SadiQ, Bushido… ces rappeurs islamistes qui prêchent la haine comme Daesch


SadiQ, Bushido… ces rappeurs islamistes qui prêchent la haine comme Daesch

Le rap allemand ferait bien de sortir les islamistes de ses rangs…

Le t-shirt « Etat Islamique »

Non, ce n’est pas « cool » de porter un t-shirt  « Etat Islamique » lors d’un concert de rap.

Imaginez que quelqu’un porte publiquement un t-shirt de la pire organisation terroriste au monde et que personne ne trouve à redire.
C’est exactement ce qui s’est passé lors de l’événement « TopTierTakeover » lors d’un concert de rap à Francfort début février.
Il y avait un homme avec une caméra sur scène entre deux rappeurs. Il portait un t-shirt avec ce symbole imprimé avec les drapeaux du soi-disant État islamique utilisés dans les vidéos de propagande des terroristes.
Cela ne devrait en aucun cas avoir sa place dans le hip-hop. Mais ce n’est malheureusement pas la première fois que l’on trouve des références au terrorisme islamique dans le rap allemand.

L’incident a été rendu public par le journaliste Hubertus Koch sur sa chaîne YouTube Unity & Rap & Freedom, plus d’un mois après le spectacle à Francfort (effacé entre-temps).Ici une capture d’écran You tube du concert.

.

Quelques figures controversées du rap allemand

.

Le rappeur SadiQ

Né à Kaboul en 1988, Sadiq Zadran de son vrai nom est arrivé en Allemagne à l’âge de six ans. Il a sorti un premier album en 2012 sur le label Halunkenbande, au sein duquel évoluent d’autres rappeurs allemands, comme Baba Saad ou Dù Maroc.

Paroles ici (en Allemand)

Le rappeur SadiQ publie un clip vidéo pour la chanson « Charlie Hebdo » un an après l’attentat, dans lequel des hommes cagoulés tirent sur des policiers et où l’on voit SadiQ lui-même diriger une arme à feu sur un policier.

CLIP CHARLIE HEBDO Kalachnikovs, appels au meurtre, cagoules, tirs sur des forces de l’ordre…
Certaines séquences du clip « Charlie Hebdo » du rappeur allemand SadiQ n’ont rien à envier aux vidéos de propagande de Daech.

Et pour cause, dans un clip publié sur YouTube supprimé depuis, le rappeur tient des propos qui, en France, feraient sans nul doute l’objet de poursuites pour apologie du terrorisme.
« Je canarde avec les Arabes, les Parisiens fuient », peut-on -entre autres- entendre dans ce titre qui mêle les standards de l’esthétique rap avec les codes de la propagande de l’Etat islamique.

« Je brûle ces cafards de dessinateurs de Charlie Hebdo, je perfore les flics à Pariser Platz [lieu de Berlin en référence à Paris] rappe en allemand SadiQ dans ce titre qui multiplie les références prisées des djihadistes, de la Bande de Gaza au Shâm (la Syrie), de Guantanamo à « l’amour » de la mort.

Captures d’écran de sa page Facebook juin 2019

 

En avril 2014, SadiQ sort son premier album solo, marqué notamment par de nombreuses collaborations. En parcourant sa page Facebook, on peut rapidement se rendre compte du caractère subversif de l’intéressé dont les photos publiées sur son compte alternent entre selfies, Kalachnikovs dorées et photos d’enfants morts en Syrie.
Un autre album s’appelle A-K Pella. AK pour AK47 bien entendu.

.

 

Deso Dogg

 

Denis Mamadou Cusper, un ancien rappeur plus connu en Allemagne sous le nom de Deso Dogg, a rejoint les rangs de Daech. Il occupa un poste élevé, contribuant à la propagande et aux « relations publiques ». Il est mort en Syrie en octobre 2015.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Deso_Dogg

 

Bushido 4028346https://fr.wikipedia.org/wiki/Bushido_(rappeur)

Bushido (aussi connu sous le pseudonyme de Sonny Black) s’appelle de son vrai nom Anis Mohamed Youssef Ferchichi. Il est aujourd’hui le plus célèbre des rappeurs allemands. Il est né en 1978 à Bonn d’une mère allemande et d’un père tunisien. Il habite aujourd’hui à Berlin.

