L’UE a coûté à la France plus de 10 milliards en 2017…


L’UE a coûté à la France plus de 10 milliards en 2017…

.
Après un premier essai
, finalement pour comprendre les conséquences financières de l’UE pour la France, voilà que j’ajoute une nouvelle étude de Contribuables associés menée par Jean-Paul Gourévitch qui conclut fort négativement entre les contributions et les subventions en retour.

Je corrige d’abord mon premier essai d’une grosse erreur de néophyte s’attelant à un problème ardu.
(Quand j’entends les déclarations les plus contradictoires sur les TV, ou que je lis les études de la presse, finalement j’ai l’avantage de corriger mes erreurs de non-journaliste…)

Ce que disent les données officielles :

L’INSEE nous fournit deux tableaux et graphiques sur les balances commerciales (UE + reste du monde) de 20 pays de l’UE.

Je reprends les conclusions précédentes et les rectifie :
Les principaux soldes excédentaires, l’Allemagne (81 millions d’hab.) : 233 milliards d’€. Puis les Pays-Bas (17 millions d’hab.) : 65 milliards ; l’Irlande (4,8 millions d’hab.) : 49,7 milliards…
Les principaux soldes déficitaires, le Royaume Uni (66 millions d’hab.) : – 159 milliards. Puis la France (67 millions d’hab.) – 76,7 milliards ; l’Espagne (46 millions d’hab.) : – 36,4 milliards ; la Grèce (11 millions) : – 25 milliards…

En somme, même si cette vision n’est pas parfaite, le bilan est clair sur le plan financier…
Si le Royaume Uni est en mauvaise situation, la France n’est pas brillante…
Ces chiffres confirment certaines pratiques… Plus de 10 milliards d’excédent pour 1 million d’hab. pour l’Irlande pratiquant une politique de dumping dont on parle peu, pire que celui de l’Allemagne, voire de la Chine toute proportion prise en compte.

L’INSEE est à rapprocher des données du ministère des finances sur le commerce extérieur 2018.
Pages 45-46 du dossier de presse se présente le résumé de nos échanges avec l’UE et avec le reste de la planète.
Le déficit commercial de la France avec l’UE est de 36,4 milliards d’€ (auquel il faut rajouter la différence entre les contributions de la France et les subventions en retour soit environ 5 milliards).
Il est à noter que l’UE a deux zones, la zone EURO -19 pays- pour laquelle notre déficit est de 42,4 milliards, et la zone non Euro -9 pays- avec qui la France a un excédent de 6 milliards.
Parmi les pays de l’UE la France est déficitaire avec l’Allemagne : -16,2 milliards ; les Pays Bas : -7,9 milliards ; l’Italie : -6,8 milliards ; et excédentaire avec le Royaume Uni : 11,9 milliards.
Le déficit commercial de la France avec l’ensemble de la planète est de 71,7 milliards d’€ auxquels se rajoutent environ 5 milliards de contributions-subventions (référence aux données de l’UE pour 2017 – lire plus bas), et l’on retrouve les 76,7 milliards annoncés par l’INSEE.
Donc le déficit de la France est pour plus de la moitié sur l’UE, et même pire sur la zone EURO.
(A noter que ces chiffres sont hors matériels militaires…)

.
Pour rappel de l’article du 19 mai.

Ce que dit un site de l’UE :
Le solde de 2017 est facile à calculer, la France a contribué pour 16,2 milliards et perçu 13,5 milliards soit un solde négatif de 2,7 milliards (surpris du 4,6 milliards !).

Moins dépendante de l’UE, un article de LCI :
« En 2015, la France a ainsi contribué à hauteur de 22,5 milliards d’euros, et elle a bénéficié de 14,5 milliards de dépenses, soit 8 milliards d’euros au profit des autres Etats-membres. »
Pour 2019 « Le montant prélevé cette année sur les recettes de l’Etat est évalué à 21.4 millions d’euros. »
Là encore des surprises sur la cohérence des chiffres, il est précisé il (NDLR : le montant 2019) est supérieur à celui de 2018 (20.2 milliards), lequel dépassait déjà de 1.5 milliards celui de 2017. En 2015 la France contribuait plus qu’en 2017, qu’en 2018 et qu’en 2019 !!!

.

Ce que di(sai)t « Contribuables associés » :
Pour 2017, contribution de la France à l’UE : 18,7 milliards d’€*.
Versements de l’UE à la France : 13,5 milliards dont 9,2 pour la PAC.
Solde négatif : 5,2 milliards. 
* : chiffres de l’UE, mais semble plus à jour que le site européen !

.

La nouvelle étude de Contribuables associés menée par Jean-Paul Gourévitch est plus sévère et ne se base pas sur les infos fournies par l’UE.
La France aurait versé pour l’Europe, en 2017, 23,9 milliards d’euros (+5,2 milliards). En contrepartie, elle aurait reçu de l’Union européenne 13,5 milliards (inchangé), soit un déficit de 10,4 milliards.
Si cette étude est exacte, notre déficit 2017 est augmenté de plus de 5 milliards d’€ !

Et à lire contribuables associés, les choses risquent de ne pas s’arranger à l’avenir !

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Jean-Paul Saint-Marc

Résistance républicaine Aquitaine J'adore la chouette, elle a de grands yeux pour mieux voir.


2 thoughts on “L’UE a coûté à la France plus de 10 milliards en 2017…

  1. AvatarJoël

    Pas d’accord il faut ajouter les environ 90 milliards (probablement +)que nous coûte l’immigration voulue par l’UE et son passage en force par merkel pour accélérer le mouvement.
    Pour moi, ça aussi ça fait partie de la facture.

  2. Avatarfrejusien

    et tous les jours, sur toutes les chaines, aux intox de 13h, on fait parler des PME qui se seraient développées grâce aux sous de l’UE, véridique, et incroyable d’hypocrisie

Comments are closed.