18 mai 2019 : pendant que Macron se cachait à Paris, Salvini prenait un bain de foule à Milan avec Marine


Pendant que Macron se cachait en sueur à Paris derrière les murs protecteurs de son Palais (comme quoi les murs et les barrières, ça peut servir), Salvini le lépreux prenait, lui, un méga bain de foule à Milan. Beaucoup d’Italiens le considèrent avec raison comme un sauveur.

Les mainstream media ne relaient pas trop ce genre de chose. Il ne faut surtout pas dire la vérité si c’est nuisible aux intérêts des mondialistes propriétaires des grandes chaînes et grands journaux de désinformation et de propagande. Cela pourrait donner aux Français l’envie de voter RN. Surtout pas !

Le ministre italien de l’Intérieur et chef du parti de la Ligue, Matteo Salvini, avait en effet organisé un rassemblement pour les mouvements patriotes de 12 pays européens sur la place Duomo à Milan samedi, en vue des élections législatives européennes de la semaine prochaine.

« Le choix du 26 mai est entre l’avenir et le passé. Entre les places publiques et les réunions de travail secrètes tenues dans des salles privées pour décider de notre avenir », a déclaré Salvini.

Salvini a été rejoint sur scène par le chef du parti du Rassemblement national français, Marine Le Pen, ainsi que par des personnalités politiques, dont le porte-parole fédéral allemand de l’Alternative pour l’Allemagne AFD, Jorg Meuthen et le dirigeant du Parti hollandais pour la liberté, Geert Wilders.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Julien Martel

Auteur chez Résistance républicaine, contribue aussi au blog "L'islam pour les nuls" et à Riposte Laïque.


4 thoughts on “18 mai 2019 : pendant que Macron se cachait à Paris, Salvini prenait un bain de foule à Milan avec Marine

  1. AvatarVinay

    Regardez l’Italie. Cela n’a rien à voir avec notre pays soumis et couché,complètement apeuré mais en même temps complice. Peut-être que l’Italie pourra éviter le pire…

  2. AvatarMachinchose

    entre le « avanti popolo a la riscossa, bandiera rossa …..etc etc

    et le

    « Siamo un popole di Eroï  »

    je prefère la seconde proposition !!

  3. AvatarGAVIVA

    Salvini: on en mangerait sur la tête d’un lépreux ;))
    Macron: ses partisans se comptent sur les doigts d’une main de lépreux
    Merkel: elle lâche macron comme le nez d’un lépreux quitte son visage
    à chacun sa lèpre, moi j’ai choisit ha ha

  4. Avatarvieux bidasse.

    Nous n’avions déjà vu un chef des armées autant courageux pour envoyer les autres se faire tuer, sauf du niveau d’un certain Nivelle.
    Il ne devrait pas oublier l’exemple d’un type qui se planquait très profondément, mais a fini par devoir s’éliminer lui-même

Comments are closed.