Gilets jaunes : Macron reconnaît avoir commis une erreur en prenant les Français pour des sous-hommes


Interrogé à Genève, voici ce que le locataire de l’Elysée a eu le culot de dire. Du grand Macron, du Macron de toujours :

Lorsqu’il [le peuple ] dit avec force ce qu’il a dit, je crois qu’il faut avec beaucoup d’humilité savoir écouter, savoir constater ce qu’on a mal fait, ne pas arrêter de faire ce qu’on doit faire »,

« Savoir changer de méthode mais entendre, je crois, l’intuition, le message profond. J’ai essayé d’en tirer les conclusions pour la France. Ce sont les mêmes que celles qui animent celles que je partage avec vous aujourd’hui. Nos concitoyens veulent plus de sens, plus de proximité, plus d’humanité », a détaillé Emmanuel Macron.

« Je crois qu’ils sont prêts à saisir les transformations actuelles. Ils les voient, ils les comprennent, ils les vivent. Notre jeunesse, parfois, les comprend mieux que nous, sur le climat par exemple. Nous avons peut-être parfois construit des bonnes réponses trop loin de nos concitoyens, ou en considérant qu’il y avait des sachant et des subissant. Je pense que c’était une erreur fondamentale », a-t-il reconnu.

https://www.rtl.fr/actu/politique/les-actualites-de-18h-gilets-jaunes-macron-admet-avoir-commis-une-erreur-fondamentale-7797822873

 

Bref, surtout ne pas changer de politique parce qu’il a des millions de mécontents. Simplement reconnaître qu’on n’a pas été bon sur l’explication ou plutôt qu’on s’est avec arrogance dispensé d’expliquer aux lépreux ce que l’on fait. Il faut juste accompagner les hausses des taxes et de l’essence de petites tapes sur le derrière, d’un petit sourire plein d’humanité, et hop ! Tout passe.

Bref, il faut donner au peuple l’illusion qu’il participe aux décisions en mettant ici ou là quelques potiches dans des réunions et assemblées ne servant à rien… et hop ! Tout passe.

Résumé : je ne changerai rien, j’ai raison. C’est juste que je n’ai pas suffisamment bien expliqué ma politique, mes ambitions. Je croyais que je pouvais, comme « sachant » me dispenser d’expliquer au peuple, que je considérais comme « subissant »…

Gageons qu’il va demander aux journaleux un effort supplémentaire pour le faire paraître plus humain… gageons que les interviews de Macro-con et de Brigitte vont se multiplier, avec des unes où on les verra main dans la main…

Après tout, il a raison, si les GJ sont endormis et calmés alors que l’essence est repartie à la hausse, sans parler du reste, pourquoi Macron n’en profiterait-il pas ?

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


9 thoughts on “Gilets jaunes : Macron reconnaît avoir commis une erreur en prenant les Français pour des sous-hommes

  1. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Faudra-t-il désormais passer à travers champs ? et est-ce pour cette raison que l’on dissuade les français d’utiliser leur voiture ?! ☺☺☺
    Vive l’écologie, c’est vrai, c’est vert !

    Ils nous enquiquinent ; la route est à nous parce que la France est à nous ; va-t-il bientôt falloir se déplacer sur terre comme Jésus de Nazaret le fit sur les eaux ?
    _______________________________________________
    Le face à face : faut-il privatiser les routes nationales ? (DEBAT)
    :::: https://francais.rt.com/france/62928-face-face-faut-il-privatiser-routes-nationales-debat
    12 juin 2019

    Le 12 juin sur RT France, Stéphanie De Muru a reçu l’analyste en politiques publiques Ferghane Azihari et le directeur adjoint de la rédaction de Marianne, Franck Dedieu. Ils sont revenus sur le projet de privatisation des routes nationales.

    Ferghane Azihari, analyste en politiques publiques, et Franck Dedieu, directeur adjoint de la rédaction de Marianne, ont débattu autour de la question d’une possible privatisation de dizaines, voire de centaines de kilomètres de routes nationales, sans mise en concurrence. En effet, des amendements au texte de la loi d’orientation des mobilités, en faveur desdites privatisations, ont été proposés par les députés Joël Giraud et Anne-Laure Cattelot, tous deux issus des rangs de La République en marche (LREM). Pour Franck Dedieu, «c’est la preuve que, une fois encore, l’Etat se déssaisit […] tout simplement parce qu’il veut faire des économies de dépenses». Ferghane Azihari a estimé pour sa part qu’il ne s’agissait pas de privatisations mais «de concessions».

  2. AvatarChristian Jour

    C’est sur il a tout compris, il nous a tous compris, alors pourquoi il continu dans la voie qu’il c’est fixé depuis le début. Réponse: parce qu’il n’en a rien à foutre et qu’il ne dévira pas de sa trajectoire d’un pouce. Macron nous ment, macron nous ment, macron est musulman.

  3. AvatarJoël

    « en considérant qu’il y avait des sachant et des subissant. »
    Soit l’élite mondialiste et le reste.
    Politique appliquée méthodiquement pour satisfaire les soros, bhl, attali, etc. et la finance mondiale.

