Bassam Tahann, qui se dit chrétien mais parle comme un imam, fait de la retape pour l’UDMF


Bassam Tahann, qui se dit chrétien mais parle comme un imam, fait de la retape pour l’UDMF

Qui est donc le soi-disant chrétien malékite Bassam Tahann qui fait de la retape pour l’UDMF ?

Nous avons découvert l’existence de ce drôle de personnage dans un tête à Clash où il était venu faire la pub de la liste musulmane aux Européennes, l’UDMF :

http://resistancerepublicaine.com/2019/05/25/a-tete-a-clash-jaurais-fait-avaler-son-dentier-a-tahhan-representant-de-ludmf/

.

J’ai visionné quelques vidéos afin de connaître la pensée et le point de vue de Bassam Tahhann.

C’est un fin connaisseur du monde musulman. Le souci avec lui c’est la Takiyyah.

.

Il me semble que M. Thann joue sur les deux tableaux et est passé maître dans la glisse slalomée. Il se dit chrétien mais parle comme un imam. Il utilise toujours le « nous » en parlant du monde musulman et spécialement du monde chiite. Voilà pourquoi je parle de takiyyah qui est une spécificité chiite mais reprise par les sunnites. C’est l’exemple type de la dissimulation.

.

A l’image de l’imam Al Azhar, il nous fait un discours qui n’est ni plus ni moins de l’entrisme afin de bien faire accepter l’islam chiite. Lorsqu’il cite le prophète de l’islam il utilise la formule obligatoire – des musulmans – qui suit le titre ou le nom du prophète de l’islam qui est : « وسلم   عليهاللهصلى» CAD  bénédiction et salut d’allah sur lui. Or cette formule est toujours citée par les musulmans. Un chrétien ne prononce jamais cette formule.

Il se dit chrétien. Je n’y crois pas !  Il l’était certes, mais je pense qu’il a récité la shahada ;  en d’autres termes c’est un chrétien converti. Comment un chrétien – du point de vue religieux – peut-il adhérer et dire que le coran est la parole de Dieu,  s’il est chrétien  ? C’est ce qu’il affirme dans une des vidéos.

Impossible. Cet homme se joue des gens et présente deux visages. Sa façon de présenter l’islam chiite d’une manière plus qu’édulcorée montre sans ambiguïté sa volonté de promouvoir Assad et sa politique au sein de l’Europe et indirectement l’Iran Théocratique, ce qui à mon sens est le but final.

On n’est pas dupe, M. Tahhann : en Occident il y a des gens qui connaissent le proche orient et lisent le coran ainsi que la période « Al Jahiliyyah » que vous mentionnez dans la vidéo à plusieurs reprises. Vous parlez des Mu’tazilites qui, eux, réfutent le côté incréé du coran. Vous dites que les philosophes Mu’tazilites ou autres ont devancé Descartes et autres philosophes occidentaux, mais il ne vous a pas échappé que le monde grec est le principal influent des mu’tazilites et autres philosophes du monde musulman dont une bonne partie fut mise à mort par l’islam.

Vous nous faites du « coranisme » mélangé à du chiisme en rejetant discrètement le sunnisme tel que appliqué,  rejet de la tradition – la sunnah – qui, elle, représente plus de 95% du monde musulman. Une nouvelle religion en somme. – NDLR le coranisme est un mouvement qui souhaite ne se baser que sur le coran sans se référer aux autres sources traditionnelles. – mais alors comment expliqueriez-vous le coran amputé des tafãsirs « explications »?

.

Conclusion – qui n’engage que ma compréhension – vous marchez pour les intérêts d’Assad et de l’Iran. Ceci n’est ni un jugement encore moins une conviction de ma part mais simplement un constat. Vous êtes une sorte de Tarik Ramadan du monde chiite en Occident et certainement pas un chrétien comme vous l’avez mentionné dans tête à clash. 

 

A ceux que cela intéresse, je vous invite à visionner la vidéo avec M. Tahhann « Géopolitique de l’islam » (7/16) – Bassam TAHHAN » Elle en dit long sur le personnage.

