, c’est que ce ne sont pas principalement des personnes âgées qui sont mortes mais des enfants, et surtout des enfants nourris au biberon. La canicule de 1947 en revanche n’a pas connu de pointes importantes de décès. Peut-être est-ce dû au fait que les durs hivers de guerre (1940, 41, 42, 44, 45), accentués par les privations, et l’hiver 1946-1947 avaient déjà « fauché » précocement les personnes les plus fragiles qui auraient pu succomber lors de cet été 1947 caniculaire.

https://www.climato-realistes.fr/la-certitude-de-vivre-un-changement-climatique-nest-pas-nouvelle/

 

Alors, le report des examens, en 2019, bon sang ! Mais quel ridicule !

Je me souviens d’avoir surveillé le brevet ou le bac, d’avoir corrigé le brevet par une chaleur abominable… ce n’est pas idéal mais faut pas pousser, il suffit de s’abreuver, on n’en meurt pas quand on a 15 ans ou même 50 ! Et si on est fragile, malade on se munit d’eau, de vêtements légers… ou on s’inscrit pour la session de rattrapage en septembre. Solution que Blanquer propose à ceux qui avaient prévu d’être à l’autre bout du monde dès lundi prochain (je me demande bien à qui il pense…).

Voilà que sous Macron le roi de l’imposture et de la manipulation, on découvre que nombre d’établissements  sont mal isolés, n’ont pas de stores ( les conseils départementaux préfèrent en général financer des ordinateurs, des tableaux blancs électroniques qui ne servent à rien, des sorties bidon… que de revoir le bâti des établissements. Et l’eau trop loin des classes ? C’est nouveau, ça vient de sortir ! Comme si on ne pouvait pas mettre des bouteilles d’eau à disposition dans les classes !

Et il leur faudrait à présent la clim, si on en croit le syndicat de chefs d’établissement !

.

Certes, autre temps, autres moeurs… Mais quand même, ils nous prennent de plus en plus pour des cons.

.

Bien sûr, on sait pourquoi il y a ce report.

C’est pour essayer d’encore mieux nous faire croire que nous serions dans une période de réchauffement climatique si important, si grave… qu’il génèrerait des  mesures d’exception ! Et surtout, le plus important, ce réchauffement serait de notre faute, à nous, Français moyens qui avons le culot de nous déplacer en voiture, de nous chauffer… et de consommer la merde que Macron fait venir du bout du monde à grands renforts de porte-conteners…

 

La suite logique de leurs conneries, de leurs manipulations, de leurs mensonges, c’est qu’ils augmentent considérablement les taxes sur l’essence et les amendes pour détention de chaudière au fuel pour financer l’isolation des milliers d’établissement construits depuis les années 60… 

.

Ils n’ont même pas honte de prendre les Français pour des cons. Sans parler des parents qui se sont organisés avec leurs employeurs pour changer leurs horaires et conduire leurs enfants aux lieux d’examen. Prévenus 2 jours avant, le pied !

 

Complément de Pier 

On se demande comment font les gens de Bangkok…
Ce jour la température était de 40 ° C,  les gosses vont à l ‘école,  les parents bossent dans les champs de riz ou de canneet cela ne dure pas qu ‘une semaine…

 

Complément de Jean 

Vous avez oublié l’été 1976 Christine, cette année là la canicule est restée sur la France du 22 Juin au 15 Juillet, c’est la partie nord de la France qui a le plus souffert, c’était à cause d’un courant d’air très chaud qui remontait de l’équateur et qui en temps normal longeait les côtes méditerranéennes, ça a donné lieu au premier impôt sècheresse ce qui démontre que les politiques ne perdent jamais le nord, les journalistes bien sûr en faisaient des tonnes, tout le monde allait mourir de faim et surtout de soif, les gens priaient dans les églises pour le retour de la pluie, on fait ce que l’on veut du peuple toujours prêt à paniquer pour un simple courant d’air

 

Lire les autres commentaires sous l’article… qui amènent tous de l’eau à notre moulin

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


33 thoughts on “Report du brevet pour cause de canicule ? Plutôt pour nous faire croire au réchauffement climatique !

