RR censuré par twitter pour « Avia, vache de ferme, ferme ta gueule »: réseaux sociaux, stop ou encore ?


RR censuré par twitter pour « Avia, vache de ferme, ferme ta gueule »:  réseaux sociaux, stop ou encore ?

.

Je ne pourrai pas utiliser notre compte twitter (je ne peux donc ni poster ni même lire twitter depuis mon compte)  tant que je ne me serai pas aplatie, que je n’aurai pas demandé pardon et accepté que le tweet concerné soit supprimé et remplacé par un message indiquant que je suis une vilaine, une méchante, une délinquante qui pue la haine… Et attention à la récidive, c’est la fermeture du compte assurée.

.

L’article correspondant, écrit par Claude T.A.L (mais le titre est de moi, je l’assume ;-))

http://resistancerepublicaine.eu/2019/06/21/avia-vache-de-ferme-ferme-ta-gueule/

.

Le système twitter c’est encore autre chose que Facebook. Facebook supprime d’autorité l’article, la page ou carrément le compte associé. Twitter se comporte en père fouettard : tu dois faire amende honorable et supprimer toi-même ton tweet pour voir ton compte fonctionner à nouveau. Et tu dois accepter de mettre l’étoile jaune des impolitiquement corrects à la place du tweet incorrect. Etoile qui restera en place 15 jours.

.

.

J’ai donc fait appel, sans me faire d’illusions. Il faut expliquer son cas et se justifier en 140 caractères… Il semble que l’interface ait conservé le faible nombre de caractères d’antan, avant que twitter ne fasse sa révolution et ne passe à 280… Alors expliquer les notions de jeu de mot, d’humour, et que dire « ferme ta gueule  » à quelqu’un, si ce n’est pas vraiment poli, n’est pourtant pas une insulte…

.

 

Quant à comprendre pourquoi ce tweet a déplu… Parce que Avia n’est pas blanche et qu’on n’aurait pas le droit de faire de l’humour avec les Noirs ?

Parce qu’on lui dit de « fermer sa gueule » qui vomit la haine de la liberté d’expression ?

Est-ce le jeu de mot « avia »-« vache de ferme » ? Pas bien méchant, quand on sait que Marine a été appelée « salope fascisante » par Nicolas Bedos en toute impunité. Mais c’était Marine. Mais Avia est une vache sacrée de la Macronie….

.

Bref, il faudrait en passer par les fourches caudines du politiquement correct si l’on veut encore exister sur les réseaux sociaux. 

Cela en vaut-il encore la peine ? C’est, forcément, une question que l’on va se poser de plus en plus. Et la loi Avia va encore corser le jeu. 

Stop ou encore ?

Si l’on ne peut plus rien dire ni écrire sur les réseaux sociaux, à quoi bon se casser la tête à y mettre nos articles ?

Sauf à jouer de l’humour, de l’antiphrase…

Sauf à faire de nouvelles « lettres persanes »… On y songe.

Arrêter de dénoncer, d’ouvrir les yeux, de faire savoir aux intéressés qu’on voit clair dans leur jeu ? Impossible.

Se retrouver bannis des réseaux sociaux, seul lieu où l’on peut espérer encore se faire connaître des Français en déshérence et en désespoir, c’est embêtant car on est déjà bannis de la presse officielle. Et le pire est l’acharnement judiciaire contre nous, main dans la main avec les associations dites antiracistes et notamment le CCIF, émanation des Frères musulmans. Tout cela est fait pour nous étouffer, nous étrangler, nous obliger à déposer le bilan et à arrêter la lutte, nous obliger à nous taire et à passer notre vie devant LCI en tricotant ou en jouant au scrabble.

C’est peu dire qu’on ne veut ni de cette vie ni, surtout, de l’avenir promis à la France, à nos enfants, à nos petits-enfants.

.

On ne peut pas se coucher. On ne doit pas se coucher. On ne va pas se coucher.

Il nous appartient de trouver les solutions, les voies de contournement qu’ont toujours trouvées et utilisées les dissidents, que ce soit les exilés au goulag, les opposants à Mao ou aux colonels grecs, les Résistants au nazisme… Il nous restera aussi les bons vieux tracts, coûteux en impression, coûteux en temps pour nos militants… mais nos augustes prédécesseurs ont fait avec et nous ne pourrions pas les imiter ?

