CCIF : c’est à cause du ramadan que Asmae el Idrissi et Ouadie Elhamamouchi ont fait reporter mon procès ?


CCIF : c’est à cause du ramadan que Asmae el Idrissi  et Ouadie Elhamamouchi  ont fait reporter mon procès ?

Chronique de la sottise, de la haine et de l’impéritie véhiculées par le CCIF, en toute occasion. Même lorsqu’il s’agit, pour leurs avocats, de simplement faire leur boulot.

.

J’étais donc convoquée hier à la dixième Chambre, à Paris, accusée par le CCIF et le Parquet (qui aime, de temps à autre, jouer au tribunal islamique, ça doit donner des sensations inédites à Belloubet) d’apologie du terrorisme pour avoir fait un article où je disais que l’on pouvait « comprendre » Darren Osborne qui avait foncé sur des musulmans devant une mosquée à Londres, en juin 2017, après 3 attentats commis à Londres et Manchester.

http://resistancerepublicaine.eu/2018/09/08/apologie-du-terrorisme-medine-au-bataclan-christine-tasin-au-tribunal/

Apparemment toutes ces bonnes gens ne connaissent pas la différence entre comprendre et inciter à, eux qui ne cessent d’exonérer les « Palestiniens » de leurs crimes qu’ils ne se contentent pas de comprendre mais qu’ils encouragent largement, de la bouche et de la bourse. Mais passons.

.

J’avais été convoquée en septembre 2018 et le procès avait été remis une première fois puisque mon avocat avait reçu ma convocation trop tard pour pouvoir préparer ma défense. Procès reporté.

Une deuxième convocation pour janvier… où je me suis rendue, à nouveau, pour apprendre que les avocats du CCIF, Asmae el Idrissi et Ouadie Elhamamouchi, avaient demandé le dossier trop tard et ne l’avaient pas reçu (sombre histoire de changement d’avocat et de présidence du CCIF dont on n’a pas vraiment compris le rapport avec le procès, mais admettons).

.

Le procès devait donc avoir lieu hier, lundi 27 mai, et on nous avait annoncé qu’il durerait 4 h puisque le CCIF voulait mettre les petits plats dans les grands pour faire juger l’islamophobe assumée Christine Tasin, il devait même y avoir pléthore de témoins !

Et, pour enfoncer le clou, le CCIF, le 24 mai, fait paraître sur sa page facebook un appel à venir faire pression sur les juges !

.

Je suis donc au tribunal à 13h30, accompagnée de nombreux amis et adhérents de RR venus me soutenir par leur présence, eux que je représente dans notre lutte contre l’islam. Sans parler du service de sécurité, nécessaire puisque le CCIF a rendu public le jour de ma convocation, informant ainsi également toute personne qui nourrirait de mauvaises intentions à mon égard. Ils ne peuvent pas ne pas savoir cela…

.

Surprise… Alors que je m’attends à être la seule à la barre tout l’après-midi pour les 4 heures d’audience annoncées, un premier procès a lieu, puis un deuxième… Ce n’est qu’à 16h30, après des heures passées à entendre une Chance Pour La France d’une trentaine d’années qui a déjà eu 23 ennuis avec la justice expliquer qu’il ne voulait absolument pas tuer en se baladant avec une arme de catégorie B et en en menaçant un portier de boîte de nuit…

C’est dans ce genre de situation qu’on se dit « mais qu’est-ce que je fous là ? « … Apparemment, pour le parquet et le CCIF c’est bien ma place… Bien que, comme me le disait Pierre dimanche, « t »accuser, toi, d’apologie du terrorisme, c’est comme accuser Soljenitsyne d’apologie du goulag« . Excellente comparaison qui dit tout.

.

Bref, à 16h30, j’arrive à la barre, le juge responsable de mon dossier fait les vérifications d’usage (nom, adresse, âge)… quand les 2 zozos du CCIF, qui ont passé l’après-midi à discuter, entrer, sortir… bref,  à, de façon évidente, préparer leurs plaidoiries…. se lèvent et demandent le report, au motif qu’ils n’auraient pas reçu le dossier, le greffe ayant un problème de reprographie.

