Pourquoi les musulmans sont-ils donc si souvent des patients ou clients difficiles ?


Pourquoi les musulmans sont-ils donc si souvent des patients ou clients difficiles ?

Si j’ai bien appris une chose, c’est que l’intolérance musulmane est un secret de Polichinelle. Silence radio sur la question, pas de problème avec cette religion. Circulez ! Il n’y a rien à voir ! Ouh ! Le gros mensonge dont pas grand monde n’est dupe en réalité.

J’ai observé que beaucoup faisaient comme s’ils n’avaient rien remarqué ou que pour eux rien ne pouvait laisser entendre que la religion islamique poussait à la détestation d’autrui.

Très bien, d’accord. Je respecte leur opinion, ou devrais-je plutôt dire, leur aveuglement, voire pire, dans certains cas, leur hypocrisie.

Au premier abord, dans le discours des uns et des autres, toujours une vision idéalisée vous est livrée sur la question de l’islam et de ses adeptes. Rien ne les distingue des autres. Ils sont comme tout le monde, dit-on, croit-on ou veut-on faire croire.

L’islam est une religion comme une autre, son message de violence est une mauvaise interprétation, une lubie des fachos pour salir les musulmans. C’est afin de faire passer ces derniers pour des primitifs que l’islam est ainsi présenté. Ce n’est surtout pas grâce aux exemples grandeur nature que sont les pays musulmans et les textes étant sans appel, que l’islam s’est taillé la réputation de doctrine plus que malsaine. Non ! Non ! Bien sûr !

Beaucoup de faits sont là pour l’affirmer mais il est plus facile d’éviter les questions qui fâchent. On tourne autour du pot, on parle de tout et de rien mais au fond, on sait très bien où se situe le problème. Le non-dit est là, puissant, assourdissant. L’islam, chaque jour, agite les quatre coins de la planète mais beaucoup de nos compatriotes ne pipent pas mot et continuent d’ignorer ce cancer prenant de l’ampleur. Certains cherchent même à le dédouaner par des manœuvres sémantiques plus que douteuses. Je ne les compte plus ceux qui, pour amoindrir la réputation exécrable de la doctrine mahométane, font des comparaisons avec le christianisme ou invoquent les bonnes relations d’amitié qu’ils entretiennent avec certains individus originaires d’Afrique du Nord.

D’accord, je veux bien les comprendre mais leurs amis ne sont, tout d’abord, pas dépositaires de l’islam et puis je dois dire, souvent en grattant un peu, il s’avère que les personnes, ainsi évoquées, sont de celles qui ont rejeté la religion musulmane ou n’ont pas grand chose de musulman. L’islam n’est pas une ethnie mais le concept de l’oumma, impérieux, visible, palpable à tous les niveaux, a fini par imprimer cette idée chez beaucoup de non musulmans.

Pourquoi un tel silence ? Pourquoi une telle attitude ? Des années de culpabilisation ? De la repentance ?

Je ne sais vers quelle explication finalement il faut aller, tant cette situation me paraît incompréhensible. Il y a de quoi être perdue !

Toujours est-il que, nourrissant une haine incommensurable pour l’islam, et ses effets ultra délétères à bien des niveaux, pour ne pas dire tous les niveaux, je me suis donné comme ligne de conduite d’interpeller, d’informer, d’inciter à la vigilance. En tant qu’apostate de l’islam, c’est le moins que je puisse faire, d’autant plus que je pense pouvoir m’appuyer sur la légitimité que j’ai pour en parler.

Malgré cela, le plus extraordinaire dans cette affaire, c’est que je me confronte neuf fois sur dix au même schéma de déni, quand ce n’est pas la remise en cause de mon honnêteté intellectuelle.

Encore dernièrement, j’ai vécu à mes yeux un moment vraiment curieux. J’aurais pu me pincer tant l’impression de vivre sur une autre planète était forte…

J’étais à discuter avec des collègues de travail, de tout de rien, quand, comme à l’accoutumée, nous nous étions mis à parler des relations houleuses avec certains de nos usagers. J’avais mis les pieds dans le plat en demandant de quelles origines, selon eux, étaient les auteurs des faits. Yeux ronds, tout d’abord, en guise de réponse puis un collègue, ayant pris son courage à deux mains, nous dit que, pour lui, dans la majorités des cas rencontrés, les faits provenaient de gens issus du Maghreb. Enfin, quelqu’un qui osait dire ce que pensent beaucoup tout bas !!!

