Combien de points a coûté au RN la fraude électorale comme celle de Rouen ?


Combien de points a coûté au RN la fraude électorale comme celle de Rouen ?

En complément de l’excellent article de Julien Martel

http://resistancerepublicaine.eu/2019/05/26/elections-europeennes-2019-des-fraudes-electorales-ont-penalise-le-rn-et-dautres-partis/

.

Ecoutez Guillaume Penelle.

Questions :

-dans combien de bureaux de vote des Maires ou assesseurs malhonnêtes ont-il « oublié » de mettre les bulletins RN ?

-quelle est l’incidence totale des fraudes, connues et non connues, sur les élections ?

-y aura-t-il enquête et condamnation ou bien tout cela demeurera-t-il lettre morte ?

-tous les assesseurs présents dans les deux salles évoquées par Guillaume Penelle sont-ils pourris qu’ils n’ont pas réagi, pas protesté ? Sont-ils complices des malversations ? Seront-ils entendus, poursuivis ? Il a fallu attendre

 

On se souvient qu’un Maire avait « oublié » les bulletins RN sur le siège arrière de sa voiture…

https://www.lalsace.fr/actualite/2019/05/26/elections-europeennes-le-rn-denonce-une-fraude-a-wihr-au-val-la-commune-s-en-defend

Plusieurs adhérents de Résistance républicaine n’ont pas pu voter, dans le bureau même où ils votent depuis des lustres, alors qu’ils n’ont pas déménagé… Radiés des listes électorales, et on leur a expliqué cela par un « bug de l’INSEE »… 10 à 20 électeurs éliminés par bureau ça peut changer les résultats à l’échelle de la France !

On lira encore d’autres exemples ici :

https://lecourrier-du-soir.com/electeurs-radies-bulletins-de-vote-caches-des-fraudes-massives-aux-europeennes-en-france/

.

Qui, pourquoi ou plutôt pour qui ? 

Il n’y a pas de petite fraude, il n’y a pas de petit profit quand on s’appelle Macron .

 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


22 thoughts on “Combien de points a coûté au RN la fraude électorale comme celle de Rouen ?

  1. AvatarCeltilos

    nous ne sommes plus en démocratie, mais en dictature douce, en attendent celle de l’islam que l’on veut nous imposer, qui elle est une dictature bien plus dure.
    il va être temps pour le peuple, le vrais, de reprendre ce qui lui appartient, c’est a dire le pouvoir, en virant tous les politiques et autres pourris véreux, sans oublier ceux qui agissent de loin dans l’ombre, les banquiers et hommes d’affaires tripatouilleurs en tout genre!

  2. AvatarJulien Martel

    Il y a aussi toutes les erreurs de ceux qui ont voté sur des machines électroniques. Les électeurs du FN comme ceux de l’UMP (les deux listes principales anti-système) pouvaient se tromper en choisissant le numéro du haut ou du bas.
    Je devais faire un article là-dessus, car je pense que la disposition des numéros est fait de telle sorte que si la liste n’est pas situé sur les bords, on n’a pas les repères immédiats pour savoir si le numéro appartient à la liste au-dessus ou au-dessous.
    http://www.fdesouche.com/1213611-nevers-58-des-centaines-delecteurs-du-rassemblement-national-auraient-vote-par-erreur-pour-une-petite-liste

    Et des machines électroniques, il n’y en avait pas qu’à nevers donc si on multiplie les chiffres d’erreurs de nevers par le nombre de machines électroniques dans toute la france ça nous fait plusieurs milliers de voix manquantes pour fn et upr.

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      Oui, pourriez-vous nous faire un article sur le sujet ?

      Bien détaillé pour que les lecteurs comprennent bien.

      (Le modérateur).

  3. AvatarAsher Cohen

    Le résultat des dernières élections n’est pas clair: le Gouvernement obtient plus de 10% des inscrits alors que beaucoup le donnaient en chute. On comprend mal que 5 millions de personnes aient des intérêts au maintien de la politique mondialiste actuelle? Y-a-t-il eu une stratégie de fraudes pour maquiller les résultats et « faire croire »? Qui dans ce pays certifie les résultats électoraux comme « sincères et véritables »? Dans tous les cas, si les élections sont truquées, quel serait alors l’intérêt pour les gens de se déplacer pour aller voter? Mais il est vrai que plus de 22 millions d’inscrits n’ont même-pas pris la peine de se déplacer. Ces élections auraient-elles été un « piège à cons »?