Le juge ne le prend pas bien et on le comprend. Comment, vous nous dites cela maintenant, alors que Madame Tasin attend depuis plus de 3 heures ? Comment, vous n’avez pas pu aller directement consulter le dossier qui est tout petit ? Mon avocat, Maître Pichon, en ajoute une couche en disant que lui aussi a des problèmes avec la reprographie mais qu’il contourne le problème en venant consulter sur place le dossier et qu’ils auraient même pu le faire entre 13h30 et 16h30.

Bref, la Cour se retire pour délibérer et revient nous annoncer qu’elle fait droit à la demande (mais attention, hein, ce sera la dernière ! ) et que le procès est reporté à décembre 2019…

Protestations dans la salle, Frédéric Pichon « pète littéralement les plombs » en disant aux 2 avocats du CCIF ce qu’il pense de leur comportement, il ajoute qu’ils avaient même convoqué leurs ouailles… ce que nient les 2 tristes sires, sans vergogne. La capture d’écran ci-dessus, une vue de l’esprit !

Bref, nous quittons la salle, un autre procès commençant…

.

Dehors, nous discutons, à quelques mètres de l’Asma et du petit Mamamouchi ( ah ! il n’a pas de pot de s’appeler ainsi devant une amoureuse de Molière et du Bourgeois Gentilhomme…), quand il me vient à l’esprit que, mais oui, mais c’est bien sûr, les 2 procureurs du tribunal de la charia font sans doute ramadan, ils sont trop affamés, assoiffés, épuisés… pour assurer leur plaidoirie – et même pour la préparer-… et là c’est l’éclat de rire général et les 2  de s’en aller sous les quolibets.

C’était au départ une plaisanterie mais plus j’y pense plus je crois l’explication plausible… ainsi que quelques autres. Peut-être voulaient-ils faire repousser le procès dans l’attente d’une énième loi macronienne leur permettant de me faire condamner ? Peut-être voulaient-ils juste emmerder les kouffars en les contraignant aux déplacements, aux frais -élevés- que suppose toute comparution au tribunal avec les mesures de sécurité qu’elles imposent, sans parler du simple plaisir de faire filer doux un tribunal, histoire de se faire craindre ?

Tout est possible, venant du CCIF, qui devrait depuis longtemps être dissous et interdit. Et interdit encore plus, forcément, de tribunal. Mais Macron a besoin des voix musulmanes… Ceci explique cela.

Et c’est comme ça que des petits Mamamouchi hantent nos tribunaux pour y cracher leur fiel et leur haine de la liberté d’expression chère à Voltaire. Et font tout pour y faire appliquer la charia, transformant les temples de la République en tribunaux islamiques.

 

P.S

Je découvre que c’est le petit Mamamouchi qui a eu la peau du restaurateur du Cénacle… C’est pour cela que le CCIF a brutalement changé d’avocat, histoire d’avoir une chance d’avoir la peau de la Tasin? Je découvre dans la foulée qu’il est au PS et accusé d’avoir brutalisé une femme… Dans la foulée il était l’avocat des Marocains de SISCO et le CCIF avait été suspecté d’être payé par le Qatar pour ce sale ouvrage…

https://www.fdesouche.com/822859-membre-du-ps-lavocat-des-femmes-voilees-du-cenacle-t-il-ete-accuse-davoir-tabasse-une-femme

Je découvre aussi que Asmae el Idrissi  est l’avocate de 2 voilées d’H&M qui avaient porté plainte contre Riposte laïque…

https://ripostelaique.com/les-deux-caissieres-voilees-dhm-sont-des-militantes-politiques-de-lislam.html

 

Bref, mon procès, c’est le procès du camp patriote fait par les tribunaux de la charia en France. On comprend de mieux en mieux pourquoi le Procureur a dit, hier, que, même si le dossier ne faisait que quelques pages, il était très important…

C’est le procureur, représentant le parquet, qui a porté plainte contre moi… Envie d’une jurisprudence qui arrangerait Macron ?

