Je me suis engagé à gauche et contre l’islam pour que les femmes puissent choisir leur destin


Je me suis engagé à gauche et contre l’islam pour que les femmes puissent choisir leur destin

Un échange entre Jolly Rodgers et Christine Tasin à propos de l’époque où les femmes lavaient le linge au lavoir m’a fait prendre conscience de l’importance de la condition féminine dans mes engagements politiques. C’est la même raison qui m’a amené à me battre contre l’islam.

.

Je comprend d’autant plus, Christine Tasin, après votre témoignage, votre engagement contre un islam qui veut cantonner les femmes aux taches domestiques.

.
Je suis un homme mais j’ai toujours vécu avec des femmes et je me suis rendu compte que leurs aspirations étaient plus complexe que l’on veut bien le faire croire. Elles veulent surtout être libres d’être ce qu’elles souhaitent. Elles ont été victimes du patriarcat mais aussi de la pression sociale qui s’imposait par l’intermédiaire d’autres femmes.
C’est pour cela que je me méfie de cet extrémisme qui voudrait que seul le travail soit la solution pour les autres femmes.

.
Il y effectivement des femmes qui se réalisent à la maison en s’occupant de leurs enfants . Est-ce que les femmes qui ont une situation professionnelle doivent les traiter avec condescendance ou mepris?
Je pense aussi que, nous, hommes, comme les femmes,  ne décidons pas toujours de ce que nous allons faire mais sommes contraints par la force majeure et c’est souvent dans les classes populaires que cela se passe ainsi.

.
Par exemple, ma mère a fait de brillantes études, mais sa situation sociale dégradée et son statut de mère de famille nombreuse a fait que je l’ai vue pendant des années elle aussi faire la lessive, pas dans un lavoir, mais à la main tout de même, celles ci rougies par l’eau de javel et passer sa vie à entretenir sa maison dans des conditions particulièrement difficiles .Elle se faisait un point d’honneur à s’occuper jusqu’au bout de ses 5 enfants . Je ne pense pas que c’était une situation envisageable par elle auparavant mais elle l’a assumée avec un grand courage.
Elle n’a bénéficié d’aucune aide sociale ou morale des autres femmes.
Elle était catholique et Gaulliste, puis pour VGE, ce pourquoi nous avions de grosses divergence politiques !
Déjà à l’époque je pense que malgré ce qu’elle pensait son problème était social et pas seulement d’ordre personnel.
Elle ne désirait pas tous ses enfants mais dans le années 50 , la contraception était très basique.
Elle n’a pu travailler malgré ses compétences mais aucune structure n’était capable de lui permettre de reprendre une activité professionnelle.

.
Aujourd’hui, avec les progrès sociaux et sociétaux elle n’aurait jamais été dans cette situation.

.
Mon père dans tout ça se trouvait libre comme l’air de faire ce qu’il voulait, rien n’obligeait l’homme à ‘époque à participer aux tâches ménagères qui étaient dévolues à la femme et elle seule .Si la femme se plaignait de sa condition, il lui était reprochée d’être responsable d’avoir fait trop d’enfants . C’était la pensée unique de l’époque! Y compris de la part des autre femmes!

.
C’est aussi à partir de cette expérience de vie que je me suis engagé à gauche. Pour, entre autres,  participer à l’amélioration des conditions sociales et l’émancipation des femmes pour qu’elles puissent choisir comme les hommes leurs destinées.

.
Le poids de la morale que l’on disait bourgeoise et religieuse faisait aussi que les femmes avaient des réticences à engager des procédures de divorce quand le comportement du mari était trop… patriarcal.

.
Je pense que c’est ce consensus et cette prise de conscience des hommes et des femmes ensemble autour de la nécessité d’une amélioration de la condition féminine pour lui donner un pied d’égalité qui ont fait avancer les choses.

Or, depuis que le poids de l’islam se fait ressentir, on constate bien que c’est autour de la condition féminine que la bataille va être la plus âpre. Je ne pense pas que les seules feministes gauchisantes et bobo d’aujourd’hui soient en mesure de l’engager sans les hommes (de plus de 50 ans ou pas). Surtout si elles mélangent soumission de la femme dans le cadre d’une religion avec une forme de réalisation féminine liée à la culture et appellent racistes ceux qui contestent cela.

