Au Liban aussi, les « migrants » syriens agressent leurs hôtes…


Au Liban aussi, les « migrants » syriens agressent leurs hôtes…

Mêmes problèmes au Liban qu’en France. Qui copie sur qui ? Sauf que là-bas  ils seront expulsés manu militari…

C’est bien la oumma !

A Deir el-Ahmar, des réfugiés syriens s’en prennent à la Défense civile, les élus locaux réclament leur expulsion

LIBAN. Le député Antoine Habchi (FL) affirme que des armes ont été vues entre les mains de certains réfugiés du campement de cette bourgade chrétienne située dans la Békaa.

Des réfugiés syriens installés dans un campement informel à Deir el-Ahmar dans la Békaa ont agressé mercredi une équipe de la Défense civile venue éteindre un incendie, provoquant la colère des habitants et élus de cette bourgade chrétienne qui réclament leur expulsion.

Selon l’Agence nationale d’information (Ani, officielle), un membre de la Défense civile, H.G., a été grièvement blessé lorsque plusieurs jeunes Syriens ont lancé des pierres sur le camion qu’il conduisait et qui a été endommagé. Deux autres membres ont également été pris à partie par les agresseurs, mais leur état de santé n’est pas connu. Le directeur de la Défense civile, Raymond Khattar, a chargé le responsable du secteur de Baalbeck de s’enquérir de l’état des trois blessés qui ont été hospitalisés au centre médical universitaire Dar el-Amal de la ville. M. Khattar a condamné l’agression.

.

Les réfugiés en question auraient été pris de colère à cause de la fumée dégagée lors de l’extinction d’un incendie. Celle-ci aurait envahi leur campement, souligne l’Ani. La chaîne LBCI rapporte que les réfugiés étaient exaspérés en raison du retard mis par l’équipe de la Défense civile pour arriver sur les lieux de l’incendie, à l’entrée du village de Deir el-Ahmar.

L’armée libanaise a perquisitionné le camp et procédé à l’arrestation de plusieurs suspects. Selon le mohafez de la Békaa, Bachir Khodr, les 33 individus impliqués dans l’incident ont tous été arrêtés. M. Khodr a décrété un couvre-feu immédiat qui prendra fin vendredi matin, afin, selon lui, d’éviter toute friction entre les habitants du village et les réfugiés syriens.

.

Les présidents des municipalités et les moukhtars de la région ont condamné cette agression et affirmé dans un communiqué qu’ils s’opposent catégoriquement au retour des réfugiés syriens dans leur campement. Ils ont appelé la police municipale à monter la garde devant les entrées du campement afin de s’assurer qu’aucun réfugié ne revienne s’y installer. Les responsables ont enfin fait savoir qu’ils voudraient le démantèlement définitif de ce campement.

.

Le député Antoine Habchi, membre des Forces libanaises, a pour sa part affirmé que l’incendie a été « provoqué », sans préciser par qui, et a appelé l’armée à fouiller minutieusement le camp, affirmant que des armes ont été vues entre les mains de certains réfugiés.

Avec une population de quatre millions d’habitants, le Liban accueille entre 1,5 million et deux millions de Syriens, dont un million inscrits en tant que réfugiés auprès de l’ONU.

.

Chassés par la guerre qui ravage leur pays depuis 2011, plus de la moitié des Syriens enregistrés au Liban vivent selon l’ONU dans une « extrême pauvreté », dans des camps informels dans la vallée de la Békaa, ou des immeubles délabrés. Les difficultés économiques que connaît le pays sont souvent imputées à la présence de ces réfugiés, et les appels se font de plus en plus pressants en faveur de leur retour dans leur pays.

https://www.lorientlejour.com/article/1173591/a-deir-el-ahmar-des-refugies-syriens-sen-prennent-a-la-defense-civile-les-elus-locaux-reclament-leur-expulsion.html

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




6 thoughts on “Au Liban aussi, les « migrants » syriens agressent leurs hôtes…

  1. Avatardurandurand

    Réfugiés syriens mon œil , je dirai plutôt des djihadistes qui ont fuit la Syrie de peur de tomber entre les main de l’armée russe . Ces pseudo réfugiés essaient de foutre à feu et à sang le Liban.