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


13 thoughts on “CCIF : c’est à cause du ramadan que Asmae el Idrissi et Ouadie Elhamamouchi ont fait reporter mon procès ?

  1. Avatarmateo

    si macron pense que les musulmans l’aime il fait une grave erreur
    le jour oui il seront suffisamment fort ils le renieront vue ces coté un peu pres des gays
    c’est eux qui prendront le pouvoir et elimineons tous ces politiques pourris

  2. AvatarGromago

    Dis donc ,y en a des musulmans sur les bancs de la fac de droit .Ils n’apprennent pas le droit français ,ils apprennent à récupérer le droit français pour défendre leur communautarisme . Il y a une grosse différence .

    Leur serment de fin d’études est faussé dès le départ .

    On ne devrait pas pouvoir aujourd’hui , sachant que ces plaintes ne concernent que le communautarisme musulman ( souvent sujet aux actions violentes ),traiter une quelconque plainte de la part de ces gens concernant leur culture et les récriminations qui en résultent , us et coutumes diverses se réclamant de leur différence religieuse essentiellement .

    D’ailleurs l’officine ccif est en totale contradiction avec la laïcité puisque leurs plaintes concernent exclusivement des « atteintes » à leur communautarisme et leur religion .Et totalement en perte de crédit depuis qu’on a démasqué leurs manœuvres et mensonges ,abus de confiance,abus de faiblesse etc ,beaucoup d’abus éhontés en l’occurrence .

    Quel temps perdu pour nos tribunaux et nos magistrats tant que n’est pas déclaré dans la constitution :La République ne reconnait AUCUN communautarisme .

    Ils doivent être mal à l’aise ces deux avocats musulmans du machin contre l’islamomachinchouette , la preuve ,ils renâclent à mettre leur cul sur les bancs d’un tribunal qui ne les concerne pas .

    Ces abus de justice sont intolérables venant de ces individus qui poursuivent de leur harcèlement les français honnêtes par une forme de djihad culturel s’étendant à tous les domaines de la vie en société ,de la piscine à la cantine en passant par les réseaux sociaux et les lieux commerciaux .
    .. . RAS LE BOL de considérer comme un délit quelque chose qui est sorti de leur pure affabulation .C’est fini tout ça .On les a démasqués .Ils ont profité du flou artistico psycho politico etc des années pré djihad mais on les a démasqués aujourd’hui .
    L’islamophobie n’existe pas ,c’est une pure invention de leur djihad culturel ,le plus insidieux , préconisé par le coran . (psycho .Oui, une maladie qui existe réellement ,celle là :le délire paranoïaque ) .
    On a assez amusé la galerie avec ces avocaillons du ccif ,prêts à suivre n’importe quel délire des frères musulmans .
    .RAS LE BOL .
    La France n’est pas une terre de djihad coranique .La France n’est pas un terrain de guerre .La France est laïque et ne reconnait aucune religion sauf dans la sphère intime et privée .

    Si les nanas veulent s’exhiber en tenue islamique dans la rue ,c’est à leur risque et péril .Exhibitionnistes coraniques et autres déviances ,allez hop ,dans un panier à salade et en salle de dégrisement .

    A dégager ,s’ils réclament justice ,qu’ils aillent dans leur pays ,ils verront comment ils seront reçus :comme des traitres à tous les sens du mot .Là ils -elles verront que la sharia est EXCLUSIVEMENT appliquée aux musulmans eux même .

  3. AvatarMachinchose

    admirable Christine….toujours digne et souriante…de cette ….. »mâle gaienté si triste et si profonde que lorsqu on vient d’ en rire on devrait………….voir pleurer la France entière

    quel effroi! quelle tristesse…
    nous savons -presque tous- le Misanthrope, voilà que la nouvelle pièce en route portera le titre de « la Misencause »

    j’ ai honte de ce qu est devenu cette grande Nation, qualifiée par je ne sais plus qui de « Mère des arts, des armes et des lois »

  4. AvatarCoupendeux

    N’oubliez pas ce que disent les textes:
    « La justice est INDEPENDANTE »……………
    Ca, c’était avant…
    Et, dans ce pays de « liberté » selon Tartufe, nous allons droit vers le goulag et la Stasie.

