Grenoble : Piolle a encore laissé les emburkinées se baigner dans la piscine ; naturistes, contre-attaquez !


Grenoble : Piolle a encore laissé les emburkinées se baigner dans la piscine ; naturistes, contre-attaquez !

.

Pour la deuxième fois en un mois, des emburkinées ont envahi les murs et le bassin de la piscine, afin de réclamer le droit pour les sacs poubelle de se baigner malgré le règlement. Impunément.

La première fois ? C’était il y a un mois, le mois précédent c’était une opération pour le hidjab de course… Nous expliquions lors du premier plongeon que Piolle avait commis l’erreur, gravissime, de leur promettre la lune l’autorisation du burkini et qu’il semble avoir changé d’avis, à leur grand dam :

Le mois dernier c’était une opération footing en hidjab,

http://resistancerepublicaine.eu/2019/04/09/grenoble-elles-courent-pour-avoir-le-droit-de-porter-le-voile-je-les-prefere-cloitrees/

Cette fois c’est une opération burkini à la piscine… Malgré le règlement qui l’interdit des emburkinées ont pris possession d’une piscine grenobloise… et, pour éviter des incidents, le directeur de la piscine a laissé faire…

On apprend qu’ils ont commencé par une pétition, qu’ils ont obtenu un rendez-vous à la Mairie en septembre 2018 pour demander la modification du règlement des piscines qui interdit les burkinis pour des raisons d’hygiène. On leur aurait promis cette modification pour l’été 2019 avant de faire du rétropédalage, des Conseillers municipaux s’étant vertement opposés à la chose.

Etrangement, le Maire recule donc, bien que ce soit un islamo-fellateur de première catégorie… La roue tourne, quoi que dise Macron. Les Français ne veulent pas d’islam et ils le font savoir de plus en plus clairement… les élus municipaux qui sont en première ligne répercutent cette opposition.

http://resistancerepublicaine.eu/2019/05/18/grenoble-elles-envahissent-la-piscine-en-burkini-pour-protester-contre-le-reglement-qui-linterdit/

.

Et cette fois encore, elles se sont baignées habillées en toute impunité. Les surveillants de la piscine et autres agents de sécurité ne les ont pas sorties de l’eau  manu militari, la police non plus.

Elles sont barboté pendant une heure dans l’eau, revêtues de leurs cuirasses, accompagnées et aidées par les membres de l’association, ravies. Jubilatoires.

Elles appellent ça « désobéissance civique »…

 

Leur identité a été relevée à la sortie du bain, elles encourent une amende de 35 euros !

Elles sont donc prêtes à recommencer !

.

Imaginez qu’un collectif de naturistes fasse à son tour irruption dans le plus simple appareil dans la piscine grenobloise… je suis sûre que les choses ne traîneraient pas et qu’elles n’y resteraient pas 5 minutes !

Quand on veut, on peut.

Sauf que Piolle ne veut pas. Peur des musulmans, peur des émeutes… peur parce que les municipales c’est dans un an.

.

Pourtant, le burkini à la piscine, ça interpelle, ça fait débat, comme le burkini à la plage… Gageons que le Conseil d’Etat va finir par être saisi et qu’avec Macron au pouvoir il va donner son autorisation… Après tout, à la plage ou à la piscine, quelle différence, vont-ils dire ? Et puis, c’est leur choix, c’est leur liberté, non ? 

.

Les emburkinées, selon la presse aux ordres auraient été soutenues et acclamées par une partie des baigneurs présents pendant que d’autres faisaient la gueule.. .Mais comme d’habitude les dhimmis osent applaudir, les Résistants, isolés, se contentent de faire la gueule et de s’en aller. On est trop polis, trop gentils, jusqu’à quand ?

.

Quelques politiques, quand même, sont montés au créneau :

 

.

Et il y a des cons pour excuser les pauvres oiseaux emprisonnés :

.

Le résumé de la situation dans le tweet ci-dessous : 

.

Terrifiant en effet. 

 

Pourtant, nous avons les moyens de dire non, de faire front. Les politiques les ont.

Et les Français aussi. 

Si les emburkinées se baignent à la piscine municipale, les naturistes doivent eux aussi le faire… A quand une contre-opération naturiste pour montrer les limites du « c’est mon choix, c’et ma liberté » ? Et bien d’autres idées peuvent naître…

Comme pour les accompagnatrices voilées, les Français non musulmans peuvent mettre du sable dans les engrenages. Qu’ils accompagnent les classes en portant de grandes croix et force chapelets, qu’ils se baignent dans le plus simple appareil… Et on verra la face de la France changer, forcément… sur la demande même de ceux qui veulent nous imposer l’uniforme de la honte. 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


28 thoughts on “Grenoble : Piolle a encore laissé les emburkinées se baigner dans la piscine ; naturistes, contre-attaquez !