A cet instant, une formidable chape de plomb tomba sur l’assemblée. Le malaise était plus que palpable, vu le tabou que la société s’était fabriquée à ce sujet.

Je pris la parole en précisant que c’était sûrement des adeptes de l’islam, pour se comporter de la sorte, car seul ce dernier était capable de pousser à autant d’agressivité injustifiée et quasi systématique.

Remise de couche, aïe aïe, quelle horreur venais-je de prononcer ?

Tous s’étaient mis à me regarder avec étonnement et effarement. Je dois dire, honnêtement, leur réaction m’avait vraiment surprise au vu de tous les événements en lien avec la doctrine islamique. Pas à un, pour dire que, peut être, il y avait lieu de se poser des questions. Non ! Non ! Pas vu, pas pris !!!! Dur dur à avaler quand même…

Tous, sans exception, avaient cherché à dédouaner l’islam de ses crimes, mauvaise compréhension pour certains, invention de culpabilité pour d’autres. Pour eux, tout cela était du grand n’importe quoi, voire des fables récoltées sur internet. Mon expérience, ma connaissance du foutoir islamique pfttt envolées. Ce que j’avais pu voir durant la décennie noire ayant touché l’Algéristan, des fables peut-être ou mieux des hallucinations,  après avoir pris des drogues dures. Allez savoir ?

Mais le pire dans cette histoire, c’était que passé la première réaction de vierge effarouchée, je n’avais pas eu beaucoup à les pousser pour que chacun y aille de son récit mettant en cause des mahométans. Ah ! Le politiquement correct. Ah ! Celui là si je pouvais l’attraper ! Il m’entendrait…

La peur du qu’en-dira-t-on a fini par museler une trop grande part des  kouffars. Pour beaucoup, ils se sont transformés, sans le savoir, en dhimmis. Bientôt en France, on dira bienvenue au pays de la dhimmitude !

Une de mes collègues, la plus fervente dans la défense de l’islam, avait fini par avouer qu’elle avait été choquée par le comportement d’un usager musulman, celui-ci ayant refusé de lui serrer la main au prétexte qu’il était hors de question pour lui de toucher une femme, beurk ! C’est qu’en plus, ils n’ont pas froid aux yeux nos compères mahométans. Ce n’est pas grave de balancer ce genre de vérité aux gaouriyettes (ces non musulmanes, femmes quoi qu’il en soit de mauvaises mœurs). C’est tout ce qu’elles méritent…

Cette attitude, m’avait t-elle dit, l’avait vraiment heurtée et elle n’était pas prête de l’oublier. Elle n’avait pas compris pourquoi cet homme avait été si agressif avec elle, alors qu’elle avait cherché seulement à être accueillante.

Qui d’autre qu’un mahométan pourrait avoir ce type de comportement ? Cherchez à la loupe et je vous garantis que vous ne trouverez pas. C’est là que je m’étais permis de lui dire, le pourquoi du comment, d’un tel mépris. Je lui ai demandé de bien l’imprimer dans son esprit, cela m’a pris toute mon enfance de comprendre que l’islam est une machine à fabriquer de la haine pour les femmes. Il ne fallait pas se tromper de responsable. La France n’avait rien à voir dans cette histoire. C’est bien le dogme islamique qui pourrit l’âme humaine et pas des coupables imaginaires justement invoqués pour le dédouaner. Merci à lui !!!

Ce type de récit, on m’en raconte de plus en plus, même à l’école, ma fille m’a fait part du comportement de certains petits mahométans qui déclaraient, déjà, tout le bel amour qu’ils avaient pour la gent féminine…

Un autre nous avait parlé de son étonnement de voir un adepte de momo venir, un vendredi, faire sa prière sous sa fenêtre car la mosquée voisine était pleine. Cet individu, apparemment, s’était estimé dans son bon droit pour le faire. Qu’est ce qu’il s’était dit dans sa petite tête étriquée ?

