Pendant que nos éleveurs crèvent, Bruxelles accepte l’importation de boeuf aux hormones américain !


Pendant que nos éleveurs crèvent, Bruxelles accepte l’importation de boeuf aux hormones américain !

Un véritable scandale.

Cela fait un an que Juncker négociait avec Trump, après avoir essayé de calmer Obama. Les Américains ont gagné.

.

En 1988, l’UE avait interdit l’importation en France de boeuf nourri aux hormones de croissance, faisant hurler les Américains  qui avaient imposé à leur tour, en 1999, des barrières douanières sur un certain nombre de nos produits dits « du terroir ».

Ces sanctions avaient été levées en 2009, les Américains levant leurs sanctions et l’UE acceptant un certain quota de boeuf américain à condition qu’il n’ait pas été élevé aux hormones.

Or, ce quota a été plutôt utilisé pour l’importation de boeuf des Amériques mais pas vraiment des Etats-Unis. En 2016, Obama a donc menacé de rétablir les sanctions de 1999.

La nouvelle négociation qui vient d’avoir lieu par la Commilssion européenne au nom des 28 ( de quoi je me mêle ? ) permet donc aux Etats-Unis de se voir garantir jusqu’à 35 000 tonnes de boeuf de nos importations . Etalé sur 7 ans, ce quota commencera par 18500 tonnes la première année, et le reste viendra des autres pays exportateurs vers l’UE, Uruguay, Australie et Argentine.

.

Alors, boeuf aux hormones ou pas ?

La commission européenne prétend que le boeuf qui va nous arriver sera sans hormones….

En septembre 2018, ils commençaient à nous prendre pour des mickeys en prétendant que le boeuf exporté des Etats-Unis serait du boeuf de haute qualité, élevé sans hormones. Sont très forts, les Américains, ils vont mettre une petite partie de leurs troupeaux à part pour les bichonner à l’ancienne rien que pour nous ?

.

C’est que Trump, qui veille jalousement sur le bien-être de ses compatriotes, a mis des droits de douane sur l’acier et l’aluminium européen et menace aussi les automobiles venant d’UE ainsi que le roquefort.

Et Bruxelles de trembler, c’est que, voyez-vous, certains producteurs ont plus de poids que nos éleveurs, plus de poids que la santé de nos concitoyens.

.

Moi je trouve cela normal. Protéger son pays c’est le protéger contre la concurrence déloyale. Les andouilles c’est nous qui permettons aux produits venus de Chine, du Bangladesh, du Maroc, des Etats-Unis…. de concurrencer les nôtres et de les faire crever. La vraie concurrence c’est de permettre la circulation des biens et qu’ils se retrouvent au même prix sur le marché et que seule la qualité permette aux produits de l’emporter, qu’ils soient issus du terroir ou venus de l’étranger.

Mais ce dogme est totalement opposé à celui de l’UE qui nous inonde de produits toxiques fabriqués dans des conditions indignes, pour casser les prix, les marchés, les emplois, et nous mettre à la botte du grand capital.

.

La commission européenne a donc entamé les discussions avec Trump en septembre et le salopard de l’Elysée, évidemment, a acquiescé.

Cette discussion ne vise pas à revenir sur l’interdiction européenne du boeuf aux hormones, mais à voir si « une partie » du quota d’importation dans l’UE de boeuf étranger « de haute qualité » peut-être « allouée aux Etats-Unis », explique l’exécutif européen dans un communiqué. Le quota global de boeuf « restera exactement au même niveau » et ne couvrira « que les produits conformes aux normes européennes élevées en matière de sécurité alimentaire et de santé, en l’occurrence uniquement la viande bovine non traitée aux hormones », a insisté le commissaire européen à l’Agriculture Phil Hogan, cité dans ce communiqué. 

https://lexpansion.lexpress.fr/actualite-economique/l-ue-veut-en-finir-avec-la-question-du-boeuf-aux-hormones-americain_2033860.html

.