  1. Avatarpier

    on se demande comment font les gens de Bangkok ?
    ce jour la température était de 40 ° C
    et en Issan le nord est surement plus
    les gosses vont à l ‘école
    les parents bossent dans les champs de riz ou de canne
    et cela ne dure pas qu ‘une semaine

  2. AvatarCharles Martel 02

    Quelle bande de cons!! Ils ne savent plus quoi faire, à croire que les français sont devenus des tafioles. Quand j’étais gamin au mois de juin il faisait chaud, on avait couramment des 40°C au mois de juin, mes grands parents disaient :
    « c’est l’été »
    Et tout le monde bossait petits comme grands, jamais un examen à été annulé pour ça, on faisait attention à porter un couvre chef on restait à l’ombre le plus possible et on était bien contents de voir le soleil après l’hiver..

    C’est dingue car on dirait que les gens et nos abrutis de gouvernants en tête, découvrent les saisons. On entend pousser des cris d’orfraie quand il neige l’hiver ou que la température descend au dessous de 0°C, on entend pousser des cris d’orfraie quand il fait un 40°C en été ..Pfff mais bon sang c’est quoi ces comportements de mauviettes qui se plaignent de tout? Quelle société est on en train de fabriquer? Et bien sûr nos salopards de politicards renchérissent avec l’idée derrière la tête de nous foutre encore et encore des taxes sur la tronche, la taxe sécheresse, la taxe inondation on a déjà vu et ils y pensent probablement, mais dieu sait quelle taxes ils vont encore nous sortir? Une taxe pour chaque jour à 40°C, une surtaxe si ça dépasse les 40°C? Je ne sais pas, mais pour ça je leur fais confiance à nos politicards pourris ils exploiteront bien le concept du réchauffement climatique pour nous tondre les quelques poils qui nous restent ces ordures!

  3. AvatarMachinchose

    je suis trés déçu!

    ce matin en prenant ma bagnole le thermomètre indiquait 34°
    je me suis dit ho putingue, tu vas crever! et pourtant pas eu besoin de la clim…bon, j’ avais mis trois bouteilles de contrex pleines de flotte (du robinet) au congelo, et je les ais placées devant notre vieux ventilo a large pales, le tout sur le marbre de la cheminée
    le souffle d’ air dur les bouteilles d’ eau congelée n’ a pas tardé a me faire eternuer/
    Tout stoppé! les persiennes tirées sur le double vitrages fermés et ça a largement suffi

    j’ espère avoir un coup de chaud dés ce jeudi!, parce que: faut pas deconner! des journées de chaleur j’ en ai connues dans ma vie!…..je suis né dans l’ arrière pays de Carthage, les aprés midi et les midi d’ été, les 45° dehors c’était le lot banal de millions de personnes….et a l’ ombre sur les hauts plateaux siouplait!
    jamais vu de classes stoppées, ni de morts dans la rue!
    simplement la population pratiquait la planque chez soi tous les jours dés 13 heures et la vie ne reprenait a l’ extérieur qu’ aprés 17 heures!
    l’ arroseuse municipale -titre pompeux donné a un grand fut de métal bleu, ou une barre de deux mètres a l’ arrière de la cariole, laisait pisser une eau salvatrice! surtout pour les cuisses des momes qui suivaient la cariole tirée par un âne et qui provoquait une légère brume en tombant sur le macadam surchauffé

    et durant l’ été l’ ensemble des « administrations » pratiquait la « séance unique » signifiant que le travait demarrait a 7 h du matin pour cesser a 13h 30! quelle sagesse !!
    le goudron du macadam fondait littéralement , mais ça faisait partie du jeu

    je suis trés trés déçu!

    plan canicule niveau 3………………….

    mais toutefois rassuré! parce que j’ aimerais bien passer au niveau 4……….pour voir !

    et! tu te rends compte!!!!!il risque de faire 25° la nuit cette semaine!!! quelle horreur………..heureusement que j’ ai lu l’ ensemble des travaux d’ Emmanuel Leroy Ladurie!!

    qui te recale les episodes de glacial et de caniculaire……que la France a connus depuis mille ans…

    peut etre un coup des commerçants pour solder les ventilos et le linge de bain…..
    BON? N OUBLIEZ PAS MON VIEUX TRUC!

