Mosquée de Rennes : un chantier à 430.000 € sur le budget municipal, au nom du « bien vivre ensemble ».


Mosquée de Rennes : un chantier à 430.000 € sur le budget municipal, au nom du « bien vivre ensemble ».

Sur la photo à gauche : le maire et des élus.

Au premier plan, des fillettes voilées, nouvelles Mariannes de 2019.

.

La mosquée vient  d’être rénovée aux frais du contribuable rennais. La ville de Rennes, propriétaire des lieux, y a consacré un budget de 430 000 €. Il faut ajouter le chèque de 50.000 € de 2018 alloué au centre culturel islamique Avicenne.  Soit près de 500.000 € en peu de temps…

.

Electeurs de Rennes (athées et autres), vous n’en n’avez pas assez de financer l’islam ?

 

Les travaux de la mosquée du Blosne ont été inaugurés dimanche 23 juin 2019. |  Ouest-France

Les portes ouvertes organisées une fois par an ont été doublées cette fois d’une inauguration des travaux de rénovation, réalisés ces derniers mois.

« En fait, les travaux ont duré quasiment un an », indique Brahim Radaf, président de l’association centre culturel et cultuel islamique At Taqwa, la mosquée la plus ancienne de Rennes, ouverte en 1981. Les plus importants travaux concernaient la toiture et des faux plafonds.

Une salle de restauration saisonnière, qui sert notamment pendant le ramadan, a également été refaite, et des toilettes ont été rendues accessibles aux personnes en situation de handicap.(…)

Des habitants du quartier, dont de nombreux fidèles et parents d’enfants inscrits aux cours d’arabe étaient présents.

Un chantier à 430 000 €, budgété par la ville de Rennes, propriétaire des lieux. La maire de Rennes, Nathalie Appéré, est d’ailleurs venue dimanche après-midi inaugurer ce chantier, aux côtés d’Hubert Chardonnet, adjoint délégué à la sécurité et aux cultes, de Frédéric Bourcier, adjoint à la solidarité et à la cohésion sociale, et d’Éric Berroche, adjoint en charge des quartiers du Blosne et de Bréquigny.

« Cette journée est l’occasion de découvrir les travaux réalisés. Nous avions vu que les locaux commençaient à vieillir », a commenté la maire, soulignant qu’un tel chantier contribuait aussi au « bien vivre ensemble ».

Ce dimanche après-midi, plus d’une centaine d’habitants du quartier, dont de nombreux parents d’enfants inscrits aux cours d’arabe du centre culturel, étaient présents. « 120 élèves, âgés de 5 à 14 ans sont inscrits aux cours d’arabe proposés le samedi et le dimanche. »

.

Historique

La mosquée a été construite au début des années 1980, à l’initiative du maire socialiste de l’époque, Edmond Hervé.

.

C’est ce même Edmond Hervé qui continue à sévir. Fin 2017, il avait parrainé la formation du fameux imam de Brest devenu « référent laïque » et lui avait remis son diplôme lors d’une cérémonie ! :

« L’imam controversé, connu pour des prêches radicaux, a été récompensé par un diplôme universitaire à Rennes, lui permettant de devenir «référent laïcité» dans divers domaines professionnels et associatifs. Des commentateurs s’en sont scandalisés.

Il a défendu un islam ultraconservateur et souvent considéré comme proche du salafisme : l’imam de Brest Rachid El Jay, connu sous le nom de Rachid Abou Houdeyfa, s’est-il racheté une conduite ? Il vient en tout cas d’être diplômé par l’université de droit à Rennes 1 en «Religions, droit et vie sociale».

https://francais.rt.com/france/46764-accuse-pour-ses-preches-radicaux-imam-brest-recoit-diplome-universitaireui a remis

https://www.letelegramme.fr/ille-et-vilaine/rennes/rennes-edmond-herve-remet-son-diplome-a-l-imam-de-brest-20-12-2017-11788496.php

.

