Le ramadan est l’emblème de l’impérialisme généré par l’islam


Le ramadan est l’emblème de l’impérialisme généré par l’islam

Mon islamophobie naturelle, intrinsèque est en ce mois sacré, euh casse-pieds, du ramadan, à un niveau fort élevé, je dois dire.

Pourquoi ? Pourquoi être énervée parce que certains ont une pratique particulière en lien avec leurs croyances ? Chacun devrait avoir le droit de croire ou ne pas croire, ou de choisir sa croyance, de faire ce que bon lui semble.

Il est vrai que cela devrait être une évidence, dans le monde moderne d’aujourd’hui. On devrait être sorti de l’obscurantisme des siècles passés. Dans un monde idéal, on ne devrait pas être agacé, gêné de ce que croit l’autre ou tout un chacun. Cela devrait être une affaire personnelle, de soi à soi. Cela devrait être une liberté inaliénable, que personne ne devrait remettre en cause.

Oui bien sûr ! Sauf que, car il y a un oui mais, quand une croyance ne respecte rien, ni personne, cherche par tous les moyens à détruire tout sur son passage, on ne peut rester indifférent et tolérant. Ce n’est pas concevable !!!

Cette croyance, on ne la nomme plus tant elle fait parler d’elle, qui pousse ses adeptes à bien des extrémités, mêmes les plus doux d’entre eux, ne peut plus être à mon sens supportée. L’épuisement moral n’est pas loin. Pas un jour ne passe sans que nous ne soyons incommodés. Pas un ! Les personnes qui travaillent en lien avec les publics vous le diront, je vous le garantis, à l’unanimité.

Comment va t-on tenir encore ainsi ? Je me le demande. Jusqu’où il va falloir aller pour dire stop, ça suffit, vous dépassez les bornes ?

Je ne sais point !

Comme vous le savez sûrement, actuellement, les musulmans sont en plein mois de ramadan, pratique ô combien décriée vu tous les problèmes qui en émanent. Et cela ne se passe pas qu’en France. Pendant cette période, les pays islamiques font face, pour leur part, à une flambée d’agressions, d’accidents. Seuls les hypocrites semblent vouloir l’ignorer.

Le mois du ramadan est, à lui seul, vraiment caractéristique de l’impérialisme généré par l’islam. A lui tout seul, il vous met en pleine poire toute l’intolérance dont est capable cette doctrine. C’est fou, il n’y a pas d’autres mots à dire.

C’est une période où beaucoup de mahométans, pas commodes déjà en temps normal, ne sont pas à prendre avec des pincettes. Il leur faut plus que d’ordinaire des accommodements, de la tolérance vis à vis de leurs pratiques religieuses, tant pis si cela met à mal les organisations de travail, le voisinage, les personnels des services publics etc etc. Je ne peux pas tous les citer, ce sont toutes les couches de la société qui sont impactées par cette pratique qui, à mon goût, n’a ni queue ni tête. Quoi qu’en disent les adeptes du sieur mahomet, le ramadan n’est pas vraiment compatible avec la vie française. Il n’est pas non plus un mois de recueillement, de spiritualité, de générosité, d’ascétisme. Toutes ces fables, je ne les ai que trop entendues durant mon enfance, elles n’ont eu heureusement aucune prise sur moi. Le pipeau mahométan, c’est bon je ne le connais que trop bien !

C’est fou comme tout un chacun devrait être, impérativement, compréhensif avec les enfants de momo parce qu’ils jeûnent. Ils sont en retard, ils jeûnent donc rien à dire. Ils sont flagadas au travail, ils jeûnent, rien à dire. Ils font du boucan jusqu’à point d’heures, ils jeûnent, rien à dire, etc etc…

Ce n’est pas fini là, les dictateurs en herbe !!!

Non ! Faut pas rêver, comme je suis intransigeante avec ça, soit je suis traitée de raciste, soit je sens la colère à peine masquée poindre sous de faux airs affables. Se taire, acquiescer, voilà les seules alternatives qui nous sont autorisées. Chouette, c’est sympa, n’est ce pas ?

Le ramadan, pratique que je trouve inepte pour moi même, ne me dérangerait  donc pas s’il ne venait pas marcher sur mes, nos, plates bandes.

Au travail, cela pourrait vite devenir infernal si je ne gardais pas mon calme. Dans ma vie privée, je crains toujours d’être alpaguée par un fou furieux parce que je ne respecte pas le jeûne. J’évite absolument les transports en commun, pour ne pas avoir à partager un espace restreint avec des adeptes islamiques. Je préfère me déplacer par mes propres moyens, vélo, à pied. J’ai gardé le souvenir de regards plus que noirs car ayant osé manger en public et ça m’a amplement suffi. Si les conditions avaient été favorables, je suis persuadée que le risque aurait été vraiment grand de m’en prendre une. Je ne vis pas en zone islamisée, ceci explique sûrement cela..

Pour terminer, cette pratique musulmane, comme toutes les autres d’ailleurs, si elle respectait le pacte républicain, passerait inaperçue et ne ferait pas couler autant d’encre.

Qu’on se le tienne pour dit, n’est ce pas les adeptes de momo, les dhimmis de tous bords, les bobos gauchisants, les macronistes…???

Le ramadan, oui, si vous voulez, mais dans l’entre soi, pas de demande particulière, assumez la difficulté et ne pas la faire peser aux non jeûneurs. Oui, si vous gardez votre calme, si vous assumez votre travail, vos missions avec toute l’énergie, la vigilance qu’elles réclament. A cette condition, à ces conditions, je dirais oui dans la mesure où ça ne dérange personne. Mais ça, ce n’est pas demain la veille…

C’est pourquoi je me pose la question naïvement, est ce que je dois me sentir coupable de mon sentiment d’islamophobie, terme dans l’air du temps, que je ressens du plus loin que je me souvienne ?