    quand j’ étais môme yavait pas de congelo
    mais on mettait devant le ventilo un demi pain de glace, dans un bac en zinc sinon ça coulait partout

    1. Avatarpauledesbaux

      CARTHAGE ? Saint AUGUSTIN SAINTE MONIQUE SAINT CYPRIEN que des gens super ma pension ST JOSEPH (détruit par bourguiba pour y construire
      son palais d ‘été juste au-dessus du Temple d’Antonin où nous allions en promenade soit les jeudi, soit les dimanches, pétris de cette culture romaine)
      Pour nous raffraichir : le marchand de glace nous livrait des pains que nous mettions dans nos glacières – souvent maison – tu as dû connaître çà sans compter les « gargoulettes » que nous remplissions d’eau en les plaçant dans le courant d’air d’une fenêtre…eh ben c’était le bon temps pas d’argent mais du bonheur….

  4. Avatarin connue

    de plus en plus de décisions débiles , des très fortes chaleurs ont toujours existé, la terre ne s’arrête pas de tourner pour cela

  5. Avatarjojo ( le plombier )

    Joli coup bas de com pourrie .. du macroniste pur jus .. bien degueulasse .. bien vu Christine TASIN . Merci pour votre sagacité, votre lucidité, et vos décryptage toujours honnêtes et pondérés. Si la majorité des citoyens de ce pays pouvait avoir un peu de vos qualités sans doute celui ci serait en meilleure posture et en d’autres mains bien moins scélérates et bien plus respectueuses et respectables.

  6. AvatarAmélie Poulain

    Franchement, je n’ai jamais vu ça…. Les Africains arrivés en France doivent rigoler….

    Nous sommes dans une période où l’on dramatise tout.

  7. AvatarPh.West

    Une décision qui ne fait que renforcer l’idée que macron et sa clique ne sont qu’une bande de tristes amateurs. Même pas risible.

  8. AvatarFroufroutout

    Bravo !!! Ces mêmes enfants à qui on diffère le brevet de collège vont exigé, et ce sera légitime et normal pour eux, de ne pas venir bosser quand ils seront adultes !! Quelle belle éducation !!! Quelle belle connerie ! Honteux !!!! Ils sont complètement à côté de la plaque !!!!! La prévention peut se faire autrement… Bouteille d’eau, draps aux fenêtres, ventilo……. par exemple…

  9. AvatarJEAN

    Vous avez oublié l’été 1976 Christine, cette année là la canicule est restée sur la France du 22 Juin au 15 Juillet, c’est la partie nord de la France qui a le plus souffert, c’était à cause d’un courant d’air très chaud qui remontait de l’équateur et qui en temps normal longeait les côtes méditerranéennes, ça a donné lieu au premier impôt sècheresse ce qui démontre que les politiques ne perdent jamais le nord, les journalistes bien sûr en faisaient des tonnes, tout le monde allait mourir de faim et surtout de soif, les gens priaient dans les églises pour le retour de la pluie, on fait ce que l’on veut du peuple toujours prêt à paniquer pour un simple courant d’air

  10. Avatarpauledesbaux

    ce monsieur blanquer natif d’AFRIQUE DU NORD a oublié que nous avons passé TOUS nos examens par de telles chaleurs (nombre d’entre eux les ont réussis) et là il reporte ces mêmes examens mais IL MARCHE SUR LA TETE, ?
    pour un sinistre de l’enseignement dit national il rabaisse ce ministère (et ce n’est hélas pas le seul car toutes les nations sont dans ce domaine supérieurs au nôtre encore hélas….3 x hélas

  11. Avatarpier

    et ça continue à la TV , radio, canards ….
    la canicule ….
    ils me font marrer ou plutôt C.. IER
    j ‘ai connu des étés plus chaud ( en 76 , j ‘ai même payé l ‘impôt sécheresse )
    et aussi des hivers plus froids
    j ‘avais 1 boulot extérieur ( TP routiers ) et dans ma boite je n ‘en connais aucun qui soit mort des conditions météo…. et les semaines étaient parfois de 2X 35 h , l ‘été il fallait profiter du beau temps
    A cette heure la T° ressentie à Bangkok est de 39 ° , c ‘était bien plus en Avril
    la gamine au lycée , la vieille au jardin
    l ‘état , les gouvernants veulent tout régir , donner 3 l de flotte , chacun peut toujours amener son ravito , nous amenions aussi notre gamelle .

