Marie, infirmière scolaire : des parents payent leurs enfants pour qu’ils pratiquent le jeûne du ramadan


Marie, infirmière scolaire : des parents  payent leurs enfants pour qu’ils pratiquent le jeûne du ramadan

Illustration tirée du site https://www.madrassanimee.com/pourquoi-et-comment-inciter-son-enfant-a-jeuner-durant-ramadan/

.

Nous avons reçu le message ci-dessous qui nous révoltés, sans nous étonner, hélas…  Naturellement, Blanquer se garde bien de prendre position !

 

Bonjour,

Je vous écris parce que je n’en peux plus. Qui relaiera mon cri, qui est celui de toutes les infirmières en poste dans les établissements où il y a beaucoup de musulmans, dans la France entière.

J’ai un poste dans un collège de banlieue islamisé… Depuis le début du ramadan, je croule sous les arrivées de collégiens malades parce qu’ils suivent le ramadan. Ils  me sont donc envoyés par les enseignants :

Maux de tête et/ou maux de ventre à cause du jeûne, de la faim, de la soif

Envie de dormir parce que les enfants suivent le rythme des adultes, mangeant tard, se couchant tard…

Que pouvons-nous faire à notre niveau ? Nous n’avons pas de médicaments à donner, notre hiérarchie nous interdit de remettre en cause le ramadan qui devrait être respecté selon la loi (liberté religieuse constitutionnelle…).

Nous nous contentons de dire aux élèves -et aux parents quand nous les voyons….- qu’il vaudrait mieux qu’ils restent chez eux s’ils se sentent mal.

Mais les infirmeries débordent, on ne sait plus quoi faire des gosses… Et les gosses sont en piteux état. Forcément. Pendant un mois, un très long mois.

Et le pire est que lorsque j’essaie, timidement, de demander aux jeunes (on est en collège ! ) si le jeûne est obligatoire pour les enfants… certains  me disent que leurs parents leur donnent de l’argent s’ils respectent ramadan et jeûnent pendant tout le mois…

On ne s’en sortira jamais…

Marie Dubois.

 

Merci à Marie pour son témoignage fort intéressant.

.

Alors, le Ramadan, obligatoire à partir de quel âge ? 

http://www.3ilmchar3i.net/article-34882965.html

.

Ici l’on rappelle que selon Mahomet le jeûne serait obligatoire à partir de la majorité mais que des imams bien intentionnés recommandent d’habituer le gosse dès 10 ans, quitte à le frapper :

https://islamqa.info/fr/answers/65558/quel-est-lage-requis-pour-commencer-a-habituer-les-enfants-a-jeuner

.

Et là les choses sont dites clairement, il faut que l’enfant pratique le ramadan pour apprendre que la seule loi importante est celle de l’islam…

L’éminent savant Mohammed Ibn Salih Al ‘Uthaymine (Qu’Allah lui fasse miséricorde) fut interrogé au sujet du jeûne des enfants. Il donna la réponse suivante :

 « Il convient d’ordonner aux enfants qui n’ont pas atteint la puberté de jeûner s’ils en sont capables de la même manière que les Compagnons (qu’Allah les agrée) le faisaient avec leurs enfants. Certes les savants ont mentionné que le responsable de l’enfant doit lui ordonner de jeûner afin de l’habituer et pour enraciner en lui les bases de l’Islam jusqu’à ce que ceci soit naturel pour lui. Mais par contre si le jeûne leur est trop difficile ou s’il leur nuit, dans ce cas, on ne les contraint pas.

Je voudrais attirer l’attention sur le fait que certains parents interdisent à leurs enfants de jeûner ce qui est contraire à la pratique des Compagnons, qu’Allah soit satisfait d’eux. Ces parents prétendent qu’ils font cela par miséricorde et par pitié pour les enfants alors qu’en vérité la miséricorde envers les enfants est de leur ordonner l’accomplissement des rites islamiques, de les y habituer et de leur faire aimer ces rites. C’est sans aucun doute là que se trouve la bonne éducation et le meilleur soin que l’on puisse accorder à nos enfants. »

D’autres apprennent à leur enfant à placer leur religion au second plan, en les incitant par exemple à ne pas jeûner en période d’examen ou lors d’une compétition sportive, alors que ceux-ci ont atteint la puberté. Indirectement, vous faites comprendre à votre enfant que son examen ou sa compétition est plus important que le fait d’obéir à Allah. Or, il convient de transmettre à nos enfants que notre foi est la chose la plus précieuse que l’on possède, et que rien ne doit passer avant.

https://www.madrassanimee.com/pourquoi-et-comment-inciter-son-enfant-a-jeuner-durant-ramadan/

.

Evidemment…

Il y a une logique dans tout cela. Si on laisse le gosse grandir en-dehors des contraintes, il s’en émancipera beaucoup plus facilement et volontiers à l’âge adulte. D’où les préconisations de convaincre, frapper ou acheter les gosses pour en faire de bons musulmans  parfaitement formatés, faisant passer l’islam avant le reste.

