Atroces images : comment Omar a écrasé l’automobiliste parisien…


Atroces images : comment Omar a écrasé l’automobiliste parisien…

On assiste en direct aux dernières secondes de vie de la victime. On voit nettement le chauffeur du bus donner un coup de volant à gauche pour tuer…

Et l’avocat d’Omar de prétendre qu’il n’aurait pas eu l’intention de tuer.

Et la journaleuse Céline Carez d’affirmer que le pauvre Omar serait dévasté.

http://resistancerepublicaine.eu/2019/06/01/la-journaleuse-celine-carez-pleure-sur-le-chauffeur-de-bus-assassin-pas-un-mot-pour-la-victime/

.

Assassinat de sang-froid. Fait par un monstre. Omar est un monstre. Omar est un assassin.

.

Attention, images choquantes et bouleversantes.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


15 thoughts on “Atroces images : comment Omar a écrasé l’automobiliste parisien…

  1. AvatarGAVIVA

    Une petite anecdote. Un après midi sur le parking d’une grande surface, les places étaient rares. Une femme était debout sur une place inoccupée, une voiture arrive, la conductrice lui demande de partir pour qu’elle puisse se garer. L’autre refuse, dit qu’elle attend son mari..La conductrice klaxonne, l’autre refuse de bouger. La conductrice fait mine d’avancer vers la femme debout, celle-çi ne bouge pas. L’autre fait rugir son moteur ( un beau gros 4×4) l’autre avance et tape sur son capot, la conductrice sort, elles s’engueulent. Je suis avec mon chariot a 20 mètres de là, complètement médusée. C’était deux cinquantenaires bien chic et bien françaises… Hallucinant. Complètement branques les mémères….
    La folle debout a eut ce jour-là bien de la chance que l’autre folle en 4×4 soit pas un foutu mahométan. Ça s’est passé hier je suis pas prête de l’oublier….

  2. AvatarJoël

    Ben oui, le bus était très fâché. Il a tourné le volant et démarré à l’insu du plein gré du chauffeur.
    Excellente image de la France pour les touristes présents dans le bus.
    J’espère qu’ils vont faire une pub d’enfer.
    Et il y aura certainement d’autres événements de ce type avant les JO de 2024.

  3. Olivia BlancheOlivia Blanche

    La vidéo est bloquée. Peut-être est-ce mieux ainsi. Nous ne doutons pas des intentions meurtrières d’omar…

  4. Avatarpier

    Daesh disait bien de tuer avec ce qu ‘on avait sous la main

    pour nous il faut rendre les armes ( comme Pierre Cassen )
    quand va t il falloir rendre nos autos ( surtout diésel ) qui peuvent être des armes

  5. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    -« On assiste en direct aux dernières secondes de vie de la victime. On voit nettement le chauffeur du bus donner un coup de volant à gauche pour tuer… »-

    On n’a pas forcément envie de voir le film du crime et de la tragédie pour la victime et pour la famille et les proches.

    Néanmoins, le cliché proposé par RR est plus qu’éloquent. À parti de cette seule image les preuves sont là, la victime n’avait pas d’échappatoire, la volonté de l’exterminer est visible.

    Regardez la victime ; la portière de sa voiture difficilement refermable pour pouvoir s’enfuit dans le sens du trafic.

    Impossible de fuir à droite, impossible de se faufiler entre la voiture et le bus conduit par l’assassin et surtout :

    Regardez la roue que l’on voit, très, très, très bien. ELLE EST TOURNÉE dans le sens de la trajectoire que prend le bus ; soit : vers le bus qui est à sa gauche pour en effet attraper sa proie.

    Le conducteur, non pas fou mais assassin, n’était engagé que depuis deux, trois mois ; comme par hasard ce n’était pas un Dupont, discrimination positive oblige; que sa famille ne s’inquiète pas pour lui, la justice sera certainement très clémente pour lui ; sans doute sera-t-il dehors très bientôt pour bonne conduite ou tout simplement pas condamné parce que les preuves apportées au dossier ne seront pas suffisante pour démontrer la culpabilité volontaire… Peut-être une défaillance du bus…

    Peut-être trouvera-t-on des choses négatives à dire sur la victime, qui sait ! Peut-être est-elle tout simplement coupable de son arrêt de mort.

    On vit dans une société tellement déboussolée et anarchique que nos décideurs nous en ont fait un repère de violence duquel on a envie de s’enfuir.

