L’ignoble Macron lance un ballon d’essai en vue de la légalisation du cannabis !


L’ignoble Macron lance un ballon d’essai en vue de la légalisation du cannabis !

 Le Conseil d’analyse économique, qui dépend du Premier ministre, recommande la légalisation du cannabis

Dans son rapport, le conseil estime que la légalisation du cannabis permettrait de rapporter jusqu’à 2,8 milliards de dollars de recettes fiscales par an.

Faut-il légaliser la consommation et le commerce de cannabis en France ?

Pour le Conseil d’analyse économique, organisme qui dépend directement du Premier ministre, la réponse est oui.

Il publie jeudi 20 juin un rapport sur le sujet et met en avant plusieurs arguments.

D’abord, légaliser le cannabis serait bénéfique pour les caisses de l’État selon les projections ou estimations basées sur ce qui a pu se passer en Uruguay ou dans les États américains ayant autorisé l’usage du cannabis à titre récréatif.

Les auteurs du rapport évoquent jusqu’à 2,8 milliards d’euros de recettes fiscales annuelles en cas de légalisation et de création d’une véritable « filière cannabis » en France, c’est-à-dire la culture et la commercialisation contrôlées par l’État..

Le gramme de cannabis serait vendu autour de 9 euros, selon une simulation et une telle filière pourrait en outre représenter jusqu’à 80 000 emplois.

L’une des recommandations du rapport est donc clairement d’instaurer un monopole public sur la production et la distribution du cannabis « récréatif » et de se doter d’une autorité administrative indépendante pour en assurer la gestion.

En clair: l’État octroierait des licences à des producteurs et à des vendeurs qui ne vendraient que du cannabis, comme c’est le cas aujourd’hui par exemple avec les bureaux de tabac.

Les forces de l’ordre consacrent plus d’un million d’heures annuelles à la lutte contre le cannabis

Deuxième effet spectaculaire de la légalisation selon ce rapport : une économie pour l’État qui pourrait atteindre 919 millions d’euros par an. Cela correspond à ce que les auteurs qualifient de « coût social » du cannabis.

En majorité les dépenses liées aux actions policières ou judiciaires sachant que la lutte contre le cannabis représente plus d’un million d’heures de travail annuelles pour les forces de l’ordre.

Elles se retrouvent affectées à cette tâche au détriment d’autres missions de maintien de la loi.

Le rapport évoque ainsi une multiplication par 50 du nombre d’interpellations pour simple usage de cannabis entre 1970 et aujourd’hui, qui n’a nullement enrayé la progression de la consommation.

En se basant sur des enquêtes de terrain, les auteurs estiment que 200 000 personnes travaillent aujourd’hui occasionnellement ou à temps plein pour une organisation de revente de cannabis en France, notamment dans certains quartiers sensibles.

Parmi elles, beaucoup de « petites mains »du trafic : coupeurs, guetteurs et nourrices rémunérées à peine plus que le SMIC.

D’où la recommandation du rapport qu’une partie des recettes fiscales générées par la légalisation soient affectées à la politique de la ville.

Le rapport du Conseil d’analyse économique en intégralité

https://www.francetvinfo.fr/sante/drogue-addictions/cannabis/le-conseil-d-analyse-economique-qui-depend-du-premier-ministre-recommande-la-legalisation-du-cannabis_3497777.html

On se demande où est  le record du cynisme : au « Gouvernement », chez les auteurs du rapport, chez « France-Info » qui jubile ?

Cette drogue, dont  la principale origine  sont les cités de l’islam, détruit la vie  de milliers de jeunes Français.

Le vrai  problème est que la répression est absente dans les faits, contrairement à ce qui est affirmé.

Les vendeurs ne sont pas punis à la hauteur de leur crime; d’ailleurs certains maires n’avouent-ils pas que les milliards engrendrés par le trafic permettent de faire tenir  debout  les banlieues de l’islam ?

Le Maroc, qui est un producteur industriel de cannabis, -empoisonner le kouffar est dans les plans de conquête de l’Europe par l’islam- n’est jamais mis devant ses responsabilités criminelles.

Alors on va légaliser et avec  la crapulerie la plus intense, on s’exastasie, en choeur,  devant les « bénéfices » financiers  obtenus par cet abandon.

On pourrait appliquer ces sublimes réflexions au viol, par exemple : ne poursuivons plus les viols, nous ferons des économies de policiers, de juges  …

Bref, Macron, Philippe et son Gouvernement sont de belles ordures : on le savait déjà.

Cela n’empêche pas, en particulier, les conservateurs de Droite de leur donner leur bulletin de vote : honte à eux !

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Articles du même thême

24 thoughts on “L’ignoble Macron lance un ballon d’essai en vue de la légalisation du cannabis !

