Gestion des migrants à la Grande-Synthe : c’est une pièce de théâtre ! Une tragédie moderne…


Gestion des migrants à la Grande-Synthe : c’est une pièce de théâtre ! Une tragédie moderne…

.

La Grande-Synthe (Nord), c’est là que se joue la pièce de théâtre à succès du moment. Un remarquable laboratoire du bazar actuel dans la France de 2019 où on a le chic pour gérer les problèmes.

Le décor
Le gymnase : dans lequel sont hébergés les migrants depuis plusieurs mois.
Les alentours : d’autres continuent de vivre et traîner dehors.

Les personnages

Le maire
Les associations d’aide aux migrants
Les représentants du ministère de l’Intérieur

Durée de la pièce : le spectacle va continuer très longtemps !

Le Conseil d’État « étudie la question de l’accueil des migrants », tout le monde se renvoie la balle. Un beau numéro d’inertie. Situation inextricable depuis plusieurs années déjà.  Pas de fin en vue !

Rappel des actes précédents (derniers mois car la pièce a plusieurs années !)

La municipalité a décidé le 23 octobre 2018 d’ouvrir provisoirement le gymnase pour accueillir les migrants après la fermeture des divers camps disséminés sur son territoire.
Le maire et les associations voudraient bien que l’Etat mette fin au « provisoire » en mettant en place un dispositif d’hébergement d’urgence aux abords du Gymnase pour tout ce beau monde. On parle de trois fois rien- au bas mot de 500 migrants dehors et 150 dans le gymnase dont on ne sait pas quoi faire tout en ne prenant pas de décision. En attendant, ça occupe du monde.

Du suspense…

L’Etat traîne des pieds.

Le Conseil d’État étudie la question de l’accueil des migrants.
« Le juge des référés va devoir se limiter à évaluer la question de l’urgence » . On se gratte la tête à la recherche de la solution.
Va-t-on modifier les conditions d’accueil aux abords du gymnase ou bien laisser le provisoire continuer encore longtemps ?

A la clé, un vrai spectacle avec :

De la danse : un pas en avant, deux pas en arrière, esquives, glissades, acrobaties…
De très belles tirades (jargon administratif)
Des renvois de balles entre les acteurs

De l’action : tout cela sous nos yeux !

Au quotidien, une situation invivable. Pas un jour sans une scène de violence. Comme dans un western, avec des durs, des armes…

EXTRAITS

« Lorsque les policiers arrivent au centre d’accueil des migrants, dimanche, pour intervenir sur une rixe, la situation est déjà apaisée. Plus de grabuge, aucun blessé. Mais on leur signale que des armes ont été exhibées et que deux groupes d’hommes se sont enfuis. Rapidement, les agents retrouvent la trace de quatre individus, d’origine irakienne. Ils tentent de se dissimuler dans des buissons, mais finissent par venir à la rencontre des policiers. L’un d’eux, Ahmad Musstafa, 32 ans, porte une arme de poing à la ceinture, un calibre 7,65 mm, ainsi qu’un couteau à cran d’arrêt (…).12 juin

https://www.lavoixdunord.fr/597734/article/2019-06-12/ce-ne-sont-pas-ceux-qui-ont-les-guns-qui-vont-faire-la-loi

« Grande-Synthe Un migrant légèrement blessé par balle dans le quartier du Moulin
Ce vendredi, vers 20 h, un dispositif de policiers a été déployé boulevard des Fédérés, dans le quartier du Moulin, à Grande-Synthe, où un camp de migrants s’est installé sur le terrain du gymnase. Un homme a été légèrement blessé par balle. » 14 juin

https://www.lavoixdunord.fr/598984/article/2019-06-14/un-migrant-aurait-ete-blesse-par-balle-le-quartier-du-moulin-boucle-par-la

« Les CRS de l’autoroute, basés à Calicanes, lancent un appel à témoins après la découverte d’un migrant blessé sur le bord de la chaussée, dans le sens Dunkerque-Calais, à proximité de la station-service BP, sur l’autoroute A16. L’homme a été gravement blessé » (…).31 mai

https://www.lavoixdunord.fr/591519/article/2019-05-31/appel-temoins-lance-apres-la-decouverte-d-un-migrant-blesse-sur-l-16

Source : La Voix du Nord | 17/06/2019

https://www.lavoixdunord.fr/600112/article/2019-06-17/le-conseil-d-etat-etudie-la-question-de-l-accueil-des-migrants

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Jules Ferry

n’est pas prêt à renoncer à son mode de vie occidental. En un mot ou avec un dessin, Jules Ferry dit NON à ceux qui veulent reléguer les femmes au foyer, couvrir leur tête, rallonger leurs jupes, jeter les homosexuels du haut des tours, interdire l’alcool, limiter la liberté d’expression, bannir les caricatures religieuses, censurer les livres, codifier la tolérance…


5 thoughts on “Gestion des migrants à la Grande-Synthe : c’est une pièce de théâtre ! Une tragédie moderne…

  1. Charles Martel 02Charles Martel 02

    Pourtant c’est simple, on est chez nous et on ne veut pas de ce tas de parasites inutiles et malfaisants, donc renvoi immédiat manu-militari de ce tas de merdes dans leurs pays pourris!!

  2. AvatarAlexcendre 62

    Les habitants doivent commencer par voter pour un autre maire car ce dernier a vu le coup venir il est parti comme député européen laissant la merde derrière lui aux autres , pour s’en sortir et l’avenir de cette ville il faut rapidement a Grande – Synthe un maire RN qui pour commencer arrêtera toutes les pompes arroseuses .

  3. AvatarPh.West

    Une seule solution : un tri par origine, nationalités et retour via avions de transports. Marre de voir ces côtes envahies. Calais, Dunkerque, Ouistreham et combien d’autres encore ?

  4. AvatarJoël

    Il y a aussi le côté comédie, les prétendues expulsions qui ne représentent même pas 1% des clandestins venant de pays non en guerre.
    Ça commence à bouger en Espagne semble-t-il :
    L’Espagne a expulsé des migrants marocains ayant participé à des affrontements contre la police.

    http://www.fdesouche.com/1224509-lespagne-a-expulse-des-migrants-marocains-ayant-participe-a-des-affrontements-contre-la-police

    En 24h, on en rêve ! Ce qui est curieux c’est qu’il n’y a aucun macron pour s’insurger contre le gouvernement socialiste espagnol.

Comments are closed.