    Et dire qu’il faisait si bon vivre en France ; voilà la société et la vie que nous a fait année après année depuis les années 1970 cette caste politique qui prétend être légitime et unique à diriger notre pays.

  6. Avatardurandurand

    Attendez-vous qu’il nous sorte la fumeuse ritournelle , c’est un « disiquilibré  » problèmes familiaux et tout le toutim qui va avec ,ils vont continuer à nous prendre pour des cons !
    « C’est pas de sa faute , son pied a glissé sur l’accélérateur et il n’a pas pu redresser son volant , causant la mort de cet automobiliste  » si si , puisque je vous le dit .

  7. ConanConan

    Je n’approuverais pas, mais je comprendrais qu’un membre de la famille de la victime cherche à retrouver ce chauffeur !

  8. Avatarclaude t.a.l

    Il existe des tas de recettes sur la façon de cuisiner les homards .
    Je ne suis opposé à aucune ……

    ( claude, gastronome )

    mais ce omar là, je n’en boufferai pas, je le réserverai aux cochons.

  9. AvatarJolly Rodgers

    Omar A tué ! les compagnies de bus devrait penser a engager des français , plutôt que ce genres de vermines .
    ce genres de choses arrives touts les jours , lorsque je vivais en Avignon dans le journal a la rubrique fait divers , des meurtres , agressions , viols …… c’était deux pages entières , ce qu’il y’ a de bien dans le Vaucluse c’est qu’ils mettent les noms des agresseurs (je vous laisse devinez l’origine?)

  10. AvatarB. Eon-M.

    Un certain Aurélien Bellanger, « écrivain français, chroniqueur radio, philosophe de formation » selon sa fiche Wikipédia, esthète jouisseur observant la France cessant d’être notre selon moi, nous a persiflé sur France Culture, ce jour, dans sa chronique matinal LA CONCLUSION dont il est le producteur.
    https://www.franceculture.fr/emissions/la-conclusion/le-mal
    Dans sa chronique du jour il se dit « beaucoup moins inquiet des flux migratoires entrants que de cette façon bizarre que nous avons trouvé d’attribuer au mal une cause unique et exogène. »
    Autrement dit il craint que notre refus du Grand Remplacement et de l’islamisation bouleverse sa qualité de vie de bobo jouisseur.

    Pour ma part je vais signaler à la médiatrice de France Culture : le cynisme scandaleux avec lequel le bobo jouisseur Aurélien Bellanger a persiflé notre légitime indignation, provoquée par les images terrifiantes de l’assassinat qu’a commis l’Algérien Omar au moyen du bus à impérial qu’il conduisait.
    .

  11. SarisseSarisse

    C’est tout sauf une embardée, horrible.
    C’est extrêmement choquant, la manoeuvre apparaît bien comme intentionnelle.

    Les sociétés de bus publiques et privées , les autocaristes (ah les fameux cars-Macron) devraient y réfléchir par deux fois avant de recruter des chauffeurs agressifs, colériques et endoctrinés (comme l’a fort bien démontré Mme Ghyslaine Duménil).

  12. AvatarAnkou

    Même sans 4×4, un homme d’environ 50/55 ans m’a fait le coup dans la rue en face d’un commissariat, il ne voulait pas bouger en disant qu’il attendait sa femme :
    Je l’ai poussé pour stationner, manque de chance, c’était le commissaire et j’ai passé une heure à entendre des conneries, mais j’étais stationné !

  13. AvatarMC

    Le pauvre, il a été écrasé comme une mouche entre les 2 bus!
    ah si le chauffeur avait été blanc et la victime muzz, ça aurait été diffusé en boucle! télés, radios…. et là ça aurait été un acte raciste.
    continuez à rester les bras balants braves gens, mais demain ce sera peut-être votre tour, ça n’arrive pas qu’aux autres! nos enfants et petits enfants cracheront sur nos tombes en nous traîtant de lâches.

  14. AvatarCatherine Terrillon

    Omar va surement s’en sortir avec un sursis. Le « pauvre homme » était un peu déprimé, voire franchement « déséquilibré ». Dans tous les cas, c’était lui la victime. S’il s’appelait François et que la victime était arabe ou noire toutes les banlieues seraient en flamme. A part ça il n’y a pas de problème. Giscard et tous ses successeurs ont ouvert une boîte de Pandore qu’ils ne peuvent pas refermer. Mais ils N’ASSUMENT PAS I Quand la guerre civile éclatera, ils partiront dans leurs paradis fiscaux, et le bon peuple écopera ! Voilà quel monde on lègue à nos enfants !

Comments are closed.