Sur le plan politique il y a des vérités que l’on ne peut pas nier, mais l’arrière décor cible tout autre chose.

youtube.com/watch?v=ZsQ1YcVS-IQ

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




7 thoughts on “Bassam Tahann, qui se dit chrétien mais parle comme un imam, fait de la retape pour l’UDMF

  1. AvatarAnssiv Ossniv

    « صلى الله عليه و سلم » veut dire littéralement : « Allah prie sur lui et salue. »
    En d’autre terme Allah prie aussi,quant à savoir qui!?!? Mystère et boule de gomme!

  2. AvatarMachinchose

    le soi-disant chrétien malékite Bassam Tahann qui fait de la retape pour l’UDMF ?

    chrétien Malékite: de l’ avis de tous les spécialiste de l’ instruction religieuse de Mohamed, ce fut un moine chrétien malékite qui l’ initia au monotheisme de la Bible

    Tahanne : c’est bien un meunier , et en ce qui concerne le Bassam chargé de moudre l’ ivraie qu il sème et récolte, mais lui, contrairement a celui de la chansonette, il ne dort pas, il est trés actif…

    pour l’ UDMF , vous savez le truc dont on se demande çazergui ??
    parce que le bonasse Bas ( les pattes, ) Sam ! il a fait semblant d’ oublier le bon vieux dicton Musulman:
     » Bad el sebt, el had »

    « aprés le samedi, vient le tour du Dimanche »

    y a qu a demander aux -vrais- chrétiens d’ orient 😆

    Eh! nous avons tous un Caïphe (de doléances) qui sommeille parmi nous !

  3. AvatarFomalo

    Inaudible (pas au point de vue son mais déjà, d’emblée, après son introduction)… Je me réjouissais quand j’ai découvert que le regretté ambassadeur Alain Plantey et le Pr. Charles Zorgbibe -experts s’il en est en leurs domaines respectifs – faisaient partie du C.A de cette » académie diplomatique de Paris  » d’où parle M. Tahhann; mais leurs idées sont bien probablement en minorité, et je pense que vous avez raison: Tahhann doit être un clône chiite de M. Ramadan. Cela dit, attendons- nous au pire lorsqu’on découvre que tous ces honorables intervenants soit à l’Ecole de guerre, soit à l’IHEDN promeuvent l’islamisation de notre pays en détournant la démocratie.

  4. AvatarFomalo

    (2) .. d’ailleurs il faudrait se poser la question sur l’éviction de M. Bernard Lugan de l’enseignement à l’IHEDN, et de la sélection à l’oeuvre de ces formations avec voyage d’études à la clé, pour recruter les « stagiaires » (de la banque, de l’industrie ou des lobbies civils pour la plupart) et aussi sur la composition annuelle du jury de l’Ecole de Guerre ». Croyez-vous que nous puissions demander citoyennement une commission d’enquête du Sénat???

  5. SarisseSarisse

    Précision : distinguer melkite (chrétien) et malékite(une des quatre écoles juridiques de l’islam), mais cela ne change rien au fait que si ce M. Tahhan est un chrétien melkite (en forme longue un « chrétien grec -melkite » et un chrétien de langue arabe er de rite grec byzantin, comme en Grèce et à Chypre, orthodoxe ou catholique s’il est uni à Rome) c’est un dhimmi qui va très loin dans les courbettes.
    Je pense que ce Monsieur roule, en réalité, à la manière d’un autre « chrétien », libanais celui -là, le général Aoun, pour la cause de l’islam chiite et du Hezbollah.
    Aucune confiance.
    Un bon chrétien, d’Orient comme d’Occident, peut , sans cesser d’être courtois, se tenir à distance de l’islam, lui, ce n’est pas son cas, il s’en fait comme Louis Massignon en son temps, un fervent propagandiste.
    Comme dirait une expresdion tirée du grand Audiard: »des faux -culs on en rencontre pas mal, mais celui-là est une synthèse ».

Comments are closed.