La ville de Rennes se montre toujours en pointe dès qu’il s’agit de défendre les intérêts communautaires. On se rappelle l’empressement de la ville, en 2018, à autoriser le burkini à la piscine, sous prétexte que « la mode change »….

http://resistancerepublicaine.eu/2018/09/27/rennes-burkini-autorise-a-la-piscine-puisque-la-mode-change-dit-lelu/

.

Financièrement, rien n’est trop beau pour le culte musulman à  Rennes.

L’année dernière, la municipalité de Rennes a également financé les travaux d’un centre culturel islamique Avicenne, inauguré en 2006 dans le quartier Villejean.

« Coût de ce revêtement acheté en Turquie :

50.000 euros », indique Ouest-France.

.

Le tour de passe-passe pour contourner la Loi de 1905 : le biais du « culturel ».

Loi de 1905  ART. 2.- La République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte. En conséquence, à partir du 1er janvier qui suivra la promulgation de la présente loi, seront supprimées des budgets de l’État, des départements et des communes, toutes dépenses relatives à l’exercice des cultes.

La Ville de Rennes finance ces travaux en arguant qu’elle est propriétaire de ces locaux qu’elle met à disposition à une association à travers une convention de partenariat. «  Il s’agit d’associations relevant de la loi 1901 qui ont des activités mixtes, c’est-à-dire des activités cultuelles d’une part, et culturelles d’autre part. Cette distinction est reconnue par le Conseil d’État. La mairie ne verse de subventions ou ne finance de travaux qu’au titre des activités culturelles », explique un élu (Valeurs actuelles).

.

Islamo-collaboration : que se passe-t-il dans la tête des élus ?

Officiellement, c’est du  pragmatisme.

On évoque  en général des « accommodements pragmatiques du pouvoir local »,  on fait de la « gestion municipale de l’islam »…

 La chaîne Histoire vient de diffuser une émission sur les collaborateurs des nazis sous l’occupation, en se posant la question des motivations.

Comment peuvent-ils avoir « fait ça », collaborer avec les nazis ?

Des milliers d’hommes qui n’étaient pas allemands ont en effet soutenu le régime d’Hitler(…).

Certains ont collaboré en croyant qu’ils accomplissaient un acte louable, certains ont estimé qu’ils n’avaient pas le choix, d’autres enfin, avaient des motivations plus perverses et inquiétantes.

.

On a du mal à comprendre cette collaboration avec l’islam, venant d’élus socialistes minables et  schizophrènes. Les motivations sont tout sauf grandioses : une carrière politique (la fameuse « gamelle »), l’ego de personnes flattées d’avoir un public reconnaissant à court terme…

Le PS donneur de leçons républicaines…

Le Parti Socialiste auquel  appartiennent ces élus nous donne des leçons  à longueur de tract avec les mots « Emancipation », « Libertés et Droits des Femmes », « Parité », « Mixité » – valeurs antagonistes à celles de l’islam !

.

Voir l’article RR sur la place de la femme en islam ! 

http://resistancerepublicaine.eu/2019/06/24/cest-officiel-cest-dans-les-pays-musulmans-que-legalite-hommes-femmes-est-la-plus-faible/).

.

.

Ces mêmes élus représentent (en théorie) la République.

Or, l’enjeu est l’islamisation de la société française. Ne voient-ils pas que leur action va dans le sens de la mise en place d’une république islamique en France ?

Philippe de Villiers, avec lequel on peut par ailleurs avoir de fortes divergences, déclarait fort justement en 2016 sur  BFMTV que l’islam était « incompatible avec la République ».

« Moi j’ai lu le Coran contrairement à Alain Juppé et tant d’autres (…). Je pense que l’identité heureuse nous conduit à la guerre civile (…). Ce que je vous dis c’est que n’importe quel peuple et en l’occurrence le peuple français a deux droits inaliénables, le droit à la continuité historique et le droit de cultiver les richesses anthropologiques de sa civilisation. Si on largue nos fondamentaux (…), alors on sera balayés » a-t-il affirmé. « Je fais la distinction entre le principe et les hommes. Si on veut éviter la guerre civile il faut distinguer l’islam et les musulmans (…). L’islam est incompatible avec la République, la charia est incompatible avec notre civilisation«  a poursuivi l’ancien eurodéputé.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2016/10/13/97001-20161013FILWWW00384-l-islam-est-incompatible-avec-la-republique-selon-de-villiers.php

.