Résultat des courses. Nos petits éleveurs qui crient déjà misère vont avoir la concurrence du boeuf américain…

Et ce boeuf, in fine, sera, forcément, élevé aux antibiotiques et aux hormones de croissance, parce que les Américains ne savent faire que cela et parce que le tribunal international de l’OMC interdit les normes qui sont jugées anticoncurrentielles.

Des Etats ont déjà été  condamnés pour taxation des sacs plastique jetables, pour protection des dauphins, pour avoir imposé la traçabilité des viandes de porc et de boeuf etc. S’ils refusent l’importation de boeuf aux hormones ils seront condamnés et ce boeuf nous sera imposé.C’est obligatoire.

 

Que faire ? 

Des pétitions circulent qui ne servent strictement à rien, et parce que les pétitions ne servent à rien, et parce que l’accord a été signé, et parce que la Commission européenne a reçu tout pouvoir des chefs d’Etat européen de nous imposer ce qu’elle veut, et parce que la dite Commission est anti-démocratique et se fiche de la volonté des peuples comme de sa première chemise.

La seule solution est d’envoyer des milliers de lettres à l’Elysée pour protester et de militer en révélant le pot-aux-roses en parlant autour  de vous pour ouvrir les yeux des gens et les dissuader de voter pour les partis européistes.

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


21 thoughts on “Pendant que nos éleveurs crèvent, Bruxelles accepte l’importation de boeuf aux hormones américain !

  1. AvatarChristian Jour

    On ne produit plus rien, on achètent tout ou presque et c’est en cela que l’on ressemble de plus en plus au pays arabes. Coïncidence je ne crois pas, c’est voulu par l’UE et surtout par l’ignoble salopard qui nous gouverne. La France très endettée va devenir un désert. Destruction. déconstruction, déculturation, civilisation détruite et vendu aux parasites envahisseur, allez y les cons votez micron.

  2. AvatarJoël

    Le reste va évidemment suivre. Le TAFTA était refusé ! Qu’à cela ne tienne, on va l’instaurer morceau par morceau, cela sera plus long mais ça passera comme une lettre à la poste. Je n’ai jamais cru un seul instant au renoncement de l’UE.

    Ça va être dur de choisir maintenant : hormones ou halal ?
    Qui sait, on aura peut-être les 2 dans peu de temps.

  3. Avatarhollender

    Au lieu de pleurnicher et gémir contre tout et n’importe quoi, comme le font tous les français, il y a une solution bien simple !!!
    LISEZ LES ÉTIQUETTES AU DOS DES PRODUITS.!!
    Exemples: les croustilles ( chips en français moderne) achetez Vice ou Brets, LAYS c’est Pepsi.
    LU, racheté par des vautours US, c’est maintenant fabriqué en Pologne avec de la merde.
    Votre jus du matin……..Innocent…..
    c’ est Caca cola….
    Apprenez à noter les noms des grands groupes de l’agro-alimentaire ou photographiez les.Vous y trouverez NABISCO, ( north american biscuits company ) Mondelez, Hershey etc.
    Les sirops Teysseire……. Sont anglais, la moutardes et les cornichons sont Hollandais……… Et les cons qui gobent tout sont FRANCAIS !!! Ils bouffent même des hamburgers avec 20% de gras et des frites siliconées.

    1. Avatarcorléone

      Junker , il y a combien de temps qu’il magouille à la tête de l’Europe ?
      Par le vote on n’y arrivera ; va falloir monter des commandos pour faire le ménage ; et il y a du boulot !

    2. MaximeMaxime

      Veillez quand même à rester en bonne santé, on a besoin de gens qui mangent sainement pour continuer à pouvoir voter bien ! (les morts ne votent pas !)
      Chips, sirops, jus de fruit, à bannir de l’alimentation, que des mauvaises graisses et du mauvais sucre…
      Beurk !

    3. Charles Martel 02Charles Martel 02

      LISEZ LES ÉTIQUETTES AU DOS DES PRODUITS.!!

