Comment les jouets et livres « 100% muslim » des petits musulmans les formatent dès leur plus jeune âge


Comment les jouets et livres « 100% muslim » des petits musulmans les formatent dès leur plus jeune âge

.

Et les enferment dans une prison mentale dès la tendre enfance…

Les supports éducatifs estampillés « 100% muslim » à l’usage des petits musulmans conditionnent  les petits dès le plus jeune âge.

Bandes dessinées, livres pour enfants, dessins animés jouets et jeux enfantins : l’image est utilisée pour formater les bambins dès le plus jeune âge.

.

L’éducation comprend l’ensemble des influences qui s’exercent sur l’enfant et le matériel éducatif  y tient une place centrale.

L’image constitue un vecteur éducatif primordial : elle conditionne l’enfant en l’enfermant, tout jeune dans une prison mentale.

Via le matériel éducatif islamique (livres, jouets, vidéos, coloriages…), les enfants subissent un matraquage idéologique très précoce.

.

Comment fonctionne le lavage de cerveau ?

L’image donne une certaine représentation des choses : tenue vestimentaire, comportement, rôle social : tout tourne autour de l’islam…
L’image (et bien évidemment la répétition des sourates et invocations qui va de pair) s’imprègne dans les petits cerveaux : au fil du temps, ce que l’enfant a vu toute son enfance sera pour lui une réalité familière et indiscutable.

On ne s’étonnera pas que plus tard, 70% à 80 % des musulmans interrogés placent la loi de d’islam avant celle du pays d’accueil.

.

Un coup d’oeil au matériel éducatif « 100% muslim » permet de constater ce matraquage.

Les rôles sociaux (la femme reste à la maison et fait le ménage). Le garçon, seul, est encouragé à sortir. La femme non-voilée, dans la rue, est identifiée immédiatement. La norme devient incontournable.

Cf Le Monde 11/05/2019 Nadia Tazi : « Les islamistes les plus rigoristes interdisent aux femmes l’accès au dehors. Il n’en reste pas moins que le harcèlement des passantes [non-musulmanes] y est encore trop fréquent-comme si leur présence n’y était pas légitime. En groupe, les jeunes se défoulent en se livrant à des incivilités. Le nombre entraîne, fait corps, protège. Confusément, l’influence des idéologies islamistes se fait sentir ». « Dans le monde arabe, la rue, qui est leur territoire, a toujours eu mauvaise réputation » C’est l’ordre social de « l’espace non mixte, qui régentait la cité en dehors de l’espace domestique ».

.

Les comportements (la femme est « modeste » « pudique »)

.
Le Coran occupe une place centrale  : par des répétitions tout au long de la journée et l’apprentissage de l’arabe, langue du Coran.

.

L’image stéréotypée de la petite musulmane qui porte le voile.
Des dessins ou des poupées véhiculent les stéréotypes de la femme et de la petite fille musulmane présentée presque exclusivement portant le voile, voire le voile intégral.
Les premières victimes de cette normalisation du voile sont les petites filles musulmanes.

L’image de la bonne musulmane commence avec la poupée parlante qui va déjà inculquer des sourates à la petite fille.

.

De très nombreux modèles existent, la plupart avec des couleurs claires, quelques poupées étant habillées tout en noir. Une seule « peluche » pour garçon de forme humaine (il existe quelques lapins et animaux pour les garçons).
La caution musulmane est rappelée sur chaque descriptif (100% muslim).

.

Extrait d’un descriptif : 
« Ecoute Amina réciter la Sourate Al-Fatiha et la Sourate Al-Ikhlas (سورة الفاتحة – سورة الإخلاض)
C’est tellement amusant de découvrir l’islam avec Amina
Les enfants apprécieront la répétition des phrases, qui leur permettra de les retenir sans effort.
Contient également 5 chansons amusantes sur l’islam (sans musique). Les enfants auront envie de chanter ces chansons islamiques joyeuses et mélodieuses, qui deviendront bientôt leurs airs préférés.