Son style musical s’inspire du « gangsta rap » américain.

 

A droite, quel est ce déguisement ?

 

Dans ses textes, il décrit à plusieurs reprises la violence excessive.
Antisémite, il est célébré comme une idole des classes inférieures et exprime une attitude extrêmement péjorative à l’égard des femmes et des homosexuels.

 

Dans sa chanson « 11 septembre » de 2006, Bushido joue avec des paroles de menace terroriste: « Peut-être que je vais détourner un avion cette année », lance-t-il dans la première strophe. Le chœur dit : « Si je veux que vous soyez tous morts, je suis un taliban » et « je vous ferai saigner comme les gars des tours jumelles« . Puis : « Je suis ce terroriste en qui le jeune croit ».

 

Est-ce tout simplement de l’art, de la provocation ?

 

PRIX  DES BAMBIS
En 2011, le rappeur s’est vu décerner un prix lors du gala de la remise des Bambis à Wiesbaden. Le gala était organisé par le puissant groupe de médias allemands, le groupe Burda, qui a créé le prix en 1948. Le jury a fait le choix de distinguer le rappeur Bushido pour sa «contribution à l’intégration».
Selon le jury, Bushido a « apporté une contribution précieuse à la compréhension mutuelle de groupes sociaux aux racines culturelles différentes ».

.

Toute une série d’incidents

Bushido souhaite la mort de plusieurs personnes dans des vidéos haineuses, avec des mises en scènes macabres, comme avec le morceau « Stress ohne Grund », qui a suscité beaucoup d’enthousiasme en Allemagne à l’été 2013.
Il prend en permanence la pose sacrificielle bien calculée : « Tout le monde est contre moi » est une déclaration qui facilite évidemment l’identification de ses fans, pour la plupart jeunes.

.

ARTICLE DU BERLINER KURIER : « Bushido, le prédicateur de la haine ». A droite la mosquée salafiste qu’il fréquente.

.

La liste des références à l’islamisme s’allonge au fil du temps.

Est-ce tout simplement du marketing?
Avec une photo sur Facebook après les attentats de Paris, le rappeur Bushido a encore une fois causé beaucoup de remous sur le net. Le lendemain de l’attentat du magazine satirique parisien Charlie Hebdo, Bushido a posté un selfie avec un pull parisien et la formule « Bientôt, tout sera fini ».

Alors que ses textes traitent sans cesse des mêmes sujets, l’homme a visuellement changé. Depuis quelques années, il porte une barbe, ainsi que les djihadistes la portent. Il n’a jamais caché qu’il était un musulman pratiquant. Mais jusqu’où vont ses sympathies pour les interprétations radicales de sa foi ?

Voulait-il vraiment exprimer toute sa sympathie pour les assassins de Paris avec son post Facebook ?
L’incident s’inscrit dans au moins un certain nombre d’affaires similaires: déjà en janvier 2013, Bushido avait déjà eu des problèmes sur Twitter pour ses horreurs. Au sujet de la Palestine, il y avait posté des propos haineux sur les Juifs.

Proximité avec des salafistes.
Le rappeur a à plusieurs reprises provoqué des protestations pour sa proximité avec des salafistes.

Il fait de la publicité pour une mosquée, qui est surveillée par la protection constitutionnelle à cause des courants salafistes.


Ici depuis la librairie de la mosquée salafiste Al-Nur de Neukölln

.

Les salafistes interprètent littéralement le Coran. Bushido appelle régulièrement les fans sur Internet pour les prières du vendredi. Dans des vidéos, il parle à ses fans depuis la mosquée Al-Nur de Neukölln. Ce que ne soupçonnent pas les adolescents : il ne s’agit pas d’une mosquée normale.
La mosquée est considérée comme une station de transit pour les islamistes radicaux.

.

Quand on lui a demandé dans une interview s’il espérait une modernisation de l’islam après le printemps arabe, il a répondu :

« Vous n’avez pas à moderniser l’islam si vous le pratiquez tel qu’il a été écrit dans le Coran aucun problème, ni en tant que femme ni en tant qu’homme. « 

Une déclaration qui fait penser aux cercles salafistes…

.