      Sauf qu’à partir d’un certain âge même avec des lunettes les caractères sont si petits qu’on n’arrive plus à les lire à moins de se trimballer avec une loupe, ce que certains de mes amis font mais bon, s’il n’y a pas là une volonté manifeste de planquer les informations…

  4. Avatarpier

    On nous empoisonne d ‘un coté
    et de l ‘autre on nous interdit le glyphosate en bidon d ‘ 1 litre , mais que pour le particulier
    qui n ‘a qu ‘un petit jardin d ‘agrément … vente interdite aux particulier depuis le 1/1 /19

    et les agriculteurs avec inscription peuvent en disposer par bidon de 20 litres

  5. Charles Martel 02Charles Martel 02

    Bien évidemment pas un gramme de bœuf venant des USA ne sera sans hormones et sans antibios. Macron et les ordures de l’Europe sont tous d’accord et n’ont rien à foutre de la santé des gens..Cette Europe censée nous défendre est une véritable merde

  6. Avatarexatec

    Les éleveurs et la boucherie se portent bien ; allez voir en magasin la quantité de viande que bouffent les français ; c’est inimaginable !
    Tant que les français bouffent et se gavent , rien ne se passera et on continuera à se le faire mettre.

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      Nous ne sommes pas des animaux, nous ne bouffons pas. Si les gens aiment la viande, c’est leur droit, on ne va pas non plus faire comme les tarés qui taguent les boucheries et ne veulent plus manger d’animaux pour des raisons plus que douteuses et relevant de la psychanalyse. Je précise que je n’ai jamais beaucoup aimé la viande, que je ne mange que du porc pour être sûre d ene pas manger halal et que je mange essentiellement du saucisson etc. Je ne défends donc pas ma paroisse mais notre identité et la juste mesure. Quant à dire que les éleveurs se portent bien, apparemment vous généralisez abusivement ceux qui se portent bien sont les très gros éleveurs qui bénéficient parce qu’ils sont gros de subventions européennes et qui peuvent donc vendre moins cher, les petits crèvent la bouche ouverte, notamment s’ils veulent faire de la qualité. Relisez notre article sur Rostrenen http://resistancerepublicaine.com/2019/03/15/rostrenen-aidez-lun-des-derniers-abattoirs-non-halal-de-bretagne-a-poursuivre-ses-activites/

  7. MaximeMaxime

    En tous cas, quand on voit le physique disgracieux des filles Obama, on se dit qu’elles ont dû en manger beaucoup, du boeuf aux hormones !
    https://www.parismatch.com/Actu/International/A-l-Isle-sur-la-Sorgue-dimanche-au-marche-pour-les-filles-Obama-1630923
    Aux Etats-Unis, d’après un proche qui y a fait sa scolarité il y a quelques années, impossible de trouver un bout de viande à peu près savoureuse, viande immangeable, qu’on soit pauvre ou riche. Il en est devenu végétarien !

    1. AvatarHollender

      Sur YouTube et Google images, cherchez: WALLMART PEOPLE…….Et  » régalez  » vous de la vue des  » superman » états uniens.
      Ils me donnent envie de vomir……

    1. AvatarHollender

      C’est vrai, nous devenons une COLONIE états uniene. C’est la faute des européens et des français eux mêmes. Ils  » bavent » devant les Big Macs. Le caca cola, le Pepsi, les BBQ Weber, les gommes à mâcher Hollywood, le Schwepps, les Pringles et les milliers de leurs saloperies soit disant comestibles.
      Nos industries de pointe sont rachetées et pillées ( merci à nos élites politiques)
      Alstom, Technip, Alcatel, Bull etc.
      Nous ne savons même plus ce qu’est le patriotisme économique.
      Un petit pays dont les mâles ont des couilles au cul,…… Mais ce ne sont plus les leurs !!! »!

      Bonjour Christine, je vais essayer de rédiger une petite liste pour encourager la préférence d’achat des produits de chez nous.
      Si on est capables de prendre la voiture pour faire des km vers un supermarché, on peut aussi aller vers des éleveurs et producteurs BIORT FRANCAIS !!