Remarque : La majorité des savants musulmans autorisent l’usage des poupées et nounours (jouets) pour les enfants, voici quelques fatwa (en langue arabe) de savants contemporains connus autorisant l’usage des poupées et nounours :
Par contre, il faut savoir que les savants musulmans sont unanimes que les poupées ou statues pour décorer la maison ne sont pas autorisées… »

.

Jeux d’ « activités » (= rabâchage du Coran)

.

« Un livre de jeux et d’activités très variés et ludiques, à mettre entre les mains de tous les petits musulmans, garçons et filles afin qu’ils découvrent leur belle religion.
Seuls ou accompagnés de leurs parents, les enfants vont apprécier l’humour du livre et son ambiance 100% Muslim ! »

La mini-tablette du petit musulman permet d’apprendre :
• Le Saint Coran : 8 Sourates courtes (1 à 8).
• Les invocations : 10 dou‘â’ et dhikr (9 à 18).

Trouvez la suite des versets avec Hâfizh Al Qur’ân !
Hâfizh Al Qur’ân, c’est le jeu idéal pour vérifier sa parfaite connaissance des versets du Coran.
Ce jeu de cartes fait le tour des sourates de Juz ‘amma.
Hafizh Al-Qur’ân accompagnera l’apprentissage du Coran au sein de la famille, des écoles coraniques, des associations musulmanes, etc.

Le Prophète (SAWS) a dit « Le meilleur d’entre vous est celui qui apprend le Coran et l’enseigne ».

La collection « Encourage Junior » permet d’encourager les enfants à avoir un bon comportement et à pratiquer leur religion dès leur plus jeune âge.

.

Ci-dessous des cubes, dès 3 ans, une « tablette », un puzzle.

Dès le plus jeune âge : imagiers et coloriages. Des couleurs mais aucune fantaisie dans les sujets et les situations…

.

PARENTALITÉ MUSULMANE

Le prêchi-prêcha des « pédagogues » musulmans

Leur argumentaire :

Tout ce qui est extérieur à la culture islamique est indésirable et dangereux.
Les dessins animés des « petits Français » représentent un danger.
Les enfants musulmans doivent en être protégés.
Surtout ne pas se laisser se contaminer par la culture extérieure.
Rester entre arabophones à tout prix…

Ci-dessous, une synthèse de leur argumentaire, à partir de textes (blogs etc) sur la parentalité musulmane.

NB : dans ce genre de texte, le lecteur tombe toutes les cinq lignes sur un type de formule placée là pour s’empêcher de penser, comme : Toutes les louanges appartiennent à Allah et que la paix et le salut soient sur son noble Prophète. Expurgés aussi les renvois aux textes de référence en arabe.

La culture française (télévision…) impose des codes néfastes aux petits musulmans !

« Le cœur de notre enfant est détourné de l’amour d’Allah, de ses Prophètes (qu’Allah leur accorde la paix), des Compagnons et des vrais modèles contemporains que sont nos savants, pour ne plus être accroché qu’à un vulgaire personnage imaginaire incarnant tout, sauf la piété. »

« Face à ces maux, il est indispensable, pour préserver nos enfants, de procéder à une sélection stricte des dessins animés qu’ils visionnent.
Les dessins animés sont omniprésents dans l’environnement de nos enfants. Quels sont les dangers, quelles sont les alternatives?
Nos enfants sont inondées par la quantité de dessins animés qui leur est proposée, à tel point qu’ils ne savent plus où donner de la tête.
Dans la majorité des cas ces dessins animés sont, au mieux inutiles, au pire nocifs, voire dangereux pour leur éducation ».

Les principaux dangers que renferment la majorité des dessins animés.

« Les dangers sont nombreux et cachent des objectifs souvent sombres. Ils sont un outil de propagande ».
Tout est dit : la France (et toute la culture occidentale,  Disney etc) pervertit la jeunesse musulmane. Inversion des choses car ce sont bien leurs prédicateurs qui font du lavage de cerveau à leurs gamins en les enfermant dans un système !