  4. Avatarmoustache et trotinette.

    Ca doit être parce qu’il a « gagné » les élections qu’il fait encore comme lui dicte la fêlure sous cheveux.
    Quoique, il a raison: il va trouver suffisamment d’adeptes pour les cinquante prochaines années.

  5. AvatarCharles Martel 02

    Oui du grand Macron, je ne crois pas un seul mot du méa culpa de ce salopard. Tout ça ce n’est que de la com et j’en veux pour preuve qu’il dit qu’il a fait des erreurs mais en essence il dit aussi que rien ne va changer. En bref avant, Macron nous sodomisait à sec, maintenant ce sera en douceur avec de la vaseline, c’est dit crument mais ça résume très bien les dispositions de cette ordure malfaisante.
    Et cerise sur le gâteau : « le climat ». Ah le climat!!…. Je dois dire que c’est une opération bien menée, tout d’abord on fait descendre dans la rue des petits connards immatures, dont la place est plus sur les bancs de l’école que dans la rue, à gueuler pour le climat, des choses auxquelles ils ne comprennent rien, puis on reprend ça en faisant semblant de prendre ces revendications climatiques téléguidées très au sérieux et en invoquant notre responsabilité vis à vis des générations futures (la culpabilisation ça marche à tous les coups) et hop là on va agir dans ce sens nous dit-on. Sauf que, l’écologie et le climat qui sont, certes, des choses sérieuses ne sont que des paravents derrière lesquels ces ordures de politicards se cachent pour nous pomper du fric et financer leurs petites magouille entre copains de la « frico-sphère ». Ce que Macron est en train de nous préparer derrière son soi-disant acte de contrition illustre parfaitement ce que j’ai dit plus haut:
    Il voulait nous taxer et nous foutre le gas-oil à 2 euros le litre, les gens ont gueulé, il y a eu les gilets jaunes qui se sont faits tabasser et éborgner par la police aux ordres de Macron et Castaner, ça n’a pas marché, mais le voila revenir le Macron et de nous dire qu’il a compris qu’il fallait être plus « humain », OK, je vous prédis qu’au nom de l’écologie et du climat on va se prendre une « gentille » série de taxes et d’augmentations dans le fessard qui vont faire très mal et ça a déjà commencé par les augmentations discrètes et sournoises des carburants dont le prix dépasse aujourd’hui les 1,50 euros le litre (et là plus personne gueule, la vaseline fait son effet) puis ça continue avec les augmentations successives du tarif de l’électricité à coup de 5 ou 6% qui ne sont qu’un financement déguisé de l’installation d’éoliennes dont le rendement est catastrophique, dont aucune n’est fabriquée en France et dont l’implantation nécessite l’injections de tonnes de béton dans les sous-sols de terres agricoles qui seront perdues à jamais (on se demande où est le souci de l’écologie là dedans) seuls bénéficiaires les copains de Macron qui vont se gaver avec l’argent public pour installer des éoliennes à cause desquelles on risquera des black-out ou bien une surpollution car faudra bien allumer les centrales thermiques pour compenser les jours sans vent et c’est ce qui se passe en Allemagne devenue la plus grande pollueuse d’Europe,mais ça Macron s’en fout, n’en tire aucune leçon, le souci de l’écologie passe très vite à la trappe quand il ne vit que pour nous taxer et filer le fric a ses petits copains les banquiers et grands patrons de multinationales pourries. Et cette petite ordure y arrivera à nous foutre le gas-oil à 2 euros le litre toujours pour « sauver la planète » et ça va arriver plus vite que ce qu’on pense. Comme je vous disais plus haut :
    Avant c’était « à sec » et maintenant ce sera « en douceur avec vaseline » , mais à la fin des fins rien n’a changé chez ce salopard qui déteste toujours autant la France et les français et qui ne roule que pour les riches, les banquiers et les grands patrons de multinationales!
    Ce qui m’affile c’est de voir qu’il y a encore 20% de veaux abrutis qui votent pour ce tas d’immondices qu’est LREM…

  6. Avatarvieux bidasse.

    A mon avis, il devrait faire apposer sa bouille sur les pots de yaourt, le papier hygiénique et les dessins animés. Ca nous changerait de voir sa tronche en permanence à la télé.

  7. Olivia BlancheOlivia Blanche

    Il y a quand même dans tout ça un résultat positif pour les retraités – ceux dont la pension est inférieure à 2000 euros, l’abandon de la hausse de la CSG – enfin une adaptation et un remboursement de l’Etat pour leur trop perçu, depuis janvier… Grâce aux Gilets Jaunes ! Sans eux, rien n’aurait été possible. Alors MERCI.

  8. Avatarpaul-andré tournelle

    C’est quand macron sort la brosse à reluire qu’il faut se méfier le plus.
    Ce type est le diable en personne.
    Ila tout augmenté ( éléctricité, gaz, charges, taxes, carburant, taxe d’habitation, etc… ), et ensuite il vient nous raconter sa vie.
    Il nous prend vraiment pour des imbéciles.
    J’ai décidé de l’appeler le moulin à vent, car il ne brasse que du vent.

Comments are closed.