Macron perd la face, certes, mais l’écart aurait pu être plus important !


Macron perd la face, certes, mais l’écart aurait pu être plus important !

A l’heure où j’écris le RN l’emporterait avec 24% des voix et LREM avec 23%. Ouf ! Une casquette pour Macron, ça fait plaisir ! 

https://www.lemonde.fr/international/live/2019/05/26/elections-europeennes-2019-suivez-la-soiree-electorale-en-direct_5467528_3210.html

Mais cela reste un peu décevant, l’écart étant peu important relativement aux enjeux et aux personnes. En 2014, la liste FN avait fait presque 25%… Les choses ne bougent pas vraiment. 

Dans une France gouvernée par un fou, après 6 mois de Gilets jaunes, dans une UE dictatoriale gouvernée par un alcoolo, il y a encore presque un quart des électeurs qui ne voient pas le problème… Jusqu’où faudra-t-il descendre pour qu’un Jordan Bardella, brillant, défenseur de notre histoire, de nos valeurs et de notre identité fasse comme Orban, 56% des voix… A croire que les Hongrois sont plus intelligents ou moins manipulés, justement parce qu’ils ont un Orban au pouvoir…

Bref, pas de grand bouleversement, sinon que Macron ne pourra pas parader en disant que les Français ont voté LREM pour voter son projet. Mais il s’en contrefiche même s’il a pris une claque. D’ailleurs ses premières paroles sont claires : je me fous de votre gueule, Français : Emmanuel Macron compte « intensifier l’acte 2 de son quinquennat » et ne fera « pas de changement de cap », a indiqué son entourage. « Les orientations annoncées après le grand débat vont se poursuivre, l’objectif est que les Français puissent ressentir le changement », selon la même source.

https://www.20minutes.fr/elections/2525507-20190526-elections-europeennes-2019-direct-bureaux-vote-desormais-fermes-plupart-communes

Jordan Bardella est fier, il a de quoi ; il a été parfait !

 

Marine heureuse d’être en tête demande illico presto la dissolution de l’Assemblée nationale. Si les Français/ Gilets Jaunes ne l’aident pas, il est certain que Macron lui rira au nez.

 

.

Quand on fait le total des estimations à l’heure où j’écris, la France est encore majoritairement peuplée par un paquet de gauchistes… qui sont, pour l’heure, la majorité en France, européistes, immigrationnistes, pour l’imposture climatique. Suicide d’un peuple ?

Parce que si on additionne Macron, Jadot, Glucksmann, les Insoumis, Brossat…  et même LR les européistes immigrationnistes… on est à plus de 50% !!! Dans la France de 2019, dans la France de Macron, dans la France qui est en train de se noyer, de sombrer, de disparaître corps et biens…

.

On ne va pas pour autant arrêter de se battre, on sait que seule une minorité se bouge et se révolte, et que tout est possible, il suffit peu de choses pour que les gens se réveillent et remplacent un Macron par un Salvini.

Certes, mais quand ?

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


52 thoughts on “Macron perd la face, certes, mais l’écart aurait pu être plus important !

  1. Avatarpalimola

    Ces résultats font plaisir même si je pense que les chiffres ont été bidonnés ( en plus de toutes les irrégularités ) car je ne pense pas la liste macronniste au coude a coude avec le RN , quoique la partie n’est pas encore gagnée hier encore je me suis pris de bec avec deux sacrés cons qui ont des peaux de saucisson devant les yeux et qui ne pensent qu’a leurs petits intérêts personnels .

  2. SarisseSarisse

    Etre en tête et malgré les fraudes est dans ce scrutin un petit avantage psychologique, mais il reste du pain sur la planche.
    Cela ne débarrasse pas les français de l’occupant du palais de l’Elysée et il va continuer à nuir contre les intérêt vitaux du pays jusqu’à la prochaine élection présidentielle.
    C’est maintenant en réalité que tout commence.
    Ne boudons pas le plaisir de cette victoire, mais elle n’a d’effet que psychologique, ce n’est pas négligeable , c’est une alternative qui doit maintenant se mettre en place sur les trois ans qui reste pour que ce pays soit rendu à ses citoyens.
    Il reste à savoir si le RN et une MLP peut prendre une revanche sur sa défaite de 2017 car le seul scrutin qui compte est la présidentielle.
    Les problèmes restent , l’immigration et l’islamisation ne vont pas s’arrêter, ni les agressions , ni les ennuis pour le camp souverainiste.
    Le courage et la patience et surtout la solidité du programme et un petit quelque chose qui a manqué en 2017 doit surgir de ce mince avantage psychologique.
    Il faut dès maintenant songer à la seule chose qui compte : barrer la route à une réelection du locataire de l’Elysée, soit cela sera le fait d’une alternance démocratique soit d’une insurrection populaire.
    Rien n’est gagné, l’affrontement sera encore plus âpre c’est Marathon, maintenant il faut préparer la phase suivante, un Salamine politique.

  3. AvatarJ

    Je ne comprends pas comment les Ecolos hypocrites sont parvenus à se hisser à la troisième place.
    En tout cas, vu qu’ils s’agit des Européennes, on peut supposer que les nationalistes vont enfin pouvoir constituer un groupe sérieux pour peser sur les décisions. Le Pen / Salvini / Orban, c’est déjà presque sûr qu’ils vont former une coalition. Il faut rassembler les Polonais, Tchèques, Autrichiens etc… Pour bloquer cette UE pourrie.