Des idées pour utiliser les fonds des administrés de Rennes ?

Il y a pourtant de quoi faire à Rennes.

Pascal Rougé, auteur et éditeur, donne la parole dans son dernier ouvrage à des Rennais en situation de grande précarité.

Il y a Lauriane, 17 ans, qui dort dans le parking de la Gare. Patrick, 49 ans, qui pointe aux Restos du cœur pour essayer de manger une fois par jour. Christian (1), qui travaille toute la journée dans des logements sociaux et qui est confronté sans cesse à des gens en état de grande détresse.

Tous ont témoigné dans le dernier ouvrage de Pascal Rougé,  La Grande Pauvreté, paru au début du mois de novembre dernier. L’ouvrage est son troisième essai en trois ans, dans sa maison d’édition, les Éditions du temps qui passe.

https://www.ouest-france.fr/bretagne/rennes-35000/rennes-il-enquete-au-coeur-de-la-grande-pauvrete-6115659

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Jules Ferry

n’est pas prêt à renoncer à son mode de vie occidental. En un mot ou avec un dessin, Jules Ferry dit NON à ceux qui veulent reléguer les femmes au foyer, couvrir leur tête, rallonger leurs jupes, jeter les homosexuels du haut des tours, interdire l’alcool, limiter la liberté d’expression, bannir les caricatures religieuses, censurer les livres, codifier la tolérance…


18 thoughts on “Mosquée de Rennes : un chantier à 430.000 € sur le budget municipal, au nom du « bien vivre ensemble ».

  1. AvatarAmélie Poulain

    « Certains ont collaboré en croyant qu’ils accomplissaient un acte louable, certains ont estimé qu’ils n’avaient pas le choix, d’autres enfin, avaient des motivations plus perverses et inquiétantes. »

    Eh oui, c’est bien ce que je dis : chacun a toujours des arguments en accord avec lui-même pour justifier ses choix et ses actes qu’ils jugent en toute responsabilité.

    C’est terrible de voir cette violation de nos Lois…. mais « concrètement », pourquoi cela continue ?…. Les avocats dont certains sont virulents pour attaquer en Justice des causes que personne ne veut défendre, ils sont où ?

    Car évidemment, comment prendre tout seul des risques pour dénoncer, cela ne sert à rien et est même dangereux (cf la situation pourtant grave que j’ai dénoncée ici il y a peu au parc du Thabor à Rennes, ayant provoqué une censure du Ouest-France).

    Moi, j’estime que j’ai suffisamment eu mon compte alors que je ne suis pour rien dans tout ce qui se passe ayant toujours voté en conséquence de mes convictions bien anticipatrices vu les impasses que nous vivons aujourd’hui…

  2. AvatarAmélie Poulain

    Je ne suis pas juriste donc ce que je dis ne peut être que superficiel, mais n’est-ce pas un « détournement d’Argent Public » pour satisfaire une idéologie personnelle ?…..

    C’est justiciable non ? Avec tous ces procès politiques que l’on voit ici et là….

    Que font les partis d’opposition ?

  3. AvatarCELTE 56

    Comme l’indique Pascal Rougé, dans son dernier ouvrage « La Grande Pauvreté », de nombreux Rennais ou Rennaises souffrent d’une grande précarité : absence de logement, malnutrition, etc… Les sommes dépensées dans la réfection de cette mosquée aurait dû être judicieusement employées pour construire des logements sociaux, entre autres. Mais les élus socialo-islamo-collabos de Rennes préfèrent chouchouter les musulmans. J’espère que les habitants de cette ville vont bouter les socialos l’an prochain, lors des élections municipales.

    1. AvatarAmélie Poulain

      « absence de logement, malnutrition, etc… Les sommes dépensées dans la réfection de cette mosquée aurait dû être judicieusement employées pour construire des logements sociaux, entre autres.  »

      Alors là, ce qui est dit c’est n’importe quoi !