Il nous manque la TSF de de Gaulle, à nous de la ré-inventer, et sans doute mille autres manières de contourner l’omerta où l’on nous conduit. Si vous avez des idées… contact@resistancerepublicaine.eu

Nous ne baisserons pas les bras, nous n’abandonnerons pas. Et cela, grâce à vous tous qui, par votre lecture fidèle, par votre présence à nos colloques ou rassemblements, votre adhésion à Résistance républicaine*, votre générosité qui a permis jusqu’à présent à Résistance républicaine et à Riposte laïque de faire face aux persécutions judiciaires. Merci à tous.

No pasaran !

.

* Pour nous soutenir vous pouvez faire un don

Vous pouvez envoyer un chèque à Résistance républicaine, 101 avenue du Général Leclerc, 75685 Paris cedex 14 ou bien faire un don via Paypal.

http://resistancerepublicaine.eu/don/

Vous pouvez aussi adhérer à Résistance républicaine, notre seul moyen d’exister et de lutter contre la chose immonde qui s’installe en France en sus des dons.

Adhésion de 36 euros annuels.

http://resistancerepublicaine.eu/adherer/

Ou bien envoyer un chèque de 36 euros à Résistance républicaine, 101 avenue du général Leclerc, 75685 Paris cedex 14.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


21 thoughts on “RR censuré par twitter pour « Avia, vache de ferme, ferme ta gueule »: réseaux sociaux, stop ou encore ?

  1. Avatarcayssials

    faudra virer tous ces cons des reseaux sociaux ansi que la dictature macronienne
    Moi aussi je viend de me faire virer de twiter et de facebook pour la 4e fois depuis 2018;
    Nous francais on a plus le droit de rien dire; par contre les autres (noirs et arabes ) Ils se génent pas pour nous insulter et nous cracher a la gueule voir nous agresser physiquement.
    Vue leurs haine contre les blancs
    Mais nous personne nous défend on doit se démerder tout seul.
    PAUVRE FRANCE

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      Merci pour l’info, cela ne m’étonne pas de Nicolas Hénin, il me semble qu’il avait porté plainte contre Riposte laïque

  2. Avatardenise

    C’est étonnant de la part de tweeter, facebook est coutumier , et d’après une « étude » , que j’essaierais de retrouver, la France est le seul pays à subir une telle censure .

    1. JackJack

      Non Denise, même chose aux USA contre, par exemple, Pamela Geller, Brigitte Gabriel et d’autres par toute la faune qui va de plus en plus contrôler à sa guise ce qu’on peut dire : les twitter, facebook, google-youtube aux moyens financiers quasiment illimités. Brigitte Gabriel, un million d’adhérents avec lesquels elle a récemment perdu le contact grâce à ces pourris de la gauche-caviar américaine.

  3. AvatarJules F

    Bout de ficelle-selle de vache-vache de ferme-ferme ta gueule etc…Petite comptine de notre enfance, pas de quoi fouetter un chat !

    Pendant ce temps, les imams et autres fanatiques sont les bienvenus sur Twitter…

    avec ce genre de propos par ex : (pris vraiment au hasard, il suffit de taper twitter imam en mots clés, ça vaut le détour !

    Imam de Drancy

    @DrancyZooo
    14 janv. 2015
    Plus
    Sa rentre de boîte jui défoncer ! [je suis défoncé-c’est l’imam qui écrit…]

    Ah ouais merde jui imam jvais faire mes ablution [je suis imam, je vais faire mes ablutions]

    Allez comprendre !

  4. Avatarclaude t.a.l

    Décidément, je suis redoutable :

    Je commets un article, et pof !, RR viré de twitter.

    J’y suis habitué : il y a quelques mois, c’est Patrick Jardin qui s’était fait virer de twitter, lui aussi, pour avoir pour avoir fourni le lien avec un autre de mes articles.