Beaucoup d’hommes de plus de cinquante ans ont participé à l’émancipation de la condition féminine. Ces avancées obtenues de haute lutte, beaucoup de féministes d’aujourd’hui sont en passe de le saborder au nom d’un » vivre ensemblisme » et d’une idéalisation de la diversité qui leur interdit tout esprit critique à l’égard de certaines pratiques culturelles ou religieuses venant de ces protégés intouchables. Ils sont chargés justement de remplacer ces mâles blancs de plus de cinquante ans qui ne sont plus bons qu’à être remisés alors qu’ils ont participé à ce que ces mêmes féministes de pacotille se permettent de faire un tri dans la population digne des heures les plus sombres de notre histoire !

C’est peut être ça, la plus grande erreur de ces hommes  !

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




10 thoughts on “Je me suis engagé à gauche et contre l’islam pour que les femmes puissent choisir leur destin

  1. Avatarmac namee

    Le probleme c’est que c’est la gauche qui a installe l’islam et les islamistes durablement en france, Je n’aimerais pas etre a votre place,

  2. Olivia BlancheOlivia Blanche

    BM77, merci pour votre beau texte criant de vérité. Mais n’envisageriez-vous pas de quitter la gauche ? Car si vous, vous êtes lucide, vous savez à quel point ce parti est aveugle… Vous serviriez mieux vos idées dans la droite, désormais – ou dans la mouvance qui se déclarera ouvertement pour lutter contre l’islam…

  3. Avatardenise

    je ne comprends pas votre dernière phrase :  » ils sont chargés de remplacer ces mâles blancs de plus de 50 ans , alors qu’ils ont participé … » quelle est l’erreur de ces hommes ? d’avoir aidé les féministes ?
    Mac namee , je suis tout à fait d’accord avec vous , la gauche est restée « enfermée  » dans son idéologie, ( avec les communistes s’entend ) sans se rendre compte que les temps ont changés et qu’elle est actrice dans l’installation de cet autre culture/religion/etat … comme à l’accoutumée, il sera bien tard , ils ne comprennent pas bien vite , ils n’ont pas pris les leçons ..

  4. Amélie PoulainAmélie Poulain

    Pour cette histoire de lavoir, j’en ai parlé à ma mère et la même réflexion que celle que j’ai faite : il y en a qui étaient heureuses, c’était leur sortie et cela leur permettait de voir des copines et savoir ce qui se passait (radio lavoir »)…. Et elle, elle sait de quoi elle parle.

    On peut se réjouir aussi de ces bons moments d’antan relatés par @Jolly Rodgers permis par ces lieux de rencontre.

    Comme dans la vie, sans doute aussi que ce n’était pas, selon lieux, personnes et histoires individuelles, un plaisir pour tout le monde. Moi j’ai horreur de repasser, j’ai des copines qui adorent y compris des hommes que je connais.

    Cela ne m’empêche pas d’apprécier la machine à laver et de trouver que c’est une belle invention.

    En tous les cas, j’admire le savoir-faire de ces dames de lavoir, les lavandières, qui arrivaient à obtenir un linge blanc éclatant (et naturellement !) quand on voit le linge grisâtre actuellement qui pend sur les fils à linge… Je suis sûre que certaines y trouvaient là aussi le plaisir d’une notoriété louant leurs capacités à ce niveau car je me dis que cette réussite ne doit pas être donnée à tout le monde, en tous les cas, nous serions incapables d’égaler leur savoir-faire aujourd’hui.

    Sur un autre sujet, j’ai pour ma part toujours eu l’impression au contraire que la Gauche, un peu trop intrusive dans la vie et le désir individuel, projetant ses propres désirs en les généralisant sur la Société, justement mettait à mal ma liberté…

    Comme quoi… cela dépend du regard porté…

      1. Amélie PoulainAmélie Poulain

        « Mère Denis »….

        Cette femme transpirait la douceur et la tendresse, ce qui est très rare aujourd’hui….. et c’est donc précieux.