  4. AvatarCharles Martel 02

    Il faut que cette bande de pourris de la macronie soit vraiment aux abois pour faire de telles saloperies, mais rien ne les arrête ces ordures. Je crains malheureusement qu’il n’y ait aucune suiteà ces tricheries, tout ça étant enterré par les magistrats et autres complices aux ordres. Par contre s’il avait manqué des bulletins de LREM là on aurait eu un tintamarre et des beuglements assourdissants de la part des journaleux aux ordres et les procureurs auraient d’eux même déjà ouvert des enquêtes

  5. AvatarConan

    J’imagine ce qui doit se passer depuis toujours, en tripatouillage, dans les bureaux de vote situés dans les petits patelins contrôlés par les notables et/ou les militants du politiquement correct, dans lesquels il n’y a aucun scrutateur du RN .
    La direction de ce parti devrait faire en sorte qu’un sympathisant soit présent dans chaque bureau de vote.

  6. AvatarCLAIRET

    Souvenez vous le jour des élections présidentielle le matin même la TV nous donnait déjà les pourcentages pour macron ?????????????????????????????????????????????????????????????

  7. Avatardurandurand

    Ben oui , vous ne trouvez pas bizarre que la liste à cramon ai autant de députailles que le R N , lerem étant à presque 2% de voix en moins que la liste à Jordan Bardella .
    L’état macronite à encore magouiller et nous la mis encore profond , il nous à fait un remake des législatives !
    DESTITUTION !

  8. Avatargillic

    Une telle magouille n’ est pas étonnante quand on voit les ripoux qui dirigent la France à tous les niveaux !!!!!

  9. AvatarCréole

    Bonjour, pour ceux que cela pourrait intéresser à l’avenir et concernant les radiations des listes électorales. Il y a un recours prévu à l’article 20 du Code électoral (réforme de 2016) qui permet à des électeurs le jour du scrutin, qui se rendent compte qu’ils ont été radiés à tort des listes, de se déplacer le jour même au Tribunal d’Instance (qui est ouvert spécialement pour cela).
    De plus, selon le même article mais avant le scrutin, tout électeur inscrit sur une liste électorale de la Commune peut demander auprès du TI l’inscription ou la radiation d’un électeur omis ou indûment inscrit, ou contester la décision de radiation ou d’inscription d’un électeur. L’électeur n’agit pas pour son compte mais est garant d’une légalité et d’une moralisation.
    Pour finir, les recours existant pour les électeurs inscrits ne nécessitent pas d’avocat et sont enregistrés immédiatement.

    1. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

      Bonjour @Créole ;

      Merci pour le rappel de ces informations précieuses. J’espère que beaucoup de lecteurs de RR vont lire votre commentaire, le garder en mémoire et surtout le partager.

      Ce serait bien de se préparer toute une artillerie juridique pour faire du bruit avant chaque élection ne serait-ce que pour avertir les mafieux que le peuple est au courant que les fraudes sont au rendez-vous de chaque élections et que désormais il n’entend plus subir. Plus il y aura de bruit, moins il y aura de fraude.

      Mais ceci n’est pas tout , il faut aussi faire beaucoup de bruit autour des fraudes relevées, au moins pendant les deux dernières élections 2017 et 2019 ; inciter les gens mais aussi les cadres politiques et les professionnels du barreau à mettre en avant l’illégalité de ces scrutins et en conséquence exiger réparation.

      C’est aujourd’hui plus important que lors des élections de 20 ans en arrière. Le rythme politique est en hyper accéléré et nous avons les deux derniers présidents qui se sont permis, malgré un taux très bas d’adhésion, tournant autour de 20% de l’électorat de mener une gouvernance de pillage et de destruction de la France.

      C’est tout simplement inadmissible.