« Allah est grand, Je peux prier où bon me semble.. J’emmerde ceux qui ne sont pas contents…». Allez savoir ?

Il ne faut pas rêver, ce type d’individus n’en ont rien à faire du vivre ensemble, de la discrétion pour permettre la cohésion de la société. C’est à nous, de s’adapter à leurs mœurs, pas le contraire ! Peu importe le déséquilibre sur la balance des  relations humaines, rien ne vaut l’attachement à leur cher prophète, modèle parmi les modèles.

Ce jour là, après avoir nié les faits, c’était à qui mieux mieux. Chacun avait eu à subir des situations conflictuelles avec un adepte de l’islam mais n’osait le dire ouvertement, ne serait ce au moins dans un cercle restreint. Faut-il toujours alors que Bibi s’y colle ?

D’ailleurs, je suis restée coite quand une collègue m’a dit : « Pourquoi Samia, nous, on fait plein d’efforts pour eux, on est tolérant avec leur façon de vivre et pas eux, avec nous… ».

Ah, ça ! Mes cocos, j’ai envie de dire, c’est toute la magie de l’islam qui réclame sans conteste toute l’attention et qui la refuse avec force et violence pour les autres.

Il est vrai qu’à la décharge de mes amis, non musulmans de naissance, il est difficile, pour un non initié, de comprendre une telle aberration. J’ai bien peur qu’ils n’aient pas fini d’être confrontés à l’inconcevable, la doctrine mahométane cumulant, sans aucun doute et à un point peu égalé, énormément de choses qui dépassent l’entendement.

  

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Samia

Apostate de l'islam, islamophobe et fière de l'être, je me sens comme Dihya, la reine des Berbères, qui a combattu l'envahisseur musulman sans jamais faiblir. Bien sûr, je ne combats pas par l'épée mais par les mots que l'on peut parfois, quand ils sont bien choisis, comparer à des flèches bien aiguisées.


17 thoughts on “Pourquoi les musulmans sont-ils donc si souvent des patients ou clients difficiles ?

  1. AvatarUN GAULOIS

    « voir un adepte de momo venir, un vendredi, faire sa prière sous sa fenêtre »

    Dommage que le modernisme ait remplacé le pot de chambre…………….

  2. AvatarJoël

    Ce qui est sûr, c’est qu’ils se sentent de plus en plus forts et de plus en plus jeunes.
    Les gens doivent prendre conscience qu’il y aura fatalement un point de non-retour et peut-être plus vite qu’on ne pense.

    Nice (06) : une collégienne voilée de 14 ans fait mine de tirer sur un policier puis le griffe au visage.

    https://www.nicematin.com/faits-divers/une-collegienne-fait-mine-de-tirer-sur-un-policier-puis-le-griffe-il-depose-plainte-382749

    Ils se font de moins en moins discrets et démontrent qu’ils ne craignent ni la justice ni les forces de l’ordre.

  3. AvatarGromago

    Qu’ils soient limités intellectuellement ce ne serait qu’un simple inconvénient ,après tout on a des bons français moyens qui ont du mal à comprendre et qui ne font aucun effort .
    Mais l’on sent tout de même chez eux le respect de ces valeurs universelles que nous avons acquises au fil des siècles , oui le respect ou une forme de respect .

    En ce qui concerne ces personnes qui viennent chez nous profiter de la manne des pays développés ,le plus insupportable ,en fait ce que précisément les français ne peuvent plus supporter ,c’est que ce respect n’existe pas et n’a jamais existé .

    Et le plus encore insupportable c’est le manque de dignité dans chacun de leur comportement ,leur propos ,leur tenue ..
    Et le pire du pire dans ce manque de dignité c’est d’oser récupérer nos valeurs universelles pour les inverser au service de leur communautarisme .
    Et le plus atroce c’est que ce communautarisme nous fait repartir au moyen âge ,vers l’obscurantisme,la violence .

    Et le plus atroce des atroces c’est que n’avons à cause de nos récentes lois scélérates que la possibilité de nous taire .

    C’est ce silence qui est insupportable .