  1. AvatarMyriam

    Exactement le même plan que Trudeau au Canada. Géler la bine des élections afin de les rendre plus docile aux inepties politiques. Etrangmement, toutes les provinces canadiennes permettent la production personelle de 4 plants, exepté au Québec. Pourquoi, parceque les Québécois sont de gros consommateurs et de bons agriculteurs, l’état perdrait beaucoup d’argent si les Québécois pouvaient faire pousser leur propre consommation. Macron et Trudeau sont deux marionettes copie conforme.

  2. Charles Martel 02Charles Martel 02

    Le cannabis ses dangers pour l’être humain, la porte ouverte vers des drogues plus dures, la dépendance etc Macron s’en fout totalement, les seules choses qu’il voit c’est que ça peut rapporter du fric avec les taxes qui porteraient dessus, ça rapporterait aussi du fric au niveau de l’imposition fiscale des cultivateurs et revendeurs légaux sous contrôle de l’état et ça éviterait des dépenses en terme de lutte contre cette drogue.. Jack pot pour notre freluquet qui ne voit qu’au travers de billets de banques. Admettons que cette filière soit mise en place, on pourrait s’attendre au moins à un allégement des impôts.. Mais que nenni, il y aura plus de fric qui rentrera en empoisonnant des pékins mais soyez certains que ce n’est pas pour ça que nos impôts baisseront, le fric ira très probablement à nourrir soigner et entretenir les envahisseuses mahométans

  3. AvatarJF

    ENFUMAGE !

    « Le vrai problème est que la répression est absente dans les faits, contrairement à ce qui est affirmé ». Un ami policier -en Région parisienne- m’a raconté : pris en flagrant délit avec 18 (!) sachets d’herbe sur lui, un dealer s’en est tiré avec un simple « rappel à la Loi ». Ecœurant.

    Et puis quid de toutes les drogues synthétiques qui circulent à grande échelle et qui font des ravages ?

  4. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    – » pour le le Conseil d’analyse économique la réponse est oui ! « –

    Circulons, il n’y a plus rien à dire ; tout est dit et validé par l très sage Conseil d’analyse économique.

  5. AvatarJ

    Et comme prévu, la taxe d’habitation supprimée faisant perdre des ronds aux communes, ben on compensera en augmentant la foncière. Connard de macaron.

  6. Amélie PoulainAmélie Poulain

    Je ne me fais pas d’illusions, ça se fera comme le reste….. Il y en a qui vont nous dire que c’est le » progrès », qu’il faut vivre avec son temps et « évoluer »….

    Si, si… vous allez voir.

    Après, on essaiera de « réparer »…. si ce n’est pas trop tard.

  7. AvatarFomalo

    Article à applaudir @Antiislam, et je l’applaudis comme il se doit. Beaucoup de grandes villes, leurs banlieues, sont infestées depuis quarante cinq ans par le trafic de cannabis, provenant essentiellement du Maroc en effet, relayé par tous les muz mafieux et de manière accessoire d’Afghanistan ou de producteurs « locaux »disposant de terrains et du matériel nécessaire . La Seine Saint Denis fait un business qui dépasserait les deux milliards d’euros (d’après France 2 il y a deux ans). Comme ils ont une variété de produits « mixtes » conséquente, la décision de l’Etat est monstrueuse et inadmissible. Il faut faire quelquechose, très vite, contre ça en France!

  8. AvatarAnnie

    Il faut dire que les compagnies pharmaceutiques ne commercialisent plus d’anti douleurs. Ceci explique peut-être cela

  9. AvatarVictor

    Rien étonnant de ce traite dictateur, qui ‘affiche en selfie ces tendances sexuelles colorées , il sera le dernier président d’un pays libre, grâce a lui la république islamique française sera établie. Désormais il ne reste qu’à combattre ou ce convertir, faite votre choix les jeux sont faits. Résistants de la France libre réagissez vite ? Bientôt il sera trop tard.

  10. Avatarcynocéphal

    Sans dire qu’à 9£/gr, la banlieue vendra à 8£/gr. Juste pour pas acheter à l’état et payer des taxes, les clients iront où?

    1. AntiislamAntiislam Post author

      Bonjour,

      Bien vu : c’est d’ailleurs ce qui se passe déjà avec les cigarettes.

      Pareil : soi-disant c’est pour limiter l’accès aux mineurs, mais les banlieues continueront à fournir les mineurs …

  11. Avatarfranck

    la campagne presidentielle est lancee
    avec un tel argument je met ma main a couper qu il sera reelu

  12. AvatarJF

    Le chauffard qui a tué un enfant à Lorient était sous l’emprise de cannabis ! S’il l’avait acheté « légalement », la société en porterait la responsabilité.