      Pour ne parler que de ces deux cas : nous avons perdu l’Alsace et la Lorraine, nous avons perdu la Moselle et nous sommes en passe de perdre les iles Malgache ; sans parler des autres départements et régions qui sont certainement aussi sur le point de nous être ravis.

      Encore une fois c’est inadmissible et c’est très grave. Comment peut-on laisser faire ça par un homme approuvé dans les urnes que par 22% des électeurs, pas même de la population française, seulement 22% des électeurs.

      Un crime ; un crime politique. On ne peut pas rester les bras croisés.

  10. AvatarAlexcendre 62

    Si ces problèmes avaient tombé dans le camp de la macronnie on les auraient entendus ! mais là les affaires continuent sans que ces grands amateurs de la démocratie soient inquiets ou inquiétés . Evidemment l’écart pourrait se creuser ce qui n’arrangerait pas le partis au pouvoir , nous ne sommes pas prêts de voir une réévaluation de ce scrutin et encore moins une annulation .

  11. AvatarCréole

    Bonjour Marcher sur des Oeufs,
    considérez que ceci est connu et que les tribunaux passent outre pour maintenir l’intégrité du scrutin, dans un but d’intérêt général ce qui est le propre de la démocratie représentative. Cependant de nombreuses voix s’élèvent depuis quelques années pour demander, à partir de quel pourcentage de fraude va-t-on enfin agir, car nous atteignons désormais les presque 7% de « fraude », soit procès verbaux et recours en irrégularités, par élection? Mais je vous rejoins en ce qu’il faut toujours agir et intervenir car cela est notre droit de citoyens, quelle qu’en soit l’issue.

    1. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

      Rebonjour @Créole ;

      Merci pour toutes ces informations et précisions précieuses ; on comprend mieux pourquoi les partis politiques ne réagissent pas comme ils devraient le faire logiquement. Ce qui à terme, est-ce la stratégie ? pourrait se terminer par un rejet total des urnes puisqu’elles ne sont pas respectées. On ne peut vraiment pas parler d’un système démocratique et si nous en arrivons à la dissuasion de plus en plus massive de l’expression par les urnes en y ajoutant les fraudes quelle légitimité pour le gouvernement ? Pourra-t-on encore inculquer dans les esprits que la France est une « grande démocratie !  »
      Il faut impérativement réagir car par ces méthodes on nous prive de droit politique ; on ampute notre citoyenneté ; on nous retire notre Liberté ; nous ne devenons que des esclaves de la république.

      C’est idnamissible ! 7% de fraude !!!! Vous vous rendez compte cela voudrait dire que depuis deux quinquennats les gouvernements successifs font de notre pays, jouent avec nos vies avec 36 ou 38% – 7%, soit 29 ou 31% (pour les présidentielles 2017) et 22% -7% soit 15% de l’électorat ???!!! Aberrant ! inacceptable !

      Et sur les plateaux télé on nous rabâche que le président a été élu ou a reçu massivement l’approbation des Français.

      Il faut que les français soient bien au courant de cette supercherie.

      Merci encore pour toutes ces précisions @Créole et que RR, RL tous les sites de résistance ainsi que tous les lecteurs de site de réinformation s’en fassent MASSIVEMENT l’écho.

  12. AvatarCréole

    Chère Denise,
    C’est avec plaisir, le contentieux des élections étant partagé entre trois juridictions, le juge civil, le juge administratif et le juge constitutionnel, il n’y a pas matière là à plaisanter.

  13. AvatarCréole

    Et j’en termine si vous le permettez tous, au sujet des Iles Eparses mentionnées par Marcher sur des Oeufs (Euopa, Juan de Nova etc.), que ces îles nous appartiennent en propre depuis le XVII ème siècle. Puis vint la conférence de Montego Bay et la Convention du droit de la Mer (1984), qui entérina cet état de fait, le reste n’étant que luttes d’influence et de pouvoirs du moment.
    Cordialement à tous.

  14. AvatarJosette

    Un ami à Perth en Australie vient de me téléphoner auj qu’il a reçu ses bulletins de vote une semaine au moins après les élections, cette semaine donc; ils se foutent du monde! Encore une!

Comments are closed.