  5. AvatarAlain Bobo

    «  »La France n’est pas une terre de djihad coranique .La France n’est pas un terrain de guerre .La France est laïque et ne reconnait aucune religion sauf dans la sphère intime et privée . » » »

    Je veux bien, mais je crois si mes souvenirs sont bons, c’était il y a quelque temps lors de l’éclipse de la planète Mars.

  6. AvatarSamia

    Les voix musulmanes, j’en ris quand on voit le taux de vote dans les territoires islamisés. Tout ça pour ça, pauvre idiot utile de macroud.

  7. AvatarMachinchose

    Asma ?????

    mais elle est trés connue !! c’est la fille de Marwane ( pas Benallah ! ) 😆

    ::::::::::::

    « « Il y avait une femme du nom d’Asmâ bint Marwan. Elle faisait des vers particulièrement insultants pour le prophète de l’islam. Quand ces vers furent rapportés à Mahomet, il dit tout

    haut : « Est-ce que personne ne me débarrassera de la fille de Marwan ? ». Il y avait un homme du clan de la poétesse, ‘Omayr Ibn ‘Adi. Il n’avait pas été à Badr. Bonne raison

    pour faire preuve de zèle. Le soir même il s’introduisit chez elle. Elle dormait au milieu de ses enfants. Le dernier, encore au sein, sommeillait sur sa poitrine. Il la transperça de son épée et

    le lendemain alla trouver l’Envoyé de Dieu. Il dit : « Envoyé de Dieu je l’ai tuée ! ». « Tu as secouru Allah et son Envoyé ô ‘Omayr », répondit celui-ci.

    :::::::::::::::

    la ASMA , poétesse antéislamique avait rapporté que le momo était impuissant cause toute petite kékette, ce qui expliquait son incapacité a avoir un garçon de ses nombreuses épouses :lol:‘

    ………………………….

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      Merci de rappeler cette histoire que je connaissais par René Marchand.

      Momo a même dit après le meurtre :

      « Deux chèvres ne se battraient pas à coups de cornes pour elle »

      « Le beau modèle à imiter » (sic) qu’ils disent !

  8. AvatarKarl der Hammer

    Lorsque j’étais jeune, la France faisait partie du « Monde Libre », et j’éprouvais de la commisération pour les Russes et autres Européens de l’Est qui subissaient les procès kafkaïens de « Prague » et de « Moscou ».
    Jamais je n’aurais pu imaginer que, maintenant que je suis vieux, ces pratiques dignes de l’inquisition viendraient par ici aussi…

  9. AvatarMachinchose

    😆

    bonjour Antislam, je crois même qu elle était juive, une sorte de Sarah Halimi de l’ époque…mais jeune et poétesse talentueuse

    restes de leçons magistrales d’ il y a trés longtemps, appartenant a une des trois grandes tribus juives arabes Banou trucmuche, Banou Machinchose, et autres Banou bidule .

    ceux qui ont rigolé au nez de Momo, voulant leur vendre sa came, en lui disant « merci on a dejà donné, et notre came c’est de la bonne !! »

    d’ ou la grosse facherie du « dealer » qui voyait disparaitre le gros marché…privilégiant désormais les Quartchié et les halls d’ immeubles…

  10. AvatarDorylée

    Il ne faudra pas oublier d’ajouter le ramadan dans le CPP comme motif de renvoi d’une audience. Pour ne pas être pris de court plus tard, envisager aussi la fête de l’égorgement dégueulasse des moutons et la grande migration du hadj. Un genre de code de procédure chariatique…

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      Chère Caroline-Christa, d’abord la présence est obligatoire, et ensuite je ne les laisserai pas me juger et me condamner en mon absence, en n’entendant que le CCIF !

Comments are closed.