La corruption de la croyance et de la saine nature de l’enfant.

« De nombreux dessins animés corrompent la croyance du musulman et renferment différentes formes de mécréance. Cela est parfois subtil et échappe au commun des musulmans. Seul un public ayant un minimum de connaissances religieuses peut discerner les dangers que cela comporte, ce qui n’est malheureusement pas le cas de nos enfants [ne pas prendre à légère et demander conseil à son imam !]
« L’exposition prolongée au péché provoque en lui des troubles psycho-affectifs qui risquent de le suivre tout au long de sa vie [c’est d’ordre médical, c’est vous dire si c’est sérieux !] »
Des dessins animés musulmans pour s’immuniser de la culture française
« Même si cela n’est pas une garantie, les dessins animés musulmans permettent de préserver au maximum la croyance de l’enfant. Privilégiez donc des dessins animés produits par des musulmans respectant l’éthique musulmane. »

Interdits
« Ecouter de la musique, taper ses camarades, avoir des relations amoureuses illicites, sont autant de maux que l’enfant intègre dans son esprit. »

La langue arabe : c’est la langue de l’islam, qu’il faut retrouver
« Pour saisir au mieux l’importance de ce critère, il faut comprendre au préalable la place qu’occupe la langue arabe dans notre religion. Peu sont conscients de son déclin actuel au sein de la communauté musulmane, des causes de ce déclin et de leurs conséquences. Pourtant des moyens existent, par lesquels nous pouvons, bi idhni Allah, redonner progressivement à la langue arabe la place qui devrait être la sienne au sein de la communauté. Ce sujet est d’une importance capitale. »
Cheikh al Islam ibn Taymiya dit dans son célèbre ouvrage Iqtidhaa as-siraat al-moustaquim : « La langue arabe est la devise de l’Islam et de ses adeptes.»

Sur la voie du communautarisme dès le plus jeune âge par la langue
« Utilisez les dessins animés comme une aide à l’acquisition de la langue arabe. Nous vivons dans un environnement francophone. Le contact de nos enfants avec la langue arabe est donc extrêmement limité. (…) Les dessins animés sont un des rares moyens d’habituer l’oreille de l’enfant à l’arabe classique. Habituez-les donc dès leur plus jeune âge à visionner des dessins animés en arabe. Le mieux, pour les enfants grandissant dans un foyer arabophone est de se limiter exclusivement aux dessins animés en arabe afin de leur procurer une pratique quotidienne de cette langue. Pour les non arabophones, alternez entre le français et l’arabe afin de ne pas lasser vos enfants, car la compréhension peut prendre du temps avant de s’acquérir et de pouvoir apprécier pleinement des dessins animés en arabe (…). »

[Notons que l’auteur-une femme en l’occurrence- se considère parfaitement extérieure à la langue et à la culture française. La carte d’identité n’y est pour rien. L’extérieur est un terrain hostile peuplé d’étrangers -les habitants historiques, non musulmans.
Cf article Figaro 07/06/2019, Philippe d’Iribarne « Entre en jeu l’imposition d’une image de la « bonne musulmane » qui refuse de s’intégrer à la population environnante ».

Sevrage de la langue Française pour aller vers l’islam, « désintoxication » de la culture française.
« Pour l’enfant ayant pris l’habitude de visionner des dessins animés en français, la transition risque d’être difficile. Le mieux est de la faire de manière progressive en choisissant des dessins animés se rapprochant le plus possible de son niveau d’arabe. Pour alterner, sélectionnez des dessins animés en français dénués de tout interdit religieux. Le sevrage peut s’avérer long surtout s’il est habitué aux dessins animés avec effets spéciaux et musiques envoûtantes. »

