Boissy-Saint-Léger : les racailles attaquent le commissariat à l’acide… pourquoi ce silence, Macron ?


Boissy-Saint-Léger : les racailles attaquent le commissariat à l’acide… pourquoi ce silence, Macron ?

Depuis plusieurs semaines, ça chauffe à Boissy-Saint-Léger (Val-de-Marne) .

Des racailles ont même attaqué plusieurs fois le commissariat de Boissy-Saint-Léger à coups de bouteille d’acide. Des petits anges, n’est-ce-pas ?

Un article dans le Parisien, un autre sur Europe 1... et un grand silence radio sur le sujet.

.

De là à en déduire qu’il se passe quelque chose d’important, de grave… et que Macron ne veut surtout pas que trop de publicité soit faite à ce sujet, il n’y a qu’un pas que je suis tentée de franchir.

En effet, ça chauffe apparemment à Boissy-Saint-Léger depuis quelques semaines. Agressions, insécurité, dealers… et à présent les racailles veulent régler leurs comptes aux policiers. Pas de flash-ball ni de pistolet chargé dans les mains des policiers, ici. Pourtant les agressions contre eux se multiplient, et les dernières, à l’acide, donnent une idée de la partie de bras de fer qui est en train de se jouer.

 

Trois policiers de la BAC ont été brièvement hospitalisés après cette attaque, vendredi. Deux d’entre eux se sont vu prescrire sept jours d’interruption temporaire de travail et le troisième n’a pas encore été examiné. Le commissariat avait déjà été ciblé jeudi.

Dans la nuit de jeudi à vendredi, à minuit, le commissariat de police de Boissy-Saint-Léger a été la cible de plusieurs projectiles telles que des bouteilles de verre de la part d’individus qui cherchaient à faire sortir les policiers. Trois membres de la BAC (brigade anti-criminalité) de nuit sont intervenus pour identifier et éventuellement interpeller les auteurs, indique à Europe 1 une source policière.

C’est alors qu’un engin explosif improvisé a explosé à moins de deux mètres d’eux. Ils ont immédiatement ressenti des difficultés à respirer, des brûlures aux yeux et des nausées. D’après les informations d’Europe 1, ils ont été transportés au Centre hospitalier intercommunal de Créteil pour y être examinés. Deux d’entres eux se sont vus prescrire sept jours d’interruption temporaire de travail, sous réserve de complications. 

De l’acide chlorhydrique très concentrée

La cellule NRBC des sapeurs pompiers de Paris a été déclenchée ainsi que le laboratoire central de la préfecture de police. L’analyse du produit a révélé qu’il s’agit d’acide chlorhydrique très concentrée. 

La veille, le même commissariat avait reçu plusieurs bouteilles contenant un mélange d’acide et d’aluminium et visant à créer une explosion suivie d’émanation de gaz toxique, sans faire de blessés. Des CRS doivent être déployés en surveillance des locaux pendant plusieurs jours. La Sûreté territoriale du Val-de-Marne est saisie de l’affaire.

https://www.europe1.fr/faits-divers/val-de-marne-le-commissariat-de-boissy-saint-leger-attaque-a-lacide-3-policiers-intoxiques-3899219

.

Même les mères commencent à s’affoler… Apparemment il est plus facile de marcher en interpellant le gouvernement que d’éduquer les gosses pour les empêcher d’agresser des policiers et autres citoyens ou de dealer… Toujours plus de moyens… C’est toujours au contribuable de payer pour les horreurs que font ceux venus d’ailleurs. Le Grand Remplacement c’est à   mais c’est aussi à Boissy-Saint-Léger… Ceci explique sans doute les agressions, l’insécurité… La partition est en train de se faire. Hollande la craignait, Collomb l’a annoncée avant de se barrer en courant à toutes jambes…

.

La cause de tout ce bazar ? Des représailles, selon la police. 

Bref, la police fait son boulot (aurait-elle démantelé un réseau, aurait-elle arrêté des dealers ou des petits chefs de groupes de délinquants ? Sans doute un peu de tout cela) et les racailles ont entrepris de faire comprendre aux policiers qui était le patron.

Tout simplement. Et ce sera bientôt partout pareil, en France, et pas que dans les commissariats.

« Des représailles », selon la police

Pourquoi ces attaques en direction des policiers ? « Il s’agit de représailles, nous confie Valérie Martineau, fraîchement nommée directrice de la sécurité publique de l’agglomération parisienne après plus d’un an et demi comme patronne des policiers dans le Val-de-Marne. Le travail que nous menons dérange les voyous de La Haie-Griselle. Mais nous allons intensifier notre action pour rassurer les habitants. » La sûreté a été saisie.

De son côté, le syndicat Alliance 94 a rappelé ce vendredi à la Préfecture de police sa « promesse d’installer une protection de la rampe d’accès et de la cour du commissariat ». « On attend toujours que ça soit mis en œuvre », peste Yoann Maras, le responsable départemental d’Alliance. « Cela sera fait très rapidement », assure Valérie Martineau.