        1. AvatarNiko

          En pur produit des années 1970, je suis resté un fan de la Mère Denis. « Ca c’est vrai ça ! »

    1. AvatarJolly Rodgers

      bonjour@ Amélie Poulain ,
      je vous remercie pour votre compréhension et votre soutien , car je vois que beaucoup me prenne pour une ordure sexiste (sic) , alors que je me rappelé d’un souvenir d’enfance dans les Haute Alpes Occitanes , en été . c’été a la fin des années 70’s ou début 80’s (les lavoirs ils étaient encore en fonction a la fin des années 80’s , dans le village) . en plus c’est vrai ce que vous dite Amélie , pour certaines personnes c’été un vrai moment de convivialité puisque même des gens qui avaient la machine a laver , venez pour papoter ou pour ne pas abimer certains linges dans la machine a laver . je rappelle que c’était l’été et la fin des années 70’s voir début 80’s , il y’avait d’ailleurs encore le cantonnier a cette époque , le boulanger , l’épicerie c’était une tante, le bar restaurant , nous allions dormir a la belle étoile et lorsque il y’avait un enterrement nous (les jeunes) allions nous faire peur au cimetière le soir pour voir si il y’avait le feux follet ..les gars qui revenaient des champs avec leurs musettes (tous des blancs du pays ) … bref il y restés encore des traces des temps anciens …que le monde moderne a détruite . désormais les vieux sont morts , les jeunes partis a Gap ou ailleurs , bref devinez qui a racheté ? les suisses, les parisiens, anglais , il y’a même des bobos (néo ruraux) . le vieux château , qui appartenait a une famille nobles amis de la famille , appartient désormais a une société qui fait dans le tourisme et les soirées lounge de merde (re-sic) . voilà , c’été le bon temps et chaque fois que je rentré de vacances et que je revenais dans les Bouche du Rhône , j’étais malade . désormais je n’y retourne plus , je préfère garder les bons souvenirs du village , car voir la maison des grands parents , des tantes et oncles , habité par des bobos parisiens ou des suisses . très peux pour moi , car pas maso le Rodgers ! bien a vous et merci Amélie .
      bonjour @ BM77,
      non je ne suis pas sexiste . je respecte votre engagement et je pense que vous êtes au contraire des gauchistes une vrai et bonne personne de gauche . d’ailleurs j’ai bien apprécié votre article sur les années 70’s et lorsque vous faites référence a la Beat Génération . mais n’oubliez pas les gauchistes comme serge july et toutes les autres raclures de soixante huitars qui ont détruits notre modèle de société d’antan , avec les  »idéologues » de la déconstructions par exemple . des gens comme Foucault prônez d’un côté la déconstruction du vieux modèle français et de sa société traditionnelle catholique , et d’un autre côté il prônez et soutenez la révolution islamique en iran . après je vous l’accorde il y’avaient aussi des idéologue correct a cette époque comme Marcuse ,et un mouvement culturel : musique , cinéma , littérature .. non négligeable .
      bien a vous

      1. Amélie PoulainAmélie Poulain

        @Jolly Rodgers

        Bonjour à vous,

        Oui j’ai bien senti ce que vous vouliez dire de cette ambiance de la France d’antan que vous avez bien traduite d’ailleurs, c’est comme si on y était !

        Cela fait penser aussi aux films que l’on voit d’avant-guerre et quelques temps après.

        Je ne sais pas ce qui a conduit à cette rupture progressive. Il y a eu, entre autres comme raisons, beaucoup de laxisme des politiques et d’autres aussi qui vivent en surface et au moment présent sans anticipation.

        La guerre 39-45 a aussi été un tournant, c’est d’ailleurs après que les politiques Sociales se sont mises en place et développées mais sans discernement ce qui n’était pas le cas au début (ce qui était alors un bien mais que nous allons perdre par trop d’excès et de dérives autant humaines que financières, j’en ai souvent parlé).

        C’était donc à cette époque comme s’il fallait « réparer, » la France en avait bien besoin et financièrement et humainement. Mais sans doute est-ce là le point de départ aussi de ces dérives « droit-de-l’hommistes », cette valeur ayant été peu à peu mal comprise voire détournée et l’on connait la suite aujourd’hui…..

        Beaucoup de Français, dont je fais partie, en sont nostalgiques aussi… Cette destruction est insupportable, je le pense comme vous.

        Bien à vous

  5. AvatarBoronlub

    Debout la gauche des Lumières, et puisse-t-elle enfin marcher contre l’islam, obscurantiste ennemi de la raison !

Comments are closed.