  12. AvatarVinay

    C’est vrai qu’ils nous affolent en permanence ces médias presque tous aux ordres ! Faut voir ça sur le terrain : beaucoup de gens finissent pas ne plus rien faire, ils ont peur du changement climatique et se soumettront comme ça aux nouvelles taxes à venir !

  13. AvatarLuluemaberlue

    Cette décision est ahurissante.
    J’ai reçu du collège de mon fils les directives de fin d’année car le collège est centre d’examens et devait donc être inaccessible les 27 et 28 juin et le 2 juillet pour correction. Les 4 et 5 juillet auraient été consacrés aux réunions pédagogiques, donc pas de cours, et les enfants devaient être sous surveillance de la vie scolaire.
    Cette décision remet tout cet emploi du temps en cause.
    Vont-ils finalement assurer les cours jeudi et vendredi ?
    Mais s’il fait trop chaud pour composer, il fait trop chaud pour avoir et faire classe non ?
    À cette heure, je n’ai pas plus d’information sur le déroulé à venir.
    J’ai tout de même une grande pensée pour les profs parce que pour eux manifestement il n’y a pas de danger à rester sous la chaleur.
    Enfin, et là je suis très fâchée 😠et un peu HS excusez moi mais ça me pèse, je pense qu’il n’y aura plus de cours au final.
    Et en histoire-géographie, après avoir passé 15 jours sur les pays dits « émergents » avec une bonne dose de propagande culpabilisatrice, le prof a prévenu qu’il ne lui resterait que très peu de temps pour « voir » Louis XIV !
    Ben oui quoi, l’histoire de France, c’est pas important.
    Bref, courage à vous et hydratez-vous mes amis😉

    1. AvatarJean-Paul Saint-Marc

      Et si vous adressiez une lettre à la fois au prof., au principal, à l’inspection académique en posant les questions qui fâchent !
      Il n’est pas normal en général que les parents interviennent dans la pédagogie, mais s’agit-il de pédagogie ou d’endoctrinement ?
      Je crois qu’il est nécessaire de sortir de sa réserve…

  14. AvatarMachinchose

    salut Paule
    j’ ai passé mon Baccalauréat (deuxième partie, comme on disait alors) , au Lycée Carnot de Tunis, fin JUIN

    il faisait trés chaud et la seule protection consistait en ces immenses rideaux gris qui occultaient tant bien que mal la lumière aveuglante

    bouteilles d’ eau ?? jamais vu en salle d’ examen……..le plastique n’ existait pas encore

    hors examenS
    , le milieu de la cour du Lycée , la ou il y avait les WC et les robinets servaient a remplir d’ eau les « bombes a eau » qu on s’ envoyait sur la figure
    la « Bombe a eau » est une sorte d’ origami cubique equipé d’ un trou dans le papier sur un coté, rempli d’ eau et qui , bien lancé t’ explose en pleine figure!

    j’ imagine le sucçès que ça aurait ces jours dans les cours et préaux de collèges et lycées

    1. Avatarpauledesbaux

      Salut Machinchose de Tunis (et moi de Bizerte) Tous les exams se passaient aussi en juin où la chaleur ne nous empéchait pas de les passer (et qui plus est de les réussir, ceux qui échouaient ce n’était pas à cause de la chaleur en tout cas…)En ce temps-là les enseignants n’étaient pas enrolés en politique déjà, ils avaient à coeur de mener leur métier en bonne et due forme NOUS AVONS EU DE LA CHANCE qu’ils ne soient pas gangrénés par une idéologie quelconque, l’amour de leur métier relevait plus du sacerdoce que d’un métier…..j’ai fréquenté aussi bien l’école laïque que l’école catho, j’y trouvait la même détermination à réussir et nous faire réussir voilà la différence entre ces temps – là que ceux que nous subissons aujourd’hui. la culture était différente aussi nous apprenions autre chose que le système D…..dans l’ensemble nous avons eu une belle jeunesse et pas toujours très argentée…
      Salut à Toi compatriote Je crois avoir donné mon adresse à Christine !