    1. SarisseSarisse

      Je pense qu’il s’agit plutôt de djihadistes qui ont fui la Syrie également dans la mesure où on a tendance à oublier qu’une bonne partie des familles libanaises ont de la famille à Damas et vice et versa depuis une très lointaine époque où la grande Syrie administré par la France mandataire incluaitet les deux pays mais nous avons affaire à de vrais syriens es un vrais libanais dans les deux cas.
      De petites différences dialectale très facilement les uns et les autres à quelques variantes près.
      Pour ce qui est du Liban c’est pseudo réfugiés aurait tendance à nous rappeler les pseudos réfugiés palestiniens qui sont souvent à l’origine de la guerre civile libanaise beaucoup de chrétiens libanais n’ont pas oublié le massacre de Damour.
      Ce qu’il y a dans la tête de se réfugier c’est un pays à prendre, allons-y!

  2. AvatarFomalo

    .. » Avec une population de quatre millions d’habitants, le Liban accueille entre 1,5 million et deux millions de Syriens, dont un million inscrits en tant que réfugiés auprès de l’ONU. »
    Syriens? D’où, au juste? Mais ça reste à prouver.
    Imaginez en France entre 16 millions cinq et trente millions de migrants (pardon,de réfugiés auprès de l’ONU !).
    On comprend mieux le néologisme très explicite de « libanisation ». Vous allez voir que nous finirons par adhérer aux thèses de Boris Le Lay.. Ce ne sera pas l’union des droites, mais la conscience populaire toute crue qui va se réveiller!

  3. Olivia BlancheOlivia Blanche

    Au Liban, le problème est très ancien. Une ex-connaissance de classe, Française, a épousé un Libanais chrétien juste avant la guerre terrible qui a détruit ce pays. Rappelons que ce furent par les Palestiniens, en guerre contre Israël, qui avaient reçu l’hospitalité des Libanais… Pour les « remercier », ils ont creusé des galeries dans le sous-sol, y entreposant des armes, un vrai QG de guerre. Et le moment venu, ils ont attaqué les quartiers chrétiens, massacrant les habitants, occupant les logements des chrétiens, souillant tous les symboles chrétiens, à grand renfort d’excréments !

    Cette Française, son mari et son fils nouveau-né, ont échappé de justesse au massacre, ils ont dû fuir dans la montagne, trouvant refuge du côté de Jounié, enclave chrétienne, où ils ont pu y survivre pendant toute la durée de la guerre. Mais, après l’épreuve terrible des Palestiniens, le Liban a été confronté à une forme de prise de pouvoir par les Syriens. Et je peux vous dire que les Libanais avaient déjà une très mauvaise opinion de ceux-ci…

    Aussi, quand à cause de la guerre en Syrie, leurs habitants ont commencé à se déverser chez nous, j’ai repensé à tout ce qui m’avait été dit et je sais que la meilleure des solutions pour la France serait que les Syriens re-migrent chez eux. Leur mentalité est la même que tous les arabes de Moyen et du proche Orient. Ce sont des musulmans. Point barre !

  4. AvatarConan

    @olivia
    Oui, c’est vrai que notre pays–fille aînée de l’Eglise protectrice des chrétiens — a contribué à leur massacre en armant les djihadistes de al nosra qui, selon Fabius, <>
    MAIS DANS QUEL PAYS VIVONS NOUS ?????!!!!!!!!……..
    Il faut exiger la restauration de toute urgence de nos guillotines !
    Si elles étaient restées en place, ces salopards auraient certainement réfléchi à deux fois avant de se lancer dans des entreprises aussi dénuées de bon sens !

  5. Avatardurandurand

    Bonsoir Conan ,
    je suis bien d’accord avec vous , rien n’empêchera lors de la Reconquista de remettre en fonction la Veuve , lorsque tous nos traîtres de politichiens de tous bords seront jugés par des tribunaux populaires mis en place à ce moment là .

Comments are closed.