      Terribles tous les logements sociaux qu’ils construisent n’importe où défigurant le paysage, à Rennes que cela en devient indécent vu la jolie ville ancienne que c’était à la base.

      Il y a même de jolies petites maisons qui se retrouvent enclavées entre deux bâtiments…

      Et la mixité sociale cela fait longtemps qu’ils la pratiquent….

      Le problème, s’il y a à ce niveau, est très certainement ailleurs.

      Cela devient fatiguant tous ces discours misérabilistes injustifiés, je ne sais pas ce qui motive cet auteur pour écrire un tel livre, mais justement, à Rennes c’est triste à pleurer de voir tous ces bâtiments sans âme.

      Et on en voit fleurir partout dans toutes les villes, je ne sais pas ce que ça va être dans plusieurs années le paysage architectural, ça pousse comme des champignons les logements sociaux.

      Dans ma commune, le comble : ils n’arrivent pas à remplir les existants mais sont obligés d’en reconstruire par obligation de l’Etat vu le nombre d’habitants… alors qu’il faudrait que les communes suivent tout simplement leurs besoins. Et pendant ce temps-là, des besoins ne sont pas couvert…

      Pareil pour les gens du voyage : quand serons nous dégagés de l’obligation de leur payer un terrain ? Quand vont-ils, comme tout Français lambda, s’acheter des terrains personnels voire payer des places de camping devenues exorbitantes comme les autres ?

      J’avoue que je n’en peux plus de cette bêtise humaine qui ne réfléchit pas plus loin que le bout de son nez….

  4. JackJack

    Originaire d’une petite ville non loin de Rennes, j’y ai fait toutes mes études. Je suis extrêmement heureux de ne plus avoir l’occasion d’y aller, de voir ce que la ville de Rennes que j’aimais est devenue, comme, malheureusement, de nombreuses villes de France… Electeurs, c’est de votre faute. Allez-vous continuer ?

  5. AvatarJeanne78

    J’imaginais que la Bretagne était relativement épargnée par l’invasion musulmane. Mon mari est breton, limite intégriste, et, comme beaucoup de bretons, défend sa région (certes magnifique) bec et ongles. Alors, quand je lis cet article, je suis sidérée de voir que l’argent des contribuables sert à financer les travaux de rénovation d’une mosquée, qu’il existe des cours d’arabe, de voir des gamines avec le foulard sur la tête. Encore quelques années et les CPF arriveront à faire interdire les élevages de porcs, si présents en Bretagne. Dans une région où l’Eglise est encore très présente, avec des fêtes du pardon, des calvaires.., où on entretient le folklore régional, avec les costumes différents d’une ville à l’autre, la musique celtique,.l’enseignement de la langue régionale, les noms des communes traduits en breton à l’entrée de celles-ci, etc, comment est-ce possible que les bretons acceptent tout cela sans broncher ?

    1. Christine TasinChristine Tasin

      Il suffit de voir la carte des élections, depuis des lustres la Bretagne vote rose… Bref la gauche islamophile est aux manettes parce que la dite gauche a eu un discours pro autonomie voire indépendance de la Bretagne. Résultat sur l’autel du régionalisme on élève des statues à l’islam

  6. AvatarHans Müller

    Pendant ce temps on spolié les honnêtes français, cet une honte , le pire dans tout cela n’est pas la traitrise du lâche maire de renne collabos soumis a islam, mais les bâtards de français qui soutiennent islam. La confrontation est inévitable, et il n’y aura aucune pitié pour ces traitres collabos de tous bords.

  7. AvatarPugnacité

    Burkini mosquée et projet pilitico religieux l’islamisme est il le projet des Rennais ?
    Sont-ils pour ce faire incultes et accultures ?

  8. Avatarjojo ( le plombier )

    Les bretons d’origine ont ils disparus ? Ou bien auraient ils trouvé une solution extrême pour en finir avec une réputation médisance de consanguinité ? C’est à désespérer ..

  9. Avatarcrina

    OUI, c’est possible!!!! Et même très possible car les Bretons ont voté en très grande majorité le macronisme ( autrement dit néo-marxisme).