    Car ce silence qu’on nous impose ,devrait au contraire être imposé à tout communautarisme dans l’espace de la République .

    Au contraire , c’est la République qui est baillonnée .
    C’est devenu insupportable,invivable ,inique .

    Pour plus très longtemps on espère .
    Votez bien .

  4. Olivia BlancheOlivia Blanche

    Bravo Samia d’endosser ce rôle de missionnaire de l’information sur l’Islam ! Vous vous confrontez, quasi quotidiennement, à l’incrédulité de vos concitoyens, en dépit de vos efforts…

    Croyez bien que je vous comprends d’autant mieux que j’ai été placée devant les mêmes dénis – et ce qui est plus grave – avec de personnes que je connaissais bien, qui votaient même FN…. Mais, comme vous l’exposez, certains Français ont pu nouer des relations d’amitié avec des musulmans et je pense que notre éducation nous bloque, nous faisans sentir déloyaux en certaines circonstances. Notre honnêteté naturelle nous pousse à faire prévaloir nos sentiments plutôt que les évidences. L’instinct primitif qui a permis à nos ancêtres de combattre nos ennemis pendant des siècles, s’est émoussé sous la pression du formatage intellectuel jusqu’à effacer notre instinct de survie. C’est dramatique.

  5. AvatarAmélie Poulain

    Merci Samia de vous exposer ainsi mais je pense que même si vous pensez parler dans le vide la plupart sont parfaitement d’accord avec vous.

    J’avais vu un documentaire sur l’avant déclaration de guerre 39-45 où même des gens ont été emprisonnés pour avoir seulement critiqué Hitler… Cela a duré le temps de Pétain où quasi tout le monde en France se soumettait (en tous les cas en apparence), Pétain étant même encensé comme un « héros’… Mais, quand de Gaulle est arrivé, les Français était « pour » de Gaulle et « contre » Pétain….

    Cela en dit long sur l’accord de surface des gens qui souvent du coup accumulent les frustrations et quand la charge émotionnelle explose (même si on ne peut nier qu’il y a des comportements lâches), on connait la suite.

    Les politiques feraient bien d’y réfléchir mais ils connaissent peu de choses de la nature humaine à ce que je peux constater.

    Je crois que beaucoup de gens préservent leur petite tranquillité tout simplement, je suis toujours moi-même toujours étonnée de ce qu’ils sont capables de bêtement accepter pour la préserver sans se rendre compte que c’est justement en ayant cette attitude qu’ils vont la perdre cette tranquillité chérie.

    Il y a un proverbe qui dit qu’il « vaut mieux prévenir que guérir ».

    Cela me fait penser à certaines positions éducatives de certains parents qui banalisent les comportements déviants de leurs chers petits sans se rendre compte que leur attitude laxiste à éviter une confrontation claire et nette, ne fait au contraire que conforter leurs chers petit dans leur prise de pouvoir, et que des jours de plus en plus difficiles sont du coup à venir….

    Après, pour reprendre les choses en mains c’est plus difficile, quand ce n’est pas trop tard !

  6. AvatarJ

    Je vous tire mon chapeau, Samia, de vous confronter à ces gens régulièrement. Quoique je vive aussi la même chose avec mes collègues de travail (qui me traitent de raciste quand bien même je leur explique que l’islam est une « religion » et non pas une race). C’est usant, usant, usant, de parler avec ces dhimmis, ces négationnistes.

    1. Armand LanlignelArmand Lanlignel

      Plutôt que qualifier l’islam de religion, il faut insister pour dire qu’en dehors d’un petit aspect religieux, l’islam est en grande partie une idéologie conquérante et intolérante. Et même une idéologie criminelle dans quelques cas, semblable au nazisme.

  7. AvatarZio

    Bonjour,
    Je me permets de faire une petite entorse aux écrits de madame Samia.
    Pourquoi ne seraient-ils pas français avant d’être musulmans ?
    En tout les cas je suis fier d’être français avec un impôt payé par le sang versé.
    Sachez que je ne reçois de leçons de personne.
    La FRANCE Je l’aime jusqu’au bout de mes ongles.
    Fils de harkis avec honneur et fidélité à ma chère Patrie la FRANCE!!!
    Mes parents m’ont inculqués la tolérance et le respect des autres sans jamais me parler de religions mais plutôt d’hommes et de femmes qui doivent impérativement cultiver le vivre ensemble…
    Bien cordialement

  8. AvatarSoudibor

    Normal, puisque la ‘justice’ est avec eux, et que trop souvent la police les protège, ou n’ose pas faire autrement.