Le modèle auquel vous voulez que votre enfant s’identifie

« Les héros des dessins animés vont inévitablement influer sur votre enfant surtout à partir d’un certain âge. Naturellement, un amour pour ce personnage pénétrera le cœur de votre enfant à tel point que vous l’entendrez citer son nom fréquemment et qu’il l’imitera lorsqu’il joue. Si ce héros est corrompu cela influera sur votre enfant dans le mauvais sens, alors que si ce héros fait partie des héros de l’islam cela aura une influence extrêmement positive sur votre enfant. »
[Hors de l’islam, point de salut. CQFD].
La solution : une sélection de dessins animés adaptés aux musulmans.
« Mais, Al hamdoulillah [louange à Allah], il existe des dessins animés sans danger.
Ils peuvent même s’avérer utiles et constituer une aide pour les parents, à condition de savoir les sélectionner et de les utiliser correctement. »

.

Un des support de l’éducation du petit musulman : la vidéo (à petite dose et pas n’importe quoi !) 

Là non plus aucune place pour l’imaginaire ! Grande pauvreté des situations et des décors. Rôles stéréotypés. Et l’islam en place centrale.Tout ramène au Coran.



.

CONCLUSION

Avertissement pour tous les enfants de France, au sein des écoles de la République Française…

L’industrie du matériel éducatif islamique est très puissante. La diffusion se fait par les imams et leurs lieutenants sur les marchés, dans les librairies islamiques, dans les librairies des mosquées et désormais massivement sur l’Internet.

Il faudra bien veiller à contrer l’idéologie qui sous-tend le voile et être vigilant dans l’avenir sur une éventuelle entrée rampante de telles représentations dans les écoles.

Attention à une future banalisation des représentations à travers des manuels ou des documents dans les cours, comme c’est déjà le cas dans bien des pays occidentaux qui ne peuvent plus revenir en arrière (Canada). Nous sommes bien en guerre et devons garder nos positions.

Attention au prétexte de respect de la différence.
On voit venir gros comme une maison l’argument des islamo-collabos, quand le nombre de musulmans sera tel que le rapport de force sera intenable.
Si on abandonne les pauvres gamines musulmanes aux pressions de l’islam radical, sous prétexte de respect de la différence, on fera table rase des droits des femmes.

Pour aller plus loin sur l’islam à la conquête de l’école, on peut se procurer  ici l’ouvrage de Christine Tasin sur le sujet :
http://resistancerepublicaine.eu/la-boutique-rr/

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Jules Ferry

n’est pas prêt à renoncer à son mode de vie occidental. En un mot ou avec un dessin, Jules Ferry dit NON à ceux qui veulent reléguer les femmes au foyer, couvrir leur tête, rallonger leurs jupes, jeter les homosexuels du haut des tours, interdire l’alcool, limiter la liberté d’expression, bannir les caricatures religieuses, censurer les livres, codifier la tolérance…


10 thoughts on “Comment les jouets et livres « 100% muslim » des petits musulmans les formatent dès leur plus jeune âge

  1. Avatarhollender

    Très bel article, bien documenté.

    Rien de neuf que les gens sensés et curieux ne sachent déjà.

    Cette  » diarrhée  » mentale qui infecté 1,5. Milliards de bipèdes sur toute la planète agit et se répand comme une secte. C’est la plus influente et la plus néfaste. Elle prive les humains de leur capacité à analyser et à réfléchir dès choses plus jeune âge.
    Les lois contre les sectes ont été votées…….il ne reste qu’à virer les politiciens et les magistrats pour les remplacer par des vrais patriotes.

  2. RichardRichard

    Je suis consterné par la première illustration. On est ici dans la catégorie du viol mental de l’enfance, ce qui est de la pédophilie psychique. Ci-dessous, version correcte…

    Première question : Marianne aime bien les chiffons pour les jantes de la Renault 16 saouls-papes de sa maman. Mais combien en a-t-elle ?