  15. Avatarclaude t.a.l

    Saloperie de canicule !

    Pour se rafraîchir, de Rugy a été obligé d’enlever sa cravate pour aller chez Bourdin.
    Si la Schiappa est invitée chez Bourdin, elle enlèvera sa culotte ?

    1. AvatarJean-Paul Saint-Marc

      Un peu trivial !
      mais ne pas rêver !
      De toute façon, le premier intéressé serait Bourdin !

  16. Avatarlazare

    Déjà que cette génération croit que Chateaubriand est un grand cru de la région bordelaise et que la marseillaise est une chanson des supporters de l’O.M. !!!!

    Alors ils peuvent bien repousser jusqu’à la Saint Glinglin les élèves de 3° pensent que c’est un Saint de l’Éphéméride du 1er Juillet…. !!!

    1. AvatarAmélie Poulain

      « Déjà que cette génération croit que Chateaubriand est un grand cru de la région »

      Si ils savent que Chateaubriand a existé c’est déjà ça car on peut rectifier l’identité…

      Moi j’ai interrogé des adultes qui ne savaient même pas qui c’était….

  17. AvatarJolly Rodgers

    il y’a des climatiseur normalement aujourd’hui dans les collèges en France .nous ne sommes pas en indes ? puis si il y’ a des établissements scolaires qui n’en n’ ont pas , c’est que le gouvernement préfère financer d’autres genres d’établissement , je vous laisse deviner les quels ?

  18. AvatarCharles Martel 02

    Pourtant j’habitais dans le sud de la France et j’en ai passé des examens sous des températures de 40° ou plus, et quand j’ai commencé à bosser c’était dans le sous-sol d’un bâtiment où il faisait 45° toute la journée l’été et je n’en suis pas mort, mais que voulez vous, ces pauvres petits anges, de nos jours, risquent d’avoir une surchauffe neuronale alors peuvent pas bosser l’été quand il fait chaud… Pauvre France va!!!

  19. SarisseSarisse

    La décision s’applique aussi à…la Réunion, qui est en plein hémisphère Sud et où commence l’hiver austral!
    Ils confondent les deux Saint-Denis sans doute, celui du 93 et du 974: 34 ° en Seine Saint Denis, et un maximum de 22° dans la préfecture de Saint -Denis de la…Réunion!

    1. AvatarCharles Martel 02

      On voit bien là à quel point nos ministres sont des amateurs incompétents qui n’agissent que sur l’émotionnel et non sur la réflexion.; Pauvre France va!

  20. AvatarMachinchose

    Ave Paule

    j’ ai bien connu ta pension Saint Joseph ou nous allions mater les filles qui faisaient du sport 😆

    et dont l’ autre Bourguiba a fait son palais présidentiel…. il n’ y avait pas de temple d’ Antonin, mais les thermes d’ Antonin, au bout a gauche de la rue qui descendait jusqu a la mer de Sainte-monique a l’ époque; devenue depui Sayda
    mon oncle habitait dans une de ces jolies villas sur le coté droit de la rue

    le TGM nous déposait en face des ruines de la basilique de Saint Cyprien

    et cette brave Saine Monique!! elle en a bavé avec son rejeton, l’ augustin !! qui l’ a rendue grand mère avec Déodat
    elle en a dit des prières pour le remettre dans le droit chemin… bon….Dieu l’ a entendue….et on aura « la cité de Dieu » et même les « confessions »
    bises

  21. AvatarMachinchose

    un grand cru ?

    pour ma part je sais qu on en trouve au restau d’ excellent…….le troquet ou je mange le meilleur Chateaubriand est a Paris et se nomme « les Natchez », la patronne est une péruvienne , je crois, prénomée Atala

  22. Avatarjojo ( le plombier )

    Plus prompts  » à protéger » les gens contre la chaleur que contre les attentats et les coups de boutoir de l islam de conquête . Et dire que des français et des européens d’origine continuent à voter pour ce truqueur. Même les tunisiens n’en reviennent pas que la France ait pu accueillir en grande pompe le parti islamiste tunisien à l ‘Élysée.

  23. AvatarDixneuf Jean-Yves

    et que vous pensez des colonies de vacances pour remplacer le service national obligatoire?

Comments are closed.