  13. AvatarAnne

    Pour une fois, je ne suis pas d’accord avec les commentaires. Personne ne sera obligé de fumer du cannabis, mais comme de toutes façons la consommation augmente de façon exponentielle, il vaut mieux remplir les poches de l’état que celles des dealers de banlieue. Cela fera forcément baisser les recettes dans les banlieues, même s’il y aura toujours du trafic.

    1. Amélie PoulainAmélie Poulain

      Oui comme l’alcoolisme… qui remplit les poches de l’état certes mais les vide par le coût social terrible et la santé….

      Quand on voit les effets du cannabis sur le cerveau cela fait froid dans le dos… (si l’on s’inquiète du cannabis ce n’est pas pour rien…) et l’autoriser en facilite la consommation quoiqu’on en dise….

      Les interdits sur le tabac dans les lieux publics etc…. même si cela n’a pas empêché l’addiction pour certains, l’ont en tous les cas bien diminuée, c’est donc que des limites posées font fonction même si ce ne sera jamais parfait.

      En rendant facilement accessible l’objet on crée de nouveaux besoins…. Cf les portables dont certains ne peuvent plus se passer…

      Grave !

      Sans oublier la question éthique qui est de ne pas encourager des gens à se détruire et d’autres à subir de violentes agressions. Mais je sais que l »éthique » n’est pas un problème à réfléchir pour beaucoup actuellement.

    2. Amélie PoulainAmélie Poulain

      Et c’est sûr que ceux qui ont l’habitude de fumer leur petit joint iront dans ce sens, ça les arrange…..

  14. AvatarDorylée

    Les Viets ont battus les Ricains en leur ramollissant la tronche avec l’opium et l’héroïne. Les muzz vont nous bouffer de la même façon. On mène une guerre contre le tabac depuis 10 ans et on va libéraliser le chichon. Il n’y a que les députés pour avoir de telles idées à la con ! L’abruti qui présentait l’idée devant les caméras de TV expliquait doctement que c’est la solution puisque la répression n’y fait rien. Il devrait noter qu’il en est de même du vol, du viol, du meurtre, etc. qu’il convient donc de légaliser pour la même raison. Ce sont ces jobards qui dirigent la France !

    1. Amélie PoulainAmélie Poulain

      Oui sans compter qu’il y en a n’ont pas déjà besoin d’autorisation ce qui va leur faciliter les choses et leur permettre de faire des économies les encourageant à aller plus loin et les nouveaux adeptes qui eux ne sautaient pas le pas faute de moyens et ne voulant pas rentrer dans le milieu du trafic….

      Vive les cerveaux en bouillie (il y en a déjà assez comme ça) et les passages à l’acte paranoïaques avec des traces neurologiques indélébiles même en cas d’arrêt….

      Pour ceux qui en doutent, juste un petit article qui à l’avantage d’en donner une idée même s’il y a bien sûr plus élaboré :

      « Cannabis : les effets visibles sur le cerveau »

      http://sante.lefigaro.fr/actualite/2015/12/18/24419-cannabis-effets-visibles-sur-cerveau

      Quelle belle France on nous prépare avec toutes ces décisions irresponsables pour l’avenir !

      La pollution n’est pas que dans la Nature mais aussi dans les cerveaux embrumés qui nous gouvernent et les adeptes qui suivent leurs propositions et politiques…

  15. AvatarBobbyFR94

    Plusieurs remarques suite à la lecture de cet excellent article tout d’abord :

    – S’il se vend autant de cannabis, c’est qu’il y a énormément de demandes !!
    La vraie question serait de savoir pourquoi les gens fument cette merde …

    – Les effets du canabis sur des gens au volant vont être tout simplement…catastrophiques – c’est les assureurs qui vont être contents…
    Plus généralement, cette légalisation du droit de fumer du cannabis aura des conséquences dans toute activité dont le manque d’attention provoquera un accident voir un ou des morts !!!

    – Vous comprenez mieux le sens de la déclaration  » Enrichissement pour la France  » … on n’a juste « oublié » de préciser de quelle « france » on parlait !!

    – Mais si l’on y réfléchit bien, un peuple en partie anesthésié, drogué, sera bien plus docile…

    – Le moment où la situation va devenir incontrôlable est proche, très très proche !!!

    J’écris, une fois de plus, que le ou les « morts de trop » seront le détonateur de l’explosion sociale en France !!!

  16. Avatarorion

    Selon certains travaux scientifiques, le cannabis détruit des millions de neurones à chaque consommation. De, l’utilisation du cannabis aurait tendance à développer la bipolarité.
    Ce n’est pas une drogue « douce » ,mais un véritable poison ,non seulement pour le cerveau, ,mais également pour tout les organes internes du corps humain:
    https://actu.orange.fr/societe/videos/les-vrais-effets-et-dereglements-du-cannabis-sur-le-cerveau-CNT0000019iRqx.html

Comments are closed.