    Deuxième question : Que va faire Pierrot avec le tapis ? Entoure la bonne réponse. 1. Offrir une paillasse pour le braque français de son papa. 2. Décorer l’arrière du break Peugeot 508 de son papa. 3. Orner le coin PC de sa maman.

    En tout cas, si je tombe sur une telle chiée de « manuels scolaires pour Myriam et Nabil », j’aurai au moins de quoi remplir le poêle à charbon !!!

  3. AvatarGromago

    Vu le niveau intellectuel de la bande à Momo on se demande s’ils ne perdent pas leur temps avec ces livres d’instruction coranale ;le tapis les foulards ,c’est sûr qu’ils vont se demander pendant une heure à quoi ça les fait penser .Peut être à des trucs pornos .

    La semaine dernière il y avait des torchonnées qu’on a déversées d’une benne en provenance de nulle part sur la promenade du bord de mer (station bretonne ) ,putain,je les regardais :d’abord deux cochonnes format XXL françaises d’assos (qui les suivaient de loin ,panier de pique nique à la main ) puis les entorchonnées tout aussi cochonnes qui n’ont pas un instant regardé la mer .
    Je dis cochonnes au terme :grosses nanas informes moches ,ternes ,vulgaires ,du bétail à assos .
    Elles n’ont certainement pas demandé à venir là ,elles regardaient leur pieds et leur téléphone . Au bled ,la mer ça n’existe pas .

    Mais les asssos ont décidé que la mer c’était le comble de l’humanisme éclairé et des droits de l’homme réunis .
    Sans doute un alinéa de la déclaration universelle qui aura échappé à Eléonore Roosevelt à un retour de Week end balnéaire .

    Le spectacle était ,comment dire ,incongru .Elles avancent en troupeau ,le visage voilé penché sur ce qui leur sert d ‘horizon .
    Le portable est tout leur horizon .Mahomet a dû prévoir le port du portable obligatoire pour atteindre le nirvana coranique et leur donner la permission de se rencarder dessus 24 h sur 24 .

    Le portable et ces pitoyables créatures ,c’est une histoire d’ enfermement . .

    Elles causent pas dedans ,elles le regardent .Il ne sert à rien .Comme elles et leur civilisation de merde ,il ne sert strictement à rien .
    Ni à communiquer ni à être heureuses . Et elles ne peuvent imaginer des choses que le coran n’enseigne pas .
    Leur imagination est vide comme l’écran vide du telephone ,leur vie est vide
    ,elles regardent désespérément leur vie vide sur l’écran comme des bernadettes soubirous qui attendent un miracle .Mis les miracles dans le coran ,ça n’existe pas .

  4. RichardRichard

    Hello « Gros Magot », il n’y a qu’une seule manière de fabriquer un musulman : le conditionner dès la naissance « à faire comme papa et/ou maman ». Alors on le gave de préceptes coraniques comme les poulets aux hormones. Un musulman ne reniera pas sa foi, ce qui équivaudrait à renier son enfance. Classique, vieux comme le monde. C’est pour cela que la France devra tôt ou tard déclassifier l’islam comme en Slovaquie, ce qui lui donnera les mains libres pour remettre de l’ordre légalement dans sa chaumière (chômière pour certains…). Dans le cas contraire, faudra se barrer en Uruguay pour vivre à l’européenne ! Ou plus près, à Prague ou à Budapest mmm… Bratislava ? Le top du top, mon ami!!!

  5. AvatarJolly Rodgers

    c’est anxiogène , c’est gens là sont prêt a tout pour conditionner et islamiser la société . il vas falloir êtres très vigilants . malheureusement ils ont déjà bien contaminés l’espace public .
    créons dans chaque villes des antennes de vigilances : vigilance islam , par exemple . qu’en pensez vous ?

  6. AvatarDorylée

    « …des vrais modèles contemporains que sont nos savants… » Ceux qui boivent de la pisse de dromadaire en regardant la terre plate ?

Comments are closed.