  10. AvatarGAVIVA

    Le vivre ensemble c’est VOUS qui le vivez c’est NOUS qui en vivons!!
    Accessoirement c’est quand même NOUS qui le payons et en CREVONS….

  11. Avatarlazare

    ben on verra aux municipales si les Bretons, que je respecte au plus haut point,
    vont réélire cette maire dhimmi !!!???

    si elle est réélue ce ne sera plus la peine de venir pleurer !!!!

    1. AvatarJean-Paul Saint-Marc

      Oh, ils devaient le savoir déjà…
      Faut pas qu’ils pleurent…
      Pas d’empathie inutile…
      Se foutre de leur gueule est le meilleur service à leur rendre !

  12. AvatarHerve Gourio

    La Bretagne est minée par la democratie chretienne , l’apologie du vivre ensemble et du tolerantisme , le porte parole de cette  » pensée » est Ouest France lire un editorial de OF c’est lire Macron matinée de papa François , c’est d’un convenu bisounours , d’un mievrerie sans nom , d’une siderante incapacité de critique et ce qui est nouveau d’une agressivité vis à vis des empêcheurs de penser correcte à savoirTrump , Poutine , Orban , Salvini , de tous les patriotes quallifiés de populistes quand ce n’est pas de cretins ,en gros , c’est du France Inter en papier , avec cette difference que le ton de dame patronesse est de mise pour faire la meme analyse du vote RN comme etant celui de pôvres pauvres incultes et un brin demeurés pour ne pas comprendre le bonheur du vivre ensemble , le bobo rennais cadre sup vivant pres du parlement çà , c’est du lourd …je suis Breton , je vis en Bretagne , je suis abonné à OF pour des raisons professionnelles , je ne le lis plus depuis longtemps , mais je suis parfaitement conscient que la Bretagne est LA terre d’election de Macron …ce triste sire a eté elu triomphalement à Lampaul Guimilliau apres avoir insulté une partie de sa population traitée d’inculte incapable de passer un permis de conduire … la Bretagne vote au centre , pas de vagues !!!

    1. AvatarAmélie Poulain

      Regardez aussi qui il y a en Bretagne comme politiques et ceux qui sont derrière…

      Il y a le triangle d’actions main dans la main (PS) : Brest-Nantes-Rennes. Rennes étant la plate-forme d’arrivée des migrants décidée depuis un bon bout de temps (bien avant les problèmes que nous connaissons aujourd’hui) puis répartition ensuite surtout à Brest (des accords ont été passés…), Mairies pas mal non plus, dont celle de Nantes notamment… Et là, on voit que Rennes n’est pas mieux, et que dire de Brest….

      Du temps où Jean-Marc Ayrault était ministre, il était bien copain avec la clique de Brest dont certains travaillaient avec lui (et aujourd’hui)… Du coup, subventions accordées mensuellement par l’Etat à certaines associations bien placées politiquement (auxquelles nous devons d’ailleurs les salles de shoot et j’en passe…).

      Ne pas oublier d’autres membres comme B. Hamon, Le Drian aussi vient de Bretagne…. Bref ils se connaissent tous et agissent de concert avec leurs relations parisiennes.

      C’est toute une organisation tentaculaire qui a la main mise sur le « triangle » qui est très « efficace » opérationnellement en souterrain…

      Et cela n’est que la partie émergée de l’iceberg… il y a tous les soutiens locaux indéracinables, indéflectibles et actifs…

  13. AvatarDorylée

    Les Rennais ont le maire qu’il méritent. À par Yves MILLON de 1944 à 1953, Rennes à toujours été un patelin gauchiasse. Ils ont ce qu’ils veulent, qu’ils se démerdent !

  14. AvatarJean pierre M.

    Quel honte , ne s églises sont en ruines , nos valeurs judeos chrétiennes sont bafouées , et cette traitre dégénérées municipalité finance une mosquée avec argent des français, révoltés vous patriotes combats , aux armes patriotes libérons notre pays bientôt il sera trop tard , vous serez converti a islam .

Comments are closed.