Les flics racistes car ils arrêtent les musulmans courant en hurlant « Allah Akbar » dans la gare ?


Les flics racistes car ils arrêtent les musulmans courant en hurlant « Allah Akbar » dans la gare  ?

.

« Allah Akbar ! » est-il un cri de guerre ou une simple manifestation de piété ?

 

Allemagne, mardi 4 juin 2019 – Une dizaine de musulmans ont surpris et terrorisé les passants en criant « Allah Akbar » (Allah plus grand) dans le hall de la gare centrale de Cologne (tout près de la place de la Cathédrale, où 2000 filles avaient été agressées sexuellement voire violées lors du nouvel An 2016). Ces musulmans s’amusaient à courir dans la gare pour fêter la fin du Ramadan selon leurs dires. Ils ont provoqué une vaste opération de police : arrestation, garde à vue, interrogation.

 

 

Le Conseil central des musulmans d’Allemagne (ZMD) accuse la police de Cologne d’avoir « attaqué de manière massive » des musulmans et de pratiquer  le « profilage raciste ».

 

Voilà pour les faits.  Plus d’infos sur fdesouche.

 

1) La police est-elle raciste si elle arrête des musulmans criant « Allah Akbar » ?

Non, car musulman n’est pas une race. Cette accusation fait partie d’une stratégie islamique de terreur-victimisation-culpabilisation de la société mécréante d’accueil bien analysée dans l’article Cologne : la police accusée de profilage racial par le Conseil central des musulmans d’Allemagne écrit par Rosaly et paru sur Dreuz.

 

2) Les policiers ont-ils fait preuve d’acharnement et de violence injuste ?

Les journaux mondialistes (qui aiment l’islam car il est la religion des immigrés dont ils se servent pour affaiblir et détruire les nations) ainsi que les officines islamistes prétendent qu’Allahu akbar est simplement une parole de foi, une expression pieuse, mais qu’elle an mauvaise réputation à cause de son usage perverti par de mauvais musulmans, ces méchants terroristes qui n’ont rien compris à l’islam, religion d’amour, de tolérance et de paix (RATP).

C’est complètement bidon, car dans les sources islamiques, le cri Allahu Akbar est employé par le (soi-disant) prophète Mahomet lui-même comme cri de guerre marquant le début d’une offensive djihadiste.

En entendant ce cri, les chrétiens, juifs ou polythéistes savaient qu’ils allaient se faire massacrer, torturer et décapiter, les femmes savaient qu’elles allaient se faire violer puis tuer ou réduire en esclavage sexuel.

La vidéo de David Wood ci-dessous offre plus de développements sur cette question. Cela permet de montrer que la fourberie du Conseil central des musulmans d’Allemagne est encore plus gluante que ce que révélait l’analyse déjà bien fournie de Rosaly.

 

 

Bref Allah Akbar  signifie : « Allah est plus grand (que les autres dieux). Eh, les chiens de mécréants qui ne reconnaissent pas Allah, on vient pour vous massacrer et violer vos femmes ! »

.

3) Une expérience à ne pas faire : crier « Allah akbar » en pleine réunion de ce fameux conseil des musulmans et voir si leur réaction corrobore leurs dires. 

Ce cri de guerre est en effet employé aussi par des musulmans tuant d’autres musulmans qu’ils ne reconnaissent pas comme de vrais musulmans.

Par exemple, des sunnites tuant des chiites, des soufis, des salafistes tuant des frères musulmans, des djihadistes tuant des « modérés ».

Donc si des gens se pointaient lors d’une réunion du ZMD et se mettaient à courir dans la salle et à gueuler « Allahu akbar », je suis certain que les gars du ZMD auraient les mêmes réactions de terreur et/ou de prudence que les Allemands de la gare de Cologne : se cacher sous la table, appeler la police, se sauver ou bloquer les potentiels djihadistes.

Je ne vous conseille cependant pas d’essayer de faire une expérience de crier Allah akbar près de musulmans pour vérifier la validité de cette théorie même si ça ne dure que trois secondes et que vous leur dites ensuite que ce n’était qu’une blague.

Vous risqueriez de vous faire tuer ou blesser par des musulmans vexés et sinon de passer plus de temps en prison que certains djihadistes pour apologie du terrorisme et incitation à la haine, car vous, vous n’êtes pas un déséquilibré qui n’a pas les codes.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Julien Martel

Auteur chez Résistance républicaine, contribue aussi au blog "L'islam pour les nuls" et à Riposte Laïque.


One thought on “Les flics racistes car ils arrêtent les musulmans courant en hurlant « Allah Akbar » dans la gare ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *