« Mon fils sera absent pour l’Aïd, la fin du mois sacré de ramadan mérite bien ça »…


« Mon fils sera absent pour l’Aïd, la fin du mois sacré de ramadan mérite bien ça »…

La reconnaissance de l’aïd el fitr, encore une belle reculade pour notre laïcité à la française

Comment faire pour ne pas sombrer dans la folie ? Car la France, elle, l’a fait depuis longtemps, maintenant.

Jamais, je n’aurais pensé qu’ici, sur une terre laïque de longue date, on en vienne à accepter les simagrées d’une certaine population, attachée plus que tout à ses rites religieux.

L’Aïd est devenu par la grâce de nos élites une fête reconnue, donnant lieu à une autorisation d’absence autant pour les enfants dans les lieux les accueillant (les écoles, les crèches…), cela perturbant les fonctionnements de ces dites structures, que pour les adultes en situation d’emploi. Peu importe, d’ailleurs, à ces derniers que cela puisse désorganiser les lieux de travail, la fin du mois « sacré » du ramadan mérite au moins ça, dixit une musulmane qui, pour informer de l’absence de son enfant, une amie institutrice travaillant dans une école maternelle, l’a fait en ces termes. A priori, si je comprends bien, tout le monde devrait considérer le ramadan comme étant sacré, sinon pourquoi utiliser ces mots avec une non musulmane.

Maintenant, aujourd’hui, bienvenue à la prégnance de l’islam dans nos vies. C’est ainsi !

Eh ! Bien, moi, apostate de l’islam, je trouve scandaleux et refuse que cela soit possible, dans un pays n’ayant aucun lien avec la doctrine mahométane, que ce soit par l’histoire ou la culture. Cette fête devrait être réservée aux seuls pays musulmans. La France ne devrait rien à voir, avec ce Schmilblick.

Au nom des droits de l’homme, de toute façon, en 2019, on est prêt à accepter l’inacceptable. Se plier en quatre pour des gens qui ne respectent rien, ni personne, dont la croyance est en confrontation directe avec notre monde. Leur existence se définit en fonction de celle des non musulmans. Le nous, qu’ils nous assènent à tout va, est là pour nous le rappeler, dans la moindre situation de la vie courante. 

C’est fou, cette frénésie de beaucoup de musulmans, autour de l’aïd, désignés, soit dit en passant, comme modérés, pour une part non négligeable d’entre eux. Qu’est-ce que la modération, il faut me le dire.  Je ne sais plus… Les attitudes de trop de mahométans m’ont amené à douter et à ne plus savoir !

.

De nombreuses écoles de France et de Navarre ont dû interrompre leur travail car les classes s’étant vidées, surtout dans les zones à forte concentration musulmane.

Une journée offerte, sur l’autel de la connerie, aux musulmans, voilà ce que c’est pour ma part, pas autre chose. Quand, on voit le mépris affiché ouvertement, par de nombreux musulmans, pour nos fêtes françaises, certes d’ascendance chrétienne, mais complètement légitimes puisque liées à l’histoire, il y a de quoi s’arracher les cheveux, se demander dans quel monde d’aveuglés on vit. Ces petits morpions ont oublié, semble t-il, une chose, ils sont en France, donc c’est à eux de se plier à la tradition de ce pays et pas le contraire. J’enrage face à de telles situations. J’enrage grrrrr !!!

Parlons aussi de ces nombreux enseignants musulmans qui ont déserté leurs missions, montrant, par la même, leur allégeance à l’islam plutôt qu’à la notion de service public.

Que disent les journaleux de cela, eux qui nous rabâchent à longueur de temps que les Français musulmans respectent en priorité les valeurs de République. Voilà encore une preuve, si on veut que cela en soit une, qu’on en est loin.

D’aucuns nous diront qu’il n’y a pas que les musulmans qui mettent, ainsi, en avant  leurs croyances religieuses et le respect des rites liés à celles-ci.

Peut être, mais seuls de nos jours, les adeptes de momo affirment haut et fort, ce en quoi ils croient, et leur indifférence pour les croyances des autres.

Je suis désolée, mais à cette échelle, on ne connaît pas. La France est peuplée de gens aux croyances diverses et variées, on ne le voit pas forcément dans la mesure où les populations, autres que musulmanes, sont dans la discrétion.

L’islam, lui, ne connaît pas la discrétion. Il doit forcément s’afficher avec force et fracas. C’est un constat que n’importe quel quidam pourra faire s’il le veut vraiment !

.

Hier, une idiote, il n’y a pas d’autres mots pour désigner cette personne, est venue souhaiter une bonne fête de l’aïd, sur un tchat de parents, n’ayant aucun lien avec la pseudo religion de tolérance et de paix.

Cette mère s’est permis de venir polluer notre discussion, liée à un voyage que nos enfants ont fait, avec une carte de souhait écrite en arabe ?!?!

Prosélytisme ? Impérialisme ? Les deux mon colonel !

De partout, en France, certains ont oublié de se faire tous petits, de célébrer, certes, leur fête mais pour soi, pas bassiner à tout va, ceux qui n’ont rien à voir avec le dogme musulman. Mais, on sait très bien de quel bois se chauffe celui-ci, écraser tout sur son passage.

J’en ai plus qu’assez de ces « baissages » de froc devant l’exigence mahométane. Ça devient insupportable, il n’y a pas d’autres mots pour qualifier la situation actuelle que nous vivons en France.

Entre les voilées, les barbus, les policiers de la charia jusque dans les écoles de nos enfants, les dhimmis, caractérisés, aveuglés, et leur cherchant absolument des excuses pour tout, même les faits les plus graves, il y a de quoi finir fou, dingo, zinzin…

.

Je ne sais plus quoi faire pour protéger mon espace vital de l’islam. Je dois dire qu’à mon plus grand dam, il s’est réduit en peau de chagrin !!!

Tant qu’on n’aura pas fait notre mea-culpa, pour remettre l’islam à la place qui devrait être la sienne, on aura à subir les assauts mahométans. Mais, malheureusement, ce n’est pas demain la veille que notre société anesthésiée réagira à ce fléau d’une gravité extrême.

Pire, face à la lâcheté, couardise, cupidité de nos trop nombreux dhimmis, le CCIF, lui, veille vent debout pour que ces dits assauts soient couronnés de succès.

https://www.alnas.fr/actualite/communaute/absence-les-jours-de-fetes-religieuses-les

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2008/09/06/01016-20080906ARTFIG00231-ces-lieux-o-islam-et-laicite-s-opposent-.php

https://ripostelaique.com/reponse-a-un-prof-anticlerical-qui-demande-que-le-jour-de-laid-soit-ferie-pour-tous-les-eleves.html

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Samia

Apostate de l'islam, islamophobe et fière de l'être, je me sens comme Dihya, la reine des Berbères, qui a combattu l'envahisseur musulman sans jamais faiblir. Bien sûr, je ne combats pas par l'épée mais par les mots que l'on peut parfois, quand ils sont bien choisis, comparer à des flèches bien aiguisées.


10 thoughts on “« Mon fils sera absent pour l’Aïd, la fin du mois sacré de ramadan mérite bien ça »…

  1. Avatardomi Labasque

    excellent article que je diffuse sur nos pages publiques qui luttent contre l’islamisation de notre société française! merci chère Samia

  2. AvatarJ

    Une horreur en effet, et avec tous ces profs soumis, c’est encore plus écoeurant. D’autant plus, qu’hier, mon chef soulevait que ces mêmes profs râlent quand un parent enlève son enfant pour partir en congé hors période.
    Et ce n’est pas que dans l’éducation nationale qu’ils emmerdent : mon mari, qui est bagagiste en intérim, a vu son jour de travail annulé car il manquait beaucoup de personnel (ben oui, les aéroports embauchent les muzz à tour de bras. Ce n’est pas comme s’il y avait un risque terroriste. Un jour de travail annulé, c’est sa paie qui en pâtit. Merci.

  3. AvatarJean-Paul Bourdin

    Je m’étais abonné à une page Facebook consacrée à la chanson française et ce qu’elle a produit de mieux. Et voilà qu’un des abonnés, fort aimablement par ailleurs, vient poster ses voeux pour la fête de l’Aïd. Je n’ai rien personnellement contre ce monsieur qui n’est certainement pas entièrement mauvais s’il apprécie Bécaud, Brassens, Guidoni, Barbara ou Bertrand Belin. Mais sa croyance n’a rien à voir avec le sujet de cette page, c’est tout. Et donc ni une, ni deux, je me suis désabonné en cochant la case empêchant tout nouveau contact de la part des abonnés. Zéro tolérance pour cette secte sous quelque forme que ce soit.

  4. AvatarGAVIVA

    je l’ai déjà racontée celle-là mais tant pis.
    Mon plus beau souvenir du collège????
    En 1998, un beau jour, tous les muzzs sont absents c’était l’aid. Quel bonheur, quelle paix, quelle tranquillité et quelle bonne ambiance durant les cours, même celui de sport.. Tout le monde l’avait bien remarqué, personne n’a clairement dit tout haut pourquoi c’était d’un coup comme ça aussi tranquille. Mais tout le monde le savait.
    J’ai détesté mes 4 ans de collège dans un collège pourri par l’immigration massive déjà bien visible et bien manifeste entre 1994 et 1998. Sans les muzzs j’aurais adoré le collège. Ensuite j’ai adoré le lycée. Y’avait zéro muzz, c’était un lycée privé.
    La plupart des gonzesses de ma classe ( bep sanitaire et social) sortaient avec des racailles de mon ancien collège, je les avait bien reconnus. Elles s’affichaient ostensiblement devant l’entrée du lycée avec qui son turc qui son marocain qui son algérien et j’en passe..toutes fières ces connes.

  5. AvatarMachinchose

    je prends les devants et 36 jours a l’avance je veux souhaiter a tous les mizilmons qui fréquentent RR, un

    Aid el kbir moubarak

    et aux pelerins qui vont pereliner a la Mecque un bon voyage , si possible sans retour….(faut vous dire bande d’ ignorants, que mourir durant le Haj, c’est l’ entrée directe au Paradis!
    en Italie, ils ont un truc semblable qui dit

     » Vedi Napoli e poi muori  »

    allez! allez!! bon départ et bon débarras

    1. Avatarhebe

      le problème c’est que nombreux en réchappent.

      Ils se pointent ici avec des gales, des staphylocoques dorés, des tuberculoses … qui sont soignées par la sécu et pas par allah !

      enfin soyons de bon compte : ils adorent autant la sécu que allah !

  6. AvatarDavid

    Bouffeurs de dattes, enculeurs de chèvres, camélidés en tout genre allez tous vous faire sodomiser par le pro-fête!!!

Comments are closed.