Ai-je été manipulé ? Suis-je injuste ? Non ! Décidément non ! Je réagis simplement, naturellement à un système qui m’a agressé dans le passé, m’a réduit à pas grand chose, et surtout qui n’a pas fini de le faire encore aujourd’hui, en 2019. Ce satané dogme n’a pas fini de me coller à la peau.

Peut-être pour certains, l’islamophobie est une injure, une accusation sans appel, pour moi, c’est un signe de liberté de penser et agir.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Samia

Apostate de l'islam, islamophobe et fière de l'être, je me sens comme Dihya, la reine des Berbères, qui a combattu l'envahisseur musulman sans jamais faiblir. Bien sûr, je ne combats pas par l'épée mais par les mots que l'on peut parfois, quand ils sont bien choisis, comparer à des flèches bien aiguisées.


8 thoughts on “Le ramadan est l’emblème de l’impérialisme généré par l’islam

  1. Avatarcalvo

    Je suis d’accord, chacun est libre d’avoir « sa » croyance.
    Mais je pense qu’il existe plein de pays où leur croyance est la norme…

  2. AvatarAlexander

    « Pendant cette période, les pays islamiques font face, pour leur part, à une flambée d’agressions, d’accidents. Seuls les hypocrites semblent vouloir l’ignorer. »
    Samia je confirme vos dires. Je ne vois pas autant de disputes, de bagarres, d’agression verbales que pendant le ramadan. Sur la route, je le vois chaque jours ici en Égypte, les gens sont beaucoup plus nerveux qu’à l’ordinaire. De plus, depuis deux jours nous avons des températures qui oscillent entre 35 et 42 degrés sans que les jeûneurs puissent s’hydrater, ce qui est de la folie !!!!!!

  3. AvatarGromago

    Samia,merci encore pour vos témoignages successifs à propos de cette peur qu’inspire l’islam .
    Vous savez, nous aussi ,ils ont essayé de nous f …..la trouille avec leur péché originel ,l’enfer et compagnie …..
    Parce que nous aussi ,on nous a abreuvés avec un tas de stupidités ,tout cela dans le but de nous cullpabiliser et de nous faire peur .
    On dirige mieux les individus en leur faisant peur .
    Tout est basé sur la trouille ,l’enfer ,et la récompense ,le paradis .
    Tout est basé sur l’irrationnel .
    Finkelkraut dit aujourd’hui, suite à sa présence au procès du type qui l’a menacé lors de la manifestation gilet jaune : »aujourd’hui l’anti racisme est devenu dément  »
    La maladie du siècle ,c’est le retour (si jamais il avait disparu) de l’irrationnel .
    Par exemple un type qui fume 2 paquets par jour et qui s’étonne d’avoir un cancer du poumon .
    La toute puissance de l’homme a abouti à une fameuse crise de démence irrationnelle qui se répand dans toute la société .
    D’où la percée incroyable de l’islam dans notre société alors qu’on l’avait renvoyé dans ses frontières naturelles ;
    L’islam en est une manifestation -meurtrière et liberticide – mais il y en a d’autres ,de l’irrationalité .

    Chaque jour chacun doit lutter contre ce penchant pour la pensée magique dangereuse dont l’islam est une manifestation stérile et violente .

    Tournons le dos à tout cela .
    Calmement,fermement,sans désespoir .
    La Raison est notre force .
    Samia,merci pour votre courage et votre sincérité mais n’ayez plus peur .
    Vous êtes du côté de la Raison maintenant et plus rien ne peut vous mettre en danger .
    Vous êtes au pays de la Raison maintenant .
    Bienvenue chez vous .Et soyez heureuse .

  4. AntiislamAntiislam

    Bonjour,

    Idem au Franprix de mon coin : durant cette période l’agressivité est à son comble !

    Curieuse pratique spirituelle que celle qui vous rend dingue envers vos sembables !

    Merci Samia pour cet article !

  5. Olivia BlancheOlivia Blanche

    Personnellement, étant donné que mon quartier est habité par de nombreux musulmans, je suis ravie que le ramadan se pratique cette année au mois de Mai – et qu’il est plus frisquet que les années précédentes… Car lorsque cela tombe pendant l’été, il faut vivre les fenêtres fermées la nuit, malgré la canicule, à cause des bruits causés par les adeptes de la « religion »….

    Mon immeuble n’est pas exempt de musulmans. J’ai la chance qu’ils soient discrets… Néanmoins, en cette période, je « profite » des odeurs culinaires tardives… Il est pénible d’aller se coucher dans les relents de cuisine épicée, odeurs difficiles à évacuer en plus, incroyablement tenaces…

    Bref, ceux qui parlent du « Vivre Ensemble » ne doivent pas être confrontés à la mixité sociale et islamisée….

  6. AvatarSamia

    Merci à vous Gromago, je suis tout à fait d’accord avec vous, il n’y a pas mieux que la raison et vous ne croyez pas si bien dire quant à mon attachement à la France et ses valeurs. Malgré tous mes déboires avec des mahométans, je suis heureuse de ma vie au pays de la Raison.

  7. AvatarSamia

    Merci, cher ami Antiislam.

    Ps: Mes messages ne veulent plus s’insérer en réponse à d’autres messages, y a t-il un problème actuellement ?

    1. Christine TasinChristine Tasin

      oui on a un souci de réponse depuis la dernière mise à jour, j’ai alerté notre informaticien

Comments are closed.