  9. Avatarchristian CHEVALIER

    Ce que les autruches n’ont pas encore intégré (normal lorsque le vide s’est installé entre les oreilles), c’est qu’après qu’ils se seront occupés de leurs opposants, c’est qu’ils seront les suivants pour le grand nettoyage. Car la colonisation se fera à ce prix.
    Quant à l’attitude des moutons en passant de Pétain à De Gaulle, c’est simplement parce que dans ce foutoir d’écouillés c’est le dernier qui ment le plus est celui qui a raison.

  10. Avatarguimi

    Bonjour,

    Petit mot pour partager ma petite lutte personnelle. Quand je fais mes consultations, je mets toujours un T shirt  » de consultation », c’ est à dire « identitaire ». Quand j’ ai en face de moi des patients revendicatifs d’ islam (c’ est bien ce qu’il font avec leur tenue, leur arrogance, leur mépris…), j’ ouvre grand ma blouse, ainsi c’ est clair, tout le monde sait à qui il a a faire.
    Les conséquences: je suis un abominable raciste (hôpital..), et très paradoxalement les religieux revendicateurs en question se montrent toujours très polis et respectueux avec moi, ce dont je m’ étonne toujours.

  11. AvatarAmélie Poulain

    « Pourquoi ne seraient-ils pas français avant d’être musulmans ? »

    Tout simplement parce que certains font passer leur religion sur fond de « pousse toi que je m’y mette » avant la France et n’acceptent pas de respecter la Culture Française et ses valeurs, l’article montre bien ce qu’il en est et @Samia sait de quoi elle parle.

    S’ils étaient Français vraiment ils « penseraient » en tant que Français et ce n’est pas le cas, ils le prouvent chaque jour par leurs revendications ineptes pour un Français, il ne suffit pas de dire j’aime la France (je n’en doute pas avec tout ce qu’elle apporte et donne souvent gratuitement, soit dit en passant)…

    Admettez ainsi qu’il est difficile pour un esprit français d’accepter des préceptes complètement contraires aux valeurs de la France vu la différence de mentalité (relation à la femme notamment), le contenu de cette religion et les préceptes qu’elle impose (il suffit de lire ici ce qui est rapporté à ce sujet, et c’est édifiant, aucun musulman ne peut dire le contraire, c’est confirmé par des apostats, preuves à l’appui).

    Je ne comprends d’ailleurs pas comment, sachant cela (mais le savent-ils tous ?), les adeptes ne se posent aucune question et continue à pratiquer. C’est un mystère pour moi.

  12. AvatarSamia

    Merci Amélie Poulain, je n’aurais pas pu mieux dire.
    Anoner à tout va que l’on est français, ne suffit pas pour l’être.
    Pour moi, c’est pour noyer justement le poisson.
    J’en ai vu des zozos se revendiquer français et être à l’opposé des valeurs qui font la France, sans parler de la haine de ces dites valeurs.
    Ce discours de victimisation et de dédouanement me fatigue à la longue. C’est de la faute de madame Samia qui délire n’est ce pas ? Ce n’est pas la lucidité qui me fait dire cela, comme d’habitude on ne veut pas voir les vérités en face, c’est plus facile de dire que ce sont les autres les fautifs.

  13. AvatarLULU LE GAULOIS

    CELA NE PEUX PLUS DURER
    IL FAUT S’ ATTENDRE BIENTOT MALHEUREUSEMENT A UNE GUERRE CIVIL EN FRANCE ET EN EUROPE
    BEAUCOUP DE VOYANTS L’ANNONCE
    SI NOS POLITIQUES ETAIENT CONSCIENT ILS ARRÊTERAIENT L’INVASION MIGRATOIRE QUI EN PLUS RUINE L’EUROPE

Comments are closed.