    Mon article, c’était ça :
    http://resistancerepublicaine.eu/2019/01/30/fusillons-les-130-djihadistes-comme-leclerc-a-fait-fusiller-les-francais-de-la-waffen-ss/

    Et le résultat, en plus de twitter, c’était ça :
    https://france3-regions.francetvinfo.fr/hauts-de-france/nord-0/marcq-baroeul/compte-twitter-du-pere-victime-du-13-novembre-suspendu-messages-haineux-djihadistes-1618111.html

    Aidez-moi à m’amender, s’il vous plaît.
    Que je ne continue pas sur ce mauvais chemin ! 😉

    claude, en pleine déprime 😉

  5. AvatarJean-Paul Bourdin

    Ou bien soigner le mal par le mal, par exemple s’y mettre par dizaines en même temps et par centaines et twitter dans l’espace des 140 caractères autorisés par twitter :
    l’Islam est une religion de paix et d’amour l’Islam est une religion de paix et d’amour l’Islam est une religion de paix et d’amour (ça tient trois fois)
    Ou encore poster des tweets tellement dégoulinant de flatterie bien pensante qu’ils ne pourront que passer pour du second degré, et saturer twitter.

  6. AvatarFantomas

    Oh la vache ! C’est drôlement vache cette vacherie ! Les sanctions pleuvent comme vache qui pisse et les adversaires de résistance républicaine boivent du petit lait.

  7. Christine TasinChristine Tasin Post author

    Non, mon cher Claude, ne déprime pas ; tu nous permets de faire apparaître toutes les tares du système et du pouvoir, surtout ne t’arrête pas d’écrire homme redoutable !

  8. AvatarMachinchose

    « Sauf à faire de nouvelles « lettres persanes »…

    et juste aprés Montesquieu , rouvrir les fossés du Mont Valerien

    j’ en rêve !

  9. Avatarmarcguimeud

    J ai eu la même punition concernant mes propos sur les musulmans et les migrants ou je faisais la corrélation avec les viols en série en France et en Europe .Et aussi sur un message ou j invitait les musulmans à rentrer chez eux.des messages corrects sans insultes,sans propos haineux,des messages avec de l’ironie et un certain humour.

  10. AvatarAsher Cohen

    Quand en 1962, venant d’Algérie, je suis arrivé en France, la censure pesait sur la presse, le cinéma, le théâtre et les livres, l’état avait le monopole de la Radio-Télévision, et il y avait un Ministère de l’Information qui a persisté jusqu’à 1981. En mars 1963, devant la Cour de Sûreté de l’état, Bastien Thiry soulignait ces pratiques, ce auquel le Procureur Général devant la Cour répondait par « la presse est libre, les médias sont libres, et une minorité mène la guerre civile pour renverser le gouvernement » et par voie de conséquence il demandait la peine de mort contre Bastien Thiry qui fut alors rapidement fusillé pour de simples dégâts matériels. Chacun la Moralité de qui ment devant la Cour. J’ai ainsi vécu un peu d’enfance, l’adolescence et le début de l’âge adulte, dans un pays où la connaissance était contrôlée par la censure. Un super pays!

    Quand au début des années 1980, la médicaillerie essayait de me casser socialement en me faisant passer pour fou et me manipuler, j’avais de grosses difficultés à alerter l’opinion publique. La presse, sous régime socialiste, pratiquait toujours la désinformation et les journalistes n’étaient que de minables menteurs sans la moindre morale. Le Président du Crif de l’époque, de surcroît avocat, qui faisait croire avoir été résistant sous l’Occupation mais sans réussir à citer le moindre fait-d’armes, n’était en Réalité qu’un minable vendu au pouvoir politique et essayait de m’écraser. L’Anpe et l’Administration du Travail, non seulement ne levaient pas le petit doigt pour m’aider à me requalifier, ni même à faciliter mon émigration (et je devais donc étudier uniquement par mes propres moyens), mais de plus ils essayaient d’abuser de mon ignorance et de ma confiance, pour me faire perdre mon temps à mendier pour une formation en économie et me balader dans des concours pour stages à recrutement à la tête du client.