  4. SarisseSarisse

    Constat lucide.
    Ce n’est qu’un ascendant psychologique dont l’enjeu n’est qu’indirectement national.
    Le pays va continuer à subir pendant les années qui restent , l’immigration et l’islamisation qui le dénaturent.
    Mon vote ne va pas au RN par adhésion à tout son programme , mais parce que je suis préoccupé essentiellement pas la disparition annoncée de ce pays.
    Malheureusement, cet angoissant processus ne disparaît pas d’un coup fe baguette magique, c’est plutôt maintenant que le plus dur reste à faire.
    Il y a urgence à construire une véritable alternative et marquer la fin de la mondialisation dérégulée.
    C »est 2022 qui est décisif, si le scénario de 2017 se répète ce sera fini de la France telle que nous l’avons connue et il n’y aura plus d’issue autre que l’insurrection populaire ou de quitter un pays au bord de la partition(pour les plus faibles) ou encore de renforcer nos provinces pour en faire des Asturies de reconquêtes, plus long, plus dur, plus terrible.
    Ne pas perdre l’essentiel : coup d’arrêt de l’immigration et de l’islamisation , c’est tout.
    Je ne suis pas haineux , ma vision du monde est proche de celles d’un Juvin, d’un Gave (en économie), mais ce que j’aime de « ma France » comme dirait Bigeard , c’est ce que je ne veux pas voir disparaître après 1500 de civilisation.

    Belle réaction des DOM TOM dans leur vote massif pour le RN , en effet le parti « raciste »en question à démontré qu’il était le premier parti de la souveraineté face aux mêmes problèmes de la France d’outremer,immigration en Guyane que Macron prenait pour une île et immigration de comoriens et maintenant de sri lankais (musulmans?) à la Réunion.

  5. AvatarCoupendeux

    En l’écoutant bien, le volatile, et le collabo de Matignon l’ont dit: ça n’est pas une Victoire, mais ça n’est pas non plus une défaite.
    Le dictateur va pouvoir se venger d’avoir eu le trouillomètre à zéro.

  6. Olivia BlancheOlivia Blanche

    Et bien tant pis si je m’attire les foudres de RR et de RL. Mais, un jour j’avais écrit à Marine Le Pen pour lui suggérer d’avoir un discours un peu écologiste pour s’attirer le vote de ceux qui sont soucieux de l’avenir de la planète… Or, ce n’est pas le cas, au contraire quand le RN, au Parlement Européen, ne vote pas contre la pêche électrique ou contre le glyphosate…

    Dans le cas inverse le RN pourrait être loin devant macron, quand on voit le succès aujourd’hui de la liste écologiste. Mais, traiter sans arrêt ceux-ci de « tarés » et autres injures ne peut que faire du tort aux partis patriotes car ils s’en trouvent beaucoup qui sont – aussi – écologistes !

  7. Amélie PoulainAmélie Poulain

    @pikachu

    Je suis parfaitement d’accord avec votre commentaire, pour ma part je m’y attendais à des résultats pétris de manipulations et si l’on prend en compte les fraudes bien réelles et ce que j’ai vu moi-même quand je suis allée voter, cette élection était une mascarade.

    Macron, faute d’intelligence est un fin limier obsédé qu’il est de parvenir à ses objectifs et il est capable de tout pour y parvenir et il y a beaucoup de gens peu au fait de ce qui se passe réellement pour x raisons se laissent prendre à son discours.

    Dans ce sens, je me permets de vous remettre ce que j’ai écrit plus bas concernant la « nature » des résultats du vote soit-disant en faveur LREM et ce qui se voit dans les chiffres où l’on voit que ce n’est pas la politique de Macron qui est approuvée :

    « En fait, il ne faut pas voir le score LREM comme une victoire concernant la politique de Macron.

    En effet, les trois partis qui ont fait alliance et qui permettent ces résultats se sont positionnés non par le fait d’objectifs politiques communs mais uniquement comme une alliance « pro-Europe » face aux détracteurs de l’Europe, au-delà de leurs clivages partisans. »

    Il faut réaliser que l’homogénéité que semble montrer le chiffre de 22 % est un leurre car ces partis n’ont pas les mêmes objectifs politique sauf à rester dans l’Europe et il y aura forcément des effets au niveau de la dynamique de la Commission Européenne qui n’iront pas dans le sens de Macron (Merckel a déjà commencé à le rejeter) voire créeront des dissensions.

    Ce n’est qu’une question de temps…. Patience.

    On verra la suite…. Pour moi, le RN sans alliances fait de bons scores qui montrent le ras-le-bol des Français concernant sa politique.

    Le RN avance tout doucement, déjà certains d’autres partis l’ont rallié et hier il a fait encore un pas. Souvenez-vous de la fable du Lièvre et de la Tortue….

  8. Amélie PoulainAmélie Poulain

    @Marcher sur des Oeufs

    C’est tout simplement de la politique politicienne et non de la politique de terrain.

    Quand j’entends ceux du RN qui savent de quoi ils parlent et argumentent non dans la rhétorique mais par des faits concrets (et les résultats positifs dans les villes où ils sont élus sont là, il ne faut pas l’oublier) j’ai la certitude qu’ils sortent de cette mouvance quoique persistent à penser certains.

    Quand les Français vont-ils bouger vraiment ?

    Quand j’ai vu certains aller voter je me suis dit… on n’est pas sorti de l’auberge avec des gens comme ça. Mais il y a ceux qui ont l’habitude de suivre et il suffit qu’un autre chemin s’ouvre et ils suivront (cf Pétain encensé et mis au pilori quand de Gaulle est arrivé).

  9. Avatartoto

    « Macron perd la face, certes, mais l’écart aurait pu être plus important ! »

    L’écart aurait dû être plus important.
    C’est bien ce qui est inquiétant.

Comments are closed.