9 juin 2019
Dans un nouveau post sur Instagram, le rappeur révèle qu‘il dépense facilement plus de 30 000 euros par semaine. Cela fait plus de 120 000 euros par mois, ce qui laisse imaginer son style de vie. Mais cela ne devrait poser aucun problème au rappeur, car, selon sa propre déclaration, avec son label, il est déjà un multimillionnaire à deux chiffres.

.

 

https://www.waz.de/panorama/bushido-provoziert-mit-paris-posting-nach-dem-terror-id10238276.html?

displayDropdownTop=none&displayDropdownBottom=blockhttps://www.berliner-kurier.de/berlin/kiez—stadt/warum-verkleidet-er-sich–bushido–der-hassprediger-

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Jules Ferry

n’est pas prêt à renoncer à son mode de vie occidental. En un mot ou avec un dessin, Jules Ferry dit NON à ceux qui veulent reléguer les femmes au foyer, couvrir leur tête, rallonger leurs jupes, jeter les homosexuels du haut des tours, interdire l’alcool, limiter la liberté d’expression, bannir les caricatures religieuses, censurer les livres, codifier la tolérance…


3 thoughts on “SadiQ, Bushido… ces rappeurs islamistes qui prêchent la haine comme Daesch

  1. AvatarJolly Rodgers

    il dépense 30 000 euros par semaine , elle est bonne la soupe en Allemagne aussi je vois . c’est gens là appellent a nous tuer , nous crachent dessus , crachent sur nos morts , nos patries et notre civilisation ………. et les gens ils laissent faire , ces petits cons de dhimmis allemands , commes les petits cons de dhimmis français qui écoutent du rap ,nous montres a quel point ceux ne sont pas des hommes ! peuvent t’ils ceux regarder dans le miroir encore ? l’esprit femelle du collabos , admirent l’islamiste qui le méprise.
    et les gouvernement allemands et Français qui laissent faire ne valent pas mieux …. ho c’est gens là (les rappeurs islamisées )ceux font du frics en nous crachent a la figures . que les gouvernement es un peux de décences a défaut d’avoir du courage , soit ils les condamnes , soit ils laissent aussi la partie d’en face s’exprimer , c’est a dire que les groupes de rock identitaires sois libres de s’exprimer et d’avoir droit au grand médias eux aussi !
    avec la crise , je ne comprend pas pourquoi les peuples d’Europe de l’ouest ne ceux son t’ils pas encore révoltés .

  2. AvatarCrapulax

    Aux USA, on assiste à une montée en puissance d’un rap blanc profondément sudiste, qui mélange hip hop, country avec parfois du grunge. Tout le monde est « white trash », défenseur de trump, amateur de quads et d’armes. Adam Calhoun est assez savoureux car entre deux chansons il nous gratifie de petites vidéos ou apparait son amour des vegan, des gauchistes et autres dégénéré-e-s.

    https://www.youtube.com/watch?v=_bLgveCi8dM

    https://www.youtube.com/watch?v=uIgpsMAw9pg

    https://www.youtube.com/watch?v=hYvDpen_eiY

  3. Avatarbm77

    Malheureusement, une certaine jeunesse a envi d’entendre cela, ces slogans de haine contre ceux qui n’aiment pas l ‘islam , d’anti France, Cela s’adapte parfaitement à l’islam puisque dans sa version la plus rigoriste la musique est bannie et le rap ce n’est pas vraiment de la musique. Il peuvent donc tout à loisir se défouler sur ce genre d’expression qui agit comme un lavage de cerveau à force d’être ressassé. La musique adoucit les mœurs, pas le rap qui devient un mode d’expression d’incitation à la haine . Bientôt on va avoir de sombres abrutis qui vont à travers leur rap appeler à lyncher certaines personnalités. Ce n’est plus de la liberté d’expression c’est de la manipulation dangereuse d’ esprits pas toujours finis quand il s’agit de jeunes, influençables par nature !

Comments are closed.