Relire cet article très explicite, avec l’interview d’un psychologue danois travaillant dans les prisons :

http://resistancerepublicaine.com/2019/05/23/un-psychologue-danois-demontre-le-rapport-entre-violence-et-culture-musulmane/

.

La vraie question est : que fait Blanquer ? Que dit Blanquer ? L’école est obligatoire, et cela suppose que l’élève s’y rende en état de suivre les cours et d’y participer, non ?

 

Blanquer et  Buzyn, à quand une directive commune interdisant aux parents de faire jeûner leurs gosses ? 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


17 thoughts on “Marie, infirmière scolaire : des parents payent leurs enfants pour qu’ils pratiquent le jeûne du ramadan

  1. AvatarFomalo

    A quand le « jeûne » des allocations françaises diverses et multiples pendant le mois « saint » pour que ces muzz aient l’obligation de suivre leur sat….é prophète, à moins de de piqûres « vitaminées » quotidiennes juste au coucher du soleil? Naturellement se faire porter pâle ou malade dans nos climats plutôt tempérés, serait immédiatement signalé conjointement à la Sec.Soc et à l’imam « démocrate » local.
    Signé : commissaire politique à l’économie de la France.

  2. Avatarexocet

    de toute façon à part leurs livres sacré ils n’ apprenne rien à par détruire l’enseignement en foutant le bordel, je n’ai aucune compassion pour ceux qui veulent nous remplacer, et personnellement je n’ai pas envie qu’ils apprennent, pourquoi, pour que demain ses fous d’allah prennent la place de nos enfants et leurs marches sur la gueules en leurs imposant leurs volontés les parents nous haïssent et veulent notre morts pour nous remplacer et vous voulez que nous ayons de la compassion pour leurs enfants qui demain feront comme leurs parents, pour moi il y en est pas question , si vous êtes infirmière faite vous remplacer par une infirmière musulmane qui sera quoi faire et laissez les petits français si il y en a encore apprendre tranquillement, de toute façon ils sont nés musulmans et ils le resteront qu’ils soient payés ou pas pour leurs ramadan.

  3. Avatardmarie

    L’école doit les instruire ou du moins essayer… Elle ne pourra le faire que pour les plus intelligents, ceux qui voient plus loin que le bout de leur nez et au delà des croyances que leurs parents veulent leur faire ingurgiter de force ….
    Pour les autres, ils continueront la lignée des tarés irrécupérables et dangereux pour la survie de notre civilisation.

  4. AvatarVent d'Est, Vent d'Ouest

    @ exocet
    « … et personnellement je n’ai pas envie qu’ils apprennent, pourquoi, pour que demain ses fous d’allah prennent … » : en macronie il suffit d’avoir le QI d’une huître pour être dans les hautes sphères de la politique mais à la décharge de ce piètre – euphémisme – gouvernement cela fait 40 ans que ça dure et cela de mal en pis, les exemples sont nombreux !
    Quant â conseiller à l’infirmière de se faire remplacer, hélas ! Cela ne dépend pas d’elle, vous devriez le savoir.

  5. AvatarMachinchose

    Que pouvons-nous faire à notre niveau ?

    j’ ai la réponse!!!!!!

    hyper simple!

    confirmer comme mois de congé scolaire les mois ou se presente le Ramadan 😆

    ça permettrait dejà de couper en deux cette imbécilité de trop longues vacances scolaires! et je ne parle même pas des immenses benefices induits!
    comme eviter les millions de départs en vacances en même temps, les embouteillages, les locations hors de prix, tout est cher pendant deux mois, et l’ avantage pour tois les enfants de France de pouvoir aller aus sports d’ hiver, ou la douceur d’ un mois d’ été indien en Octobre 😆

    pour tous un mois de congé fixe (a definir, au choix, juillet ou aout, et un mois de Ramadan mobile !
    comme ça nos chère têtes blondes pourront aller a la neige comme nos non moins chères ( trés chères même, de plus en plus chères…) pourront aller passer ce « mois sacré » au bled chez les grands parents!

    je suis sur que cette idée (lumineuse comme d’ hab, va faire son chemin!
    les petits muslims pourront ainsi vivre ce mois mobile sans le moindre désagrément

    une proposition semblable ça mérite une decoration Ulémique supérieure de mon ancienne université d’ Al Azhar ainsi que des Palmes Académiques (commandeur ! ) pour avoir si bien nagé depuis le Caire jusqu a Langues zoo Paris !!

  6. AvatarJolly Rodgers

    @ Exocet ,
     » si vous êtes infirmière faite vous remplacer par une infermière musulmane… » c’est justement ça qu’ils veulent , nous remplacer ! en effet là ou ils sont ils mettent a bout les français et une fois la personne blasé elle s’en vas , puis elle es remplacé par un musulman . nous voyons ça a la ratp , dans les métiers de la sécurité et des transport en commun …. bref ils chassent les français pour prendre leurs place , avec la bénédiction du système : gouvernements et assos dites anti  » racistes  ».