Depuis janvier, deux clans rivaux se livrent à des règlements de compte pour l’appropriation du trafic de stupéfiants. Des armes ont été saisies par les policiers. Samedi dernier, près de 140 personnes avaient participé à une marche pour la sécurité. Une pétition a même été lancée par la municipalité. Mardi, le préfet du Val-de-Marne s’était rendu dans le quartier. Une vingtaine de policiers étaient là pour sécuriser le déplacement. Ils étaient en civil.

http://www.leparisien.fr/val-de-marne-94/boissy-le-commissariat-encore-pris-pour-cible-pendant-la-nuit-17-05-2019-8073903.php

 

Que va faire Macron ? Il leur donne tout et ils n’ont même pas la reconnaissance du ventre, ces saligauds.

http://www.leparisien.fr/val-de-marne-94/boissy-les-mamans-reclament-la-paix-a-la-haie-griselle-02-06-2019-8084424.php

Demain, Boissy-saint-léger, livré aux racailles ou bien reconquis de haute lutte, avec le risque du syndrome de 2005 qui doit empêcher Macron de dormir ?

.

Et Macron doit surveiller tout cela comme le lait sur le feu… il a beau plastronner, il a beau s’entourer de musulmans, il a beau accélérer le Grand Remplacement en nous en faisant payer le prix, le prix de la dhimmitude, les autres veulent tout, et tout de suite, et ils n’ont pas l’intention de respecter Macron…

.

La situation est de plus en plus explosive.

Vous remarquerez que Castaner est aux abonnés absents… Ni flash ball, aucune racaille éborgnée…

Les racailles ont compris qu’elles étaient toutes puissantes et en mesure d’imposer leur loi. Elles ont vu le traitement des Gilets Jaunes, elles sont compris que, elles, elles faisaient peur à Castaner-Macron et qu’elles pouvaient tout se permettre…

Le jour où ça va exploser dans tous les territoires perdus, seul Macron sera le responsable qui envoie notre armée au Mali au lieu de la rapatrier pour qu’elles soit prête à contenir, par tous les moyens, l’insurrection, la guerre… que d’aucuns préparent.

Et ce n’est ni l’ultra-droite ni les patriotes qui la préparent. Quoi qu’en dise Macron. Quoi qu’il veuille faire croire.

Il n’est pas dit qu’il ira jusqu’en 2022, sauf à permettre aux racailles la partition de fait. Il en est capable.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


8 thoughts on “Boissy-Saint-Léger : les racailles attaquent le commissariat à l’acide… pourquoi ce silence, Macron ?

  1. Avatarchristian CHEVALIER

    Pourquoi?
    Il est trop occupé:
    Il prépare le troisième Empire entre deux gueuletons et deux coups de PUB.

  2. AvatarMachinchose

    résultat du mélange: https://www.youtube.com/watch?v=QGhM5-VUoZM

    mais le jour ou ces grands gosses qui n’ ont pas fait chimie au lycée (ayant quitté le scolaire au collège , en 3 eme), decouvriront l’ instabilité de la glycérine mélangée a l’ acide nitrique -c’est a ce moment que ça pète parce que tu viens de fabriquer le la nitroglycérine- mais pour stabiliser tu peux absorber ce mélange dans de la sciure de bois et tu as de la Dynamite !!

    bon! en general sur 5 qui essayent, tu as deux morts en moyenne….a toi de voir

    parce qu aujourd’ hui grace au net , les coquetèles molotov c’est de la protohistoire ….

  3. Olivia BlancheOlivia Blanche

    Au vu de la photo ce sont quand même les mères de ces racailles – qui n’ont pas su les élever – qui se retrouvent dans la rue à revendiquer de la sécurité… Le boumerang ?

    Ces individus ne se remettent jamais en question et ignorent le rapport de cause à effets. Tout ce qui peut survenir de fatal, dans leur vie et celle des autres, ne sera jamais de leur fait, toujours de celle de notre société de blancs.

  4. AvatarANDRE

    Matraquage… Lacry.. flashback…réservés uniquement contre les FRANÇAIS gilets jaunes … Interdit d’usage contre  » les chances pour la FRANCE !!!! Continuez racailles vous avez toute impunité et soutient !!!!!! Et en plus l’armée recrute des  » HOMMES  » comme EUX !!! lol lol lol

  5. Avatardenise

    Je me faisais la réflexion il y a deux jours, on ne voit ni n’entend Castaner en ce moment ! il est vrai qu’il est inutile de sortir , il n’y a presque plus deGJ ! je crois aussi et surtout qu’il n’apparait pas à cause de la dernière intervention du procureur qui « promet  » des procès équitables , pour les GJ qui ont étés blessés que des policiers vont être sur la sellette alors que leur patron est Castaner !!çà risque ‘d’être épineux !

  6. Avatarjacky baptiste

    qu’attende les policiers pour envoyer la sauce !!!!!a c’est vrai macrounette ne veut pas

  7. AvatarDorylée

    Nos politicards sont morts de trouille à l’idée qu’un policier gravement menacé fasse un carton. Personnellement, je pense plutôt qu’un quidam, pour défendre sa femme ou ses enfants, va sortir un gros flingue genre carabine de grande chasse ou calibre 16 avec chargeur bidouillé à 10 cartouches Breneke ou chevrotines et va en repasser une bonne poignée. Si le peuple n’est plus protégé, il va se défendre lui-même, avec les excès que l’on peut craindre…

Comments are closed.