  8. JackJack

    Il existe un mouvement de retour à l’élevage traditionnel aux États-Unis, mais la vie de ces éleveurs est un véritable sacerdoce. J’en sais quelque chose car nous avons l’une de nos filles impliquée jusqu’au cou dans ce mouvement. J’adorais une côte de boeuf ou une entrecôte ; je ne peux plus me le permettre d’une part pour des raisons de santé et d’autre part parce que je n’achèterais que du boeuf élevé à l’ancienne, ce qui existe, mais c’est hors budget familial. Même chose pour le porc et les volailles… Où est le temps de ma jeunesse où des fermiers nous apportaient un poulet de leur basse-cour ?…

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      Merci cher Jack pour ce témoignage. C’est pourquoi il me paraît impensable que nous importions ce boeuf élevé à l’ancienne qui serait beaucoup trop cher de toutes manières

    2. Charles Martel 02Charles Martel 02

      ça existe encore en France,mais pour combien de temps vu la guerre déloyale que Macron et ces salopards de l’Europe font à nos éleveurs. Dernièrement en vacance dans le Lot, j’ai trouvé une boucherie qui se servait uniquement chez les éleveurs du coin, quelle différence ! J’ai encore le souvenir des entrecôtes et de la cote de veau que j’ai mangées durant ce séjour. Et le boucher de me dire qu’il avait débuté en travaillant dans une enseigne qui se targue de se servir chez les éleveurs locaux mais qui, sur 20 bœufs achetés, n’en achète qu’un localement.. Bref tant que cela est possible essayons de faire bosser les commerçants français qui se battent contre cette Europe de merde et qui essaient encore de nous vendre des marchandises françaises et de qualité

  9. Avatarinconnue

    pas produits français je n’achète pas, regardez bien les fruits (surtout ceux d’Espagne) rien à voir avec nos produits purement français, les gens font leur tort eux mêmes, ils achètent les yeux fermés et après seront les premiers à se plaindre, sauf que certains y regardent et boycotent aussi, mais vraiment minimes

  10. ConanConan

    Le tribunal international de l’OMC ……
    Encore un « machin » qui doit être un sacré fromage pour les fameux « experts » habituels qui sont soit des stars du commerce international, ou des diplomates, sinon des traders issus de l’oligarchie financière…bref des « ultras » de la mondialisation … en principe non rémunérés, simplement défrayés des frais de leur mission…
    Les enveloppes doivent y voltiger…
    Les notions de santé et d’environnement ne pèsent rien dans le concept de commerce ouvert que le « machin » est chargé défendre.
    Tiens, un bon os à rogner pour Yannick Jadot s’il veut encore faire parler de lui, mais cette fois utilement …

  11. AvatarCaughnawaga

    Il reste le boycott. Ça fait longtemps que je boycotte les entreprises états-uniennes, McDo, Wendy’s, Costco, Wal-Mart etc. La plupart c du junk food, on a juste à voir l’obésité des états-uniens pour se rendre compte que leur alimentation est mauvaise. J’essaie autant que possible d’acheter canadien.

    Quand je lis ça je suis bien contente de ne plus manger de viande. Je m’évite des problèmes de santé, vu que je suis très près des États-Unis. Mon fiston travaille régulièrement aux États-Unis, par son travail. Et il demande souvent des légumes et il se fait regarder bizarrement. L’autre fois il était chez Mcdo, il me dit que c’était le resto qui était le moins pire. J’en revenais juste pas. Pour le niaiser je lui ai dit amène du tofu, je pense qu’il va finir en garde à vue. 🤭🤭🤭🤭

  12. AvatarAlexcendre 62

    Mon épouse et moi nous passons beaucoup de temps a choisir et a sélectionner nos sources de nourritures , c’est possible ! mais si nous serions toujours en activité ça poserait de gros problèmes de temps , en plus avec les enfants très vulnérables aux poisons de la dite modernité . Oui oui ce monde du fric et de ses salopards pour les gens qui travaillent ça devient difficile d’y échapper , pour les gens qui veulent sauver leur santé et leur famille il devient obligatoire de s’écarter des villes et produire une partie de sa nourriture .Malheureusement tout le monde n’en a pas la possibilité et ça reste un choix de vie a faire partager .

Comments are closed.