Fête de la musique 2019 : Macron ose faire flotter notre drapeau sur ses saloperies anticonstitutionnelles


Fête de la musique 2019 : Macron ose faire flotter notre drapeau sur ses saloperies anticonstitutionnelles

.

Année après année, Macron a le don de transformer une fête française en crachat lancé au visage des patriotes.

On ne reviendra pas sur la caricature de l’année dernière, avec ces Africains, cette fête de la négritude, et ce « fils d’immigré noir et pédé »…

http://resistancerepublicaine.com/2018/06/22/musique-negre-et-danseurs-africains-a-lelysee-manu-cest-toi-qui-parlais-de-solennite-et-de-respect/

.

Les prémisses de la fête de la musique 2019, ça vaut son pesant de cacahuètes. L’Elysée a publié sa bande-annonce.

Voir l’article de Josiane Filio :

http://resistancerepublicaine.com/2019/06/20/fete-de-la-musique-a-lelysee-du-rap-et-du-feminisme-encore-mieux-quen-2018/

.

Le pire, donc, dans la bande annonce, c’est ce drapeau français qui revient sans arrêt entre images de chanteurs qui ressemblent bien peu à des Français, bien peu à la France.

Et c’est fait exprès.

Macron nous jette à la figure qu’il se moque totalement de notre histoire, de la Déclaration des Droits de l’homme et du Citoyen et de la France. Seuls comptent l’UE et l’anglais. On se souvient qu’il préfère même l’allemand au  français (histoire de complaire à Merkel…)

Il n’y aurait donc que des femmes musiciennes vendredi soir à l’Elysée… un coup de Schiappa-Macron. Dans le pays de la Révolution, dans le pays de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen qui ne reconnaît que des citoyens, indépendamment de leur sexe, de leur religion, de leur couleur de peau…

En voilà de la ségrégation pour préparer l’islamisation complète de notre pays !

On avait vu Macron-Schiappa animer un « grand débat » où il n’y avait que des femmes, voilà la continuité. C’est bien entendu une façon de valider les camps et stages interdits aux Blancs, interdits aux hommes, réservés aux Racisées… Bref, c’est une façon de montrer aux Français que l’islam n’est pas un problème, qu’on peut très bien séparer les hommes et les femmes.

Au nom du drapeau français…

Quant à la fascination des peaux noires pour Macron… il ne prend toujours pas la peine de la cacher…

Une femme, certes, mais très androgyne…

Le lobby LGBT à l’honneur une fois de plus.

.

Naturellement, il y aura du rap. Ils  n’annoncent pas Nick Conrad, mais il y aura ses alter ego, pardon ses altera ego….

Le Président de la République n’est que le Président des minorités… les seuls qui comptent à ses yeux. 

.

D’ailleurs, une fois de plus, on trouve sous la video des commentaires pleins de bon sens et de lucidité, mais aussi d’humour, laissons-leur la parole :

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


7 thoughts on “Fête de la musique 2019 : Macron ose faire flotter notre drapeau sur ses saloperies anticonstitutionnelles

  1. Avatarmateo

    mais c’est du macron dirigé par sa stupide femme ou mere ou faire valoir
    franchement il n’y a pas de quoi s’insurger
    il faut être patient
    le petit macron ne survivra pas
    oui il degrade le pays un de plus
    le problème c’est le peuple qui laisse faire
    et le remplaçant sera pas mieux
    oui la france disparaît tout simplement par les pertes de ses valeurs

  2. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    ls ont bien bossé, ce sont eux qui le disent ; et ils en sont satisfaits. Oui ! ils ont bien bossé Macron et son clan LREM ; « parce qu’ils ont fait ce qu’ils ont dit ». Donc, les français l’ont dans le baba parce que faire ce que l’on dit n’est pas forcément un gage d’intérêt satisfait pour la population. Daesh, par exemple ne fait-il pas ce qu’il dit ?

    Bien ! constat est fait que le gouvernement et fier de ce qu’il a fait, il a tenu ses engagement (envers qui ?) il a fait ce qu’il a dit que ce soit pour l’intérêt des Français et de la France ou non.
    ____________________________________________
    Gilles Le Gendre, «nous avons fait ce que nous avions dit que nous ferions»
    :::: https://fr.sputniknews.com/france/201906181041463176-gilles-le-gendre-assemblee-nationale/
    18.06.2019

  3. AvatarGromago

    On a beau dire ,Jack Lang c’était la classe internationale .
    Jamais on ne voyait cette vulgarité démagogique rentrer dans nos rues et encore moins à l’Elysée.
    Brigitte est un exécrable professeur de théâtre .L’on dit qu’à un certain âge on mérite d’avoir la tête qu’on a .
    Personnellement je la trouve irrémédiablement laide ,ce n’est pas une question de traits ,on a les traits qu’on peut mais une question de reflet de l’âme ,enfin de l’esprit .
    Le rictus qu’elle affiche sans vergogne (elle se croit belle ) en dit long sur le mépris qu’elle a de l’être humain .
    A comparer ,Cette ragadasse va faire passer Mélania pour une princesse de sang .
    Je dis tout ça parce que la Brigitte est l’hôtesse de l’ Elysée (le seul titre auquel elle a droit) et qu’elle pourrait se rattraper une fois par an à l’occasion de la Fête de la Musique,avec mesure et bon goût .
    Hélas ,elle enfonce son mari dans la fange chaque jour davantage .

    1. AvatarJolly Rodgers ( un garçon intranquille )

      @ gromago ,
      bonjour , non vous vous trompez ! jack lang c’est la genèse de toute cette décadence . macron c’est un fruit (pourrit) de la génération mitterant !

  4. Avatarsybile

    sa plait a pinochet et a l anti france qui prend le pas sur la vrai france notre heures viendra quand la babel tombera dans l enfer

  5. Avatarclairement

    C’est probablement des idées de Brigitte Trogneux qui doit aimer cette musique et son petit mari, qui n’en a rien à faire, mis à part de satisfaire son rêve de France multiculurelle, provoque les patriotes et écoute sa professeur

    C’est un couple moderne !

  6. AvatarJolly Rodgers

    la fête de la musique , j’ai toujours trouvé ça débile , tout comme le ministère de la culture , car les artistes n’ont pas besoins de fêtes ou de ministère . l’art viens des profondeur de l’être et se doit d’être subversif (dans le vrai sens du terme) . la fête de la musique tout comme le ministère de la culture est une invention trotskistes post soixante huitarde , créée par l’ignoble jack lang et le gouvernement mitterant . ils ont institutionnalisaient la culture a des fins de propagandes (comme en union soviétique)avec l’aide des médiats et journaux trotskistes et maoïste comme libération (don le directeur était l’ex mao serge julie, amateur de jeune filles )le monde … , en effet le gouvernement ps de françois mittérant , mettront en place et financeront des soit disent groupes alternatifs , sachez que les groupes comme bérurier noir , garçons boucher , mano negra …. et toute cette scène d’enfant de grand bourgeois d’extrême gauche , étaient financé par le gouvernement de l’époque , afin de propager la bonne parole anti raciste et l’ouverture des frontière !
    la décadence que nous voyons avec le gouvernement macron , a commencer avec le gouvernement mittérant (les fumeuses années toton) .
    l’art et la musique en France ont commençaient d’ailleurs a décliner avec les créations de fêtes de la musique et du ministère de la culture .
    dans les années 60’s et 70’s (que je n’ai pas connus) il y’avaient un bouillonnement culturel ,que les années frics et années  »chics » , années libérale libertaire mittérandiennes ont détruits .

Comments are closed.