  1. AvatarAnnie

    Piolle et toute sa clique ne sont que des abrutis.
    La population aussi qui ne s’insurge pas.
    À ce train là, on sera vite foutus

  2. AvatarJ

    Les personnes qui étaient à la piscine ce jour-là auraient dû aller demander le remboursement de leur entrée, tout simplement.

    1. Avatarbm77

      Bonne idée « J » , il faut faire respecter les règles si les politiques ne savent pas le faire en demandant le remboursement pour non respect des règles d’hygiène qui obligent à utiliser uniquement les maillots prévus à cet effet;

  3. Avatarhollender

    On baisse le PH de l’eau !! Et on attend que les sacs poubelle se dissolvent.

    Ou on met un colorant marron dans l’eau et on diffuse les photos……..
    C’EST DU LISIER DE PORC !!!

  4. AvatarAmélie Poulain

    Ce maire devrait être poursuivi. Déjà qu’une piscine n’est pas malgré les soins apportés des plus hygiéniques alors là, c’est le comble. Sans compter évidemment le sens profond de la démarche.

    Il faudrait vraiment que les gens fassent un travail sur le sens du mot « liberté » car visiblement il est largement dévoyé actuellement.

    Déjà, la « Démocratie » est assimilée à tort à la liberté d’expression et de vivre de chacun… Cela c’est l' »Anarchie » et comme tout le monde (enfin si normalement structuré) le sait, elle est sans limite, sans sens, et empreinte de violence et destruction des symboles (qui représentent les Autres justement).

  5. AvatarVent d'Est, Vent d'Ouest

    Il faudrait monter un collectif associatif d’usagers, demander non seulement le remboursement mais aussi porter plainte contre la municipalité pour non respect des normes sanitaires dans un tel lieu public et non respect par cette même municipalité des règlements pour tout usager mis en place et affichés par elle-même ! Qui en aura le courage ?

    1. AvatarAmélie Poulain

      Oui je suis d’accord c’est ce qu’il faudrait pour plein de sujets d’ailleurs insupportables,… mais pas facile de monter un collectif.

      Les gens ne sont pas francs généralement pour exprimer ouvertement et là j’imagine menaces etc….

    2. AvatarJean marc

      En effet été dernier il nous est arrivé La même situation au cap d’Agde ou trois belfegors se sont baignées en burkini dans une piscine, après altercation entre sécurité et ces sauvages ,elles ont été virées avec leurs proxénètes , nous on a exigé et obtenu le remboursement de nos billets… Faite vous respecter , n’accepter aucune soumission a leur barbares coutumes de sauvages sous développés.

  6. AvatarEric des Monteils

    Une idée comme çà . . . . il n’y a qu’à pisser de concert abondament dans la piscine et le faire savoir bien fort, en spécifiant, que l’on a mangé du porc à s’en faire péter avant.

    1. AvatarJean marc

      Comme animal de compagnie nous avons un mignon petit cochon Roro tout rose , qui adore nager, , nous vivons en Savoie, et nous l’ amèneront avec nous a grenoble, et si ces cônes voilées se baignent en burkini elles feront connaissance de roro , il adore jouer avec les loutres. .

      1. AvatarCELTE 56

        Bravo ! Excellente initiative. Et contrairement à ce que beaucoup pensent, le cochon est un animal très propre et un bon animal de compagnie. Le fait qu’il soit, en plus, un répulsif anti sacs poubelles et barbus, est un plus !

  7. AvatarCeltilos

    il suffit de faire boire une mega tasse a quelques unes et menacer de noyer les autres ca va vite les calmer, on va pas se laisser emmerder quand même,

  8. TEMPLIERTEMPLIER

    je connais bien GRENOBLE et son agglomération…j y est habité deux années dans le passé a l époque de l ancien maire alain carignon….GRENOBLE avec sa faune islamisée…GRENOBLE ville mafieuse…GRENOBLE ressemble aussi a MARSEILLE…
    donc,rien d étonnant pour les emburkinées a la piscine,c est dans la logique de cette ville….

    je n y met plus les pieds depuis de nombreuses années…TROP D ARABES..

    1. AvatarCELTE 56

      Quel triste constat et malheureusement, l’invasion islamique gagne du terrain ! Il est temps que les Français se réveillent !

  9. Avatarfrejusien

    Allez !! je propose une descente de qq gars désobéissants qui sortiront leur ZOB aux nez des burkinis,

    j’imagine déjà l’affolement des coincées du cul, les piaillements et les envolées rapides de ces volailles décervelées

  10. AvatarJoël

    Imaginez la suite à venir avec un piolle puissance 10 qui vient d’entrer au parlement européen, le jadot.
    Les projets de lois et directives imposées par l’UE en faveur de l’islam vont s’accélérer.