    Quand malgré-tout cela je me suis mis à dénoncer la médicaillerie à la Justice avec copies des lettres à la presse, l’on m’a menacé: « Si tu t’attaques aux médecins, tu verras ce qu’il va t’arriver. Si tu écris un livre, le Ministre de l’Intérieur téléphonera à ton éditeur pour t’empêcher d’être publié. Si tu distribues des tracts dans la rue pour dénoncer la criminalité et la perversité des médicaillons, la police t’arrêtera »etc. Cette perversité des médicaillons criminels avérés et voleurs de la société civile, craignant d’être démasqués était inimaginable, comme le perversité des fonctionnaires du Travail cherchant à m’exploiter pour engraisser les enfants des collaborateurs. Ceci pour montrer combien la politicaillerie gouvernait par la classique désinformation qui avait fait les grandes heures des pétainistes criminels. Actuellement, les blogs et réseaux sociaux permettent la circulation de l’information et au peuple de savoir ce qu’il se passe réellement dans le pays. Pratiquer la censure sur Internet permettrait aux politicaillons de revenir aux bonnes vieilles méthodes des pétainistes et des tribunaux dits d’ « exception », de déconnecter le peuple de la Réalité, et ainsi le manipuler comme des marionnettes. Voilà la problème posé par la censure de l’information.

  11. AvatarHellen

    Avant la phrase coutumière était de dire : « je ne sais pas où on va, mais on y va »…
    Aujourd’hui, on peut dire qu’on y est…!!!
    Tant que nous ne ferons rien, tous les français ensemble, c’est à dire des millions de Français tous ensemble…
    Je crains que nous allons vers le pire qui est désormais devant nous…!
    Tout cela parce que nous avons un gouvernement, des députés et des sénateurs qui fonctionnent non pas pour la France, mais pour tous ceux qui ne sont et ne seront jamais Français…
    Car vouloir prendre notre place, ça ne fera d’eux jamais des Français…
    Ils resteront des Islamistes, ou des musulmans,Les hommes poltiques français doivent avoir un niveau d’intelligence très bas, car s’ils s’imaginent continuer à diriger ce pays avec plus d’islamistes que nous, ils se mettent le doigt dans l’oeil jusqu’au genou…

    Une phrase que j’adore :
    «  » »
    C’est peu dire qu’on ne veut ni de cette vie ni, surtout, de l’avenir promis à la France, à nos enfants, à nos petits-enfants.
    «  » » »

    Entièrement d’accord, nous n’en voulons pas de cette France-là, ni pour nos enfants, ni pour nos petits-enfants…
    Nous allons nous battre en sourdine, mais nous nous battrons pour notre pays et pour notre famille et nos ami(e)s…
    ça me rappelle l’internationale….!!!!
    Nous y sommes et l’ennemi est celui qui se dit notre ami…
    C’est bien cela le pire… nous sommes trahis par notre propre pays…

    Voir les Paroles de la chanson L’internationale par Chants révolutionnaires (le début)

    Debout, les damnés de la terre
    Debout, les forçats de la faim
    La raison tonne en son cratère,
    C’est l’éruption de la fin.
    Du passé faisons table rase,
    Foule esclave, debout, debout
    Le monde va changer de base,
    Nous ne sommes rien, soyons tout.

    C’est la lutte finale ;
    Groupons nous et demain
    L’Internationale
    Sera le genre humain.

    Il n’est pas de sauveurs suprêmes
    Ni Dieu, ni César, ni Tribun,
    Producteurs, sauvons-nous nous-mêmes
    Décrétons le salut commun.
    Pour que le voleur rende gorge,
    Pour tirer l’esprit du cachot,
    Soufflons nous-mêmes notre forge,
    Battons le fer tant qu’il est chaud.

    C’est la lutte finale ;
    Groupons nous et demain
    L’Internationale
    Sera le genre humain.

    Rien que le début… Mais ces paroles résonnent comme autrefois…!!!!

  12. AvatarDorylée

    RÉSISTANCE RÉPUBLICAINE mouchardée par un journaleux. Vous avez vu l’intitulé du compte twiter du mouchard ?
    Nicolas HeninCompte certifié
    @N_Henin
    Consultant, author. Former war reporter. Tracking terrorism, hate and disinformation. EU RAN expert. Freedom fighter. IHEDN 69. Tweets FR & EN. RT=RT

    Pas facile de faire pire dans le genre  » j’me la pète !  » . Et tout ça en rosbeef ça fait plus chébran !

    1. Avatardurandurand

      Bonjour Dorylée , en gros une brêle de dhimmis et traître , pour faire court ,un gros étron .

Comments are closed.