  7. AvatarChristian Jour

    Rien à foutre car de toute façon les enfants de muzzs seront ou sont déjà aussi pourris que leurs parents. Qu’ils aillent jeûner dans leur pays, ils nous emmerderont moins et ça nous fera de l’air.

  8. AvatarStephane

    Participant dans un établissement spécialisé IME qui accueille des jeunes déficients intellectuels, à une réunion concernant un eleve de 12 ans, j’ai été sidéré d’entendre la directrice de l’établissement dire à la mère voilée :  » dites le nous Madame si vous souhaitez que Tarik fasse le ramadan! ».
    Ainsi, elle, cheffe rétablissement allait s’occuper d’interdire l’accès à de la cantine à cet élève débile léger.
    Incroyable mais vrai!

  9. Avatar"à la" poubelle !

    Si tous ces gosses meurent de faim et de soif, ça réduira l’ampleur de l’invasion muzz…

  10. AvatarGromago

    La République ne reconnait aucun communautarisme .
    A inscrire dans la constitution .
    Donc si un enfant est malade à l ‘école ,on le renvoie chez lui .
    L’infirmière n’ apas à prendre en compte un malaise à cause du jeûne oupas à cause du jeûne .
    On appelle les parents et ils se démerdent .
    Y en a marre des éléphants de mer . ( seule espèce animale qui ne transmettent aucun apprentissage à leurs petits concernant leur survie ).
    Notre pays n’est pas un parc zoologique .
    On a pas à prendre en charge des communautarismes qui sont datés du moyen âge .
    On a assez de mal comme ça avec l’éducation des masses populaires (celles dont parlait Georges Marchais ,ça va,je rigole ).

    ON NE VEUT PAS ENTENDRE PARLER DU Ramadan dans l’école .
    Le Ramadan est un gros mot ,sale,vulgaire ,bête et méchant .

    Pas de ramadinerie à l’école .
    L’élève se sent pas bien ,direct on appelle les parents .

    Encore des palabres avec la nuisance que ça représente mais direct à la maison .

  11. AvatarMachinchose

    cher GROMAGO

    les palabres ça concerne plutot les Noirs, et ça se passe sous l’ arbre dedié a cet usage de discutailleries infinies

    par contre chez les Maghrébins, on parle plutot de « chikayas » en Français : pleurnicheries couinantes

    d’ ou le dicton Maghrébique, designant un couineur

    « iechki wa iebki » signifiant :il se plaint et pleurniche

  12. Avatarkatastrov

    Là, je ne comprends plus. Le ramadan des jeunes arabes ? Ils sont malades les pôvres choux ? Peut-être que je ne suis pas normal, mais je m’en bats lek.

  13. Avatardmarie

    ça n’arrivera pas ! il y aura de bonnes âmes bien intentionnées et complètement dhimmi qui leur viendront en aide ! Et ces bonnes âmes sont déjà une bonne part de notre problème d’invasion barbare !

  14. AvatarPythagore

    Machinchose et puis quoi encore on va peut être aussi remplacer le drapeau français tant qu’on y est pour faire plaisir à ces muslims non nos vacances sont comme elles le sont depuis des décennies point barre ça suffit de vouloir transformer la France tout changer pour les minorités dans notre pays et les conneries des uns ne font pas une généralité pour les autres je ne suis pas contre les musulmans mais si je vais vivre dans un autre pays c’est moi qui vais devoir m’adapter et pas l’inverse allez donc voir si en Chine,en Russie en Hongrie ils vont changer le pays pour s’adapter aux muzz c’est aux nouveaux arrivants de s’intégrer au pays quoi de plus stupide que de faire jeuner un enfant je rappelle que nous les français si on faisait ça on aurait direct l’assistante sociale à notre porte et là bizarrement on ne les entend pas pourquoi parcequ’il s’agit de religion ou est donc passé l’intérêt et le bien être qui doit passé devant tout dans notre pays?!!on a des lois c’est pas fait pour les chiens perso je serai prof j’appelle les parents l’enfant rentre chez lui il est compté absent point barre c’est comme ça pour les autres élèves c’est pareil pour tous

  15. AvatarDorylée

    Article 227-15 du code pénal : Le fait, par un ascendant ou toute autre personne exerçant à son égard l’autorité parentale ou ayant autorité sur un mineur de quinze ans, de priver celui-ci d’aliments …….. au point de compromettre sa santé est puni de sept ans d’emprisonnement et de 100 000 euros d’amende. Sauf bien sûr dans les pays colonisés où la charia supplante le droit national parce que l’État à baissé son pantalon avant de lever le cul vers La Mecque pour une sodomie halal….. Et tant pis pour les enfants. On ne va pas se mettre les musulmans à dos à la veille des européennes, à l’avant veille des municipales, à l’avant avant-veille des départementales et des régionales, à l’avant-avant – avant veilles des présidentielles et des législatives… Ah??? En fait, jamais quoi…. Et tant pis pour les enfants…

  16. Avatardmarie

    Dorylée,  » Et tant pis pour les enfants… » Pas grave ! ils en feront d’autres ! en plus, ça paie bien ! Le principal c’est de ne pas contrarier allalla !!!

Comments are closed.