    1. AvatarJean-Paul Saint-Marc

      Lu aussi :
      La ville de Grenoble condamne mais ne veut pas contribuer à donner de l’ampleur au « buzz » (A-t-on entendu une condamnation ?)
      Une « inaction » que conteste l’adjoint au sports grenoblois Sadok Bouzaïene. Il explique que la manœuvre a été soudaine et qu’aller vers un affrontement physique avec ces femmes n’est pas le rôle des personnels de la piscine et n’aurait fait qu’amplifier le buzz recherché. […]
      Ci-dessous un article tardif mais aucune réaction de la mairie n’est annoncée, seule l’opposition réagit !
      https://www.20minutes.fr/societe/2547983-20190624-grenoble-tout-comprendre-operation-burkini-provoque-vague-reactions

  11. Avatarbm77

    Si c’était dans l’esprit un peu libertaire et hippie de nudistes qui se baigneraient pour affirmer leur liberté d’être en harmonie avec leur idéaux, il y longtemps que les médias et politiques se seraient offusqués, et moi ça m’aurait plutôt fait marrer. Mais là ce n’est pas du tout dans cet esprit que cette intrusion s’est faite.
    C’est une agression de la société pour tester nos limites de tolérance. C’est aussi pour mettre en lumière nos faiblesses par rapport à la laïcité qu’ils ne reconnaissent que lorsqu’il est question de liberté de cultes et autrement ne rentre pas dans leurs papiers. C’est une opération de communication pour tenter de généraliser le phénomène. C’est une provocation et aussi une façon de rendre visible les voiles dans tous les secteurs de la société pour mieux accoutumer les gens, à l’islam, pour qu’il devienne incontournable dans la tête de la majorité des citoyens.
    En face vous avez des responsables politiques qui sont entre la peur et vouloir être réélus poussés en cela par leurs partis respectifs. C’est ce phénomène qui fait que les maires n’habitent plus dans certaines villes qu’ils administrent. Et pour moi cette situation est intenable parce que les principaux concernés vont bientôt présenter les listes pour pouvoir mettre en pratique ce que nous leur refusons. Aux règles générales et communes qui font que l’on doit être en maillot de bain pour des raisons évidentes d’hygiène avec un minimum de surface textile en contact avec l’eau, ils vont substituer leurs règles communautaristes et religieuses qui se contrefichent du bien général de l’ensemble des mécréants. Les élus de terrain ont aussi peur de émeutes et sont pressés par les états majors politiques qui les manipulent pour le »vivre ensemble ». Aujourd’hui le vivre ensemble c’est de faire tout pour éviter une situation qui nous amènerait un attentat !!! J’ai l’impression que les politiques font les choses avec une arme sur la tempe !!!
    Je n’attend pas que ces élus de terrain de ces quartiers deviennent des « chevaliers Bayard » ou des « Zorro », mais qu’ils cessent cette omerta, qu’ils disent la réalité de la situation parce que leur silence est coupable. Comme pour l’alcoolique ou le toxico, le fait d’admettre son addiction ou sa folie la prise de conscience est déjà une partie de la guérison ou de la solution.
    J’ai pas envie de les entendre geindre une fois leur mandat terminé, une fois avoir bien sévi en laissant une situation devenue incurable et faire un état des lieux qui ne nous laisse aucun espoir d’améliorer les choses en nous mettant devant le fait accompli. Parce que pour moi c’est autant condamnable d’avouer, une fois que l’on est plus dans les responsabilités, à l’instar d’un Hollande ou d’un Collomb, qui nous dévoilent l’étendue du désastre, comme si tout avait été fait à l’insu de leur plein gré, alors qu’ils étaient aux commandes. Du foutage de gueule !!! En filigrane une façon de nous avouer aussi qu’ils ne dirigeaient plus rien et que les directives viennent d’ailleurs ??? D’où ? Avouez !!

  12. Avatarpauledesbaux

    qu’attend le service de santé de la préfecture pour interdire le port du burkini dans les piscines celui-ci est porteur de germes nocifs on nous fait passer sous la douche avant d’entrer dans les piscines pour, justement, supprimer les microbes et elles ont les laisse infester nos piscibnes ? IL Y A DEUX POIDS / DEUX MESURES SELON QUE VOUS SOYEZ ISLAMISTE OU AUTRES NOUS NE SERIONS PLUS CHEZ NOUS A QUOI BON NOS AYEUX? NOS PERES? NOS FILS ET NOS FRERES SONT ALLES COMBATTRE POUR DEFENDRE NOTRE PATRIE ET VOILA T Y PAS QUE NOUS LAISSONS LES AUTRES Y FAIRE LEUR LOI peut-être que les déserteurs auraient-ils eu raison après tout puisque nos lois de NOTRE republique ne sont plus restées par les envahisseurs ! on parle toujours des DROITS DE L HOMME JAMAIS DE LEURS DEVOIRS ! c’est drôle non ?
    pas pour moi

Comments are closed.